Le discours du capitalisme

À propos

De la pensée du Président Pompidou à la lecture d'Althusser, en passant par le management, à première vue, quelle disparité : en réalité, les îles de l'archipel se relient sous la mer. Le discours du capitalisme, en effet, règle et détermine tout du cours des choses, même s'il peut être réduit, comme l'a fait Marx, à une formule qui n'exige que deux lettres, dont l'une est redoublée. Tant pis pour ceux qui voudraient dire mieux. Sur un tel sujet, certes, la plupart aurait préféré un traité, une somme, aurait voulu voir les différents aspects comme les manifestations d'une même essence. En attendant, on se contentera d'échantillons, de sondages. On apprendra, au contact de l'événement et du quotidien, par exemple : que l'histoire doit son sens au capitalisme qui le lui ôte ; que la pensée du Président Pompidou, pour ne rien dire de sa pratique, constitue l'ultime avatar de l'hégélianisme ; que mieux vaut la réalité du capitalisme que son rêve ; qu'entre Nietzsche - philosophe au marteau -, et Leduc - métaphysicien du marketing -, il n'y a d'autre différence que la supériorité du second ; que vendre reste sans effet, tant qu'on ne vend pas soi-même ; que, suivant Althusser, l'histoire n'est que l'application d'un non-être à un autre.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9791031900070

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    166 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    512 Ko

  • Distributeur

    FeniXX

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty