J

  • « Que ce soit pour faire enrager mes parents ou torturer mon stupide chat... j'ai toujours une idée intéressante ! Mais cette fois les choses se compliquent... Quand il s'agit de déclarer ma flamme à Ludovic, le nouveau de la classe, je perds tous mes moyens ! Grrr... Vraiment, j'aime pas l'amour ! ».

    Une bonne dose d'humour noir et un soupçon de tendresse, voici la recette d'Adèle, une héroïne d'un nouveau genre... Accrochez votre ceinture, ça va déménager !

  • À travers les péripéties politiques et intimes d'une palette de personnages tous liés les uns aux autres, du chauffeur au haut gradé, de la domestique musulmane au bourgeois copte, El Aswany livre le roman de la révolution égyptienne, une mosaïque de voix dissidentes ou fidèles au régime, de lâchetés ordinaires et d'engagements héroïques.

  • Dans un épisode précédent, Cornebidouille et son double Cornebidouille avaient échoué dans la poubelle, comme de vieux déchets vaincus. Décidées à se venger, elles se réunissent, forment un grain de poussière et hop ! grimpent sur la tête du petit Pierre...puis dans son gosier. Le malheureux enfant ensorcelé se met à parler très bizarrement. Il traite le docteur venu le soigner de " Prout de chamois "...
    Oh là là, au secours, danger ! Heureusement, petit Pierre a plus d'un tour dans son sac. Ce n'est pas encore cette fois que Cornebidouille gagnera !

  • Montréal, San Diego, Barcelone, Jakarta... Le quarté dans l'ordre.
    Sur le chemin de Roissy, Nathy s'interroge. Quelles sont les probabilités pour qu'on lui attribue, précisément, ces quatre destinations - les mêmes qu'il y a 20 ans ? Car l'hôtesse de l'air n'a jamais oublié cette parenthèse enchantée - quelques accords de guitare, un regard intense sous une casquette écossaise... Un rêve trop grand, trop fort - 20 ans déjà ! Quel dieu farceur s'ingénie donc ainsi à multiplier les coïncidences ? Quel dieu cruel, à vouloir tout détruire ? Est-il enfin l'heure d'affronter son passé ?

  • Chicago, fin des années 1960. Karen Reyes, dix ans, est une fan absolue des fantômes, vampires et autres morts-vivants. Elle se voit d'ailleurs comme un petit loupgarou : d'après elle, dans ce monde, il est plus facile d'être un monstre que d'être une femme. Un jour de Saint Valentin, au retour de l'école, Karen apprend la mort de sa belle voisine, Anka Silverberg, une survivante de l'Holocauste. Elle décide alors de mener l'enquête et va vite découvrir qu'entre le passé d'Anka au coeur de l'Allemagne nazie, son quartier en pleine ébullition et les drames qui, tapis dans l'ombre de son quotidien, la guettent, les monstres bons ou « pourris » sont des êtres comme les autres, complexes, torturés, fascinants. Conçu comme le journal intime d'une artiste surdouée, c'est un livre époustouflant.

  • Un petit garçon a eu un chien comme cadeau à Noël. C'est le chien qui raconte la vie à la maison... "Le canapé, c'est ma place. Je n'aime pas qu'il monte dessus, sauf parfois quand on regarde un film en mangeant des chips. Et au bout d'un moment, il s'endort."

  • Si vous le lisez avec l'espoir de trouver dans J'irai cracher sur vos tombes quelque chose capable de mettre vos sens en feu, vous allez drôlement être déçu.
    Si vous le lisez pour y retrouver la petite musique de Vian, vous l'y trouverez. Il n'y a pas beaucoup d'écrits de Vian dont il ne suffise de lire trois lignes anonymes pour dire tout de suite : «Tiens, c'est du Vian !» Ils ne sont pas nombreux, les écrivains dont on puisse en dire autant. Ce sont généralement ces écrivains-là qui ont les lecteurs les plus fidèles, les plus passionnés, parce que, en les lisant, on les entend parler. Lire Vian, lire Léautaud, lire la correspondance de Flaubert, c'est vraiment être avec eux. Ils ne truquent pas, ils ne se déguisent pas. Ils sont tout entiers dans ce qu'ils écrivent. Ça ne se pardonne pas, ça. Vian a été condamné. Flaubert a été condamné... Delfeil de Ton.

  • 12 jeunes migrants, filles et garçons, ayant quitté leur terre et les êtres qui leur sont chers pour un Eldorado qui, comme le dit Boris Cyrulnik, n'a plus rien de doré, témoignent ici de ce qui leur manque le plus. Et leur réponse est presque à l'unanimité : "Ma maman" !  Les bénéfices de l'ouvrage iront à une association qui vient en aide aux mineurs isolés étrangers (MIE). 

