Fantasy & Science-fiction


  • John Allaire eut le privilège de voir le premier les nuages se disperser dans le ciel pour dévoiler la forme légèrement incurvée d'un gigantesque objet solide.


    « Comme le dessous d'une assiette en porcelaine. Puis une lueur s'est mise à briller au milieu. À briller comme pas possible. J'ai dû me protéger les yeux, mais ça m'a pas empêché de voir descendre le faisceau de lumière. Droit sur une femme - qu'était à guère plus de cinq mètres de moi. Elle a pas eu le temps de comprendre ce qui lui tombait dessus. »
    Margot Revette confirma. « Elle marchait tranquillement. D'un coup la lumière l'a aspirée, puis plus de lumière, et plus de femme non plus. »

    Un Premier Contact sans contact*. Les extraterrestres sont arrivés, mais pas d'extraterrestre à l'horizon.
    Attention pourtant : l'Intervention commence. Et vous n'avez pas idée du chambardement.
    * À une exception près : Samantha August, romancière de science-fiction canadienne.
    « Les extraterrestres sont venus sauver la Terre. La sauver de nous... Un El Niño de livre, dense, provocateur, indispensable. » (Steve Baxter.)
    « Steven Erikson n'a pas seulement revigoré le thème romanesque du Premier Contact, il l'a réinventé. Voici un livre profondément original, brillamment conçu et parfaitement exécuté. [...] Un chef-d'oeuvre. » (Robert J. Sawyer.)
    « Steven Erikson est un des esprits d'aujourd'hui les plus subtils. Avec Réjouissez-vous, il nous montre comment il appréhende l'avenir de l'humanité. C'est ce qu'il nomme une expérience intellectuelle. J'y vois pour ma part un livre important. » (Stephen R. Donaldson.)

empty