• Code 93

    Olivier Norek

    Victor Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93. Depuis quinze ans, il a choisi de travailler en banlieue et de naviguer au coeur de la violence banalisée et des crimes gratuits. Une série de découvertes étranges - un cadavre qui refuse de mourir, un toxico victime d'autocombustion - l'incite à penser que son enquête, cette fois-ci, va dépasser le cadre des affaires habituelles du 9-3. Et les lettres anonymes qui lui sont adressées personnellement vont le guider vers des sphères autrement plus dangereuses... Écrit par un " vrai flic ", Code 93 se singularise par une authenticité qui doit tout à l'expérience de son auteur. Mais il témoigne aussi d'une belle maîtrise des sentiments et relève un véritable défi en matière de suspense, dans un environnement proche et pourtant méconnu. Cette plongée inattendue dans un monde de manipulations criminelles au sein des milieux de la politique et de la finance nous laisse médusés.

  • Trois femmes vivaient dans un village. La première était méchante, la deuxième était menteuse, la troisième était égoïste. Elles possédaient pourtant un point commun, un secret en quelque sorte : toutes les trois rêvaient de fuir...
    Tout n'est qu'illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, village cher à Claude Monet, sont bien réels. Au coeur de l'intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux
    Nymphéas noirs.
    Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps.
    Un suspense brillant, à la résolution insoupçonnable, dans lequel chaque personnage est une énigme.
    2017, prix Segalen des lycées français de la zone Asie Pacifique
    2011, prix des lecteurs du festival Polar de Cognac
    2011, prix du polar méditerranéen (festival de Villeneuve-lez-Avignon)
    2011, prix Michel Lebrun de la 25e heure du Mans
    2011, Grand prix Gustave Flaubert de la Société des écrivains normands
    2011, prix des lecteurs du festival Sang d'Encre de la ville de Vienne (" gouttes de Sang d'encre ")
    2011, Finaliste du prix mystère de la critique (3e), du prix du polar francophone de Montigny-lès-Cormeilles (2ème), du prix marseillais du polar, du prix Polar de Cognac, du prix du roman populaire d'Elven, du prix Plume-Libre, du prix plume de Cristal du festival policier de Liège.

  • Glacé

    Bernard Minier

    • Xo
    • 28 Août 2014

    Glacé a reçu le prix du meilleur roman français ou francophone au Festival Polar de Cognac 2011.Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d'une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d'un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée.
    Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.
    Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d'altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?
    Une atmosphère oppressante, une intrigue tendue à l'extrême, une plongée implacable dans nos peurs les plus secrètes, ce premier roman est une révélation !Bernard Minier a grandi au pied des Pyrénées. Primé à l'issue de plusieurs concours de nouvelles, il publie avec Glacé
    son premier roman.

  • Territoires

    Olivier Norek

    Depuis la dernière enquête du capitaine Victor Coste et de son équipe, le calme semble être revenu au sein du SDPJ 93. Pas pour longtemps, hélas ! L'exécution sommaire de trois jeunes caïds va les entraîner sur des pistes inimaginables.
    Des pains de cocaïne planqués chez des retraités, un chef de bande psychopathe d'à peine treize ans, des milices occultes recrutées dans des clubs de boxe financés par la municipalité, un adjoint au maire découvert mort chez lui, torturé... et Coste se retrouve face à une armée de voyous impitoyables, capables de provoquer une véritable révolution.
    Mais qui sont les responsables de ce carnage qui, bientôt, mettra la ville à feu et à sang ?
    Avec ce polar admirablement maîtrisé, Olivier Norek nous plonge dans une série de drames terriblement humains et de stratégies criminelles - loin d'être aussi fictives qu'on pourrait le croire - où les assassins eux-mêmes sont manipulés.

  • - 62%

    Dans quatorze minutes, Lyse-Rose aurait dix-huit ans, officiellement du moins... Qui était-elle ? Il n'avait toujours aucune certitude. Une chance sur deux, comme au premier jour.
    Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l'identité du nourrisson de trois mois, unique rescapé d'un crash d'avion, que les médias ont baptisé Libellule ?
    Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour elle...
    Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'affaire... avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.
    Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ?
    Ou bien quelqu'un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?
    Une intense quête d'identité doublée d'un suspense de haut vol.

  • " L'homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, étouffe ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans Nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et il faut éliminer le reste. Les microbes sont la solution. "
    Après Angor, une nouvelle aventure pour Franck Sharko et Lucie Henebelle. Et l'enjeu est de taille : la préservation de l'espèce humaine.