  • Dans le train qui conduit Gurty et Gaspard en Provence, ce dernier retrouve par hasard son ancienne fiancée, Myrtille, l'ennemie jurée de Gurty ! Lorsque Myrtille trouve le moyen de s'incruster dans leur maison de campagne, les vacances de Gurty promettent d'être agitées... La guerre entre Myrtille et Gurty est déclarée. Sous son apparente gentillesse, Myrtille dissimule un caractère jaloux et sournois, dont Gurty est la seule témoin.
    L'imagination de la fiancée diabolique est sans limite pour semer la zizanie entre Gurty, son humain et tous ses amis. La confrontation s'achèvera dans un feu d'artifice final, au propre comme au figuré, où le vrai visage de Myrtille sera révélé aux yeux de tous.

  • Vous attendez un enfant. Vous vous posez 1001 questions ? Le livre de Laurence Pernoud répond à toutes vos interrogations, vous rassure et vous donne confiance.
    Incontournable. Ouvrage de référence sur la ma¬ternité, il vous accompagne pendant votre grossesse, votre accouchement et pendant les premières semaines après la naissance de votre bébé.
    Exhaustif. Dans un style clair et chaleureux, tous les sujets de la vie quotidienne sont abordés : travail, alimentation, consultations médicales, transformations psychologiques et émotionnelles des futurs parents, place du père...
    Interactif. Ce livre s'appuie sur les nombreux témoignages des lecteurs, reflet des interrogations des futurs parents.
    Mis à jour chaque année pour tenir compte des progrès médicaux, de l'évolution de la société, des transformations de la famille.
    /> À découvrir - Le suivi de votre grossesse mois par mois, ainsi que la découverte du développement de votre bébé avant la naissance, illustré de nombreuses échographies.
    - Plus de 100 visuels - photos, tableaux, schémas.
    - Un guide des principales démarches administratives, juridiques et pratiques.

  • J'ai tué le soleil

    Winshluss

    Avec pour unique bagage un sac à dos et un fusil à la main, un homme marche en quête de nourriture. Il tente de survivre jour après jour dans une nature belle mais sauvage. Et il s'en sort plutôt bien, quand il n'est pas surpris par un ours ou par une meute de chiens errants. Calme, il paraît pourtant seul au monde. Qui est-il? Pourquoi son regard vrille-t-il d'un coup lorsqu'il découvre une empreinte de chaussure dans la neige? Pour son retour à la bande dessinée adulte, Winshluss traite de la notion de trauma dans un récit survivaliste apocalyptique d'une grande force visuelle.

  • Et si votre famille n'était pas celle qu'elle prétendait être ?

    Nina Kircher, une sexagénaire, veuve d'un photographe mondialement célèbre, passe quelques jours dans un hôtel de luxe dans le sud de la France. Soudain, elle quitte la piscine où elle vient de se baigner pour suivre un homme jusqu'à son bungalow puis, sans raisons apparentes, elle le poignarde dans un enchaînement inouï de violence, avant de s'enfermer dans un mutisme complet.

    Pour tenter de comprendre cet acte insensé, son fi ls Théo, avec lequel elle a toujours entretenu des relations difficiles, n'a d'autre choix que de plonger dans le passé d'une mère dont il ne sait presque rien. De Paris à la Suisse en passant par la Côte d'Azur, il va mener sa propre enquête, jusqu'à découvrir des secrets inavouables et voir toute sa vie remise en question...

    L'histoire bouleversante d'une femme décidée à prendre en main son destin.
    Un suspense redoutable qui vous manipule jusqu'à la dernière page.

  • Nous voyons aujourd'hui l'Émile comme une anticipation révolutionnaire des méthodes nouvelles en éducation. Mais, en 1762, sa publication et son succès mettent le feu aux poudres : la façon dont Rousseau y nie le péché originel lui vaut condamnation de l'Église. Convaincu d'une forme de bonté naturelle de l'enfant, que n'aurait pas encore pervertie la société humaine, Rousseau en vient à l'idée que l'enfance est un moment essentiel de l'existence et que son développement obéit à des lois générales sur lesquelles tout bon pédagogue devrait s'appuyer.

    Les deux premiers livres de l'Émile portent sur les deux stades initiaux de l'enfance (de la naissance à 2 ans et de 2 à 12 ans), au cours desquels la pédagogie est, d'emblée, un enjeu des plus sérieux. Mettant en scène un gouverneur et son jeune élève à travers une narration théorique d'une infinie richesse, Rousseau nous donne à penser les questions les plus cruciales soulevées par toute réflexion sur l'enfance.

    Dossier
    1. Les sources de la pensée éducative de Rousseau
    2. L'Émile, un précis d'anthropologie rousseauiste
    3. La pédagogie et l'enfance à l'époque des Lumières
    4. Les approches de l'enfance d'inspiration rousseauiste.

