Zébuth ou l’Histoire Ceinte

  • "Après l'histoire de France, vivement que Jean-Michel Ribes réécrive la Bible, on la sortira enfin des tables de nuit d'hôtel." Centre Express.
    "Ce livre me rappelle mon premier saut sans para-chute." Friday News, London. "J'ai encore oublié saint Louis ! est à l'histoire de France ce que Marilyn Monroe est au Vatican." New York Press. "Une plongée sans masque ni tuba dans la piscine pas chauffée de nos origines." La Marne libérée. "Après avoir lu J'ai encore oublié saint Louis, une seule question se pose : pourquoi ma mère ressemble-t-elle tellement à Robespierre ?" La Noche libre, Barcelone.

    Sur commande
  • Histoire de l'Isle espagnole ou de S. Domingue. Tome 2 / , écrite particulièrement sur des mémoires manuscrits du P. Jean-Baptiste Le Pers, jésuite, missionnaire à Saint-Domingue, et sur les pièces originales qui se conservent au Dépôt de la Marine, par le P. Pierre-François-Xavier de Charlevoix,...
    Date de l'édition originale : 1730-1731 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • A bord de son avion, Granpoisse n'en finit pas de chuter, à son plus grand énervement et pour la plus grande joie du lecteur ; car là où il choit, l'immense désert du Sahahahara, il n'y a pas que du sable et des dunes mais toute une faune bien allumée : un bibendum graisseux demande qu'on lui cuisine un mouton ; une secte entreprend de pelleter le sable avec une cuillère.à désert, deux aristocrates - l'oléoduc et le gazoduc - sont à la recherche de précieuses gouttes d'eau, sans parler de la tribu des Autruchiens qui mènent de curieuses activités souterraines.
    Le désert va s'égayer encore avec la tonitruante arrivée de Marypipeline et Franck Sinistra avec apothéose Dior et champagne.
    /> Au milieu de ce raffut, Grandpoisse aura grand peine à réparer son avion.

    Sur commande
  • Le couvent de Saint-Lazare à Venise, ou Histoire succincte de l'ordre des Méchitaristes arméniens : suivie de renseignemens sur la langue, la littérature, l'histoire religieuse et la géographie de l'Arménie / par M. Eugène Boré,...
    Date de l'édition originale : 1837 Sujet de l'ouvrage : Catholiques arméniens -- Italie -- HistoireMonastère mékhitariste de Saint-Lazare (Venise, Italie) -- Archives Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • Affreux, bête, méchant, toqué de gloire et d'honneurs, l'abbé de Saint-Martin était une victime de choix pour les étudiants de Caen qui profitèrent de la venue en France des ambassadeurs siamois en 1686 pour le convaincre que le roi de Siam l'avait nommé premier mandarin de son royaume. La cérémonie grotesque qu'ils organisèrent à cette occasion fut digne de celle qui avait élevé M. Jourdain au rang de Mamamouchi. Cette farce truculente et authentique a été racontée avec humour et finesse par Charles-Gabriel Porée dans un livre resté inédit depuis 1769.

    Sur commande
  • L'AS Saint-Étienne compte parmi les clubs préférés des Français. Et si, au XXIe siècle, le club n'a plus le lustre de sa grandeur passée (le club le plus titré en championnat de France) et ne compte qu'une Coupe de la Ligue (2013) et une finale de Coupe de France (2020) à son palmarès, ses tribulations continuent de passionner les supporters.
    Pour eux, Bernard Lions, qui ne passe pas une semaine sans se rendre dans le Forez, a enquêté sur plus de 70 histoires, connues ou non, qui ont défrayé la chronique de l'ASSE : la mise à l'écart soudaine de Stéphane Ruffier, son gardien vedette ; le transfert record de Wesley Fofana ; les frasques de Pascal Feindouno et sa vraie-fausse paternité de l'enfant de son coéquipier ; la fin de carrière terrible de Loïc Perrin, l'enfant du club exclu en finale de la Coupe de France...
    Au plus près des sources, Bernard Lions chronique dans le détail les années récentes des Verts, une équipe qui ne laisse jamais indifférent.