  • Le cercle

    Bernard Minier

    • Xo
    • 28 Août 2014

    Après le succès de Glacé, déjà tra duit dans de nom breux pays, Bernard Minier, le maître des atmo sphè res som bres et oppres san tes, nous entraîne dans une nou velle intri gue à couper le souf fle, qui renou velle les lois du genre.
    Un coup de fil surgi du passé, un e-mail énigmatique, qui signe peut-être le retour du plus retors des serial-killers, pré ci pi tent le com man dant Martin Servaz dans une enquête dan ge reuse, la plus per son nelle de sa vie.
    Un pro fes seur de civi li sa tion anti que assas siné, un éleveur de chiens dévoré par ses ani maux... Pourquoi la mort s'acharne-t-elle sur Marsac, petite ville uni ver si taire du Sud-Ouest, et son cercle d'étudiants réu nis sant l'élite de la région ?
    Confronté à un uni vers ter ri fiant de per ver sité, Servaz va rou vrir d'ancien nes et ter ri bles bles su res et faire l'appren tis sage de la peur, pour lui-même comme pour les siens.

  • N'éteins pas la lumière

    Bernard Minier

    • Xo
    • 27 Février 2014

    " Tu l'as laissée mourir... "" Tu l'as laissée mourir... " Christine Steinmeyer croyait que la missive trouvée le soir de Noël dans sa boîte aux lettres ne lui était pas destinée. Mais l'homme qui l'interpelle en direct à la radio, dans son émission, semble persuadé du contraire... Bientôt, les incidents se multiplient, comme si quelqu'un avait pris le contrôle de son existence. Tout ce qui faisait tenir Christine debout s'effondre. Avant que l'horreur fasse irruption. Martin Servaz, de son côté, a reçu par la poste la clé d'une chambre d'hôtel. Une chambre où une artiste plasticienne s'est donné la mort un an plus tôt. Quelqu'un veut le voir reprendre du service... ce qu'il va faire, à l'insu de sa hiérarchie et de ses collègues. Et si nos proches n'étaient pas ce que nous croyons ? Et si dans l'obscurité certains secrets refusaient de mourir ? Non, n'éteignez pas la lumière, ou alors préparez-vous au pire...Après les grands succès de Glacé et du Cercle, Bernard Minier revient avec un thriller sur la manipulation et l'emprise, en explorant nos cauchemars les plus intimes, nos phobies et nos obsessions...

  • Une dispute... Tout cela lui paraît si futile aujourd'hui... C'était avant le point de non-retour. Martial écrase le mégot contre la fenêtre. Il a tellement pris l'habitude de mentir. A Aloé, dans une autre vie. A Liane cette semaine. Aux flics depuis trois jours. A sa fille maintenant. Se cacher. Mentir. Fuir. Tuer.
    Un couple amoureux dans les eaux turquoise de l'île de La Réunion. Farniente, palmiers, soleil. Un cocktail parfait. Pourtant le rêve tourne au cauchemar. Quand Liane disparaît de l'hôtel, son mari, Martial Bellion, devient le suspect n° 1. D'autant qu'il prend la fuite avec leur fille de six ans. Barrages, hélicoptères... Une course-poursuite est lancée au coeur de la population la plus métissée de la planète. Et si cette chasse à l'homme, ponctuée de cadavres, dissimulait la plus redoutable des manipulations ?
    Un thriller qui cogne comme un verre de punch. A déguster vite, fort et frais.

  • Puzzle

    Franck Thilliez

    Accepteriez-vous de mourir... dans un jeu ?
    Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer à la partie ultime. Celle de ce jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, seulement le nom : Paranoïa.
    Le jour venu, ils reçoivent enfin la règle numéro 1 : Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu.
    Suivie, quelques heures plus tard, de la règle numéro 2 : L'un d'entre vous va mourir.
    Quand les joueurs trouvent un premier cadavre, quand Ilan découvre des informations liées à la disparition toujours inexpliquée de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à établir.
    Paranoïa peut alors réellement commencer...
    Entre deux aventures scientifiques et policières de ses héros récurrents Franck Sharko et Lucie Henebelle, Franck Thilliez aime écrire des histoires qui nous emmènent de l'autre côté du miroir, en poussant toujours plus loin les limites de l'esprit humain. Et si ses personnages en viennent à douter de leur propre existence, soyez sûrs qu'il en sera de même pour vous.

