MARAbulles

  • Vivre avec une endométriose est loin d'être une partie de plaisir. Entre l'errance médicale et la difficulté à maintenir une vie sociale, l'endométriose est un véritable bouleversement. 
    Malgré les épreuves et les absurdités de certaines situations, on peut trouver de l'espoir et de l'humour dans cette vie avec l'endométriose. 
    C'est ce que Fanny Robin et May Fait Des Gribouillis, toutes les deux atteintes de cette maladie chronique, ont décidé de raconter dans cette BD.

  • Mathilde 32 ans, est une parisienne célibataire, libre et heureuse jusqu'au jour où elle tombe amoureuse d'Eugène 45 ans, divorcé, deux enfants, vivant en banlieue... Mathilde vit à cent à l'heure, travaille dans une agence d'événementiel. Inutile de préciser que c'est le choc des cultures ! Portée par son sentiment amoureux pour Eugène, elle va devoir s'adapter aux deux ados Vincent et Chloé qui s'avèrent plus coriaces qu'il n'y paraissait. L'ex d'Eugène est aussi dans les parages et va jeter une ombre menaçante sur le couple naissant.
    Mathilde est tenace. Elle s'échine à plaire aux deux ados et à échafauder des stratégies de séduction qui échouent. Elle se plonge dans un livre sur la psychologie des familles recomposées, revient avec de nouvelles idées pour occuper les ados et se faire accepter. Mathilde va vivre un parcours de la combattante. Avec Vincent et Chloé, elle connaîtra les claquements de portes, la jalousie, la rivalité, l'ambivalence des sentiments. Pour le meilleur et pour le rire ! Elle se posera de vraies questions sur son attitude à elle dans sa relation aux enfants d'Eugène. Un album véritable guide de survie, à conseiller à toute marâtre qui se retrouve parachutée dans un couple avec des enfants qui ne sont pas les siens.
    Adaptation libre du roman éponyme de Caroline de Bodinat (5000 ex vendus) largement autobiographique.

  • Violente Viande est connu pour son second degré, souvent controversé et son goût de la provocation. Cet album à l'humour décalé, caustique et irrévérencieux propose une visite de la Terre et une étude ahurie des humains à travers le regard de pseudos extraterrestres.
    Un prétexte narratif pour exposer les humains et leurs comportements les plus scabreux, au grand jour. Nous retrouvons un Violente Viande en grande forme avec ses punchlines provocantes portées par le dessin efficace de Panpan Cucul.
    Présentation des auteurs  : «  Le livre que vous tenez entre vos mains est le fruit d'une recherche minutieuse de plusieurs années. Lorsque nous avons déterré (le livre) sous les pyramides de Giseh, dans un état de conservation impeccable, il nous a paru immédiatement évident que cette découverte ne devait pas rester secrète. L'artefact d'origine nous a en effet révélé que notre planète semble être depuis quelques millénaires une destination touristique de choix pour certaines populations interstellaires. Chose assez intrigante pour être mise en avant. Ainsi c'est grâce à l'aide de nombreux confrères experts en langage extra-terrestre tels que Will Smith ou Tom Cruise, que nous avons réussi à venir à bout de la traduction de cet ouvrage sûrement oublié par une famille de visiteurs lors de leur dernier voyage. Vous y découvrirez tout ce qu'un touriste spatial doit savoir de notre planète et de ses habitants. ".

  • Le parcours de Guylaine de sa naissance jusqu'à ses 60 ans. Sa particularité : être née moche. Pendant des années elle va ruser à coup  de maquillage et de vêtements pour s'arranger avec la réalité. Les défauts s'atténueront  avec le temps. Ce récit résolument féministe est porté par les dessins délicats et émouvants de Cécile Guillard.

  • Après le succès de Famille nombreuse, Chadia poursuit son cheminement familial avec Nos vacances au bled.La famille s'est agrandie et vit en banlieue parisienne. Les parents décident d'acheter un terrain en Tunisie et d'y faire construire LEUR maison pour se rapprocher de la famille restée au bled et de pouvoir partir en vacances chaque été.
    Tout s'organise rapidement. Les enfants sont surexcités, certains prendront l'avion, les parents chargent la voiture à bloc. Pour les enfants c'est la découverte d'une autre culture et pour les parents, c'est la gestion du chantier qui prendra toute leur énergie.
    Ces vacances d'été resteront à jamais gravées  dans la mémoire de Chadia et de ses frères et soeurs. 
    Cet album est une ode à la famille.

  • Stop : on ralentit. On se calme sur la surconsommation, on achète équitable et éco-responsable. Ça fera du bien à notre porte-monnaie  !
     
    On ne se laisse plus happer par la surconsommation ambiante, on ne court plus faire les soldes, on ne participe plus au concours de celle qui a le portable le plus récent, on lâche la pression, on se reconnecte avec ses véritables besoins, on se réapproprie ses choix, on donne du sens à ce que l'on achète : durable, solide, rentable, on reprend le pouvoir sur son porte-monnaie, sa garde-robe, sa salle de bain, son frigo, sa maison, sa santé, sa vie.
     
    5 chapitres constituent ce livre  :
    Slow dressing versus la fast fashion avec le concept de la garde-robe capsule.
    Slow beauty (produits naturels à faire soi-même...)
    Slow Food
    Slow Home
    Slow Trip (voyage éco-responsable)

  • Malgré les lois, les journées de manifestations, les politiques cherchant l'égalité, les associations, fondations, les campagnes de sensibilisation, les mouvements publics relayés par les médias, les femmes subissent toujours autant le harcèlement sous toutes ses formes. Approches violentes insistantes, remarques humiliantes, insultes, gestes déplacés, voire grossiers, pelotages, frottements et même pénétration furtive quelque fois, rien n'est épargné pour celles qui ne font que se déplacer librement dans l'espace public.
     
    Il est urgent de combattre ce fléau et de trouver une issue par l'humour, l'éducation et les stratégies que les femmes doivent (hélas) mettre en place pour pouvoir se défendre ou ruser en pratiquant l'art de l'esquive en étant actrice et pas victime.

  • Après un examen de routine, une femme découvre qu'elle a un cancer. Elle va passer par toutes les phases d'acceptation pour combattre vaillamment cette maladie qui en effraie plus d'un.
    Accompagnée de sa meilleure amie, son mari, elle a devoir affronter ses propres peurs et faire face aux réactions diverses et variées de l'entourage. Cet album est résolument positif. Il donne des clés de compréhension au malade et à ses proches, sur le ton de l'humour avec une grande dose de bienveillance. «  Cette femme va vivre son parcours de la combattante, les étapes, les embûches, évoquer le travail du personnel soignant, les longues heures d'attente, la solitude, la peur... L'héroïne veut mettre toutes les chances de son côté pour s'en sortir, elle testera tout ce qui est possible. C'est aussi une histoire qui finit bien, celle d'un cancer qui est éradiqué. J'peux pas j'ai chimio, rationalise ce qu'est le cancer grâce à l'expérience unique de nos auteures, Camille et Alexandra. Elles souhaitent faire passer un message optimiste et décalé pour aider les patients et leurs proches à garder moral et sérénité qui sont les meilleures armes pour une lutte efficace contre cet ennemi  ! Cet album devrait être remboursé par la sécurité sociale  !

  • On suit les comptes absolument parfaits de plusieurs personnages sur Instagram et en face la version réelle avec le personnage de Louison.
    Deux dessins se répondent sur une double page.
    A gauche le monde vu par le prisme fantasmé d'Instagram.
    A droite la même scène dans la vie réelle dans un esprit de décalage absolu.
    À chaque fin de partie, un petit texte pour déculpabiliser et remettre l'application de photos à sa juste place, celle d'un miroir aux alouettes qui nous piègent et frappent là où ça fait mal  : à nos petits égos déjà pas très en forme.
    Quatre parties  : #love , #food , #fashion , #lifestyle . Chaque partie se termine par un #reallife où des conseils sont donnés. Il se termine sur une cinquième et dernière partie, sorte de conclusion toute trouvée  :  #selfie
    Les hashtags utilisés sous les «  photos  » Instagram sont là pour montrer toute l'absurdité de cet univers du paraître et du «  montré  ».

