Une édition belge bien présente

  • Les étés de Jeanne

    Nicole Marlière

    • Meo
    • 11 Mai 2021

    1962. L'aube des golden sixties, une décennie charnière, sans monstre ni smartphone, avec une jeunesse à l'étroit dans le carcan des conventions. Les filles de seize ans sortent du bois, elles sont baby-sitters, monitrices, elles dansent, flirtent, testent, découvrent. Jeanne n'a pas peur du loup, aucune incitation à être féministe. Bruxelles, Koksijde, Ostende, Paris, elle dévore la liberté, côtoie les hommes avec impudence, dénonce le faux angélisme des adolescentes en revendiquant la possibilité de dire non. Et découvre l'amour dans un monde où la pilule est encore à venir.

  • Au revoir Lisa

    Françoise Houdart

    • Meo
    • 11 Mai 2021

    La foudre frappe le tilleul séculaire devant la maison d'Eugénie, précipitant la vieille dame sur le carreau de sa cuisine. Sa fille Lisa va la voir à l'hôpital. C'est le début pour elle d'une prise de conscience de tous les mystères qui ont jalonné sa vie, depuis la pensione Mona Lisa, près de la gare Santa Maria Novella, à Florence où ses parents ont passé leur lune de miel et où elle a - peut-être - été conçue, jusqu'à la fuite de son père Auguste, incapable d'assumer une accusation grave, et dont elle n'a plus su que des cartes postales envoyées des quatre coins de France et d'Italie. De non-dit en non-dit, un mur s'est érigé, qu'il lui faut à présent déconstruire pierre à pierre.

  • Douze nouvelles sur le confinement, le Covid-19 et cette époque trop sûre d'elle-même qu'un virus a balayée.

  • Une soeur

    Pascale Toussaint

    Qu'est-il arrivé à la belle Agnès, la rebelle, l'amoureuse, pour que le jour de ses vingt ans, elle décide de rentrer au couvent ? Pour qu'elle en meure à moitié folle, bavant du chocolat ? Sa nièce enquête, fouille les non-dits et déterre les secrets de famille. 

  • Icône H. projette au 21e siècle la légendaire Hélène, la « plus belle femme du monde » dont l'enlèvement par Pâris provoqua la guerre de Troie. Séductrice compulsive, elle élève au rang d'art son odyssée dans les plaisirs, son génie de l'érotisme.

  • Jacky

    Geneviève Damas

    Ibrahim Bentaieb, jeune Belge d'origine marocaine, fiché S, doit réaliser un mémoire de fin de lycée sur un sujet de société. Mais il est en décrochage scolaire et décide de jeter l'éponge, quitte à redoubler. Cependant son professeur veut à tout prix qu'il s'en sorte : « Choisis un sujet qui t'intéresse, peu importe ce que ce sera. » Ibrahim décide alors de consacrer son travail à Jacky, rencontré quelques mois plus tôt lors d'un atelier interécoles ; il venait de Beth-Yaldout, un lycée juif des quartiers chics de Bruxelles.
    Geneviève Damas réunit ici avec justesse et émotion deux mondes en apparence irréconciliables.

  • Si vous la voyez

    Anne-Catherine Deroux

    • Academia
    • 29 Janvier 2021

    "Et vous, si vous aviez trouvé votre bonheur, sauriez-vous le conserver ? - Marc a trouvé le sien. Une petite ville, bâtie sur la Sambre namuroise, dont il est tombé amoureux. Pour elle, il se sent prêt à tout, jusqu'à lui sacrifier tous ses revenus. Il s'y sent si bien. Marc veille jalousement sur son secret. Mais saura-t-il en prendre soin ? Car cette ville a une singularité : elle est invisible. Personne ne sait qu'elle existe."

  • Sauver la peau de Romain Puertolas Nouv.

  • La maison du Belge

    Isabelle Bielecki

    • Meo
    • 3 Février 2021

    Après Les mots de Russie et Les tulipes du Japon, La Maison du Belge clôture la reconquête de sa mémoire par Élisabeth, fille d'un couple d'émigrés russo-polonais et personnage central de cette trilogie qui s'échelonne sur plus d'un demi-siècle. Ce troisième volet revient sur l'élaboration du premier. L'auteure livre les coulisses de ce livre qu'elle arrache aux contraintes, tant intérieures - briser l'amnésie, se réapproprier son passé, tenir la promesse faite à son père d'écrire sur lui, sur sa mère, sur leur huis clos de cauchemar - qu'extérieures - exprimer sa nature d'artiste et d'écrivain en dépit des manipulations d'un riche amant narcissique dont elle s'est follement éprise.
    Comme l'écrit l'académicienne Myriam Watthee-Delmotte, cet amant, "initialement vampirique, perd son combat contre son imparable concurrent qu'est l'écriture littéraire [...]".

  • Cet été-là, il n'a jamais fait aussi chaud. Alex s'apprête à fêter ses treize ans dans une relative indifférence, coincé entre une mère qui a enterré ses rêves et un père obnubilé par les simulations aériennes. Son seul horizon est la nationale qui longe son village. Heureusement, il y a Jérôme et Sophie, ses meilleurs amis, et les eaux turquoise des Caraïbes, l'ancienne carrière de la commune, un îlot de fraîcheur où ils passent leurs après-midi. Mais quand son père se retrouve au chômage, tout se met à dérailler. Sa mère a des envies d'évasion et Marko, la brute du quartier, décide de privatiser les Caraïbes. Alex ne va pas se laisser faire, il est déterminé à sauver cet été et cette famille.
    Ce premier roman drôle et amer est un cri de rage contre la monotonie et l'ennui, contre cette vie trop étriquée pour les rêves, contre la croyance que jamais rien ne peut changer.

empty