  • Juin 44. Le soldat Lucky est tombé sur une plage normande. Vingt ans plus tard, Alice, sa fiancée, apprend le pacte insensé conclu sur le bateau quelques heures avant le carnage. Et va tout faire pour qu'éclate, enfin, la vérité.Quel est le prix d'une vie ? Quand on s'appelle Lucky, qu'on a la chance du diable, alors peut-être la mort n'est-elle qu'un défi. Un jeu. Ils étaient cent quatre-vingt-huit soldats sur la péniche en ce jour de juin 1944. Et Lucky a misé sa vie contre une hypothétique fortune.
    Alice, sa fiancée, sublime et résolue, n'a plus rien à perdre lorsque vingt ans plus tard, elle apprend l'incroyable pacte conclu par Lucky quelques heures avant le Débarquement.
    De la Normandie aux Etats-Unis, elle se lance à la quête de la vérité et des témoins... au risque de réveiller les démons du passé.

  • Vous croisez au bord d'une falaise une jolie fille ? Ne lui tendez pas la main ! On pourrait croire que vous l'avez poussée.
    Il court vite, Jamal, très vite. A cause de sa prothèse à la jambe et autres coups du sort, il a un destin à rattraper. A Yport, parti s'entraîner sur la plus haute falaise d'Europe, il a d'abord remarqué l'écharpe, rouge, accrochée à une clôture, puis la femme brune, incroyablement belle, la robe déchirée, le dos face au vide, les yeux rivés aux siens. Ils sont seuls au monde ; Jamal lui tend l'écharpe comme on lance une bouée. Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, gît sous les yeux effarés de Jamal le corps inerte de l'inconnue. A son cou, l'écharpe rouge. C'est la version de Jamal.
    Le croyez-vous ?
    Un jeu de piste ludique et vertigineux impossible à oublier.2016, Prix du talent littéraire normand

  • Angor

    Franck Thilliez

    Camille Thibault est gendarme dans le nord de la France. Depuis sa greffe du coeur, ses collègues s'inquiètent pour elle. Chaque nuit, elle fait des cauchemars où une femme séquestrée l'appelle au secours. Un rêve tellement vrai, comme un souvenir... celui de son donneur ? Camille n'a plus qu'une obsession : retrouver son identité et découvrir quel drame il a vécu...
    Au même moment, à une centaine de kilomètres de là, deux employés de l'Office National des Forêts constatent les dégâts des orages violents survenus en ce mois d'août. Dans une cavité laissée par un arbre déraciné, ils croient apercevoir une ombre. L'un d'eux s'approche. Deux yeux presque blancs, dépourvus d'iris, c'est tout ce qu'il aura le temps de voir avant qu'une main venue des entrailles de la terre ne lui agrippe les cheveux.
    Lucie et Sharko sont en train de donner le biberon à leurs jumeaux quand Franck est appelé sur une nouvelle affaire : une femme, victime d'une longue séquestration. Presque aveugle, tant elle est restée dans le noir... sous un arbre. L'enquête prend des proportions inhabituelles lorsque Sharko s'aperçoit qu'à chacune de ses découvertes, il a été devancé par une jeune femme, gendarme dans le Nord...
    Pour cette quatrième aventure de Lucie et Sharko, dans la droite lignée du Syndrome E, de GATACA et d'Atomka, Franck Thilliez pousse l'art de l'énigme scientifique jusqu'à son paroxysme.

  • Marianne, vingt ans. Les miradors comme unique perspective, les barreaux pour seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière. Une vie entière à écouter les grilles s'ouvrir puis se refermer. Indomptable, incapable de maîtriser la violence qui est en elle, Marianne refuse de se soumettre, de se laisser briser par l'univers carcéral sans pitié où elle affronte la haine, les coups, les humiliations. Aucun espoir de fuir cet enfer. Ou seulement dans ses rêves les plus fous. Elle qui s'évade parfois, grâce à la drogue, aux livres, au bruit des trains. Grâce à l'amitié et à la passion qui l'atteignent en plein coeur de l'enfermement. Pourtant, un jour, l'inimaginable se produit. Une porte s'ouvre. On lui propose une libération... conditionnelle. " La liberté Marianne, tu dois en rêver chaque jour, chaque minute, non ? " Oui. Mais le prix à payer est terrifiant. Pour elle qui n'aspire qu'à la rédemption...


  • Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde.
    Tu manipules ? Tu deviendras une proie.
    Tu domines ? Tu deviendras une esclave.
    Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place.
    Et puis un jour...
    Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi.
    À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche.
    Juste une ombre.
    Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré.
    On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres.
    On t'observe jusque dans les moments les plus intimes.
    Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi.
    Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule.
    Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos.
    Ou seulement dans ta tête ?
    Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard...
    Tu commandes ? Apprends l'obéissance.
    Tu méprises ? Apprends le respect.
    Tu veux vivre ? Meurs en silence...

  • Le Coup-de-Vague

    Georges Simenon

    Le passé effacé - Au Coup-de-Vague, le travail de la ferme, combiné au commerce des moules, dépend dans tous ses détails des deux tantes de Jean : Hortense et Emilie.Le passé effacé Au Coup-de-Vague, le travail de la ferme, combiné au commerce des moules, dépend dans tous ses détails des deux tantes de Jean : Hortense et Emilie. Ce sont elles qui, pour le bien de tous, décident de tout. Jean, qui a été élevé par elles, accomplit son travail par habitude, il n'a guère de soucis, jusqu'au jour où Marthe Sarlat, qui est secrètement son amie, lui annonce qu'elle est enceinte.Simenon en numérique : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • Atom(ka)

    Franck Thilliez

    Entre le moment où s'arrête la vie et celui où commence la mort il existe une frontière. Certains l'ont explorée...À quelques jours de Noël une affaire d'envergure démarre pour Lucie Hennebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, quai des Orfèvres. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue est amie a disparu, alors qu'elle enquêtait sur un dossier explosif dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier détenu par un enfant errant très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis grâce à des coups de fil mystérieux à la police. Tandis que l'enquête s'accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse. Un duel secret et cruel s'engage alors, détruisant le flic à petit feu...

  • Je m'appelle Raphaël, j'ai passé quatorze ans de ma vie derrière les barreaux.
    Avec mon frère, William, et deux autres complices, nous venons de dérober trente millions d'euros de bijoux.
    Ç'aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang.
    Deux morts et un blessé grave.
    Le blessé, c'est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où Will pourra reprendre des forces.
    Je m'appelle Sandra.
    Je suis morte, il y a longtemps, dans une chambre sordide.
    Ou plutôt, quelque chose est né ce jour-là...

    Je croyais avoir trouvé le refuge idéal.
    Je viens de mettre les pieds en enfer.
    Quelque chose qui marche et qui parle à ma place.
    Et son sourire est le plus abominable qui soit...

  • La chambre bleue

    Georges Simenon

    Victime d'un faux témoignage Tony Falcone et Andrée Despierre, qui s'étaient perdus de vue depuis la fin de leur enfance, sont devenus amants un soir de septembre. Au cours des mois suivants, ils se retrouvent huit fois dans la " chambre bleue " à l'Hôtel des Voyageurs... Victime d'un faux témoignage Tony Falcone et Andrée Despierre, qui s'étaient perdus de vue depuis la fin de leur enfance, sont devenus amants un soir de septembre. Au cours des mois suivants, ils se retrouvent huit fois dans la " chambre bleue " à l'Hôtel des Voyageurs, tenu par le frère de Tony. Un jour, il s'en faut de peu que le mari d'Andrée ne surprenne, par hasard, les amants. Adapté pour le cinéma en 2002, sous le titre La Habitación azul, par Walter Doehner, avec Juan-Manuel Bernal (Antonio), Patricia Llaca (Andréa), Elena Anaya (Ana) puis en 2014, par Mathieu Amalric, avec Mathieu Amalric, Léa Drucker et Stéphanie Cléau.Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

  • L'Ancolie est une fleur aussi belle que toxique. Belle, à l'image de certains souvenirs. Toxique, à l'image de certains regrets.
    L'Ancolie, c'est aussi le nom d'un chalet perdu en pleine montagne.
    C'est là que vit Vincent, un homme seul et meurtri. Rejetant son passé et redoutant son avenir, il préfère vivre dans le présent. Une existence éprise de liberté qu'il consacre entièrement à sa passion pour la montagne et à son métier de guide.
    Jusqu'au jour où la mort frappe tout près de lui, l'obligeant à sortir de sa tanière.
    Aux yeux de tous, un tragique accident, une chute mortelle. Seul Vincent est persuadé qu'il s'agit d'un meurtre, que ce n'est pas la montagne qui a tué, et que les vrais coupables doivent payer.
    Alors, aidé par Servane, une jeune recrue de la gendarmerie avec laquelle il a noué une étrange relation, il se lance dans une quête de vérité.
    Une quête qui va le conduire sur d'effroyables sentiers, le confronter à ses propres démons. Une quête qui va déterrer un à un des secrets profondément enfouis au coeur de cette paisible vallée, et qui auraient dû le rester à jamais.
    Car si le mensonge blesse, la vérité peut être fatale...


  • Une femme rousse, plutôt charmante. Oui, il se souvient. Un peu...
    Il l'a suivie chez elle... Ils ont partagé un verre, il l'a prise dans ses bras... Ensuite, c'est le trou noir.
    Quand il se réveille dans cette cave, derrière ces barreaux, il comprend que sa vie vient de basculer dans l'horreur. Une femme le retient prisonnier. L'observe, le provoque, lui fait mal.
    Rituel barbare, vengeance, dessein meurtrier, pure folie?
    Une seule certitude: un compte à rebours terrifiant s'est déclenché.
    Combien de temps résistera-t-il aux morsures de l'ombre?
    Ça ressemble a un jeu.
    Le premier qui bouge a perdu.

    Dans ce roman noir magistral et tendu à l'extrême, Karine Giébel nous entraîne dans un huis clos glaçant au coeur de la folie.
    Un livre dont on ne ressort pas indemne.

  • Attention ce roman n'est pas à mettre entre toutes les mains. Vous allez entrer dans la tête du tueur...et avec Will Edwards vous n'en sortirez pas indemne. On vous aura prévenu !
    Gagnant du Prix VSD du Polar 2010.
    Attention ce roman n'est pas à mettre entre toutes les mains. Vous allez entrer dans la tête du tueur... et avec Will Edwards vous n'en sortirez pas indemne. On vous aura prévenu ! À quinze ans, Will a déjà conscience de sa différence. Solitaire, maltraité, il jette son dévolu sur une de ses camarades de classe. Ce qui n'aurait dû rester qu'une banale amourette devient une véritable obsession pour celui qui se révèle déjà comme un prédateur redoutable. Car Will est un tueur en série en devenir qui se construit pas à pas. Lorsqu'il estime le temps venu de livrer ses victimes au monde, il part sur les routes des États-Unis. Sa signature déroutante ne tarde pas à attirer l'attention du FBI. Pourtant, l'enquête de l'unité spéciale s'enlise. Un nouveau profiler, RJ, arrive alors en renfort dans l'équipe. Tous les espoirs reposent sur lui pour démêler les mises en scène de ce tueur diabolique.
    Gagnant du Prix VSD du Polar 2010.

  • Et si le coup du siècle était aussi simple qu'un jeu d'enfant ?
    Une étudiante fauchée accepte un job facile et bien payé : convoyer incognito la nouvelle collection d'un bijoutier de la place Vendôme. Personne ne pourra deviner qu'elle transporte des millions dans son sac à dos.
    Ce sera un jeu d'enfant.
    Un ex-taulard accepte un dernier coup avant de se ranger : intercepter une gamine dont le sac à dos est rempli de diamants. Une affaire sans risque et sans violence.
    Un vrai jeu d'enfant.
    Un flic en mal de reconnaissance se voit confier un dossier en or : un indic a parlé d'un sale coup qui se prépare place Vendôme.
    Intervenir sera pour lui un jeu d'enfant.
    /> Trois destins vont se croiser place Vendôme. Trois vies, sur le point de basculer...
    Dans ce premier roman remarquablement construit dans lequel chaque personnage raconte au fil des chapitres sa propre version des faits, François-Xavier Dillard entraîne son lecteur dans une course effrénée, sans jamais lui laisser reprendre son souffle.

  • L'assassin est de la famille - Tandis que Francine Josselin et sa fille sont au théâtre, René Josselin passe calmement la soirée dans son appartement avec son gendre pédiatre. Un coup de téléphone appelle le médecin au chevet d'un malade.L'assassin est de la famille Tandis que Francine Josselin et sa fille sont au théâtre, René Josselin passe calmement la soirée dans son appartement avec son gendre pédiatre. Un coup de téléphone appelle le médecin au chevet d'un malade. En fait, il ne trouvera pas de malade à l'adresse qui lui a été donnée : on a simplement voulu l'éloigner de son beau-père. Lorsque les deux femmes rentrent du théâtre, elles trouvent Josselin tué de deux balles de revolver. Adapté pour la télévision japonaise en 1978, sous le titre Keishi to zenryona hitobito, dans une réalisation de Fujita Meiji, avec Kinya Aikawa (Commissaire Maigret) et pour la télévision française en 1982, par Jean-Jacques Goron, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), Anouk Ferjac (Mme Josselin), Annick Tanguy (Mme Maigret). Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

empty