Onlit Editions

  • Poney flottant

    Isabelle Wery

    Sweetie Horn, autrice à succès, reprend conscience dans le coma. Incapable de communiquer avec le monde extérieur, elle entreprend d'écrire mentalement le récit de ses premières années. Elle se souvient, elle a 10 ans et vit en Angleterre dans la ferme familiale. Très imbue de sa petite personne, elle exige un cheval pour son anniversaire. Mais soudain, voilà que son corps décide de ne plus grandir. On la surnomme Poney. Et ça, ça lui tape sur les nerfs ! Elle fomente sa revanche...

    Poney flottant est un conte initiatique, un roman audacieux et captivant à l'image de son héroïne.

  • Icône H. projette au 21e siècle la légendaire Hélène, la « plus belle femme du monde » dont l'enlèvement par Pâris provoqua la guerre de Troie. Séductrice compulsive, elle élève au rang d'art son odyssée dans les plaisirs, son génie de l'érotisme.

  • Judas côté jardin est le récit d'une méprise : entre 2 et 12 ans, Judas a cru que son père et Dieu ne faisaient qu'un. Pas un dieu au hasard. Non. Dieu. Le Seul. L'Unique. Celui du plafond de la chapelle Sixtine et des chansons du Golden Gate Quartet.

  • Une soeur

    Pascale Toussaint

    Qu'est-il arrivé à la belle Agnès, la rebelle, l'amoureuse, pour que le jour de ses vingt ans, elle décide de rentrer au couvent ? Pour qu'elle en meure à moitié folle, bavant du chocolat ? Sa nièce enquête, fouille les non-dits et déterre les secrets de famille. 

  • Nues

    Jacques Richard

    "J'ai commencé à peindre une série de femmes il y a une dizaine d'années. Nues, en pied et grandeur nature. De face. J'y ai pensé de temps à autre, pendant un an à peu près, sans donner suite. Il fallait que l'idée se développe, prenne assez de place pour se clarifier dans mon esprit, et se resserre ensuite pour pouvoir se matérialiser sur une toile." Jacques Richard

  • "Entends-tu aussi ce qui éclot dans cette nuit ?"

  • Philippe Mailleux déclenche, Aliénor Debrocq écrit. Le temps d'une dérive périphérique, ensemble, ils arpentent l'étrangeté et le surgissement.

  • Rosa

    Marcel Sel

  • Un matin de février, deux corps mutilés sont découverts à Bruxelles : celui d'un SDF dans un parking, puis celui d'un nanti dans son appartement. La commissaire Natacha Barthel arrive sur les lieux. À ses côtés, une journaliste autorisée à couvrir les deux enquêtes. Ça sonne comme un polar. Sauf que tout est vrai ! Anne-Cécile Huwart livre le récit de cinq années de reportage sur les pas de la Crim'.

  • Guerilla

    Véronique Bergen

    Les guerres provoquées par la débâcle écologique ont dévasté la Terre. Une galerie de personnages se relèvent pourtant : un écoguerrier, une femme-chamane ou encore un enfant muet. Entre vagues d'insurrection, effondrement mondialisé et nouvelles alliances avec la nature, Guérilla, écothriller d'un genre nouveau, se déploie au milieu des explosions de grenades pour entonner un vibrant appel en faveur de notre planète.

  • « Aux origines de ce livre, il n'y avait rien d'autre qu'un billet d'avion pour Saint-Pétersbourg et le nom de Lily Brooks, ma jumelle américaine. Tout le reste s'est révélé au fil des cent jours de cet automne-là, au cours duquel j'avais résolu d'écrire un roman ».
    Entremêlant enquête policière et quotidien d'une journaliste prise dans les méandres de sa propre imagination, Cent jours sans Lily explore les steppes russes et la côte américaine en quête de réponses sur l'amitié, la création et le désir d'ailleurs.

  • Vincent était toujours en tête. Il menait. Il nous apprenait à rouler, non pas que nous ne sachions pas rouler, nous étions des adultes qui roulaient de longue date, mais il nous apprenait à occuper la place qui devait être la nôtre, une place dont nous ignorions qu'elle nous revenait, habitués que nous étions à nous faire petits.

  • La robe de nuit

    Véronique Janzyk

    Dans La Robe de Nuit, la narratrice évoque sa mère, hospitalisée à la suite d'une chute. Une nouvelle vie s'amorce que la fragilité rend plus précieuse encore. Avec une belle acuité, Véronique Janzyk évoque ce quotidien teinté par la joie d'un présent à réinventer bien plus que par la mélancolie d'un passé révolu.

  • Impasse du 30 fevrier

    Luc Delfosse

    "Avec pour seul viatique un prénom ridicule, un permis poids lourds, le parfum suranné de l'Afrique coloniale, un tourne-disque orange, un cahier à marge rouge, une voix de stentor et des mollets de chasseur alpin, Marie-Arsule quitte sa vie dérisoire pour un rallye-raid libératoire sur les routes de France et de Navarre.
    Mais qui, d'une horde de danseurs, de deux adorateurs de la Pucelle d'Orléans, d'un vendeur de schnouf, de quatre campagnards jouisseurs, d'un collectionneur de reliques pervers, d'un faussaire hors du commun ou de la nuit qui tombe comme une guillotine sur l'équateur, arrêtera sa course effrénée vers le grand vide ?
    D'une virtuosité stylistique inimitable, ce premier roman de Luc Delfosse est tout simplement jouissif."

