• Quelle est la toute première religion de l'humanité ? Comment sont apparues les notions de dieu, de sacrifice, de salut, de délivrance, de prière, de clergé ? Pourquoi est-on passé du culte de divinités féminines à celui de divinités masculines ? De la croyance en plusieurs dieux à la foi en un Dieu unique ? Pourquoi la violence est-elle souvent liée au sacré ? Pourquoi y a-t-il plusieurs religions ? Qui sont les fondateurs des grandes traditions et quel est leur message ? Quelles sont les ressemblances et les différences fondamentales entre les religions ?
    Des premiers rituels funéraires des hommes préhistoriques aux grandes religieuses actuelles, Frédéric Lenoir explore de manière limpide l'univers foisonnant du sacré. Une question parcourt ce livre : à quoi servent les religions et pourquoi accompagnent-elles l'aventure humaine depuis l'aube des temps ?

  • Pour cerner au plus près la figure de Jésus en interrogeant l'histoire et les Evangiles, voici une enquête en forme de dictionnaire menée par une historienne spécialiste du christianisme des premiers âges
    L'historienne spécialiste du christianisme des premiers siècles Marie-Françoise Baslez interroge les évangiles pour en extraire ce qui peut s'y trouver de plus historique. Son dictionnaire est divisé en trois parties - la naissance et la famille, la vie publique, la mort et l'après mort. Chaque entrée, d'Annonces angéliques à Zélotes, place les événements et les personnes dans le contexte des réalités et des traditions de l'époque, de l'histoire juive et du monde gréco-romain. Le résultat est un livre multiple, à la fois récit, recherche et guide, conçu pour répondre aux questions que se posent chrétiens et non chrétiens sur les origines d'un fait religieux particulièrement prégnant.

  • Sur la question de la radicalisation du religieux, les salafistes djihadistes concentrent toute notre attention. Or ils ne sont pas les seuls à constituer une menace : il faut aussi s'intéresser aux téléprédicateurs du Conseil évangélique de Trump, aux juifs radicaux du " Grand Israël ", aux extrémistes bouddhistes et hindouistes... Dans notre monde globalisé, on doit en réalité parler des radicalismes religieux au pluriel.Tous reposent sur le même triptyque d'intolérance : une foi, une terre, un peuple, s'appuyant sur une réécriture victimaire de l'Histoire et légitimant une violence vengeresse " sanctifiante " - à l'instar des kamikazes salafistes qui se croient promis au paradis ou de ces pasteurs et prêtres américains justifiant le meurtre de médecins avorteurs.S'ils partagent de nombreux points communs, tous ne visent pas un objectif planétaire. Mais tous redessinent la géopolitique moderne, tandis qu'au sein des sociétés, les poussées radicales sapent chaque jour un peu plus l'égalité entre les hommes, les droits des femmes, des minorités, excluant l'" Autre " du champ politique quand il ne s'agit pas purement et simplement d'épuration ethnique...Face à ces dangers, il est temps de cesser de traiter les religions sous l'angle de la liberté de conscience et de les considérer en termes politiques. Les mêmes appels à l'exclusion proférés par des néonazis ou des suprémacistes seraient immédiatement condamnés : pourquoi faudrait-il les tolérer quand ils sont tenus par des religieux, quelle que soit leur " chapelle " ?

  • Je suis un enfant naturel, né hors mariage de l'amour de ma mère et de son amant, un enfant considéré comme une « honte » par sa famille. Quel long chemin depuis ce départ si difficile jusqu'à aujourd'hui, où je suis habité de paix et de confiance ! Cela aurait pu mal finir, mais Dieu m'a sauvé. À des moments importants de ma vie, j'ai écouté Ses appels et j'y ai répondu. Nous sommes tous appelés. Dans un monde si dur, marqué par le chômage, la violence, la pauvreté, les familles disloquées, la solitude..., l'amour de Dieu est pour nous la plus belle des espérances. J'ai voulu écrire ce livre car on me pose tant de questions sur mon chemin spirituel, ma foi, ma prière, mon lien d'amour avec Dieu. J'ai souhaité raconter et partager. Admirer aussi les êtres qui m'ont guidé et inspiré. Dieu est si présent, si actif dans nos vies que tout est possible. À n'importe quel moment, à n'importe quel âge, qu'on soit riche ou pauvre, homme ou femme, pratiquant ou pas, bien portant ou malade, oui, tout est encore possible. Il nous faut juste nous ouvrir, nous offrir à Lui. Il n'est jamais trop tard pour le plus grand Amour. Michael Lonsdale

  • Dieu

    ,

    Si Dieu existe, pourquoi ne le voit-on pas ? Quand les dieux sont-ils apparus dans l´histoire de l´humanité ? Les juifs sont-ils les inventeurs du Dieu unique ? Pourquoi la figure de Dieu est-elle presque toujours masculine et les religions bien souvent misogynes ? Dieu est-il une personne, une force, une énergie, un principe créateur ? Le Dieu des juifs, des chrétiens et des musulmans est-il le même ? Pourquoi s´entretue-t-on au nom de Dieu ? Que disent les philosophes de Dieu ? La foi peut-elle exister sans le doute ? Y a-t-il d´autres sociétés athées que l´Occident moderne ? La science peut-elle prouver que Dieu existe ou qu´il n´existe pas ? Le bouddhisme est-il une religion sans dieux ?Voici quelques-unes des questions posées par la journaliste Marie Drucker à Frédéric Lenoir, philosophe et historien des religions. À travers une conversation très vivante, où aucun sujet important n´est éludé, la fabuleuse histoire de Dieu dans l´histoire humaine prend tout son sens. Frédéric Lenoir livre une analyse objective et distanciée ; il expose aussi bien le point de vue des athées que celui des croyants. À l´image de ses auteurs qui ont toujours su allier esprit de sérieux et popularité, ce livre réussit le pari de la rigueur intellectuelle et du plaisir de lecture.