  • #Metoo a libéré la parole des femmes pour mettre un clou dans le bec, aux hommes avec une bonne dose d'humour.
    La vague #metoo libérait la parole des femmes, suscitant une unanimité de principe. La profusion d'histoires plus ou moins graves provoque un état de sidération. 
    Les histoires de chacune ont révélé l'ampleur d'une habitude machiste dans toutes les catégories de la société, tous les milieux, tous les contextes, pour des femmes de tous âges! Le plus déroutant c'est l'habitude ancestrale qu'ont pris les femmes de ne rien dire, de ne pas répondre et de laisser cette domination se déployer... chaque fois qu'elles y sont confrontées. 
    Un clou dans le bec  compile les situations courantes ou exceptionnelles mais toujours réalistes, de femmes qui subissent une pression masculine, un geste ou une remarque déplacée... ou toute forme de sexisme ordinaire. 
    Au travers de saynettes, bien réelles, la situation se renverse enfin. Les femmes décident de ne plus la fermer. Elles reprennent le pouvoir sur leur vie avec des arguments irréfutables et drôlatiques. Les réponses des femmes se font drôles ou cinglantes. Que ça soit dans le milieu professionnel, dans la rue ou à la maison, les répliques des femmes ne se font pas attendre. Il est temps de faire bouger les lignes et, d'en rire.

  • Avec Je veux le Prince Charmant, Hélène cherchait l'homme parfait, évidemment introuvable. Avec Hélène Bruller est une vraie salope, elle se posait de sérieuses questions sur la sexualité et la fidélité des filles. Et avec Larguées, elle ricanait avec deux autres copines des affres de la séparation, du divorce et de la lâcheté des mecs.
    Hélène a maintenant 50 ans, c'est la fin des illusions, de la jeunesse qu'on croit éternelle, le début d'un autre monde qu'on soupçonne terrible à vivre. Comment vivre ce passage vers l'inconnu, l'âge mur ?
    En petites séquences de 1 à 4 pages, elle donne le meilleur de son humour. Elle narre les petits et les gros tracas du quotidien avec en arrière-plan, le poids du temps qui la grignote inéluctablement...
    Version augmentée de 18 planches
     

  • Nombreuses sont celles qui rêvent du Prince Charmant ou plus simplement d'avoir un homme dans leur vie ou dans leur lit. Et toutes ces statistiques qui vendent du rêve ne peuvent mentir. Il est forcément caché là, sur un site de rencontres. Mais comment se vendre pour attirer le chaland tout en évitant les pièges et les erreurs de débutante ? Comment apprécier et étudier le mâle en milieu virtuel ?
    Un guide de survie indispensable pour s'y retrouver dans la jungle des sites de rencontres !
     

  • La licorne, c'est l'avatar de l'autrice. Jamais tout à fait sûre d'elle, toujours en questionnement, parfois sarcastique, mais souvent tendre et dans son monde.
    C'est une maman imparfaite, une voyageuse en décalage horaire, une parisienne de banlieue, fan de mode. Sous le vernis des réseaux sociaux, la vie moderne est souvent plus compliqué  !
     
    Elle aborde la maternité, la féminité, les inquiétudes face à un monde en pleine mutation, la place des femmes aujourd'hui qui doivent naviguer entre leurs vies de mères, de conjointes, d'amies, tout en restant cool, sexy, calmes, cultivées... Un gros défi que son personnage tentera de relever pour être une Wonder Woman doublée d'une Wonder Mum, tout en se plantant lamentablement... Ou en réussissant, parfois... 

  • Deux Bad Mums, Eva et Mathilde s'organisent pour pouvoir vivre AUSSI leurs vies de femmes et ne pas seulement être mères.
    C'est une réalité, on a toutes l'impression d'être une bad mum, quand notre progéniture nous rend dingue, nous fatigue... On les aime nos enfants mais parfois, il nous arrive de ne plus les supporter. Un seul mot d'ordre : déculpabilisons ! On a le droit d'être une bad mum.
    Vivement les soirées entre copines, les mojitos, les séances de yoga. Eva et Mathilde livrent tous les trucs & astuces pour faire participer leurs enfants aux tâches ingrates. Tout le monde doit mettre la main à la pâte ! Elles veulent, elles aussi, profiter de la vie ! Bad mum et fière de l'être, tel est leur mantra !

