Policier & Thriller

  • Édition revue par l'auteure
    Paris - novembre 1862.
    Un journaliste à la mauvaise réputation et un député proche de Napoléon III sont retrouvés morts, tués d'un coup d'épée dans le coeur à une dizaine de jours d'intervalle. Rien ne les rapproche si ce n'est d'avoir été assassiné dans des conditions identiques.
    Hadrien Allonfleur, lieutenant dans l'escadron des cent-gardes, est chargé par l'Empereur de démêler cette affaire peu banale. Aidé d'Amboise Martefon, un ancien inspecteur de la brigade de Sûreté parisienne, bougon et moralisateur, Allonfleur aura besoin de se fier à son intuition pour mener son enquête d'autant plus qu'il devra faire face à une jeune femme au caractère affirmé qui se révélera un témoin clé, mais récalcitrant.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Irène Chauvy, auteure de romans policiers historiques.
    Des enquêtes documentées, un univers réaliste et un soupçon de romance.
    Passionnée de littérature et d'histoire, Irène Chauvy a commencé à écrire en 2008, sur un coup de tête, et n'a plus arrêté depuis. Le choix de la période qu'elle choisit comme cadre de ses romans, le Second Empire, s'est fait tout naturellement après la lecture d'auteurs tels que Théodore Zeldin, Alain Corbin, Pierre Miquel, Éric Anceau et Marc Renneville... Car, plus que les événements, c'est l'histoire des mentalités qui l'intéresse et la fascine. Cette époque fut foisonnante tant sur le plan des réalisations techniques et industrielles que sur celui des idées et cela ne pouvait pas échapper au flair et à l'imagination d'Irène Chauvy.
    En 2011, elle présente un manuscrit au concours « ça m'intéresse - Histoire » présidé par Jean-François Parot, La Vengeance volée, dont le héros, Hadrien Allonfleur est un officier qui deviendra l'enquêteur officieux de Napoléon III. Son ouvrage gagne le Grand Prix ouvert aux auteurs de romans policiers historiques, et sera édité dans la collection Grands Détectives 10/18.
    Son écriture précise, fluide et agréable, plonge avec facilité le lecteur dans un contexte historique dont la qualité des références et les informations oubliées ne peuvent que séduire les amateurs d'Histoire. Irène Chauvy sait mener ses enquêtes et ses lecteurs de main de maître, et nous fait voyager dans le temps. Les descriptions, les détails et le caractère des personnages sont si réalistes que le simple fait de fermer les yeux nous fait marcher à leur côté en plein suspense.
    Plus qu'un univers, c'est un tourbillon aux parfums d'antan et empreint d'une réalité parfois sinistre qui vous entraîne à chaque ligne. Des crinolines aux dentelles aiguisées, des hauts-de-forme remplis de secrets et des jardins et forêts aux odeurs de crimes forment le quotidien des personnages d'Irène Chauvy qui vous ouvrent généreusement leurs portes et vous invitent à venir redécouvrir le passé et mener leurs investigations à leurs côtés.
    En plus de la série des Enquêtes d'Hadrien Allonfleur (capitaine des cent-gardes) éditée aux Éditions Gaelis, Irène Chauvy poursuit l'écriture de ses romans policiers historiques avec Les Enquêtes de Jane Cardel sous la Troisième République ; puis avec Quand les Masques tomberont et Enfin, l'Aube viendra, des romances policières qui se déroulent entre 1875 et 1882.

