FeniXX réédition numérique (Filipacchi)

  • La traversée des Etats-Unis en Harley Davidson : Johnny Hallyday réalise son rêve d'enfance, accompagné de ses amis et de trois caméras...

  • C'est à partir de la Libération que la haute couture, plus que toute autre sphère de la création, traduisit une revanche sur l'austérité imposée par la guerre et l'Occupation, et que le métier de mannequin fit rêver le grand public. Ce livre présente le parcours des plus célèbres parmi celles-ci et les témoignages de grands couturiers.

  • Philippe de Baleine, notre infatigable voyageur-reporter, est reparti pour son plaisir et à notre grande satisfaction vers de nouvelles travées. Bigre ! Un train concurrent : le Dakar-Niger dit encore le Dakar-Bamako où il nous invite à suivre l'itinéraire inquiétant, insoupçonnable et surprenant des "cacahuètes". À travers une "écriture" pas du tout délicate, il brosse non pas à l'aquarelle ou à la gouache, mais à l'huile de "loco" et à la pointe de "charbon", des décors ambigus et merveilleux, des personnages obséquieux et insolents, attachants et odieux. Il nous fascine, nous révulse avec une égale intensité, et nous tombons amoureux de ces êtres aux qualités diverses. De vols zigzagants de chauves-souris, de wagons suffocants, à ces sinistres hôtels hantés par des coloniaux, parfois égrillards, et alcooliques de toute évidence, qui lui ouvrent les inavouables chemins d'ultimes jouissances, nous plongeons ici, reculons là, selon notre instinct. Un tableau plein d'une vie féroce, vampirique, d'une intelligence démoniaque qui nous fait traverser comme un film noir et blanc les pourpres, les ors, les cuivres de communautés condamnées, de sociétés en dérive. "Toute pensée émet un coup de dés", déclare Stéphane Mallarmé, citation qui s'applique fort bien à ce livre construit de courts récits qui sont autant de coups de dés. C'est sa façon à lui, auteur, de jeter l'énigme africaine à la face de tous ceux qui poussent des cris d'exorcistes. Le dé roule, c'est une nouvelle mise en scène rebondissant sur le spectacle du quotidien qui passe en revue les visages de son paysage généalogique, géologique. On y lit l'expression de l'épouvante, de la passion et de la folie... Quel terrible voyage ! Philippe de Baleine donne le ton, multiplie les signes, permet de discerner les antagonistes et le décor de cette théâtralisation. Parés de ces précieux renseignements se dresse devant nous, exhalant des odeurs enivrantes et dont la beauté perverse dérange et inquiète, invisible comme une lézarde sur un mur, le chaos de l'identité africaine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les plus grands auteurs contemporains ont écrit pour le magazine Playboy. Mais la presse étant fugitive, leurs petits chefs-d'oeuvre ont été fixés dans cette collection qui perpétue le plaisir de les lire. Images du désir est présenté par son auteur lui-même : "Coutumier des gros romans de 400 pages - comme on l'est des long-courriers -, j'avais depuis longtemps le désir d'une escapade dans des textes plus brefs et plus libres écrits pour un journal qui ne soit pas spécifiquement littéraire. Playboy, en publiant au cours d'une année mes nouvelles dans différents numéros, m'offrait l'occasion d'une école buissonnière. C'est donc par jeu que j'ai écrit ces textes réunis aujourd'hui. Loin de tourner le dos à mon baroquisme caractériel, j'ai cédé à mes plus doux péchés d'écriture et à mes plus chers fantasmes. En relisant les trois premières nouvelles, je me suis aperçu que j'étais évidemment comme tout écrivain masculin, bon gré mal gré, un affreux, un complaisant phallocrate. La femme devenait, dans mes jeux, objet des plus voluptueuses variations. Objet ! Le mot rendait ma culpabilité criante. Dans un retournement soudain, mon quatrième texte fit la satire des trois premiers. Succombant sous une avalanche d'insultes et de quolibets, l'horrible phallocrate doit céder aux conditions exigées par un flamboyant quarteron de filles vengeresses. Les Belles triomphaient de cette Bête insupportable et majuscule : l'écrivain dont la femme est l'inspiratrice. Les filles, d'abord réduites à la pose où à la danse pour la volupté de l'artiste, se coalisaient en un final jubilant et canardaient la Bête à boulets sanglants". P. Grainville

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Anne Montel-Girod, professeur dans un lycée professionnel, nous livre un document brut et pathétique sur son vécu de mère adoptive avec l'arrivée de Lise, fillette polonaise de 7 ans et demi, écorchée vive de l'existence, deux fois abandonnée.

