• Orphelines

    Franck Bouysse

    La noirceur de son âme ne fait aucun doute depuis qu'un corps de femme massacré a été découvert.

    Bélony et Dalençon voient ce meurtrier leur glisser entre les doigts, crime après crime.
    Le capitaine Jacques Belony, « vieux flic de la Criminelle » vient de perdre sa femme et sa fille dans un accident de voiture tandis que Marie Dalençon, sa jeune collègue, subit les tourmentes de relations amoureuses chaotiques.

  • « Si je m'autorisais à t'aimer, mes sentiments pour toi me consumeraient. Il n'y aurait plus que toi dans ma vie. J'aurais constamment peur que tu cesses de m'aimer. Et, si tu le faisais, j'en mourrais. »
    En 1960, quand Jennifer Stirling se réveille à l'hôpital, elle a tout oublié. L'accident de voiture, son mari, son nom... Alors qu'elle cherche à comprendre pourquoi elle n'est qu'une figurante dans sa propre vie, elle retrouve une lettre d'amour.
    Son correspondant mystérieux, qui signe d'un simple « B », semble prêt à tout pour elle.
    Quarante ans plus tard, Ellie Haworth découvre ces bouleversants mots d'amour dans les archives du journal pour lequel elle travaille. À mesure qu'elle découvre la correspondance de ces amants, Ellie brûle de savoir comment s'est terminée leur histoire - et, par la même occasion, si celle qu'elle vit vaut vraiment le détour. La dernière lettre bouleversera leur vie à tout jamais.
    « Un roman désespérément romantique qui vous laisse plein d'espoir. » Chicago Tribune
    « À travers cette incroyable histoire d'amour, Moyes prouve que quelques mots suffisent à vous briser le coeur ou à vous donner un second souffle. » Marie Claire

  • The best lies

    Sarah Lyu

    Remy a dix-sept ans, et ce soir-là, sa vie bascule.

    Jack, son petit ami, est abattu de plusieurs balles en pleine poitrine. Et c'est sa meilleure amie à elle, Elise, qui a appuyé sur la détente.
    Mais Remy ne se souvient de rien, à part du bruit des coups de feu qui résonne encore à ses oreilles, et du sang de Jack sur ses mains.
    Cette tragédie ne peut être autre chose qu'un terrible accident, n'est-ce pas ? Elise a dû confondre Jack avec quelqu'un d'autre.
    Elle ne peut pas le lui avoir enlevé volontairement. Elise est sa meilleure amie, sa famille - la vraie, celle qui veut d'elle.
    Remy ne peut pas la perdre en plus d'avoir perdu Jack.
    Alors, en même temps que la police qui l'interroge, Remy enquête. Elle plonge dans ses propres souvenirs, et fouille sa mémoire infidèle dans l'espoir de sauver une amitié qui signifie tout pour elle.
    Et de comprendre, enfin, ce qui s'est réellement passé.
    « Une saisissante histoire d'amitié, d'obsession, et de tout ce qui se cache entre les deux. » - Kirkus Reviews
    « Une réflexion poignante et juste autour du traumatisme, de l'envie de revanche sur la vie et des amitiés toxiques traverse ce thriller vénéneux et angoissant. Sarah Lyu sait parfaitement faire monter la pression alors qu'Elise se montre toujours plus manipulatrice et possessive avec Remy, et que les sombres secrets des deux jeunes filles se dévoilent peu à peu. » - Booklist

  • Un thriller psychologique renversant par l'autrice de Little Monsters et À la nuit je mens.
    Il n'y a plus de cheerleaders à Sunnybrook.
    D'abord, il y a eu l'accident de voiture. Deux filles sont mortes.
    Après cela, les meurtres ont débuté. Deux filles, encore. Assassinées par un type qui aurait pu être votre voisin. La police l'a abattu et personne ne connaîtra jamais les raisons de son geste.
    La soeur de Monica a été la dernière à mourir.
    Après son suicide, plus personne à Sunnybrook ne voulait entendre parler de cheerleaders. La blessure était trop profonde.
    C'était il y a cinq ans. Désormais, la ville veut honorer ses morts, se rappeler ses filles perdues. Monica, elle, veut oublier.
    Mais sa réalité déraille : que siginifient ces lettres, dans le bureau de son beau-père ? Ce vieux téléphone portable fraîchement exhumé ? Et enfin, que veut cette étrange nouvelle amie ?
    Le passé n'a pas révélé tous ses secrets, et Monica semble être au coeur du mystère.

