Roxane Gagnon

  • Un enseignement efficace de l'écriture repose sur la formation des enseignants dans le domaine. Quelle place et quel traitement sont réservés à cet objet dans la formation ? L'analyse des pratiques de formation en Suisse francophone, pour une année académique, permet de saisir les objets abordés et leur organisation dans le temps. Elle met au jour les savoirs mobilisés, les convergences ou divergences entre la formation des enseignants du primaire et du secondaire ainsi que le poids et l'influence des facteurs institutionnels. Les observations portent sur vingt huit séquences de formation, filmées, transcrites, synthétisées et soumises à une analyse multifocale. Une méthodologie innovante est ainsi éprouvée pour décrire les caractéristiques des séquences, mais aussi les particularités des interactions formatives. Les résultats montrent notamment que les formateurs priorisent l'outillage et l'ingénierie didactique. Les genres textuels et l'évaluation des textes d'élèves constituent des contenus prépondérants. Les dispositifs et formes sociales de travail font voir une alternance entre tradition et innovation. Six grands gestes modélisent l'agir du formateur : planifier, évaluer, cadrer-conceptualiser, outiller, mobiliser la pratique et réguler l'action du formé.

  • Il n'est plus temps aujourd'hui de s'interroger sur la légitimité d'un enseignement de l'oral: tous les programmes et plans d'études actuels des différents pays et régions francophones lui donnent une place conséquente, de la maternelle à la fin du secondaire, des premiers rituels langagiers aux genres les plus complexes. Ce nouvel ouvrage de la collection Recherches en didactique du français a dès lors pour principal objectif - et intérêt - de présenter des pistes et réalisations concrètes, fondées didactiquement. Celles-ci témoignent des avancées dans ce domaine, mais aussi du développement d'une ingénierie didactique solidement argumentée, attentive aux démarches d'élaboration et de validation des dispositifs proposés.Au-delà de certaines convergences, les contributions font apparaitre des manières diversifiées d'envisager l'«oral» comme objet de l'enseignement: de pratiques communicatives larges, multimodales, à des conduites langagières «transversales» telles la justification ou l'argumentation, d'un oral au service de l'écrit à des approches spécifiquement centrées sur des genres oraux tels le débat ou le documentaire, en production ou en compréhension.L'ouvrage aborde ainsi de nombreuses questions, notamment à propos des normes appliquées, ou à appliquer, lorsqu'on enseigne l'oral, de l'évaluation, des relations entre oral et écrit, de la formation, voire de la délimitation même du domaine. Il pointe aussi quelques lacunes qui demeurent, concernant la progression des apprentissages par exemple.Cet ouvrage est de nature à intéresser les enseignant-e-s, qui pourront y trouver diverses pistes, les formateurs et formatrices, les didacticien-ne-s des langues et... tous les adeptes de l'oral, sous toutes ses formes et dans toutes ses variétés!Avec des contributions de:Roxane GAGNON, Jean-François DE PIETRO, Carole FISHER, Ana DIAS-CHIARUTTINI, Sonia GUILLEMIN, José TICON, Joaquim DOLZ, Jean-Paul MABILLARD, Kathleen SÉNÉCHAL, Christian DUMAIS, Lizanne LAFONTAINE, Joanne PHARAND, Stéphane COLOGNESI, Joaquim DOLZ, Paul CAPPEAU, Christiane MORINET, Caroline SCHEEPERS, Constance LAVOIE, Étienne BOUCHARD, Grégory MIRAS , Jose AGUILAR, Fanny AUZÉAU, Brahim AZAOUI, Bernard SCHNEUWLY.

  • La formation en grammaire des futurs enseignants de français est périodiquement discutée, l'enseignement grammatical demeurant un terrain de profondes tensions et contradictions. À l'heure de changements majeurs qui affectent les systèmes éducatifs universitaires et les publics scolaires, il importe de faire le point. Quels sont les finalités, approches, dispositifs et contenus de formation en grammaire dans les institutions académiques francophones ? Quelles doivent être les exigences de la formation, compte tenu des connaissances préalables des étudiants, des prescriptions et des besoins des élèves ? Cet ouvrage réunit des contributions de didacticiens belges, français, québécois et suisses. Formateurs aguerris, ces auteurs font le pari que plusieurs des problèmes de l'enseignement grammatical peuvent être résolus par la mise en oeuvre d'une formation initiale dotant les enseignants d'outils qui leur permettent de maitriser eux-mêmes les phénomènes linguistiques complexes.

empty