  • Au Japon, terre par excellence de l'efficacité et de la performance, on recrute les cadres supérieurs en fonction de leur groupe sanguin ! Ces cinquante dernières années, des scientifiques et des statisticiens nippons ont mis au point une méthode infaillible qui permet de cerner la personnalité, le potentiel et le devenir de chacun à partir de son type de sang. Les résultats sont tellement fiables qu'aujourd'hui aucune entreprise sérieuse n'engagerait qui que ce soit sans savoir s'il est « O », « A », « B » ou « AB ». Le secret de votre groupe sanguin expose en toute clarté cette méthode aussi inédite que spectaculaire qui est peut-être l'un des paramètres de l'extraordinaire réussite japonaise. Grâce à elle, chacun pourra sans difficulté : - s'étudier soi-même et se connaître ainsi en profondeur, ce qui constitue la clé première du succès et de l'épanouissement. - étudier et connaître intimement les autres dans tout domaine mieux que ne le permet n'importe quelle autre technique traditionnelle de caractérologie. - découvrir et convaincre celui ou celle qui est exactement fait(e) pour soi, le ou la partenaire sexuel(le) idéal(e).

  • Les héros de ce roman sont un prêtre et un médecin et le décor est l'Afrique comme dans Le Petit train de la brousse. L'auteur y noue et dénoue intrigues amoureuses et politiciennes mais sait aussi aborder des questions fondamentales.

  • A travers ses enquêtes, l'auteur analyse le fonctionnement pervers de nos sociétés modernes en définissant le rapport entre dommages, intérêts et culpabilité.

  • Parce qu'un jour de mi-carême, à Paris en 1832, le choléra s'abat sur la ville en liesse, Romain Berhier, journaliste aux Débats, est chargé d'une enquête à Montfaucon, la grande voierie parisienne. La suite de $$L'Auberge du grand balcon$$.

  • Printemps 1832. Dans Paris en proie à une épidémie de choléra, naît l'idée d'un jardin somptueux sur l'emplacement de la voirie de Montfaucon, les Buttes-Chaumont...

  • L'auteur de $$Chaveta$$ et de $$Selva sauvage$$ met en scène, dans cet album illustré, les légendes indiennes de la grande forêt. Ouna, la petite Indienne, Toba, le garçon, et l'elfe Quinoua en sont les héros.

  • C'est sa propre biographie que Patrice Franceschi nous propose ici. Du voyage traditionnel (le Transsibérien) au grand reportage (l'Afghanistan, le Liban, le Tchad), de l'expédition ethnographique à l'engagement humanitaire... toutes les facettes de l'aventure sont présentées en textes et en photos.

  • De abattage à zoopsie en passant par Pepsi-Cola, deux cents définitions sur les grands sujets qui animent notre quotidien, traités sur le mode humoristique.

  • Pour Colette Bonnivard, 35 ans, les choses de la vie ont un nom : le terrorisme, une date : 17 septembre 1986, une adresse : la rue de Rennes. Conséquence : la jambe droite à demi tranchée verticalement.