    Il n'y a plus de cheerleaders à Sunnybrook, mais personne n'est en sécurité pour autant.

    « Une intrigue brillante et captivante. » - Karen M. McManus, autrice de Qui ment ?
    « Un mélange de Riverdale et de Veronica Mars. » - Riley Sager, auteur de La Dernière Fille
    « Haletant du début jusqu'à la fin... avec des retournements de situation choquants. » - Victoria Aveyard, autrice de Red Queen
    « Une démonstration troublante de la manière dont les ragots peuvent dégénérer. » - Oprah.com

  • « Pourquoi moi ? » : c'est la question que se pose toute personne victime.

    Elle témoigne à la fois d'une volonté de comprendre ce qui lui arrive et, en même temps, d'une incompréhension totale de l'événement qu'elle vient de vivre. On ne choisit pas d'être victime et c'est bien là une injustice qui s'impose malgré nous. Souvent, d'ailleurs, on n'est pas victime une seule fois, mais plusieurs.
    Antoine Spath décrypte les mécanismes sous-jacents aux victimes et explique les raisons pour lesquelles on devient victime. Il explore les deux grandes typologies de victimes, en fonction du traumatisme subi : accidentel ou lié au hasard malheureux (les victimes d'une catastrophe naturelle par exemple); relationnel et intentionnel (les victimes d'un viol ou d'un harcèlement par exemple).

    Comprendre les raisons pour lesquelles on devient victime est le seul moyen pour se prémunir à l'avenir d'éventuels autres « accidents » de la vie. Pour ne plus jamais être une victime innocente.


    Antoine Spath est psychologue, spécialiste des comportements humains. Dans son cabinet parisien, il accompagne de nombreux patients pour traiter les difficultés relationnelles, conjugales, professionnelles, ou pour soigner de nombreux troubles comme la dépression, l'anxiété, les phobies ou encore les dépendances. Il est l'auteur de Déjouer les pièges des manipulateurs et pervers narcissiques et Ne plus se laisser manipuler.

  • Une femme fait face à ses juges. Pour le public, c'est un monstre.

    Diana Jager n'est pas la reine de l'empathie, mais c'est une chirurgienne douée et respectée. Sous le nom de Scalpelgirl, elle dénonce le sexisme échevelé du milieu hospitalier dans un blog féroce et s'est réfugiée à Inverness, dans le nord de l'Écosse, pour échapper aux menaces des trolls qui ont dévoilé son identité. Alors qu'elle désespérait de trouver l'amour, elle rencontre Peter et se marie très vite.
    Six mois plus tard, on retrouve la voiture de Peter au fond des Chutes de la Veuve, par un soir glacial. Fin du conte de fées. La police s'étonne du peu de chagrin de cette jeune veuve, la soeur du disparu charge un journaliste à la réputation sulfureuse, Jack Parlabane, de mener une enquête, tandis que le docteur Jager raconte sa propre descente aux enfers : trois voix qui resserrent l'étau à chaque chapitre et vous clouent à la page.

    Brookmyre construit une intrigue bluffante et pleine de twists, un thriller psychologique intense où le plaisir du suspense ne nuit ni aux personnages ni à la profondeur des thèmes abordés - et qui peut même être drôle. Ne faites jamais confiance à un auteur de polars.
    "À vous dresser les cheveux sur la tête... un mystère diaboliquement compliqué. N'essayez même pas de deviner la fin." - New York Times Book Review
    "Exceptionnellement bon." - Guardian
    "Un Gone Girl celtique qui vous tiendra en haleine jusqu'au bout." - Ian Rankin


  • 2015, Nice.

    Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d'avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère est trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler. Elle va révéler à Zoé qu'elle lui a menti depuis toujours : l'homme qui l'a élevée n'est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée ».
    Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une « cupcakerie » tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plusieurs personnages se croisent et voient leurs destins se mêler, tandis que Zoé part à la recherche de son père et tente de comprendre pourquoi sa mère lui a menti durant toutes ces années.

  • 13 minutes

    Sarah Pinborough

    « Je suis morte pendant treize minutes. Et maintenant je veux savoir pourquoi. »

    Natasha, seize ans et reine du lycée de Brackston, ne se souvient pas comment elle a fini dans les eaux glacées de la rivière. La seule chose qu'elle sait : ce n'était pas un accident.
    D'après le proverbe, il faut être proche de ses amis et encore plus de ses ennemis. Sauf que, au lycée, il est parfois difficile de les différencier.
    Ses amies l'aiment, Natasha en est sûre. Mais ça ne veut pas dire qu'elles n'ont pas essayé de la tuer...
    « Le Lolita malgré moi de l'ère Instagram » - The Times
    « Je recommande ce roman à tous ceux qui adorent frissonner en ouvrant un livre. » - The Guardian
    « Le roman le plus excitant de l'année. » - The Express

  • « C'était pendant l'été de 1968 que je tombai amoureux et que mon père se noya. »
    Cette première phrase cinglante annonce sans préavis les événements qui bouleverseront la vie d'un adolescent qui durant la belle-saison tombera amoureux de la petite voisine, découvrira que son père est lui aussi tourmenté par le désir et se trouvera confronté à la mort...
    Un livre où le sens de la formule et un récit ensorcelant ne sont pas sans rappeler les plus grandes tragédies grecques.

    « Une perfection. » Jean Soublin, Le Monde
    « Bouleversant. » Claire Julliard, Le Nouvel Observateur
    « Un livre miraculeux. » Frédéric Beigbeder, Voici
    « La littérature à son meilleur... Un bref chef d'oeuvre... aussi secret que Salinger, plus impitoyable encore que McCullers. » Michel Grisolia, L'Express

    Né en 1924, Charles Simmons est un romancier américain que la critique a comparé à J.D. Salinger. Seuls deux de ces romans ont été traduits en français Rides et Les Locataires de l'été. Il fut également éditorialiste pour la fameuse New York Times Book Review.

  • Ancienne cascadeuse professionnelle, Marguerite Courbet a quatre-vingts ans. Veuve, délaissée par son fils unique et dépendante de son aide à domicile, elle songe sérieusement à en finir avec la vie. Sa spécialité, c'est la chute libre. Mais comment se suicider lorsqu'on est en fauteuil roulant et qu'on habite dans un pavillon de plainpied ?

    Une proposition inattendue d'un ami réalisateur lui apporte une solution. Elle tirera sa révérence lors du tournage de Mamie Cascade, un long métrage inspiré de sa vie exceptionnelle. La dernière chute libre, de quarante mètres en décapotable, prévue dans le scénario lui sera fatale.
    Marguerite est une professionnelle : avant de mourir, elle doit honorer son contrat et réussir les autres cascades du film. Elle reprend donc contact avec Micka, son ancien mécanicien, qui l'aidera à préparer les voitures et à chorégraphier les scènes d'action. Elle sollicite son vieux médecin, à qui elle donne cinq mois pour « réparer » sa cheville blessée. Et elle embauche Gustave, un jeune homme de vingt-neuf ans, traducteur de notices techniques, afin qu'il écrive ses mémoires.
    Contre toute attente, Marguerite va s'attacher à Gustave et à son entourage. Les discussions sont riches.

    Ils se livrent et se comprennent. Les certitudes de la cascadeuse vacillent. Le traducteur se découvre. Une profonde amitié naît. Et s'il suffisait d'une rencontre pour changer une vie ?

    Paul Ivoire, cinquante ans, vit en Bourgogne avec sa famille. Il est l'auteur de À chacun son rêve (éditions Anne Carrière) et d'une trilogie jeunesse, Poules renards-vipères (Poulpe Fiction), qui a remporté en 2018 le prix Littérature jeunesse du salon de Saint-Maur et le prix du festival « Livres dans la boucle » de Besançon. Mamie Cascade est son second roman pour adultes.

  • Avancer toujours !
    Les Roues parcourent le monde, à bord de leurs véhicules, à la poursuite de l'horizon et de points. Une vie de poussière et d'asphalte où seules les routes demeurent. Une civilisation où la voiture est l'unique instrument de citoyenneté.
    Dany et Sarah sont des enfants du goudron et de l'essence. Avec leur père, ils vivent au jour le jour dans leur Peugeot 203 de couleur blanc-albatros. D'une station à l'autre, en nomades modernes, ils roulent, jusqu'à l'accident... et les Pieds.

    Walter Kurtz était à pied est un récit déroutant dans lequel Emmanuel Brault nous fait prendre le volant vers un avenir où l'homme et la voiture ne font plus qu'un.

  • « Quand Le Journal de Bridget Jones rencontre La Revanche d'une blonde. » Booklist
    « Il faut croire que je suis le genre de fille qui atterrit à l'hôpital en robe de cocktail un mardi soir, sans pièce d'identité, ni accompagnant. Le médecin dit que j'ai passé les deux derniers jours dans un léger coma, comme Peter Gallagher dans L'amour à tout prix, un film dont je me souviens chaque réplique. Pour ce qui est de mon nom à moi ? Pas la moindre idée. Tout ce que je sais, c'est que je déteste ma coiffure. »
    Lorsque Mia se réveille dans un hôpital de Long Beach, elle est incollable sur la famille Kardashian-Jenner mais ne sait plus ni son nom ni où elle habite. Heureusement que les réseaux sociaux existent ! Instagram lui indique alors qu'elle vit dans une immense villa dont la façade rose ferait pâlir de jalousie Kylie Jenner. C'est là qu'elle tombe sur Max, un séduisant house-sitter, qui lui explique que la maison appartient en réalité à son petit ami, JP, un milliardaire français. Waouh la vie de Mia semble parfaite ! Mais en remontant son fil Instagram, Max et elle lèvent le voile sur une vérité surprenante...
    À l'ère où tout va si vite, est-il encore temps pour elle de réécrire son histoire ?
    « Vous avez aimé The Flight Attendant ? Ce roman est fait pour vous. » E! Online
    « Une satire mordante sur l'ère 2.0. » POPSUGAR
    « Parfait pour les amateurs de comédies romantiques modernes. » Kirkus Reviews
    « Amusant et divertissant. » Publishers Weekly

  • Les malédictions ont la vie dure. Depuis que Kintu, gouverneur d'une lointaine province du royaume du Buganda, a tué accidentellement son fils adoptif d'une malheureuse gifle, en 1750, un sort est lancé sur tous ses descendants, les vouant à la folie, à la mort violente, au suicide.
    Et en effet, trois siècles plus tard, les descendants de Kintu semblent abonnés au tragique : Suubi harcelée par sa soeur jumelle qu'elle n'a jamais connue, Kanani, le " réveillé " évangéliste, fanatique mais lubrique, Isaac Newton, torturé par l'idée d'avoir transmis le sida à sa femme et à son fils. Et enfin, Miisi, le patriarche, l'intellectuel éduqué à l'étranger, harcelé par des visions et des rêves où s'invitent l'enfance, les esprits, l'histoire du clan et de la nation toute entière.

    Un par un, ils sont appelés par les anciens du clan, dans une forêt aux confins de l'Ouganda, dans une ultime tentative de conjurer le sort.

    Mêlant les époques, les lieux, les ambiances avec une force narrative proprement époustouflante, manoeuvrant avec souplesse et humour dans les méandres de l'histoire, du mythe, des légendes populaires, déployant un incroyable casting de personnages, tous liés par le sang, tous condamnés, Kintu est un premier roman magistral, foisonnant, inattendu ; un répertoire shakespearien des turpitudes humaines tout autant qu'une formidable plongée dans un pays méconnu.
    Dans une langue magnifique, sans céder un millimètre aux bons sentiments, Jennifer Nansubuga Makumbi dresse une épopée terriblement contemporaine, aussi puissante, profonde et impitoyable qu'un fleuve. Et fait une entrée fracassante dans la littérature universelle.
    Jennifer Nansubuga Makumbi est née à Kampala. Elle a étudié e enseigné la littérature anglaise en Ouganda, avant de poursuivre ses études en Grande-Bretagne, à Manchester, où elle vit aujourd'hui.
    Son premier roman, Kintu, lauréat du Kwani.
    Manuscript Project en 2013, sélectionné pour le prix Etisalat en 2014, a reçu un accueil critique et public extraordinaire, aussi bien en Afrique qu'aux États-Unis ou en Grande-Bretagne, qui lui a valu d'être comparée à Chinua Achebe et considérée comme un "classique" instantané.
    Elle a remporté le Commonwealth Short Story Prize en 2014 et le prix Windham Campbell en 2018.

