Gerard Meyer

  • Les Dossiers d'Afrique et Langage constituent une collection de publications non périodiques, consacrée à des travaux de linguistique, fondamentale et appliquée, et d'anthropologie du langage. C'est délibérément qu'il a été choisi un champ assez vaste dont le dénominateur commun est le langage en Afrique : identité des langues, situations de langage, problème de communication, relations entre langues et cultures, textes oraux, passage de l'oral à l'écrit, pédagogie des langues, politiques linguistiques.

  • Les 28 contes présents ici sont originaires du Sénégal et de la Guinée. Ils constituent une partie de l'immense patrimoine oral de trois peuples : Toucouleurs du Boundou au Sénégal, Malinkés du Niokolo et du nord de la Guinée, Badiarankés de la Guinée. À l'image du pagne traditionnel, tissé habilement, les contes abondent en motifs divers. Il y a des motifs récurrents : l'oiseau « messager » mais délateur, l'arbre protecteur, l'orpheline, la vieille femme, marâtre ou bonne mère, le roi ou le chef, figure injuste. Mais ces contes ne permettent-ils pas d'affirmer, à l'instar du rite, une certaine permanence des êtres et des choses, une tradition qui persiste?

  • Les trente-quatre contes de ce recueil proviennent tous de pays de l'Afrique de l'Ouest : Sénégal, Guinée et Guinée-Bissau. Ils ont été enregistrés et traduits à partir de cinq langues parlées dans ces pays : bambara, toucouleur, malinké, badiaranké et créole, tout au long de mon séjour dans ces pays entre 1975 et 2014. Ces récits imaginaires ont comme personnages centraux des animaux, soit domestiques soit sauvages. Oiseaux, mammifères et reptiles s'y côtoient. Certains contes décrivent un trait étiologique indiquant comment certains comportements animaux ont commencé : on apprend ainsi pourquoi l'éléphant ne supporte pas le chant du coq, pourquoi le lièvre a de longues oreilles et pourquoi le lièvre et le singe rouge ne sont pas des amis.

  • Les 170 proverbes présentés ici en version bilingue font partie d'un corpus plus large recueilli auprès de divers peuples de l'Afrique de l'Ouest : Malinkés, Toucouleurs et Badiarankés. Ils ne constituent qu'une infime partie de l'immense patrimoine culturel de ces peuples. Les proverbes sont polysémiques : ils n'ont de sens que dans le contexte où ils ont été employés et dans les situations concrètes où ils sont énoncés. C'est toute leur richesse que l'ouvrage révèle par des éclairages linguistiques et culturels.

  • L'histoire du Rite français se superpose en grande partie à celle de la maçonnique française, terriblement marquée par l'histoire politique, sociale et religieuse du pays, ayant connu mille aventures et destins plus ou moins contrariés. Fortement inspiré d'Anderson, officiellement fixé entre 1784 et 1786, le Rite français transmet - même s'il a su évoluer au fil des siècles - la plus ancienne tradition maçonnique spéculative. Et s'il est essentiellement identifié au Grand Orient de France, il ne saurait s'y réduire.
    Aujourd'hui, ce sont des dizaines de milliers de Frères et de Soeurs qui appartiennent en France à des loges ou des chapitres du Rite français. En retraçant l'histoire de ce rite, cet ouvrage éclaire ce que peut signifier, au-delà de la variété de leurs conceptions maçonniques et de la diversité des rituels pratiqués, leur commune appartenance au Rite français.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty