Pierre Albert

  • Avec l'apparition de l'imprimerie, le besoin d'information présent dans toute vie sociale trouve une réponse dans le journal. À la fois témoins et acteurs de la vie nationale et internationale, les périodiques sont peut-être l'objet historique qui nourrit les liens les plus étroits avec l'état politique, la situation économique, l'organisation sociale et le niveau culturel du pays et de l'époque qui sont les leurs. Des feuilles volantes à périodicités variables comme les libelles, de la Gazette de Théophraste Renaudot jusqu'à nos journaux contemporains, cet ouvrage restitue la vie des journaux, de ces témoins et acteurs de la vie nationale et internationale et précise le rôle qu'ils ont joué dans l'évolution des sociétés.

  • Au fil d'une rêverie historique, l'inspiration poétique de Pierre Albert trace l'itinéraire de sa quête d'appartenance. La poésie épouse la douleur d'un espace mal habité et d'une humanité à la fois inspirée et écrasée par le Nord.

  • Depuis les « dead ducks » de René Lévesque jusqu´aux « cadavres encore chauds » d´Yves Beauchemin, plusieurs ont annoncé la disparition des Franco-Ontariens. Belle politesse, le cortège funèbre est là avant l´heure. Car « Le Dernier des Franco-Ontariens » vit toujours. Il s´en excuse. Mais il ne décevra personne. À ceux que ça intéresse, à ceux qui s´en fichent, il annonce sa disparition. / Par accident, contre son gré, il doit accomplir seul, comme un bouc émissaire, le destin de son peuple. Puisque son drame ennuie tout le monde, lui-même en premier, l´auteur honnête doit écrire un livre que personne ne voudra lire. / Son écriture volontairement inélégante se veut tout le contraire de la « vraie littérature ». Puisqu´il doit s´immoler, à l´autel de la société comme à l´hôtel du coin, l´écrivain emporte le langage à sa perte avec lui. / Mais de cet anti-poème surgit un anti-destin. Encore un livre sur la difficile survivance des Franco-Ontariens. Vous en avez ras le bol ? Alors, réjouissez-vous : c´est le dernier.

  • En cette année du 100e anniversaire de la mort de Claude Debussy, ce livre accompagné de deux CD a l'ambition d'une exploration dans l'univers debussyste sous des angles pluriels, inédits, originaux ou inattendus parfois, sans exclure quelques échappées d'humour faunesque... faites par une pléiade de grands debussystes, chercheurs, professeurs, compositeurs, interprètes. Refusant comme le préconisait Debussy de « démonter les oeuvres comme de curieuses montres », ils ont choisi d'investiguer les traces que la musique de Debussy a laissées chez quelques compositeurs contemporains majeurs.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ce manuel scolaire (terminale scientifique) est écrit par les promoteurs du programme de la nouvelle option de spécialité Informatique et Sciences du Numérique (ISN).

    En quatre thèmes, Langage, Information, Machine et Algorithme, ce manuel explique les concepts fondamentaux de l'Informatique.

    Entre exposés de connaissances et exercices, une large place est accordée aux activités pratiques ainsi qu'aux ouvertures vers un certain nombre de questions de sociétés liées au développement du monde numérique (réseaux sociaux, vie privée, gouvernance, licences, etc.).

    Public Lycéens inscrits à la spécialité ISN ;

    Enseignants de la spécialité ISN ;

    Centres de documentation et d'information des lycées ;

    Lecteurs souhaitant comprendre les bases de l'informatique.


    Préface de Gérard Berry, professeur au Collège de France.

  • Que sera la prochaine guerre ? Entre quelles nations éclatera-t-elle ? Comment s'engageront les hostilités ? Où seront les champs de bataille ? A quels engins de destruction les belligérants auront-ils recours ? Jusqu'où sera poussée l'atrocité de leurs effets ? Autant de questions que petits et grands se posent, en France comme ailleurs, non sans quelque anxiété. C'est pour répondre à ce désir de savoir ce que nous réserve l'avenir, que l'amusant conteur Pierre Giffard et le prestigieux dessinateur Robida ont écrit et illustré cette nouvelle publication. Il semble indubitable que le conflit armé dont la planète est menacée sera le plus horrible que l'humanité ait jamais eu depuis le commencement des siècles. Ce sera vraiment LA GUERRE INFERNALE, assez atroce pour rendre désormais impossibles toutes les guerres. Et au moment où des fous prêchent l'antipatriotisme, au moment où d'autres fous rêvent de déchaîner sur leur pays, pour des motifs futiles, toutes les calamités d'un pareil fléau, nous croyons que l'heure est venue de montrer ce que doit être, ce que sera la prochaine guerre, LA GUERRE INFERNALE. Il faut lire ce roman d'aventures extraordinaires, où s'associent les facultés de vulgarisation divinatrice de Pierre Giffard et les coups de crayon prophétiques de Robida (Présentation d'époque, 1908). La Guerre infernale est parue en fascicules hebdomadaires (30) en 1908 et la même année en 2 tomes puis en 1 seul tome. Une réédition en a été faite en 2002 en 3 tomes. En tout, près de 1000 pages, 500 illustrations en NB et 30 couvertures en couleurs !
    Pierre Giffard (1853-1922) né à Fontaine-le-Dun (Seine-Maritime), homme de lettres, journaliste et grand reporter, pionnier de la presse sportive. Engagé volontaire à 17 ans en 1870, il finit lieutenant ! Il deviendra un journaliste fameux au Figaro puis au Petit Journal, puis rédacteur en chef du premier journal sportif Le Vélo. Il organise les premières compétitions cyclistes, automobiles, le Marathon de Paris ; se présente à la députation sans succès ; écrit nombre d'ouvrages de vulgarisation scientifique (en collaboration avec Robida) et à partir de 1904, des romans d'aventures dont le chef-d'oeuvre reste cette fameuse Guerre infernale. - Albert Robida (1848-1926), un des très grands illustrateurs des XIXe et XXe siècle. Egalement auteur de nombreux récits d'anticipation.
    Voici une nouvelle édition entièrement recomposée (d'après l'édition de 1908), proposée en 3 tomes et reprenant l'ensemble des illustrations d'origine et les couvertures des fascicules.

  • Symbole de barbarie, le sacrifice humain a longtemps servi à stigmatiser la prétendue inhumanité des peuples non civilisés. Contrairement aux clichés, le sacrifice semble aller de pair avec l´émergence de la civilisation, comme en Égypte et en Mésopotamie, où il constituerait une forme de manifestation suprême du pouvoir royal émergeant. Il est aussi un fait de civilisation dans le monde aztèque, dans le cadre d´une dramatique théâtralité du pouvoir à travers laquelle il doit impérativement se donner à voir. Inversement, le sacrifice n´est pas là où l´on a souvent cru le débusquer : dans les civilisations des steppes d´Asie centrale, ans le Soudan de Méroé ou en Gaule, le terme de « sacrifice » a été hâtivement appliqué à des pratiques qui sont en fait celles du cortège des « morts d´accompagnement » ou des cohortes de vaincus massacrés. C´est la variété et à la complexité du phénomène que s´attache le présent volume, mise en commun des recherches d´une vingtaine d´anthropologues, d´historiens et d´archéologues, à l´échelle de la planète et des millénaires.

  • Trop souvent, constate Pierre Vilain, les chrétiens oublient la terre, par indifférence aux réalités économiques, sociales ou écologiques. Pourtant, le divorce est radical entre le projet biblique de vivre ensemble, offert à l'humanité, et le credo libéral contemporain. D'un côté, voici l'homme gérant de la planète que son Créateur lui confie pour qu'il la développe, sans la détruire et en accordant aux plus pauvres la priorité. De l'autre, voici l'argent tout-puissant qui s'approprie l'économie, voire la société tout entière. Au profit d'une minorité de privilégiés et au prix de l'exclusion des petits et des faibles...En cette année 2007 où l'on célèbre le quarantième anniversaire de l'encyclique de Paul VI, Populorum progressio, consacrée au développement, ce livre est à la fois une invitation à la réflexion et un cri d'indignation, pour faire prendre conscience aux chrétiens de l'importance des enjeux liés à la justice.

  • BnF collection ebooks - "La grande ombre de Napoléon plane sur la France ; elle protège ses successeurs. PRINCE NAPOLÉON. Les Napoléons défendent la souveraineté directe du peuple. PRINCE NAPOLÉON. La Révolution Française a été un mouvement général de la nation contre les privilèges ; elle eut pour but principal de les détruire, et de proclamer l'égalité de l'impôt et des droits. NAPOLÉON Ier."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • « Indépendance pour la Guyane » n'est pas un roman, hélas. Mais quel roman ne pourrait-on faire de la vie de cet Ubu vieux de trois siècles qu'est le colonialisme français en Guyane ! En 1976, le poids de l'administration française sur la Guyane est plus lourd et moins supportable que jamais. Si le peuple guyanais veut survivre à ce qu'Aimé Césaire a dénoncé comme un « génocide par persuasion » et que le gouvernement français appelle le Plan de développement de la Guyane, il ne lui reste plus qu'une chance. La saisira-t-il ? La Guyane sera-t-elle encore longtemps le seul pays d'Amérique du Sud à ne pas être indépendant ?

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Au début du xxie siècle, le paludisme demeure la première cause de mortalité et de morbidité au Cameroun, comme dans l'ensemble des pays de l'Afrique subsaharienne. Mais pour tout programme de lutte de grande envergure, une analyse de situation de l'endémie se révèle indispensable, comme le souligne l'OMS dans sa nouvelle initiative « Faire reculer le paludisme » ou « Roll back malaria ». C'est pour répondre à cette préoccupation qu'a été menée la présente expertise collégiale. Celle-ci fournit une revue complète de la littérature consacrée à l'impact des projets de développement et des grands aménagements urbains sur l'endémie palustre et sur les autres maladies vectorielles liées à l'eau. Au Cameroun, on constate une dilution des cas de paludisme et de bilharziose en milieu urbain, une stabilisation du paludisme dans l'environnement des périmètres rizicoles, de même qu'une progression des indices onchocerquiens dans les localités proches des chutes d'eau et des rapides ainsi que leur recul en aval, suite au changement du régime des eaux. Mais au-delà de l'exemple camerounais, il ressort de cette expertise que dans tout pays où sévissent les maladies endémiques liées à l'eau, la question de l'impact sanitaire des aménagements hydrauliques et hydro-agricoles doit être posée dès le stade de la conception d'un projet, mais également lors de sa mise en oeuvre et pendant toute sa phase d'exploitation. Ingénieurs, économistes, agents des services spécialisés de santé et d'éducation, sociologues, tous les acteurs du développement doivent oeuvrer ensemble et rester en dialogue permanent avec les communautés concernées. Telle est la condition pour que les populations bénéficient pleinement et sans contrepartie des retombées économiques et sociales attendues de tels projets.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La Normandie Nouv.

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La Normandie Nouv.

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Réflexions inédites sur la nature et la peinture et en particulier celle d'Anne-Marie Jaccottet.

  • Album photographique - 46 photographies N & B de Marthe Lemelle - Texte de Pierre-Albert Castanet En coédition avec Musica et les Musées de la Ville de Strasbourg.

  • Cet ouvrage qui actualise les données d'un rapport présenté en 1983 au Haut Comité de la Langue Française, répond à un double constat : le sous-développement des services de documentation des journaux français par rapport à ceux de leurs confrères européens ou américains, et les chances offertes de combler ce retard grâce aux possibilités nouvelles ouvertes par les systèmes de documentation automatisée. Il vise à convaincre tous les professionnels de la presse que la qualité du journalisme dépend aujourd'hui, autant de la richesse de ses réseaux de collecte de l'information, et de la valeur de ses équipes rédactionnelles, que du recours systématique à la documentation pour enrichir la densité et la portée de l'information en restituant immédiatement aux événements de l'actualité, leur passé et leur environnement. Il insiste aussi sur les possibilités offertes de valoriser l'édition imprimée des journaux par la création, en une seconde édition électronique, de services nouveaux pour une clientèle nouvelle : il est en effet, en un sens, absurde que l'énorme travail de collecte, de traitement et de mise en forme, que réalise quotidiennement le journalisme, se perde en quelques heures dans l'oubli et ne soit que difficilement et très occasionnellement sauvé, rétrospectivement, par le recours à une lecture en bibliothèque ou au dépouillement d'un dossier de coupures de presse. L'ouvrage fait évidemment aussi le bilan des expériences tentées à l'étranger comme en France, et analyse les avantages réciproques des deux systèmes informatiques : celui des bases de données bibliographiques qui restitue les références aux articles, et celui des banques de données en texte Intégral qui fournit le texte même des articles. Mais il existe des formules intermédiaires qui permettent de réduire les inconvénients de chacun des deux et donc de dépasser l'alternative : base en langage contraint ou banque en langage libre. À la variété des usages correspond, en réalité, une gamme de solutions techniques. Plus qu'à proposer des solutions toutes faites, dont la réalisation relève de la compétence des spécialistes, l'ouvrage s'attache à bien dégager les enjeux nationaux et internationaux - ces derniers n'étant pas les moindres : il y va un peu de la présence de la langue française et beaucoup de celle du journalisme français dans le monde. Il cherche aussi à clarifier les perspectives d'un débat qui s'est, en France, trop longtemps enlisé dans des discussions théoriques, négligeant les spécificités, la nature et les besoins de la presse et minimisant les possibilités d'élargissement des débouchés de la production journalistique. Cette étude est plus particulièrement destinée aux journalistes et aux patrons de presse, aux spécialistes de la documentation et de l'informatisation, mais aussi aux étudiants en documentation et en communication.

  • Employé modèle au destin minuscule, Rémy Floche prend place dans la longue liste des antihéros de la littérature du 20e siècle. Le texte parut pour la première fois en 1934.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty