Le grand menu

À propos

Un univers fermé. Une grande maison bourgeoise aux portes closes. À l'intérieur tout est impeccable, les cuivres sont polis, les meubles sont cirés. L'air est irrespirable. Une petite fille est là, docile et sage. Elle observe la maison et les deux adultes qui l'habitent. Papa est le meilleur. Maman est la plus forte. La petite fille est sous leur emprise absolue. Elle souffre de ne jamais leur convenir. Alors elle raconte ce qu'elle voit. Les repas sont pour elle des moments douloureux, interminables, où elle se trouve forcée d'avaler ce qu'on lui impose, au sens propre comme au sens figuré. Son malaise, contenu toute la journée, s'amplifie le soir dans le noir de sa chambre. La nuit, c'est un frottement, une bête qui rampe : le bruit de sa pantoufle sur le parquet ciré.

Corinne Hoex vit à Bruxelles. Licenciée en Histoire de l'Art et Archéologie de l'Université Libre de Bruxelles, elle a travaillé comme enseignante, documentaliste et chargée de recherches. Elle a publié récits aux Impressions Nouvelles : Ma robe n'est pas froissée, Le grand menu, Décidément je t'assassine et Valets de nuit, et Le Ravissement des femmes chez Grasset (2012). Dans ses romans, elle poursuit une exploration aiguë, pénétrante des liens de famille.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782875683861

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Poids

    5 201 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Corinne Hoex

Corinne Hoex vit à Bruxelles. Elle est historienne d'art et a travaillé comme enseignante, chargée de recherches et documentaliste. Elle est l'auteur de plusieurs études relatives aux arts et traditions populaires en Wallonie. Depuis quelques années, elle se consacre à l'écriture de fiction.
Elle a publié trois romans, Le grand menu en 2001 aux Éditions de l'Olivier (réédité en 2010 aux Impressions Nouvelles), Ma robe n'est pas froissée en 2008 aux Impressions Nouvelles et Décidément je t'assassine en 2010 aux Impressions Nouvelles.

Elle a également publié de la poésie, Cendres en 2002 aux Éditions Esperluète (avec des dessins de Bernard Villers), Contre Jour en 2009 aux Éditions Le Cormier (avec des vignettes de Frank Vantournhout et La nuit, la mer en 2009 aux Éditions Didier Devillez (avec des encres de Camille De Taeye).

Elle a publié deux livres d'artistes, La mer, la nuit en 2008 aux Éditions Æncrages (avec des aquarelles de Colette Deblé) et Les nageuses en 2009 dans les Cahiers de Peauésie de l'Adour (avec des aquarelles de Colette Deblé).

Elle a participé à des ouvrages collectifs : Quatorze portraits d'horizons (Belgacom, Rapport annuel 2001), Compartiment auteurs (SNCB-Foire du Livre, 2002 et 2008), Éros dans le texte (ISTI, 2003), Frontière (Éditions La Trame, 2003), Démocratie, j'écris ton nom (Éditions Couleur Livres, 2004), Souvenirs de La Moutte (ACEMI, 2005), La visite est terminée (Éditions La Trame, 2006), En décalage (DVD, Éditions La Trame, 2007), Dialogue et croissance (SNCB, Rapport annuel 2007), Écrivains du monde pour Haïti (Éditions du Banc d'Arguin, 2010), ULB, une fiction vivante (ULB, 2010).

Elle collabore régulièrement à des revues littéraires, Marginales, la Revue de l'Université de Bruxelles, Vu d'Ici, La Semaine Médicale, Le Non-Dit, L'Arbre à paroles et les revues en ligne Bon à tirer et Sources.

Pour Le grand menu, elle est lauréate du Prix Littéraire 2001 des Amis des Bibliothèques de la Ville de Bruxelles et du Prix Soroptimist 2002 de la Romancière Francophone. Elle est également finaliste du Prix des Cinq Continents de la Francophonie 2001, du Prix Victor Rossel 2001, du Prix Rossel des Jeunes 2001 et du Prix des Lycéens 2003.

Pour Ma robe n'est pas froissée, elle est lauréate du Prix Indications du Jeune Critique 2008 et du Prix Emma Martin 2008 de l'Association des Écrivains de Belgique. Elle est également finaliste du Prix des Cinq Continents de la Francophonie 2008, du Prix Littéraire 2008 du Parlement de la Communauté française de Belgique, du Prix Marcel Thiry 2008, du Prix Victor Rossel 2008, du Prix Rossel des Jeunes 2008 et du Prix des Lycéens 2009.

Pour Contre Jour, elle est finaliste du Prix Marcel Thiry 2009.

empty