Langue française

  • Sa dernière chance

    Armel Job

    À trente-neuf ans, Élise, célibataire, vit dans la famille de sa soeur, gynécologue réputée, et de son beau-frère, agent immobilier. Elle tient la maison, s'occupe des quatre enfants du foyer, et son existence s'écoule ainsi, dans une espèce de rythme immuable : depuis toujours, Élise vit dans l'ombre de sa soeur. Aux yeux de l'extérieur, elle passe pour une femme fragile, d'une timidité maladive, incapable de se débrouiller seule.
    Tout à coup, elle se met en quête d'un homme sur Internet - et c'est le grain de sable qui va enrayer la mécanique parfaitement huilée de cette famille de notables. Mais quelle mouche a donc piqué Élise ? Personne ne comprend. Elle affirme qu'elle a envie de vivre, c'est tout. Et qu'aucune mise en garde, aucun chantage, aucune menace ne la fera renoncer au type charmant, un antiquaire, qu'elle vient de rencontrer.
    L'enfer, dit-on, est pavé de bonnes intentions. N'est-ce pas ce qui attend Élise sur le chemin de son émancipation, comme tous ceux qu'elle entraîne à sa suite dans cette rencontre qui n'aurait jamais dû avoir lieu ?

  • Hier horizon de progrès et de liberté, source des plus grandes espérances collectives, la construction européenne fait aujourd'hui figure de repoussoir. Entre des élites qui n'en finissent pas de la sauver en enchaînant les "sommets historiques" et des peuples qui la boudent voire la contestent de plus en plus ouvertement, la grande maison commune sortie de l'imagination d'après-guerre semble au bord de l'implosion. Processus désincarné qui est à lui seul sa propre justification, l'intégration européenne débouche, non sur une démocratie continentale à la puissance retrouvée, mais sur une captation croissante de la souveraineté, au prix d'une folle régression démocratique. Davantage qu'une analyse critique des fondements et des contours de l'échec européen qui se dessine chaque jour un peu plus, cet ouvrage constitue un appel au sursaut, dernière chance avant la précipitation finale. Un appel à sauver, et la démocratie, et l'idée européenne, en renouant l'alliance de la souveraineté du peuple et de la souveraineté de l'Etat. Cela revient, pendant qu'il en est encore temps, à choisir entre un projet fédéral et un projet confédéral.

    Sur commande
empty