  • Ne subissez plus la décision de l'autre, prenez les rênes de votre vie. Ne restez pas par peur d'être remplacée. Barrez-vous avant qu'il ne soit trop tard !
    Un véritable petit manifeste pour larguer en toute bonne conscience et se remettre rapidement.
    Quelles sont les 80 raisons de rompre plutôt que d'être larguée ?
    Comment se rendre compte immédiatement que votre relation sent le roussi ? Réagissez !
    Barrez-vous avant d'entendre les excuses foireuses : « c'est pas toi, c'est moi », etc. Toutes les excuses bidons qu'il vaut mieux éviter d'entendre pour votre mental. Larguez l'autre, avant de vous faire larguer !
    Pourquoi se contenter d'une relation moyenne ? Ne prenez pas le risque de passer à côté de la perle rare, malheureuse ! Quand on quitte quelqu'un, il ne faut pas passer par quatre chemins. Partez, partez vite !
    C'est par ces phrases directes que Clara Cuadrado a dessiné des scènes drolatiques qui prouvent qu'il faut partir avant... que de se faire larguer.

  • Dégager de l'ex de son mec est aussi difficile que d'éradiquer des cafards. Cet album va permettre de mettre en oeuvre ce fabuleux projet. Pourquoi devrions-nous accepter de vivre avec l'ex de notre mec  dans les parages ? Soyons honnêtes, elle nuit à notre tranquillité, notre santé mentale, notre couple... C'est un nuisible dont il faut de se débarrasser. Il faut d'abord identifier la catégorie d'ex à laquelle vous avez à faire pour choisir la méthode la plus appropriée. Au rayon «  Ex  », on trouve  : L'ex rivale AKA Putana, L'ex Boulet dite Boulette, l'ex légitime plus connue sous le nom de Manman, l'ex homme alias La Couille et l'ex décédée dite Fantômette. Pour bien faire il s'agit aussi de trouver la personne ressource, vos allié(e)s, votre team qui va vous aider à mettre en place la stratégie d'éradication. A la fin de l'album des cas spécifiques sont abordés et pour vous prouver que vous n'êtes pas toute seule, une galerie de cas célèbres (littérature, cinéma, opéra, people, etc) viendra soulager votre conscience.
    Cet album propose un plan d'attaque aussi drôle que désopilant. Les situations parleront à tous et toutes sans exception.

  • Pour des vacances réussies entre amis, la cohabitation doit être faite en bonne intelligence en accord avec les défauts ou qualités des uns et des autres. Avec la team «  baroudeurs  », «  Stric  », «  babos  » ou «  à l'arrache  » il faudra composer... Avec les nuisibles il faudra pratiquer l'art de l'esquive  : le couple «  tout neuf  », le glandeur professionnel, la fouteuse de merde... La logistique, les additions, le pot commun, les différences de rythme, de sommeil, de choix alimentaires, l'apéro, le sport à la télé, les enfants des autres, ce n'est plus un casse-tête, ça peut virer à la foire d'empoigne, l'enfer sur terre même dans un lieu paradisiaque. Ça serait dommage de ne pas y mettre du sien. Mais en a-t-on vraiment envie  ? On est en vacances après tout  !

  • Une femme mène une guerre effrénée face à sa balance et veut trouver une solution rapide et durable avant l'épreuve fatidique de la plage et du bikini...
    Dans trois mois la plage  ! Trois mois pour tout perdre. Trois mois, pour tenter cette cure miraculeuse à base de raisins qui fait perdre 8 kilos et la raison, en seulement 10 jours. Trois mois pour se dire que cette moquerie maternelle était la dernière. Trois mois pour affronter une dernière fois ce regard méprisant d'une vendeuse quand on demande la taille du dessus. Trois mois pour vivre une dernière fois l'humiliation de ce garçon rencontré sur une appli de rencontre et qui «  vous voyait moins grosse sur la photo de profil  ». Trois mois pour oublier tout ça. Ou peut-être trois mois pour décider de s'en foutre. C'est parti pour une saison en enfer  !
    L'être humain, et soyons précis  : la femme surtout, se livre invariablement entre avril et mai à une bataille sans merci contre elle-même. Le but  ? Arriver au coeur de l'été avec le bikini body dont elle a toujours rêvé. Il est plus que temps de réapprendre à s'aimer, à se regarder et à avancer tranquillement dans une société déjà, bien assez compliquée. Et si on décidait d'arrêter de vouloir ressembler à un Top model et qu'à la place, on se resservait des frites  ?

empty