    Sur commande
  • Initiées pour des raisons religieuses, les Croisades visèrent à contrôler l'accès aux lieux de pèlerinage de la Terre Sainte puis à sauvegarder les nouveaux États latins d'Orient. Durant deux siècles, pèlerins et soldats d'Europe ont ainsi traversé le bassin méditerranéen, contribuant à creuser les dissensions entre Orient et Occident.



    S'inviter dans l'Histoire pour en raconter les grands moments incontournables, voilà le parti pris d'Ariane et Nino. Avec humour et pédagogie, les jeunes lecteurs en apprendront autant que leurs aînés !

  • L'histoire de 29 enfants ordinaires devenus des adultes extraordinaires !

    Saint Augustin, Saint Louis, Sainte Thérèse d'Avila, Sainte Bernadette, Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, bienheureuse Mère Teresa, bienheureux Jean-Paul II...

  • Quand vint le temps de raconter des histoires à mes petits-enfants, il me sembla que, parmi celles qu'ils devaient absolument connaître, il y avait quantité de pages hautes en couleur de la Bible. Je me suis donc mis - en veillant à retenir leur attention, et en m'efforçant de ne rien cacher - à leur résumer tous les récits, en commençant par le début, c'est-à-dire la Création, et en pariant que les événements serviraient au moins à cadrer les contenus de cette littérature si touffue... L'aventure a duré jusqu'à l'été suivant, et même au-delà. Entretemps, leur arrière-grand-mère a manifesté le désir d'avoir elle aussi droit à ces histoires. Bien qu'elle fût fervente et « engagée », elle appartient à une génération où l'on ne recevait de la Bible que de rares morceaux...
    Puis mon épouse, nos amis, nos enfants, leurs conjoints ont aussi tenu à lire ces pages et à les commenter. C'est donc une Histoire Sainte destinée à quatre générations que l'on trouvera ici, renouant avec la tradition de la transmission orale au fil des âges. Bien entendu, il m'est régulièrement arrivé de frémir en me rendant compte de l'audace qu'il y avait à refaire une « Histoire sainte », maintenant que de savantes et belles traductions sont offertes à tous. Or ce livre illustré ne prétend pas du tout se substituer à elles. Il a pour seule ambition d'introduire à la Bible, en racontant toutes les histoires qu'elle contient - un peu de la même façon qu'autrefois les vitraux et les statues des cathédrales.
    La première édition ayant été épuisée, cette nouvelle édition réunit en un seul volume "Histoire Sainte" et "Histoire de Jésus".

  • Redécouvrez notre patrimoine de façon ludique.

    Tout notre patrimoine, territorial, gastronomique ou culturel évoque des saints populaires : du Mont Saint-Michel à Saint-Tropez, en passant par Saint-Emilion ou Saint-Nectaire... Ces noms nous sont si familiers que leurs origines ont été oubliées ou restent obscures... Savez-vous que Martin est le nom de famille le plus porté en France ? Pourquoi invoquer Saint Antoine de Padoue quand on a perdu ses clés ? Saint Fiacre, le patron des jardiniers, a-t-il vraiment existé ? « S'il pleut à la Saint Médard, il pleut 40 jours plus tard », dit le dicton, mais qui était vraiment ce saint qui fait la pluie et le beau temps ? Connaissez-vous Benoît Joseph Labre, ce SDF que l'Église a canonisé ?

    Entre anecdotes authentiques ou légendaires, itinéraires édifiants et culte populaire, ce livre, à la fois guide et bande dessinée, propose de découvrir ou redécouvrir l'histoire des saints à travers l'humour décalé de Laurent Bidot et la plume éclairée de la journaliste Raphaëlle Simon. Une manière de se cultiver tout en riant, pour redécouvrir finalement le discret mais immense héritage de ces chrétiens exemplaires.