  • Qui marche au rythme de qui ? Nous avançons enfin sans penser, sans nous adapter l'un à l'autre. Il fait ce jour-là une lumière étrange, aveuglante, qui fait paraître les réverbères allumés en plein jour. Tu crois que c'est la pollution. J'espère que non. Il y a quelque chose de ralenti chez les passants. On se croirait dans un rêve. Les heures passent et la lumière ne décline pas. Le temps s'est arrêté.
    Sous un ciel étoilé, la narratrice rencontre un écrivain. Il tente de lui faire partager sa passion de la marche. Au gré de leurs promenades, J'ai senti battre notre coeur dessine le portrait d'un homme tourmenté qui trouve refuge dans la littérature. Là où la narratrice le rejoint enfin, à égalité de pas. Véronique Janzyk nous invite à la fabrique de l'intimité.

  • Prisonnière du dortoir, le petite Solange attend un miracle pour la délivrer de la rigueur du pensionnat algérien. Celui ci se produit : c'est le retour précipité au pays. Avec l'arrivée dans ce « pays miracle, pays Miracoli, pays tout mélangé salé sucré », Solange n'est pas pour autant libérée. C'est une vie de femme qui s'ouvre, admirable et brutale, marquée au fer rouge par cet adage martelé alors par les mères à leurs filles : « La femme donne, elle se donne, l'homme prend ». Solange subira la morale des hommes, qui tout interdit, qui tout salit. Mais quand elle chante, contre les dents du monde, Solange enfin change de vie : le chant déborde et la déborde. Solange se libère et pourtant disparaît, dans le même mouvement.
    Jacques Richard nous livre un portrait âpre, touché de cette poésie qu'il maîtrise à la perfection, un roman féministe qu'il dédie à ses deux filles et à ses cinq soeurs. Et à toutes les autres.

  • Invitée par erreur dans une soirée parisienne, la narratrice se voit sommée de se raconter. Débute un invraisemblable récit où se croisent Céline Dion, Madonna ou encore les Spice Girls. Légère et subversive, fantasque et attachante, menteuse et amoureuse, on découvre au fil des chapitres une jeune femme captive d'une quête magnifique autant que pathétique : comment faire coexister liberté absolue et besoin d'attachement ? Pauline Hillier décode avec talent les mécanismes à l'oeuvre dans les rapports humains, le tout sur fond d'un trip à l'acide qui tient autant du Justine de Sade que de Into the wild de Sean Penn. Car, enfin, ne serait-ce pas dans la confrontation solitaire et pacifique avec son animalité que la narratrice pourra trouver le bonheur ?

  • Benoit D essaie tant bien que mal de se reconstruire une vie sentimentale. Voilà bientôt deux ans que Patricia l'a quitté, lui laissant son chat pour solde de tout compte. Le narrateur était loin d'imaginer que ce félin l'emporterait dans une série de situations plus improbables les unes que les autres : filatures nocturnes, courses-poursuites à travers les rues de la ville et rencontres insolites qui le mèneront droit en enfer !
    Comment le chat de mon ex est devenu mon ex-chat vous emmène dans un univers loufoque où la mécanique de l'absurde, tel un tramway lancé à folle allure, écrase tout sur son passage. Dans un style direct et contemporain, ce roman traite avec une double dose d'humour des sujets les plus essentiels de l'existence : les femmes et les chats.

  • Inspectant, reculer

    Antoine Boute

    Au lendemain de son mariage avec l'innénarable Valéria, Freddo se retrouve seul et désemparé. Ça lui pèse tellement qu'il décide d'aller chez les flics: « Bonjour pardon de vous déranger mais ma femme a disparu le jour de notre mariage. ». Avec l'aide de l'inspectrice Karolien, il tente de résoudre cette inquiétante disparition. Or L'enquête, plutôt que d'avancer ou même de piétiner, recule au contraire jusqu'à prendre des dimensions cosmiques.

  • Comme Freddo manque d'argent pour entretenir l'immense domaine dont il vient d'hériter, il postule pour devenir professeur de philosophie. Avec une bande d'amis, il prépare des dossiers pédagogiques radicalement audacieux, à commencer par le livre que vous tenez en main. Leur objectif ? Rien de moins qu'instaurer une « contrécole » joyeusement révolutionnaire ! Tandis que tout se déglingue sur fond d'ultra-individualisme, l'entraide se présente désormais comme l'unique alternative viable. Solidairement co-écrit par ses quatre auteurs, Apnée pose une question urgente : comment apprendre à vivre par les temps qui courent ?

  • Dans le nouveau roman de Véronique Bergen, des chiens célèbres apparaissent tour à tour : Loukanikos, le « riot dog » des insurrections grecques contre l'austérité, Blondi, le berger allemand d'Hitler, Laïka, animale victime de la conquête spatiale, le chien d'une tribu Yanomami confronté à l'extermination des Indiens d'Amazonie ou encore ceux de Marie-Antoinette.
    Comme autant de narrateurs et témoins de la folie humaine, ces chiens interrogent le futur de notre espèce à travers son passé : Tous doivent-ils donc être sauvés ? ou aucun ?

  • Après des années d'errance, Carlo Salinas revient dans sa ville natale. Devenu détective privé, il est engagé par l'épouse d'un écrivain qui n'a plus donné signe de vie après s'être frotté à un cercle de notables dépravés.Carlo Salinas se sent lui-même suivi et épié. Est-ce parce qu'il a couché avec Malisha, une jeune et séduisante Albanaise ? Pour le découvrir, il faudra que Salinas mette sa propre vie en danger.

empty