  • Il est des dates qui marquent l'existence minuscule d'un enfant de 9 ans comme elles marquent l'existence de millions d'hommes.

    Le samedi 6 octobre 1973, un événement aujourd'hui oublié frappe les Français de stupeur : François Cevert, 29 ans, jeune surdoué du sport automobile, se tue sur le circuit de Watkins Glen, aux États-Unis. La France de Georges Pompidou, passionnée de progrès et d'automobile, est touchée au coeur.
    Le même jour un autre événement change la face du monde : à 14 heures locales, les armées syrienne et égyptienne lancent leur offensive contre Israël dans le Golan et le Sinaï - la guerre du Kippour commence.
    Quelques semaines plus tard, l'embargo sur le pétrole et le quadruplement des prix de l'essence enclencheront un processus que rien ne pourra arrêter : la crise et avec elle la fin des Trente Glorieuses.
    Au hasard des journaux, des livres, des émissions, des films qui ont marqué l'époque, réapparaissent Pierre Mesmer, Rabbi Jacob, Allende, le courrier du coeur de Elle, et l'admiration pour la vitesse et la modernité.
    C'est un portrait très personnel de la France de cette année 1973 que nous propose Xavier Charpentier, cet enfant de 9 ans qui n'a pas oublié la mort de François Cevert.
    Xavier Charpentier est diplômé de Science-Po. Après avoir enseigné la philosophie, il a créé et dirige une cabinet spécialisé dans les études communautaires, et la recherche de tendances. Il a publié Je me suis bien plu ici, aux éditions Plein Jour en 2015.

  • Étudiant l'histoire de sa famille pendant qu'elle travaille comme intérimaire à San Francisco, Molly Travers découvre qu'elle est la descendante de magiciens de cabaret qui faisaient de la véritable magie au dix-neuvième siècle, en compagnie d'un groupe d'occultistes nommé l'Ordre du Labyrinthe.
    Élevée par une grande-tante après que ses parents soient morts dans un accident de voiture, Molly apprend par le détective privé John Stow qu'elle possède une famille dont elle ne savait rien.
    Leur enquête va dévoiler les sombres mystères d'une société occulte.

    Histoire de famille et histoire secrète s'avèrent tissées étroitement ensemble.

  • La vie est difficile quand on est alcoolique "en pause" et journaliste exilé, pour mauvais esprit, dans le nord de l'Islande.
    Pourtant, il se passe des choses dans ce grand nulle part bouleversé par la mondialisation et l'arrivée des émigrés. Un petit chien disparaît, une vieille dame téléphone pour dire que la mort accidentelle de sa fille arrange bien les affaires de son gendre. Des adolescents se suicident. Un reportage sur la troupe de théâtre du lycée est publié, et le jeune et talentueux acteur qui tient avec tant de conviction le rôle principal disparaît...
    Pour échapper aux chiens écrasés et aux radios-trottoirs, mais surtout pour contredire l'ambitieux rédacteur en chef qui le téléguide depuis la capitale, Einar enquête sur cette microsociété gangrénée par la corruption, la drogue et la "politique des cousins". Il étudie le théâtre classique et découvre un présent inquiétant peuplé lui aussi, si on y regarde bien, de sorcières.

    Un roman noir plein d'humour, de vivacité et de suspense.

    Arni Thorarinsson est né en 1950 à Reykjavik, où il vit actuellement. Après un diplôme de littérature comparée à l'université de Norwich en Angleterre, il travaille pour différents grands journaux islandais. Il participe à des jurys de festivals internationaux de cinéma et a été organisateur du Festival de cinéma de Reykjavik de 1989 à 1991. Ses romans sont traduits en Allemagne et au Danemark.
    Il est l'auteur du Temps de la sorcière, Le dresseur d'insectes et Le Septième fils, tous publiés aux Editions Métailié.


  • Quand survient le chaos, l'humanité peut-elle renaître ?