  • Un soir d'?août 1623, un paysan breton nommé Yvon Nicolazig voit dans sa chambre une vive lumière ainsi qu'?une main tenant un flambeau de cire. Intrigué, Nicolazig suit ce flambeau qui le conduira dans la forêt de nombreuses nuits. Puis, un soir, il voit une dame mystérieuse qui lui déclare être Anne, la mère de Marie. Elle demande ainsi que soit réédifiée une chapelle en son nom, une chapelle qui avait étédétruire plusieurs siècles auparavant.

    C?est ainsi que commence l'?histoire du sanctuaire de Sainte-Anne d?Auray, un lieu de pèlerinage important pour ces fervents catholiques que sont les Bretons.

    Mais les apparitions de sainte Anne sont multiples dans le monde entier. Après tout, n?est-elle pas la «grand-mère »de tous les Chrétiens ?

    Sur commande
  • Conçu pour des adolescents (6ème - 5ème), ce petit ouvrage présente les figures qui ont marqué l'histoire catholique en Alsace et que l'Eglise a déclaré bienheureux, saintes, saints, ... A partir d'un classement autour de leurs vocations et fonctions dans l'Eglise et dans la société (Pape, religieux, religieuses, moine, ...), chaque personne est présentée à partir de quelques éléments qui constituent sa biographie.
    Une illustration vient compléter cette présentation à partir d'une statue, d'un vitrail, d'une église, d'un objet concernant le saint, la sainte. Enfin, une prière accompagne chaque présentation afin de permettre aux lecteurs d'entrer dans une expérience spirituelle en invoquant tel ou tel saint. Cet ouvrage trouvera sa place en famille, mais aussi dans les séances de catéchèse. Un petit cadeau pour mieux connaitre une autre histoire de l'Alsace.

    Sur commande
  • Un grand classique, la légende des trois petits enfants qui s'en étaient allés glaner aux champs, furent hébergés par le boucher, qui les enferma dans le saloir. Trois ans plus tard, Saint Nicolas qui passait par là vint les sauver...
    La Véritable histoire de Saint Nicolas, dans une version légèrement adaptée par Quentin Gréban.

  • Antoine et sa famille visitent le Mont-Saint-Michel. Peu motivé par cette découverte, le jeune garçon abandonne les siens et se retrouve seul, prisonnier des sables mouvants. Sauvé par MICHEL le pêcheur, il écoute avec passion le vieil homme qui lui raconte la fabuleuse histoire du Mont. Tout commence en l'an 708 où l'évêque Aubert décide de construire un sanctuaire à la demande de l'archange Saint-Michel. À travers l'histoire de l'abbaye, c'est toute l'histoire de France qui défile au long de ce récit riche en documentation. Lorsqu'il retrouve les siens, ANTOINE observe d'un regard totalement différent ce vaisseau de pierre qui défie les siècles. Laurent Bidot signe un scénario riche et passionnant, jamais ennuyeux, soutenu par son dessin précis et détaillé. Un album qui se lit comme une véritable histoire d'aventure.

  • Après le terrible combat qu'ils se sont livré à Montségur, les archontes ont perdu la trace d'un des ivoires... Au XVIe siècle, en Italie, les cas de peste se multiplient. Les archontes se soupçonnent les uns les autres d'en être le responsable. Mais aucun d'eux n'a de lien avec ces événements... Dans ce cas, qui d'autre détient un pouvoir comparable au leur oe

  • À la découverte du patrimoine de Saint-Antoine-l'Abbaye, un village du Dauphiné classé parmi les plus beaux de France, qui fut au Moyen Âge un grand centre de pèlerinage.

