La maison du Belge (préface Myriam Watthee-Delmotte)

À propos

Après Les mots de Russie et Les tulipes du Japon, La Maison du Belge clôture la reconquête de sa mémoire par Élisabeth, fille d'un couple d'émigrés russo-polonais et personnage central de cette trilogie qui s'échelonne sur plus d'un demi-siècle. Ce troisième volet revient sur l'élaboration du premier. L'auteure livre les coulisses de ce livre qu'elle arrache aux contraintes, tant intérieures - briser l'amnésie, se réapproprier son passé, tenir la promesse faite à son père d'écrire sur lui, sur sa mère, sur leur huis clos de cauchemar - qu'extérieures - exprimer sa nature d'artiste et d'écrivain en dépit des manipulations d'un riche amant narcissique dont elle s'est follement éprise. / Comme l'écrit l'académicienne Myriam Watthee-Delmotte, cet amant, «?initialement vampirique, perd son combat contre son imparable concurrent qu'est l'écriture littéraire [...]?».
Née en 1947 à Passau d'un père russe et d'une mère polonaise rescapés des camps, Isabelle Bielecki après une licence en traduction puis un diplôme de courtière en assurances, a consacré sa carrière au monde nippon des affaires tout en s'adonnant à sa passion de l'écriture (théâtre, nouvelles, poésie, roman).
Les mots de Russie, premier volet de son triptyque romanesque, a obtenu le prix des Amis des Bibliothèques de la Ville de Bruxelles. Les tulipes du Japon, le second, est paru aux éditions M.E.O.



  • EAN

    9782807002722

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    358 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Diffuseur

    Numilog

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty