Guillaume Raymond

  • Attendez-vous à la dernière minute pour effectuer vos travaux scolaires?

    Passez-vous trop de temps à visionner des téléséries ou à naviguer sur les réseaux sociaux au point où cela nuit à vos études?

    Avez-vous tendance à vous dire: «je serai plus en forme demain»?

    Si vous avez répondu par l'affirmative à l'une de ces questions, vous faites peut-être partie d'une majorité d'étudiants qui a une difficulté de procrastination, c'est-à-dire qui repousse inutilement les travaux au lendemain.

    Écrit sur un ton humoristique et chaleureux par trois experts en psychologie, ce guide pratique s'adresse aux étudiants de niveau collégial et universitaire ainsi qu'aux intervenants qui gravitent autour d'eux. Il propose une approche innovante et concrète basée sur les plus récentes découvertes scientifiques : la thérapie d'acceptation et d'engagement ou « ACT ».

    Ce guide vous apprendra à :
    · Découvrir vos valeurs et réfléchir sur vos objectifs de vie.
    · Vous défaire de l'emprise de certaines pensées négatives.
    · Mieux accepter les ressentis difficiles reliés aux études.
    · Vous ancrer dans le moment présent, notamment grâce à la méditation de pleine conscience.
    · Passer à l'action pour atteindre vos buts et persévérer dans l'adversité.

    Frédérick Dionne est titulaire d'un doctorat en psychologie de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Psychologue clinicien et professeur-chercheur au Département de psychologie à cette même université, il est également formateur ACT reconnu par l'Association pour une science contextuelle et comportementale (ACBS); chercheur régulier au Groupe de Recherche et d'Intervention sur la Présence Attentive (GRIPA); directeur de l'Institut de formation en thérapie comportementale et cognitive (IFTCC) et auteur du livre Libérez-vous de la douleur par la méditation et l'ACT aux Éditions Payot. Ses intérêts de recherche portent entre autres sur la thérapie d'acceptation et d'engagement, la pleine conscience et la procrastination académique.

    Joël Gagnon est titulaire d'un doctorat en psychologie à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Sa thèse doctorale portait sur les bienfaits des actions engagées comme facteur de protection des comportements de procrastination chez les étudiants universitaires. Il effectue actuellement un stage postdoctoral à l'Université Laval dans le domaine de la santé connectée. Ses intérêts de recherche portent entre autres sur la mesure et l'évaluation de phénomènes psychologiques, l'étude des facteurs de risque et de protection à la persévérance scolaire ainsi que l'utilisation des nouvelles technologies pour améliorer la qualité et l'efficacité des services offerts aux étudiants.

    Guillaume Raymond est professeur au Département de psychologie du Cégep Marie-Victorin et doctorant en psychologie clinique, profil recherche et intervention à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Sa thèse doctorale porte sur l'évaluation d'un programme d'intervention autoadministré basé sur le Web pour diminuer la procrastination scolaire et favoriser l'engagement scolaire.

  • La situation de linformation au Québec est préoccupante, et la conclusion des auteurs à ce sujet est claire : la perspective des entreprises médiatiques ne se concilie tout simplement pas avec le regard citoyen. Leur essai met de lavant une perspective citoyenne de l'information et présente des solutions réalistes pour y arriver.

  • Lieu de rêverie pour le promeneur solitaire, la rue? Espace de liberté? Plutôt toile de fond d'un théâtre où la rupture sociale jouait le premier rôle. La rue pour exposer la beauté et le désir. Les fleurs de bitume pullulent si on s'y attarde. Au détour d'un coin de trottoir, un graffiti illumine le goudron, une herbe émerge d'une fissure dans le béton, un objet perdu nous ramène au hasard de l'enfance, le baiser de deux étrangers nous plonge dans une persistante nostalgie. Autant de splendeurs que seul le flâneur remarque. L'automobiliste, en maître incontesté, n'y voit que du feu rouge. À qui la rue, donc? À moi, la rue. À nous. À ceux qui se l'approprient, aux petits princes qui l'apprivoisent, aux rebelles qui ne suivent pas le courant et les vagues semées derrière les pas pressés des chalands. Avec les textes de Guillaume Baril, Bertrand Bergeron, Julie Bosman, Raymond Caron, Henri Clerc, Martine Delvaux, Marjolaine Deschênes, Julie Dugal, Frédérick Durand, Ariane Gélinas, Catherine Girouard, David Goudreault, Cécile-Marie Hadrien, Monique Le Maner, Geneviève Marleau, François Martin, Kiev Renaud et Hector Ruiz.

  • Dirigé par Christian Saint-Pierre, le dossier de ce numéro est consacré à la représentation scénique des réseaux sociaux. Qu'est-ce que Facebook, YouTube, Twitter, Skype, Instagram et même les jeux vidéo en ligne ont changé au théâtre ? La question est étudiée sous toutes ses coutures, du fond à la forme, en passant par le social, toujours d'un point de vue québécois et, le plus souvent, par les créateurs eux-mêmes. Parmi les spectacles dont il est question, mentionnons Cinq visages pour Camille Brunelle, Le ishow, Noyade(S) et Chatroom. Hors dossier, on trouve notamment des entretiens avec Gideon Arthurs, nouveau directeur de l'École nationale de théâtre, la metteure en scène Brigitte Haentjens et le comédien Guillaume Cyr.

  • Coordonné par Sara Dion, le dossier de ce numéro est consacré au répertoire théâtral québécois. Sarah Berthiaume, Jean-Denis Beaudoin, Édith Patenaude et Guillaume Corbeil font partie des créateurs qui ont accepté de se pencher sur le sort de pièces signées par des auteurs comme Marcel Dubé, Françoise Loranger, René-Daniel Dubois et Jovette Marchessault. Hors dossier, on trouve notamment un appel à l'audace signé Paul Lefebvre, mais aussi des entretiens avec Daniel Wetzel, du collectif berlinois Rimini Protokoll, et Anne Teresa De Keersmaeker, célèbre chorégraphe flamande.

  • Le cardinal Burke, prélat désormais Patronus de l'Ordre de Malte et grand ami du pape émérite Benoît XVI, dans une discussion à bâtons rompus avec Guillaume d'Alançon, délégué épiscopal pour la famille et pour la vie dans le diocèse de Bayonne, livre ses idées avec franchise et sans tabou sur les grandes questions d'aujourd'hui : l'Église, la liturgie, la famille, le mariage, la filiation, le respect de la vie... Chaque sujet est abordé au regard de la foi, avec efficacité et sans esprit polémique. Ce grand juriste, aux qualités pastorales indéniables, évoque avec simplicité ces thèmes parfois difficiles. Un livre limpide et indispensable pour comprendre les valeurs essentielles et les racines profondes de la loi naturelle.

empty