Presses de l'Université du Québec

  • Les traumas complexes représentent un phénomène social et de santé publique névralgique. Comment comprendre et évaluer les traumas complexes ? Comment intervenir et intégrer des pratiques sensibles aux traumas dans les différents milieux où évoluent les jeunes ? De quelle manière les connaissances contemporaines nous invitent-elles à agir autrement et à revoir l'organisation des services ?

    En misant sur des expertises complémentaires et sur une perspective multifactorielle tenant compte de la complexité du phénomène, le présent ouvrage propose un tour d'horizon de l'historique des traumas complexes, de leurs répercussions, des modèles explicatifs et des programmes probants en matière d'évaluation et d'intervention. Il appelle à l'édification collective de sanctuaires où victimes, proches et intervenants se sentent acceptés, soutenus, aidés. Ce premier ouvrage en français traitant de ce sujet s'adresse à tout intervenant, chercheur, étudiant ou gestionnaire préoccupé par le bien-être des enfants et des adolescents traumatisés.

  • En cas de litige parental lors d'une séparation, experts psychosociaux et juristes collaborent afin de tenir compte du meilleur intérêt de l'enfant dans l'exercice, parfois périlleux, de la détermination de la garde et des modalités d'accès. Le partage du temps de vie de l'enfant à la suite d'une séparation parentale nécessite en effet un examen minutieux de ses besoins, des caractéristiques de ses parents et de celles de son environnement familial.

    Comment la preuve psychologique est-elle élaborée par l'expert qui se penche sur les situations familiales litigieuses et quelle en est l'utilisation par les praticiens du droit de la famille ? Des auteurs des milieux de la psychologie et du droit répondent à cette question complexe dans cet ouvrage. D'une part, ils présentent les plus récentes connaissances en psychologie permettant de soutenir le meilleur intérêt de l'enfant alors que sa situation familiale, parfois hautement conflictuelle, est soumise au tribunal. D'autre part, ils exposent la jurisprudence en matière de garde d'enfants, montrant ainsi le traitement que fait le tribunal des litiges en matière de garde. L'ouvrage intéressera tant les experts et intervenants psychosociaux que les praticiens du droit qui accompagnent les familles vivant une séparation parentale.

  • Autour des enfants dont la situation a été signalée à la Direction de la protection de la jeunesse gravite un grand nombre d'acteurs psycho­judiciaires. La recherche, dans les domaines de la psychologie et du service social, soutient l'analyse des besoins complexes de ces enfants vulnérables. Les préoccupations cliniques soulevées par la situation de ces enfants et de leurs familles rejoignent les préoccupations juridiques quant à la notion de l'intérêt de l'enfant et au respect des droits et libertés des personnes.

    Cet ouvrage - qui réunit les contributions de spécialistes en droit, en psychologie, en service social et en psycho­éducation - propose une tribune à ces regards croisés, dans le but de permettre une meilleure connaissance des enjeux en matière de protection de l'enfance et de mieux baliser la notion de l'intérêt de l'enfant dans ce domaine. Ce collectif intéressera les experts en matière de protection de l'enfance, les intervenants psycho­sociaux, ainsi que les avocats et les juges.

  • Depuis les 50 dernières années, les pays occidentaux ont implanté, sous une forme ou une autre, des programmes visant à soutenir les familles vivant dans des contextes de vulnérabilité sociale et économique. Fondés sur la prémisse qu'il est important d'aider les familles à améliorer leur situation et à devenir plus autonomes et impliquées dans leur communauté, ces programmes encouragent le développement des enfants sur les plans social, émotionnel, cognitif et langagier. Dans tous ces programmes, le développement de l'enfant est l'enjeu prioritaire.

    Le présent ouvrage décrit la recherche fondamentale et appliquée réalisée depuis les années 1960 pour renforcer les chances des enfants grandissant dans des circonstances de vulnérabilité. Les auteurs, Américains, Européens, Canadiens et Québécois, sont à l'origine de travaux à la fois rigoureux et novateurs dans le domaine. Sincères dans leur souhait de favoriser l'égalité des chances, ils soulignent la promesse des programmes de prévention précoce, ainsi que les défis qu'ils posent à nos sociétés dans l'organisation des services offerts à l'enfance.

empty