  • Le secret de Martefon

    Irène Chauvy

    • Gaelis
    • 14 Décembre 2020

    Édition revue par l'auteur - ?Paris, juin 1865
    Hadrien Allonfleur, capitaine des cent-gardes, est envoyé à Chamonix par l'impératrice Eugénie. Le corps de Marcus Goubert, un homme à qui elle vouait une amitié sincère, vient d'être retrouvé au pied du glacier des Bossons. Il avait disparu dix ans plus tôt au cours d'une ascension du Mont-Blanc. Il s'agit d'un meurtre et Allonfleur est chargé d'en rechercher les circonstances et l'auteur.
    Celui-ci ne peut compter sur l'aide d'Amboise Martefon qui l'accompagne. Cet inspecteur à la retraite, consommateur de laudanum dont il est dépendant, est curieusement peu intéressé par une affaire dont il a voulu à toute force pourtant se mêler.
    Allonfleur retrouve Héloïse, une romancière, qui lui ment avec aplomb sur la raison de sa présence à Chamonix, et doit aussi faire face à l'arrivée imprévue de l'inspecteur Lecocq de la Sûreté parisienne.
    La suspicion s'installe, tandis qu'Hadrien trouve conseils et assistance auprès d'un médecin corse au passé trouble.
    Le capitaine Allonfleur parviendra-t-il à conclure cette nouvelle enquête sans remettre en cause ses convictions sur la loyauté et l'amitié ?
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Irène Chauvy, auteure de romans policiers historiques.
    Des enquêtes documentées, un univers réaliste et un soupçon de romance.
    Passionnée de littérature et d'histoire, Irène Chauvy a commencé à écrire en 2008, sur un coup de tête, et n'a plus arrêté depuis. Le choix de la période qu'elle choisit comme cadre de ses romans, le Second Empire, s'est fait tout naturellement après la lecture d'auteurs tels que Théodore Zeldin, Alain Corbin, Pierre Miquel, Éric Anceau et Marc Renneville... Car, plus que les événements, c'est l'histoire des mentalités qui l'intéresse et la fascine. Cette époque fut foisonnante tant sur le plan des réalisations techniques et industrielles que sur celui des idées et cela ne pouvait pas échapper au flair et à l'imagination d'Irène Chauvy.
    En 2011, elle présente un manuscrit au concours « ça m'intéresse - Histoire » présidé par Jean-François Parot, La Vengeance volée, dont le héros, Hadrien Allonfleur est un officier qui deviendra l'enquêteur officieux de Napoléon III. Son ouvrage gagne le Grand Prix ouvert aux auteurs de romans policiers historiques, et sera édité dans la collection Grands Détectives 10/18.

  • La mouche du coche

    Irène Chauvy

    • Gaelis
    • 20 Octobre 2020

    Édition revue par l'auteur - Hiver 1864.
    Hadrien Allonfleur, capitaine à l'escadron des cent-gardes, est convoqué à Compiègne. Le corps d'une femme, à l'évidence assassinée, a été retrouvé aux abords du château où le couple impérial tient ses réceptions d'automne.
    Allonfleur entraîne avec lui Amboise Martefon, ancien inspecteur de la Sûreté qui préférerait rester au chaud à Paris plutôt que de braver le froid compiégnois de ce mois de novembre 1864. Ce qu'ils découvriront sera éprouvant pour les deux hommes pourtant rompus aux pires forfaits.
    Hadrien Allonfleur est tenace. Ce n'est pas la connaissance d'une délicieuse romancière, ni les fastes du château de Compiègne qui le détourneront de sa mission : arrêter un assassin afin de mettre fin à une série de crimes odieux, quitte à affronter l'hiver cévenol pour résoudre cette affaire, la plus difficile qu'il ait eue à élucider jusqu'alors.
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Irène Chauvy, auteure de romans policiers historiques.
    Des enquêtes documentées, un univers réaliste et un soupçon de romance.
    Passionnée de littérature et d'histoire, Irène Chauvy a commencé à écrire en 2008, sur un coup de tête, et n'a plus arrêté depuis. Le choix de la période qu'elle choisit comme cadre de ses romans, le Second Empire, s'est fait tout naturellement après la lecture d'auteurs tels que Théodore Zeldin, Alain Corbin, Pierre Miquel, Éric Anceau et Marc Renneville... Car, plus que les événements, c'est l'histoire des mentalités qui l'intéresse et la fascine. Cette époque fut foisonnante tant sur le plan des réalisations techniques et industrielles que sur celui des idées et cela ne pouvait pas échapper au flair et à l'imagination d'Irène Chauvy.
    En 2011, elle présente un manuscrit au concours « ça m'intéresse - Histoire » présidé par Jean-François Parot, La Vengeance volée, dont le héros, Hadrien Allonfleur est un officier qui deviendra l'enquêteur officieux de Napoléon III. Son ouvrage gagne le Grand Prix ouvert aux auteurs de romans policiers historiques, et sera édité dans la collection Grands Détectives 10/18.

empty