Un monde à part

  • Un monde à part

    Gustaw Herling

    Un monde à part est un témoignage. Mais il est aussi de la littérature. Albert Camus, dans un raccourci saisissant, affirmait que le livre devait être lu « autant pour ce qu'il est que pour ce qu'il dit ». Ce qu'il dit, c'est l'expérience terrible des victimes des prisons et des camps de travail soviétiques. Ce qu'il est, c'est une oeuvre littéraire parfaitement maîtrisée qui porte l'empreinte d'un écrivain véritable. Condamné en 1939 à cinq ans de travaux forcés, Gustaw Herling passe deux ans dans le camp de Yertsevo qui fait partie de l'ensemble concentrationnaire de Kargopol sur la mer Blanche (30 000 prisonniers). L'auteur consacre toute son intelligence, tous ses dons d'observation, toute sa sensibilité à dresser une « anatomie » de l'univers concentrationnaire soviétique. Un monde à part appartient à ces livres rarissimes qui fonctionnent entre les générations à la façon d'un mot de passe ou d'un signe de ralliement.

  • Un monde à part se pense comme une traversée, à la fois de territoires et d'époques, un cheminement à travers la notion de « géopoétique » dont KennethWhite est l'instigateur. Fidèles au désir de « nomadisme intellectuel » qui porte l'auteur depuis ses débuts, les textes rassemblés dans ce recueil sont le reflet de son immense curiosité (littérature, géogaphie, cartographie, histoire ou encore philosophie) et de ses connaissances multiples. Parsemés d'éléments bio-graphiques qui dessinent aussi un portrait en creux de leur auteur, ils sont comme autant de pérégrinations géographiques et intellectuelles qui emmènent le lecteur d'une « éloge de la cartographie » à une « une cartographie psycho-historico-culturelle-intellectuelle de l'Écosse » en passant par des «investigations et expériences sur les chemins du monde » (la côte balte, la mer Noire, les rives du Gange...). Autant de façons de faire du territoire le personnage central de ce « monde à part », qui n'est autre que le monde dans lequel nous évoluons. Kenneth White le donne à lire par le prisme de savoirs variés, et d'un contact « direct », curieux et explorateur. Il crée ainsi un territoire de pensée qui lui est propre, et qui dessine une approche résolument singulière du monde.

  • Après avoir parcouru plusieurs océans, c'est en Provence, aux portes des Calanques que Patrick Guzik s'est installé, près de la mer, naturellement, son élément de prédilection.
    Du ciel, des profondeurs ou de la surface, l'eau est omniprésente dans ses photographies et sans relâche il recherche la lumière du littoral méditerranéen, surprend l'éphémère et de rares instants emprunts de magie. Ses clichés des Calanques sont le témoignage de son attachement à la préservation des merveilles de la nature et de la vie. Sachant cadrer et saisir les images les plus spectaculaires que peuvent offrir les Calanques, sa présence quotidienne et sa sensibilité lui permettent également de nous faire découvrir les endroits les plus secrets de ce paysage sans pareil de ce côté du monde.

    Sur commande
  • Tout semble indiquer que nous allons vers un futur non viable écologiquement, économiquement et socialement. L'évolution des prix alimentaires et de l'énergie ne vont ils pas relancer la machine à produire des inégalités, mais cette fois-ci à l'échelle de la planète toute entière ?
    La faim, la pauvreté, les périls environnementaux et les raretés posent avec une ampleur inédite et un calendrier serré la question de l'action vertueuse de la communauté internationale, des gouvernements, des sociétés civiles et de chacun d'entre nous.
    Or comment entreprendre une telle action si dans un grand nombre de secteurs économiques et sociaux l'injustice persiste, les systèmes mafieux se développent, les paradis fiscaux autorisent les entreprises à sortir du contrôle des sociétés et des Etats ?
    D'un coté, la montée en puissance d'une nouvelle violence endémique peut nous anesthésier. De l'autre, des signes heureux nous poussent dès aujourd'hui à espérer l'instauration d'une dynamique positive. Il y a, en effet, du changement dans les comportements individuels, dans l'attitude des entreprises, dans l'action des ONG et dans celle des juges. Il y a aussi de nouveaux instruments pour mesurer l'ampleur des dangers, nous alerter et mesurer les actions et leurs effets.

  • Caujolle vide, dans nos mains, son journal de chasse, son carnier intime ; tout gluant de sang et puant le poil brûlé. Tenez, Paul, un envoûteur solitaire qui ne tient au monde que par une corde ; celle à laquelle on le trouvera fort bleu, tout raide : très pendu. Lors, on tombe sur un Trou : je, c'est une bille qui se ricoche une vie guillerette de zinc en zinc puis fait le tour d'Annie qui le suit en vadrouille, le sang coupé d'alcools divers. Vacarmes : éjecté d'une boum, on revient, on saute la grille le temps de troubler un coït soyeux et de se réatteler à la nuit. Un vrai régal de raffut. L'étrangère, elle n'est même que cela, du sang, une énigmatique source de sang... Huit nouvelles qui gigotent comme des proies blessées.

    Sur commande
  • Un monde à part

    Jean-Marie Colombani

    • Plon
    • 30 Mai 2013

    Lorsque Jean-Marie Colombani quitte Le Monde le 30 juin 2007, après treize ans passés à la direction de ce groupe si particulier, il est soulagé. Trahi, triste, mais soulagé. Les quelques mois d'affrontements internes et de manipulations externes qui ont conduit à son départ ont été sans merci, sans concession, à l'image de ce Monde indépendant, ce Monde de pouvoir qu'il a façonné aux côtés d'Alain Minc et Edwy Plenel.
    Les déchirements entre anciens alliés furent naturellement à la hauteur des passions déchaînées pour faire du Monde un Monde à part, un quotidien d'influence à l'image des grands journaux de la presse anglo-saxonne.
    Six ans plus tard, une page du Monde a été tournée. Le Monde est redevenu un journal comme les autres détenu par le trio Bergé-Niel-Pigasse, trois propriétaires présidant aux destinées du groupe. Les rêves d'indépendance ne sont qu'un souvenir. Le moment est venu de parler.
    Dans ce livre d'entretiens avec Catherine Vincent, ancienne journaliste médias dans la presse professionnelle, Jean-Marie Colombani livre le récit de ses victoires, de ses erreurs, de ses craintes passées et de ses déceptions. Il y explique quelle était son ambition pour Le Monde, perçue par ses détracteurs comme une ambition personnelle. Il y livre pour la première fois son analyse de ce journal qu'il aurait souhaité continuer à voir comme un Monde à part.

  • Un monde a part

    Daniele Berry

    Ce livre est à la fois un roman dans lequel des héros vivent une histoire et en même temps un ouvrage pédagogique en lien avec la Gestion Mentale telle que son auteur, Antoine de La Garanderie, l?a présentée dans son ?uvre. Il y est donc question de profils pédagogiques et d?interaction entre ces profils mais présentés soit de manière romanesque soit métaphorique suivant les passages qui s?y côtoient. C?est avec l?héroïne, qui nous conte sa vie dans cet ouvrage, que nous voyageons dans cet univers double.
    Gladys est une jeune femme passionnée par la plongée sous-marine et par les dauphins. Sa rencontre avec Tom, éminent océanographe, va changer sa vie et lui permettre de nager avec les dauphins. Elle coule des jours heureux jusqu?au départ de son ami pour l'Australie. Elle se retrouve ainsi seule et décide de prendre un chien pour lui tenir compagnie, c'est alors qu'elle rencontre Phil.

  • Jean-Jacques Goldman demeure en 2007 l'un des chanteurs français les plus populaires.
    Il surprend par son détachement, sa discrétion, sa démarche d'auteur-compositeur-interprète éloigné des conventions du show-biz. Il écrit sa musique sans frasques, ni déclarations intempestives. Son charisme est intact, comme en témoignent ceux qui ont parcouru un bout de chemin avec lui. Il a conçu sa vie d'artiste comme un monde à part. Depuis trente ans, il enchaîne les tubes et les chansons marquantes.
    Il a travaillé pour Johnny Hallyday ou Céline Dion et composé les musiques de grands films. Il a élargi ses collaborations avec Khaled, Patricia Kaas, De Palmas, Maurane, Marc Lavoine, Liane Foly... Et poursuit son amitié musicale avec Michael Jones, son guitariste et complice. Goldman étonne par l'éclectisme de ses choix. Personnalité intègre, il a prêté sa voix à différentes causes humanitaires.
    Depuis En passant et Chansons pour les pieds, Jean-Jacques Goldman trace sa route au gré de son feeling. De Taï Phong à aujourd'hui, ce livre raconte son aventure exceptionnelle.

    Sur commande
  • Les poèmes de ce recueil traitent de thèmes de la vie quotidienne, des relations entre les personnes. L'amour et l'amitié y sont notamment très présents. Ces 114 poèmes représentent le monde intérieur de leur auteur, faisant rimer ses sentiments et ses ressentis.