  • Votre prénom vous colle à la peau mieux que n'importe quelle soierie ou jean. C'est votre identité. Il révèle votre comportement. C'est le signal qui règne sur vos échanges, comme la lune sur vos nuits. Certains prénoms s'attirent, se désirent, se mêlent. Ne vous êtes-vous jamais surpris à constater que vous attiriez systématiquement les Poissons en astrologie, ou les Christine, dans vos aventures ? Tout comme vous attirez les intellos, les sportifs ou les grandes maigres ou encore les filles à gros seins ? N'imaginez point d'occultisme là-dessous. Votre personnalité est composée d'atomes, d'éléments, de sensibilités, très puissants, qui vous font appartenir à un type de famille bien précis. Une Dorothée vous fera l'amour de façon toute différente d'une Thérèse ou une Chantal, un Pierre ou un Alain. Ce prénom utilisé, écrit, raconté, rejeté, haï, dit, adoré, aimé est le baptême de votre coeur, de vos sens. Tout comme les planètes qui vous guident dans vos actions, rires ou pleurs. Elles vous dominent mais ne vous dirigent pas. Il n'y a ni mauvais signe, ni mauvais prénom. Il n'existe que la façon de vivre en parfaite harmonie avec soi-même. Les facteurs qui accroissent la puissance de votre énergie, de vos pulsions, de vos intuitions. La vie est un régal, à condition de la cuisiner soi-même. Patiemment. Savoureusement. Avec qui on veut et quand on veut.

  • Raymond Arnette a été pendant deux ans et demi le seul Français en poste, au siège de la Gestapo, avenue Foch. Il est probablement l'un des derniers Français survivants à pouvoir la raconter de l'intérieur en décrivant la vie quotidienne des plus redoutables des nazis et des collaborateurs de la très célèbre et macabre rue Lauriston. Il fut pendant toute cette période un informateur précieux, dénonçant à temps certaines rafles de Juifs, de Français poursuivis pour faits de résistance, et évita même au physicien atomiste Jolio-Curie d'être conduit de force par les Allemands à Berlin en vue de la préparation de l'arme nucléaire. Cependant, bien après la Libération, son parcours ne s'arrêta pas là. Devenu prêtre, il fut traduit devant la Cour de Sûreté de l'État pour collusion avec l'O.A.S., suite à un dossier monté par les Renseignements Généraux, et fut emprisonné à la Santé pour atteinte à la Sécurité de l'État, avec Vanuxem, Canale... Il s'agit d'un cas exceptionnel dans le clergé français, où les prêtres n'ont pas pour habitude de faire leurs classes à la brigade Mondaine ou à la « Kommandatur », pas plus que de connaître de l'intérieur en tant que condamné le quartier de haute surveillance des criminels et détenus politiques à la prison de la Santé. Ce récit passionnant, criant de vérité, révèle un abbé hors pair malgré des aventures pour le moins scabreuses ; de la Gestapo à l'O.A.S. : un parcours très atypique pour un homme de Dieu.

  • Enviés, adulés par les uns, attaqués par les autres, ces couples que vous allez découvrir sont passés à la postérité parce qu'ils se sont aimés avec force, violence, grandeur ou déraison, au-delà de toute logique humaine. De l'ineffable coup de foudre qui liera à jamais l'envoûtante aventurière Wallis Simpson à Edouard VIII en passant par la liaison dangereuse entre Maria Callas et Aristote Onassis, le rêve africain d'une Karen Blixen tombée sous le charme du raffiné et original Denys Finch-Hatton ou la fascination de Lady Edwina Mountbatten pour Nehru, fascination qui se mêle et qui se confond à son amour pour l'Inde, ces êtres sont comme aimantés, irrésistiblement attirés l'un vers l'autre... Ils se soudent en un moment d'éternité. Ainsi en va-t-il pour Louise de Vilmorin et André Malraux, Sonia et Robert Delaunay, où la passion sublimée les unit dans leur art comme dans leur chair. Mais, quand la guerre, le rang, le destin jouent les trublions, les passions se déchaînent alors et entraînent ces couples dans la tourmente. Tels sont les mariages hollywoodiens d'Orson Welles et Rita Hayworth, de Liz Taylor et Richard Burton, dont la flamme crépite comme un éclair dans le firmament avant de mieux les détruire. Un parfum sulfureux se dégage souvent de ces hommes et de ces femmes qui vont jusqu'au bout d'eux-mêmes, s'étouffent et se déchirent : quand Dashiell Hammett rencontre Lillian Hellman, son talent se tarit ; Zelda et Scott Fitzgerald sont emportés par le tourbillon de la folie ; Saint-Exupéry et Consuelo ne savent vivre que dans un état sentimental sinistré ; Diego Rivera, géant mexicain aux insatiables appétits sexuels et picturaux « vampirise » Frida Kahlo, son épouse... Marilyn Monroe a-t-elle perdu la vie parce que sa liaison avec John Kennedy embarrassait le FBI ? Comment l'infirmière Agnes Von Kurowsky a-t-elle su bouleverser le coeur du baroudeur Hemingway ? Marlène Dietrich et Jean Gabin se sont-ils quittés parce que leur amour, qui avait résisté à la guerre, ne supportait pas la paix ? Tels sont les arcanes de ces Grandes Passions amoureuses qui appartiennent à la légende et dont vous allez soulever le voile avec un indicible frisson d'admiration devant ces existences hors du commun.