  • Votre bébé vient de naître... Vous vous posez 1001 questions ? Le livre de Laurence Pernoud vous donne confiance dans vos nouvelles responsabilités et répond à toutes vos interrogations.
    Incontournable. Cet ouvrage de référence vous accompagne tout au long des premières années de votre enfant et vous indique les repères essentiels sur la petite enfance.
    Exhaustif. Dans un style clair et chaleureux, tous les sujets de la vie quotidienne sont abordés : sommeil, alimentation, santé, éducation, éveil et développement de votre enfant à chaque étape de son évolution...
    Interactif. Ce livre s'appuie sur les nombreux témoignages des lecteurs, reflet des interrogations des parents.
    Mis à jour chaque année pour tenir compte des progrès médicaux, de l'évolution de la société, des transformations de la famille.
    À découvrir - Le suivi mois par mois de l'éveil psychologique de votre enfant, ses acquisitions, ses progrès et ses apprentissages.
    - Un dictionnaire de la santé de l'enfant, qui décrit les symptômes et les pathologies les plus fréquentes.
    - Plus de 100 visuels - photos, tableaux, schémas.
    - Un guide des principales démarches administratives, juridiques et pratiques.

  • Comment ne plus batailler avec votre enfant. Les parents ont tendance à interpréter les comportements excessifs ou énervants des enfants comme des manifestations d'opposition, de mauvaise volonté, d'insolence. Certains se culpabilisent et cherchent le traumatisme. Et s'il y avait d'autres causes ? Les découvertes des neurosciences et de la psychologie expérimentale éclairent d'un jour nouveau ces conduites parfois exaspérantes.
    Cet ouvrage propose des explications scientifiques pour mieux comprendre les petits et des directions nouvelles pour agir concrètement selon leurs âges.

  • Imaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais son regard se fige, elle devient livide. Ce qu'elle va finalement vous dire, vous auriez préféré ne pas l'entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle.
    C'est ce qui va arriver à Jonathan. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d'expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie.

  • Nicolas ne veut pas aller à la cantine! Mais il s'y amuse tant qu'il ne veut pas retourner à la maison le midi... La cantine, c'est chouette !

  • Ce matin, Nicolas se fait beau. C'est le jour de la photo de classe. Mais les enfants font des bêtises. Le photographe s'énerve... Et rien ne se passe comme prévu...

  • Nicolas est ravi: il va avoir un vélo! Mais Monsieur Blédurt, le voisin, propose au papa de Nicolas de faire la course... Quand les adultes font des bêtises, ils ont intérêt à les réparer !

  • Le papa de Nicolas a promis: si Nicolas fait zéro faute à la dictée, il aura un train électrique! Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu...

  • «Bientôt nous aurons un bébé à la maison. Je me demande bien si c'est un frère ou une soeur. À partir de maintenant tout sera différent, ça me fait tout drôle, mais je crois que ce sera bien».

    Mine de rien, un petit frère ou une petite soeur, ça aide a faire son nid dans la vie.

  • Avant que j'oublie

    Anne Pauly

    Il y a d'un côté le colosse unijambiste et alcoo- lique, et tout ce qui va avec : violence conju- gale, comportement irrationnel, tragi-comédie du quotidien, un « gros déglingo », dit sa fille, un vrai punk avant l'heure. Il y a de l'autre le lecteur autodidacte de spiritualité orientale, à la sensibilité artistique empêchée, déposant chaque soir un tendre baiser sur le portrait pixellisé de feue son épouse ; mon père, dit sa fille, qu'elle seule semble voir sous les appa- rences du premier. Il y a enfin une maison, à Carrières-sous-Poissy et un monde ancienne- ment rural et ouvrier.
    De cette maison, il va bien falloir faire quelque chose à la mort de ce père Janus, colosse fragile à double face. Capharnaüm invraisemblable, caverne d'Ali-Baba, la maison délabrée devient un réseau infini de signes et de souvenirs pour sa fille qui décide de trier méthodiquement ses affaires. Que disent d'un père ces recueils de haïkus, auxquels des feuilles d'érable ou de papier hygiénique font office de marque-page ?
    Même elle, sa fille, la narratrice, peine à déceler une cohérence dans ce chaos. Et puis, un jour, comme venue du passé, et parlant d'outre- tombe, une lettre arrive, qui dit toute la vérité sur ce père aimé auquel, malgré la distance sociale, sa fille ressemble tant.

  • « Ce matin, Archibald a raté son match. Marguerite, elle, a bien réussi. ».
    Dans cette nouvelle histoire, Archibald se sent tout petit parce qu'il a perdu au tennis. Pourtant, il s'entraîne beaucoup, mais sans résultat, pense-t-il. À sa maman, il confie même qu'il n'est « vraiment pas doué ». Partant tous deux en promenade, Maman interroge alors son garçon : « crois-tu que cet oiseau n'est pas doué parce qu'il ne sait pas nager ? Que ce papillon n'est pas doué parce qu'il ne sait pas chanter ? Que ce pommier n'est pas doué parce qu'il ne sait pas voler ? ».
    Archibald comprend ainsi que chacun est doué pour quelque chose et qu'il porte en lui ce qu'il aime vraiment. Il suffit de le découvrir et c'est justement ce qu'il va faire !

empty