  • Sur commande
  • Gaspard Delachaux est un sculpteur suisse romand. Présentes dans maintes collections institutionnelles et privées en suisse et à l'étranger, ses oeuvres sont également visibles dans plusieurs lieux publics suisses.
    L'artiste vit dans un monde peuplé d'hybrides qui parlent de notre rapport à l'animalité, à la violence, mais aussi de notre manière de nous protéger qui nous enferme. Des êtres étranges qui cherchent à faire peur, mais qui dans le fond voudraient se faire apprivoiser. Ils s'incarnent dans la pierre depuis des décennies en taille directe.
    Depuis une dizaine d'années, ses croquis sont sortis de leurs carnets pour devenir dessins à part entière, se mettre à bouger dans des courts métrages d'animation ou en boucles projetées sur des sculptures.
    />

  • La Méditerranée de Fernand Braudel constitue l'un des monuments de la tradition historique française. Cette thèse, fruit de plus de vingt ans de travail, a été rédigée essentiellement de mémoire, lorsque l'historien était retenu en captivité durant la Seconde Guerre mondiale. S'inscrivant dans le renouvellement de l'histoire inauguré par Les Annales, l'ouvrage possède un double intérêt : le premier est de considérer cette vaste étendue d'eau comme un personnage historique à part entière, le second est d'utiliser une architecture temporelle originale. L'auteur y distingue trois temps de l'histoire, auxquels il consacre à chacun un volume : la "longue durée" ou l'histoire quasi immobile des rapports de l'homme à son milieu géographique, l'histoire lente des grands rythmes économiques et sociaux, et enfin l'histoire événementielle au temps rapide de la guerre et de la politique. Le livre se clôt à la fin du XVIe siècle, lorsque la Méditerranée connaît sa dernière heure de gloire et s'efface de la grande histoire au profit de l'Amérique et de l'Atlantique.
    Ce premier volume est consacré à la description à la fois géographique et humaine du monde méditerranéen : l'Espagne, l'Italie, l'Afrique, mais aussi une Méditerranée plus grande qui s'étend au Sahara et à l'Europe entière.

    Sur commande
  • Nukuhiva, archipel des Marquises, 1842. Hina et Heetai, fi lle et fi ls d'un marin français déserteur et d'une indigène, sont témoins de l'arrivée d'une escadre de guerre française dans leur île. Une épidémie transmise par un équipage étranger vient d'emporter leur mère. Leur père Alban sombre dans la mélancolie. Faut-il fuir les arrivants ou au contraire prendre part aux profonds changements qu'annonce leur présence ? Inspiré de faits réels, La Part du requin évoque l'appropriation française des îles Marquises et l'ultime rébellion indigène. Il redonne vie à l'étrangeté et à la poésie d'un monde disparu. Le lecteur y croisera un personnage majeur, déserteur, qui devint par la suite l'un des plus grands écrivains américains : Herman Melville.

    Sur commande
  • Description de l'univers, contenant les différents systèmes du monde, les cartes générales et particulières de la géographie ancienne et moderne, les plans et les profils des principales villes et des autres lieux plus considérables de la terre , avec les portraits des souverains qui y commandent, leurs blasons, titres et livrées, et les moeurs, religions, gouvernemens et divers habillemens de chaque nation, par Allain Manesson-Mallet...
    Date de l'édition originale : 1683 BnF-Partenariats, Livre Ancien - ProQuest - EEB Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Sur commande
  • CATALOGUE RAISONNE D'ARTISTE PEINTRE ALEKSANDRA MIARCZYNSKI Comportant plus de 200 Reproductions de ses tableaux

    Sur commande
  • « Il y eut ce jour : Ce rendez-vous chez mon avocat . elle ne voulait pas me parler par téléphone !!! Elle avait le résultat de l'appel de François . Elle souhaitait que je passe . Et puis . Je suis là . DEVANT ELLE !!! Elle lit le jugement d'une voix monocorde sans émotion . Le juge a rejeté le certificat médical pour coups et blessures, tes aveux à la gendarmerie . Il t'absout de tes dettes que tu ne veux pas régler . Le divorce est prononcé aux torts exclusifs de l'épouse (c'est-à-dire - moi) Me déboute de mes dommages et intérêts, me condamne aux dépens de première instance et d'appel . L'avocate a enfoui son visage dans ses dossiers, elle n'ose pas me regarder . Je me lève . J'ai une furieuse envie de gerber cette putain de petit filet d'âme qui reste encore . accrochée à la jolie commissure de mes lèvres que tu avais embrassé naguère . » « aux torts exclusifs de l'épouse . » Partant de là, la loutre et moi allons décider de vivre, c'est-à-dire pour nous deux : aimer, aimer encore, aimer toujours, aimer pour pouvoir continuer à aimer .

    Sur commande
empty