  • Enfin Yvette Horner - oeil noir, cheveu noir, lèvres coquelicots - nous ouvre son coeur et sa mémoire. Toute une vie de lumières et de musique sur fond de cocagne et de lampions défile dans son premier livre. Cet hymne à la joie est d'abord un hymne à l'amour. Entre les lignes, on devine les partitions heureuses et la valse des notes tourbillonnantes. On y entend son rire sonore et son accent chantant qui respire à fond le terroir et les Pyrénées. Elle est née pour être une étoile. A quatre ans, on l'asseoit derrière un piano. A huit, elle entre au Conservatoire de Toulouse. Aujourd'hui troquant le « piano des pauvres » pour un authentique Steinway, elle retrouve Liszt et ses amours d'enfance. Yvette Horner aurait pu devenir une grande pianiste classique, mais ses parents ont choisi pour elle, Yvette serait accordéoniste ! Le bal musette y a gagné sa princesse aux doigts de fée et le Tour de France cycliste, s'amuse sans maillot jaune. Elle en a « couru » onze, en tête de peloton, juchée sur le toit d'une voiture conduite par son mari. Elle a donné aux Six Jours de Paris leur air de fête populaire et transmis, pour toujours, la nostalgie du Vel d'Hiv. Mieux que tout, Yvette a traversé les époques et les modes sans se démoder.

  • Avec le seul souci de la vérité un homme qui ne ménage personne, pas même lui, ose apporter un document vécu et sans fard sur les problèmes des prisons, du sexe et surtout de l'avortement. Il sera désormais difficile de juger de ces problèmes et de prétendre les résoudre sans avoir lu « Je suis un avorteur ». Le lecteur va aussi lire l'histoire d'une condamnation « sollicitée » qui en 1942, en pleine campagne antisémite et en France occupée n'était pas sans quelques relents d'Affaire Dreyfus.

  • Ce livre Prisons d'aujourd'hui, prisons d'hier, prisons-modèles, tout cela coexiste aujourd'hui dans une confusion que ni rapports, ni commissions, ni réformes ne parviennent à dissiper. Répression, sécurité, rééducation sont invoquées tour à tour. Mais si ces trois objectifs étaient incompatibles ? Plus de cent mille Français passent chaque année par les prisons, beaucoup y retournent ensuite... De campagne de presse en révolte, On apprend peu à peu. ce qui se passe derrière les hauts murs. Est-ce si rassurant ? Pourquoi donc cette crise des prisons qui ébranle avec elle aussi bien la justice, la police, que l'opinion publique ? Ce livre essaie de faire le point.

  • Depuis bientôt vingt ans, Denise règne sur les nuits coquines et libertines de la capitale. Cette femme au parcours sulfureux a consacré sa vie à l'épanouissement de la sexualité. Par sa volonté d'aider chacun à réaliser ses plus profonds désirs, elle a donné à ses « boites à fantasmes », le 106 et le 41, l'ambiance unique qui a fait leur succès. C'est la raison pour laquelle les plus grands noms du cinéma, du théâtre, de la chanson, de la politique et... du sport s'y donnent rendez-vous, afin de vivre sans retenue leurs fantasmes les plus secrets. Le lecteur curieux découvrira avec étonnement les manies préférées de ses stars, mais la description colorée du comportement de tous ces anonymes qui vivent leur sexualité dans la différence n'est pas moins passionnante. Tour à tour cocasses, inattendus, tendres ou terriblement érotiques, les différents chapitres de Ma boîte à fantasmes entraîneront le lecteur à la découverte d'un monde où la sexualité n'a pas de frontières.

empty