Le territoire humain

Over...

Michel Jeury nous donne une vision de l'avenir terrifiant que nous sommes en train de créer.
2125 : GE III, Grand Etat postnucléaire, règne sur le monde. Mais il existe autour des Pyrénées un territoire sauvage, le Timindia, dévasté autrefois par une effroyable répression. C'est au Timindia que le procurateur Jonas Claude va rejoindre Dona, la jeune lionne de velours en fuite, et que Jael Denak, chef de la conspiration des Trois-noms, essaie de franchir la barrière de démence. Mais l'observateur Das Rodal est peut-être devenu fou en découvrant le secret des Timindiens. Jonas Claude se dresse contre le Grand Etat pour sauver le territoire humain. Et ses ennemis sont puissants... Dona suivra-t-elle le procurateur jusqu'au bout de son destin ?
Après Le temps incertain, Les singes du temps et Soleil chaud, poisson des profondeurs, Michel Jeury nous donne une quatrième vision de l'avenir terrifiant que nous sommes en train de créer. Le territoire humain est son roman le plus personnel et le plus achevé.

Genres : Fantasy & Science-fiction > Science-fiction

  • Auteur(s)

    Michel Jeury

  • Uitgever

    Robert Laffont

  • Verschijningsdatum

    17/11/2011

  • Serie

    Ailleurs et demain

  • ISBN

    9782221123027

  • Beschikbaarheid

    Beschikbaar

  • Aantal pagina's

    258 Pagina's

  • Selecteren en plakken

    Nee

  • Afdrukken

    Nee

  • Bestandsgrootte

    1 026 Ko

  • Verdeler

    ePagine

  • Verdeler

    Editis

  • Ebook magazijn

    ePagine

  • Formaat

    ebook (ePub)

  • Ref catalogue

    /ean/9782221123027

Michel Jeury

Michel Jeury a été l'un des grands pionniers français de la science-fiction, signant une cinquantaine de romans, parmi lesquels Le Temps incertain (1973, prix du meilleur roman français de science-fiction l'année suivante), Les Singes du temps (1974), Soleil chaud poisson des profondeurs (1976), La Fête du changement (in Utopies, 1975). On lui doit aussi une centaine de nouvelles, des essais sur l'école et une quinzaine de romans dits « régionaux », dont une demi-douzaine ont été portés à l'écran. Il se décrit lui-même comme « un romancier du refus de la pensée dominante ».

empty