La hache

À propos

Un sous-lieutenant français se trouve affecté avec trois autres soldats dans la zone occupée par l'armée d'un pays imaginaire qui pourrait être situé en Europe de l'Est, sans doute de confession orthodoxe, car il y a un pope au village. II est logé dans une ferme où habitent un fermier, sa femme et sa fille adolescente. Un crime de guerre a eu lieu dans cette région, mais on ignore quels en sont les coupables. L'officier passe son séjour entre l'ennui de cet exil, dans un lieu peu hospitalier, avec les autochtones dont il ne parle pas la langue et les soldats placés sous ses ordres avec lesquels il n'a rien de commun. Il imagine qu'un jeu de séduction s'instaure avec la jeune fille, bien vite interrompu par le père qui pour couper son bois manie une hache au fer étincelant. Peu à peu se révèle la vérité sur ce qui s'est passé dans ce village, avec la découverte d'un charnier.
Connue toujours chez Alain Gerber, l'intrigue a moins d'importance que la psychologie extrêmement subtile des personnages, la narration jouant sur les non-dits, les ellipses, les silences. Rien n'est clairement révélé, tout est suggéré, laissant au lecteur le soin de combler les vides du récit. Tout cela servi par un style inimitable, que porte une écriture belle et limpide.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782812201677

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Lectorat

    à partir de 12 ANS

  • Distributeur

    Immatériel

  • Diffuseur

    Immatériel

  • Entrepôt

    immatériel.fr

  • Support principal

    ebook (ePub)

Alain Gerber

Né en 1943 à Belfort, Alain Gerber s'est illustré depuis près de 40 ans dans
deux domaines : critique de jazz, animant entre 1971 et 2008 des émissions très
écoutées sur France Musique et France Culture, et écrivain, auteur d'une cinquantaine
de livres, tour à tour romans et essais sur le jazz.
Il a connu de grands succès de librairie avec ses romans publiés entre 1975 et 1991 chez
Robert Laffont et obtenu des prix littéraires prestigieux : Prix du roman populiste en 1980
pour Une sorte de bleu, Prix Goncourt de la nouvelle en 1984 pour Les Jours de vin et de
roses, Prix Interallié en 1989 pour Le Verger du diable chez Grasset.
Il continue à publier de 1991 à nous jours aux Éditions du Rocher, chez Fayard puis De
Fallois, des romans subtils et en demi-teintes appréciés des connaisseurs. En 2013, il
publie Une Année sabbatique qui, pour lui, s'est prolongée jusqu'aujourd'hui. Lassé
du microcosme parisien et des intrigues de l'édition, Gerber arrête de publier, tout en
continuant à écrire. Douze de ses manuscrits sont ainsi inédits.
Souvenirs d'une invisible fait partie de ces manuscrits inédits, que l'auteur nous a confiés
à la fois pour la qualité du texte et de l'histoire, qui évoque la vie à Belfort sur un demi-
siècle (1900-1950).

empty