    Ils s'appellent Kiran, Matthew, Tobias et Charly.
    Ils ont quatorze, vingt, dix et seize ans.
    Ils vivent en Inde, en Australie et dans l'Utah.
    Ce sont des enfants du même monde, un monde où soudain tout va mal. Tornades, tsunamis, inondations - le dérèglement climatique brutal est à la hauteur de l'inconscience qui l'a précédé, et les conséquences sont cataclysmiques.
    Pris dans la tourmente et livrés à eux-mêmes, tous les quatre vont se lancer dans une longue errance, fuyant territoires hostiles et folie humaine, à la recherche de leur famille, de lieux plus sûrs et, par-dessus tout, de l'espoir qu'une vie heureuse est encore possible, quelque part.

    /> Un roman d'aventures et d'anticipation bouleversant de rudesse et d'humanité, qui a toute sa place aux côtés de Sirius de Stéphane Servant et des romans de Patrick Ness. Imaginés par une toute jeune auteure au talent remarquable, les héros d'Apocalypse Blues marqueront les esprits pour longtemps.

    Ce roman est une réédition retravaillée de Sous les cendres, le premier tome de la série Il nous reste le ciel paru en 2016.

  • « Au possédé ou à l'aliéné de l'ancienne médecine, au névrosé de la psychanalyse, se sont substitués les nouveaux blessés cérébraux. Le spectre large de leurs apparitions révèle l'économie d'une condition post-traumatique inédite qui demande aujourd'hui à être pensée.
    La difficulté tient à la nécessité de situer ce problème de dimension mondiale entre l'hypothèse freudienne de la pulsion de mort et l'hypothèse neurologique d'une mort de la pulsion. »

  • Dans la tourmente du Blitz...

    Dans l'Angleterre d'avant-guerre, Julianne Westcott enchaîne les bals et ne manque pas de prétendants. Lors d'une visite à son frère placé en institut, elle rencontre Kyle McCarthy, un jeune séminariste irlandais. Malgré les avertissements de sa famille, Julianne tombe amoureuse de Kyle et quitte tout pour se marier avec lui. Mais alors que la guerre secoue le monde et que le Blitz décime l'Angleterre, un tragique accident oblige Julianne à tout abandonner et à se forger une vie nouvelle faite de mensonges. Mais un jour la vérité la rattrapera et elle devra alors faire face à son passé.
    Mot de l'éditeur : Véritable page-turner, Le Parfum de nos souvenirs nous bouleverse et nous emporte dans un drame romantique qui met essentiellement en scène le choix d'une femme dont le courage apporte un souffle inattendu à l'intrigue. Dès que vous aurez lu la première page, vous ne pourrez pas reposer ce roman avant de l'avoir terminé.
    « Cette délicieuse histoire, teintée de mélancolie, rappellera peut-être à certains Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen McCullough. Camille Di Maio fait vibrer la corde sensible de ses lecteurs, leur tirant de nombreuses larmes, des soupirs à fendre l'âme, alors qu'au fil du roman, la tragédie éclipse un grand bonheur, qui renaîtra. Doté d'une prose limpide et d'un style pétillant, ce roman aux personnages attachants qui trouvent enfin leur voie vous tiendra en haleine. Longtemps après sa fin si gratifiante, cette histoire continuera à habiter vos pensées. » RT Book Review

  • Juillet 2035.
    L'Office départemental du tourisme d'Alsace-Unie organise une randonnée de deux semaines du nord au sud des Vosges : « quinze journées enchanteresses à la découverte du patrimoine naturel et culturel des légendaires montagnes alsaciennes, une randonnée à la fois sportive, culturelle et gastronomique ».
    Dès le départ, les participants de cette belle excursion s'observent, se guettent, s'épient. Plus encore, quand un premier accident emporte l'un d'entre eux. Et quand les décès se multiplient, tout le monde devient extrêmement suspect...
    Entre politique-fiction et personnages rocambolesques, Florence Hugodot nous offre une randonnée littéraire pleine d'humour, de suspens et de second degré.