    Antoine, l'ermite égyptien, Antoine, le saint au Tau et au cochon, a marqué en profondeur l'imaginaire religieux et artistique. Les multiples tentations du diable auxquelles il dut faire face ont inspiré des pans entiers de la peinture occidentale. Sur fond de récit légendaire, ses reliques ont été déposées au XIe siècle dans une modeste bourgade du Dauphiné : la Motte-aux-Bois, qui allait devenir Saint-Antoine. Dès lors, le village connaît une ascension sans précédent : les pèlerins affluent bientôt de toute l'Europe pour vénérer les reliques et obtenir l'intercession du saint. Un nouvel ordre religieux ne tarde pas à naître, celui des Hospitaliers de Saint-Antoine ou Antonins (1297). Il essaimera dans les Flandres et en terre germanique, en Espagne, en Italie, jusqu'à Saint-Jean-d'Acre. De nombreux malades viennent à l'abbaye afin de bénéficier des soins des frères hospitaliers prompts à traiter le « mal des Ardents », une maladie terrible provoquée par un parasite du seigle. De Charles V à François Ier, les puissants se pressent à Saint-Antoine, enrichissant l'abbaye de leur aura et de leurs dons. Saint-Antoine-l'Abbaye est aujourd'hui l'héritier de cette histoire extraordinaire.

    Ce beau livre, écrit par des spécialistes, met à la portée du grand public le résultat des dernières études et fouilles archéologiques conduites sur le site. Par l'image et l'écrit, il permet de mieux comprendre l'essor de cette abbaye et de son bourg attenant, mais aussi la symbolique inhérente à sa construction. Il aide à défaire l'écheveau de ce complexe architectural et ses mille ans d'histoire. Ses photographies sont une invitation à (re)visiter le site : passer la porterie qui ouvre sur la Grande Cour bordée des bâtiments conventuels, cheminer dans l'abbatiale comme jadis les pèlerins du Moyen Âge qui espéraient en la guérison de leur âme et de leur corps, pousser les portes du musée départemental installé dans l'ancien noviciat et découvrir ce patrimoine exceptionnel, témoin d'une page de l'histoire religieuse de l'Europe médiévale et moderne.

    Sur commande
  • Par un jour de grand froid, trois enfants sont envoyés dehors par leurs parents pour chercher de quoi manger... Perdus, ils trouvent refuge dans la maison d'un terrible boucher, qui profite de leur sommeil pour les découper en morceaux et les déposer dans son grand saloir. Il faudra tout le courage d'un petit oiseau, et toute la magie du grand Saint Nicolas, pour faire revenir les enfants à la vie et graver à jamais dans les mémoires la légende du célèbre personnage adoré de tous.
    Sous la plume de Philippe Lechermeier, la célèbre histoire se raconte avec profondeur et originalité, sans oublier une pointe d'humour qui vient adoucir les moments les plus sombres.

  • Scipio, qui détient entre ses mains Élie blessé, se rappelle alors d'un drame qui a eu lieu vingt ans plus tôt et qui, aujourd'hui, a de funestes répercussions : à l'époque, il se battait aux côtés de François de Sauveterre, le père d'Élie, dans l'armée du roi Henri II. Lorsqu'en revenant de la campagne d'Allemagne de 1552, François le présenta à son épouse, Aude, la mère d'Élie, ce fut le coup de foudre...

  • Malgré sa courte existence et deux siècles d'abandon, le canal du Layon, ou canal de Monsieur, est entré dans la mémoire locale. Sa construction est entreprise en 1774 par une compagnie des mines de charbon de Saint-Georges-sur-Layon et Concourson. Réalisé rapidement mais à partir d'un projet mal préparé, le canal coûte une fortune. Il ruine la compagnie, finalement contrainte à le vendre à l'État. Mal construit, le canal est aussi vite détruit. Pendant la guerre de Vendée, les portes des écluses sont endommagées et les ruines des ponts entravent la navigation. La restauration du canal, envisagée pendant des décennies, n'est jamais concrétisée. Le canal a laissé un patrimoine important mais méconnu, et son histoire a été peu étudiée. Ce livre vient donc combler une lacune. Il présente de nombreuses informations inédites sur cette page méconnue de l'histoire angevine. Emmanuel Brouard a soutenu une thèse de doctorat en histoire, à l'origine du livre Au risque de la Loire. Vivre en vallée d'Anjou aux XVIIIe et XIXe siècles (2017). Depuis, il se consacre principalement à l'histoire de la marine de la Loire et de ses affluents.

    Sur commande
empty