Offrir cet ebook
Les Vergers de la Vicomté

Les Vergers de la Vicomté

,

À propos

Des années 800 jusqu'à la date de 1738, la Vicomté de Turenne fut un territoire quasiment indépendant. Elle réunissait des espaces contrastés autour de la puissance vitale de la Dordogne. Ce livre se lit comme un guide et un carnet de voyage où le regard

Rayons : Tourisme & Voyages > Tourisme & Voyages France > Beaux livres illustrés / Carnets de voyage France

  • EAN

    9782368482162

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Gilles Lades

Gilles Lades est né en 1949 à Figeac. Après une enfance et une jeunesse partagées entre diverses régions et le Quercy, dont les paysages et l'atmosphère marquent son imaginaire, il habite le Lot depuis le début des années 80. Il a beaucoup voyagé en Europe, particulièrement en Italie.
Il est l'auteur de nombreux ouvrages de poésie, notamment « Les forges d'Abel » (la Bartavelle), « Le Causse et la Rivière » (L'Arrière-pays, 1994), « La moitié du symbole » (Rougerie, 1997), « Lente lumière » (L'Amourier, 2001), « Vue seconde » (Encres Vives, 2008), « Témoins de fortune » (L'Arrière-pays, 2010).
Il a obtenu les prix Froissart 1987 et Antonin Artaud 1994. Il fait partie des comités de rédaction des revues Encres Vives et Friches.
En prose, il a publié des récits : « Sept solitudes » (Les éditions du Laquet, 2000), « Dans le chemin de buis » (Tertium édit., 2007), et des carnets de route, où le paysage est l'objet d'une quête renouvelée : « Saint-Cirq-Lapopie, lecture d'un site » (les Amis de Saint-Cirq-Lapopie, 2003), « Rocamadour, le sanctuaire et le gouffre » (Tertium éditions, 2006), « Les vergers de la Vicomté » (Tertium éditions, 2010).
Citons également « l'Anthologie des poètes du Quercy » (Les éditions du Laquet, 2001).

Gilles Sacksick

Né à Paris en 1942, Gilles Sacksick réside depuis les années 60 entre le Lot et la Corrèze.
Le paysage, le portrait, les natures mortes sont ses thèmes de prédilection.
Lauréat, en 1979, du Grand Prix de Portrait Paul Louis Weiller, il devient pensionnaire à la Casa Vélasquez à Madrid.
De 1980 à 1985, la galerie Art Yomiuri à Paris montre régulièrement son travail. Sa première exposition est préfacée par Robert Doisneau.
De très nombreuses expositions, se succèdent à Paris, Saint-Céré, Decazeville, Bordeaux, Périgueux, puis à Londres, Bath, New York (Bruton Gallery, Grande-Bretagne, de 1986 à 1989), Tokyo, Osaka, et aux musées Baron Gérard à Bayeux, Goya à Castres, Fragonard à Maisons-Alfort. En 1997, une première exposition rétrospective est organisée au musée Bourdelle à Paris.
En 2003, un film 35mm, Sacksick et la couleur du temps, est réalisé par Bertrand Renaudineau et Gérard Emmanuel da Silva. Il a été projeté à l'UNESCO, dans le cadre du festival des films d'art.

empty