  • Désormais séparé de sa compagne, Jessica Hurley, le shérif Mike Logan a du mal à cacher son mal-être. Son caractère bougon a repris le dessus, pour le grand désespoir de ses proches, en particulier de sa fidèle lieutenante Lindsay Wyatt, qui est prête à tout pour lui faire retrouver le sourire. Pour sa part, elle file le parfait amour avec le journaliste Stephen Callahan, avec qui elle vient d'emménager.
    C'est dans ce contexte que le tournage d'un film, inspiré des hauts faits de Logan et Hurley, commence à River Falls. Ulcéré par ce choix, Logan n'a pas de mots assez durs contre les producteurs, qu'il accuse de vouloir faire de l'argent sur la tragédie des autres. En grand fan des acteurs principaux, Stephen Callahan est en revanche ravi de réaliser une série de reportages en plateau. Il fait équipe avec Marion, « l'enfant sauvage », qui l'a déjà secondé, quelques mois plus tôt.
    Tout serait parfait si un terrible drame ne venait entacher le tournage. La productrice du film est en effet retrouvée morte dans sa chambre d'hôtel. Simple accident, suicide... ou meurtre ? Aidés de leurs fidèles comparses, Logan et Callahan enquêtent chacun de leur côté, et ils ne sont pas au bout de leurs surprises...
    Troisième et dernier épisode de la saison 2 de « River Falls », la série culte d'Alexis Aubenque, Souviens-toi de River Falls en est le tome le plus émouvant et le plus surprenant. Logan doit enfin faire face à son passé... pour le meilleur et pour le pire. Il se pourrait bien aussi que ses aventures ne s'arrêtent pas en si bon chemin... Êtes-vous prêts pour une saison 3 ?

  • Quand son fils meurt, renversé par un chauffard qui a pris la fuite, Antonio Rodriguez jure à sa femme qu'il le vengera.

    Tandis que l'enquête piétine durant des mois, il en vient à soupçonner un cadre supérieur de sa propre entreprise, dont l'attitude à son égard lui paraît suspecte.
    Pourtant, un jour, les gendarmes l'informent qu'ils viennent d'arrêter le coupable. Les preuves sont formelles, l'homme est même passé aux aveux. Mais ce n'est pas le même individu.
    Dans ce roman à quatre voix - Antonio et sa femme, Sylvia, Jean-Pierre, le fuyard, et son épouse, Christine -, se noue un ballet macabre sur le thème de la justice personnelle, au rythme crescendo d'une question qui fera basculer leur destin à tous :
    qui Antonio Rodriguez tuera-t-il ce soir ?
    Jacques Expert a également publié aux Éditions Anne Carrière La femme du monstre (2007) et La théorie des six (2008).

    Ce soir je vais tuer l'assassin de mon fils a été adapté à la télévision (téléfilm diffusé sur TF1).


  • Le voyage a-t-il encore un sens quand la route n'existe plus ?

    Matthew, Charly, Kiran, Tobias et sa meute de loups ont survécu à l'effondrement de la caldeira du Yellowstone. Leur voyage se prolonge, alors qu'ils décident de rallier New York à pied, dans l'espoir d'y retrouver les parents de Charly.
    Ensemble, ils devront affronter les dangers de la route, les rencontres inattendues, mais aussi leurs propres démons, qui se révèlent toujours un peu plus dans ce crépuscule du monde tel qu'ils le connaissaient.
    Ils ne pourront compter que sur eux-mêmes pour s'en sortir... et sur la chance qui leur a permis de rester en vie jusqu'ici. Mais les accompagnera-t-elle jusqu'au bout... ?

    Une trilogie d'aventures et d'anticipation bouleversante d'humanité, qui a toute sa place aux côtés de Sirius de Stéphane Servant et des romans de Patrick Ness.
    Imaginés par une toute jeune auteure au talent remarquable, les héros d'Apocalypse Blues marqueront les esprits pour longtemps.

  • Les hommes de paille

    Michael Marshall

    « Hors norme, terrifiant... Un véritable chef-d'oeuvre. » - Stephen King
    Palmerston, Pennsylvanie. Deux hommes, armés de fusils semi-automatiques, abattent soixante-huit personnes. Avant de prendre la fuite, ils écrivent en lettres de sang : « Les Hommes de Paille ».
    Onze ans plus tard, à Santa Monica, Californie, une adolescente est kidnappée. Le tueur en série que le FBI a surnommé l'Homme Debout a encore frappé.
    Dyesburg, Montana. Les parents de Ward Hopkins trouvent la mort dans un accident de voiture. Derrière eux, ils laissent pour seul message : « Nous ne sommes pas morts. »
    Trois faits divers, trois énigmes isolées qui annoncent une longue traque pour un héros improbable, jusqu'à la terrifiante confrontation avec les Hommes de Paille. Qui sont-ils ? Pourquoi tuent-ils ? Peu importe. Une seule chose compte : les arrêter...

empty