  • Un ouvrage indispensable pour comprendre le monde d'aujourd'hui On peut s'intéresser aux religions pour de multiples raisons : quête de spiritualité, approfondissement des racines familiales, intérêt pour des cultures puissamment symboliques, mais aussi, plus prosaïquement, pour comprendre l'actualité. Encore faut-il s'y retrouver dans la masse d'informations disponible à leur égard, notamment sur internet.
    Dans cet ouvrage complet, retrouvez les grandes familles de religions, anciennes et modernes, disparues ou contemporaines. Avec elles, surgissent des pans entiers de civilisation : le monde antique et ses nombreux cultes, qui ont peuplé notre mythologie et notre imaginaire ; le judaïsme et ses trois mille ans d'histoire ; les deux autres religions révélées : le christianisme avec ses schismes et ses Églises, l'islam avec ses différents courants. Plus loin de nous, découvrez la spiritualité orientale : le bouddhisme qui domine l'Asie, mais aussi l'hindouisme en Inde, le taoïsme en Chine et le shintoïsme au Japon. Enfin, laissez-vous embarquer dans l'univers des esprits et des chamanes qui vous renverront à des croyances millénaires.
    Ce que l'on ne connaît pas peut nous faire peur : il est donc primordial de comprendre d'où vient la croyance de l'autre et selon quelles valeurs se structure son univers. Découvrez ici les trésors de spiritualité et de culture qui ont nourri les civilisations au cours de l'Histoire !
    Découvrez :

    Les grandes familles de religions
    L'histoire des religions d'hier et d'aujourd'hui
    Les grands personnages et les textes sacrés
    Les valeurs, les rites, les pratiques de chaque grande religion
    Les repères clés et les grandes ruptures de l'Histoire
    Les problématiques à l'oeuvre dans le monde contemporain... Et bien plus encore !

  • Alors que le Coran fait l'objet, dans les courants salafistes et dhjihadistes, d'une interprétation atemporelle et anhistorique, cet ouvrage passionnant a l'ambition de donner à comprendre ce que le discours coranique de Mahomet, qui était alors loin d'être fixé par écrit, a pu signifier pour ceux qui l'ont entendu, dans la société sans livre qu'était l'Arabie du début du viie siècle. L'originalité de cette approche consiste ainsi à déchiffrer le Coran à la lumière d'un contexte historique et anthropologique précis, celui de tribus vivant selon des rapports de solidarité et d'alliance pour faire face à l'environnement éprouvant du désert. Jacqueline Chabbi montre avec brio, et une connaissance approfondie de la langue coranique, que les trois caractéristiques principales du divin correspondent aux trois piliers de la société tribale : l'alliance, la guidance et le don. Pour ce groupe humain patriarcal du désert, Dieu est représenté avant tout comme celui dont l'alliance, la guidance et le don répondent aux nécessités vitales imposées par l'environnement. Outre que cet éclairage permet d'élucider un nombre considérable de notions et de distinguer celles qui sont d'origine biblique, il renouvelle totalement le sens de celles qui ont été figées par une certaine doctrine musulmane (djihâd, charia notamment). Car il ne s'agit pas, en découvrant des significations en relation avec un terrain chronologiquement premier, de figer les mots dans leur sens d'origine mais au contraire de faire apparaître combien ils ont pu évoluer au fil du temps et des transformations sociales. Jacqueline Chabbi, agrégée d'arabe et docteur ès lettres, est professeur honoraire des universités. Elle a notamment publié : Le Seigneur des tribus. L'islam de Mahomet (CNRS, 1997/2013) et Le Coran décrypté. Figures bibliques en Arabie (Fayard 2008/Le Cerf, 2004).

  • Armand Abécassis propose une relecture originale des Evangiles, et de la vie et de l'enseignement de Jésus, un juif parmi les siens.

    Analysant les Evangiles à la lumière du contexte historique dans lequel ils furent écrits, Armand Abécassis, philosophe et exégète reconnu de la religion juive, rétablit ici nombre de vérités sur Jésus : comme ses disciples, il était juif et est resté juif de sa naissance à sa mort. Pour prier et enseigner, il n'a jamais mis les pieds ailleurs que dans une synagogue. Il parlait l'hébreu et l'araméen. Il portait les franges à son vêtement comme tous ses coreligionnaires. A l'exemple des prophètes qui l'ont précédé et des rabbins qui lui étaient contemporains, il a juste essayé d'affronter à sa manière la crise la plus grave de son peuple en Galilée d'abord, en Judée ensuite et à Jérusalem enfin.
    Une nouvelle lecture, originale mais de plus en plus admise, de la vie, de l'enseignement et du rôle du juif Jésus.
    Prix Spiritualité d'aujourd'hui 2020.

  • « Pour vivre l'amitié et l'amour de Dieu, nous ressentons un besoin de dialogue avec lui. Consacrons-nous sans attendre à ce "coeur à coeur" avec Dieu, selon la belle expression de sainte Thérèse. Ainsi le Seigneur nous habitera à chaque moment de la journée. » La prière donne à Guy Gilbert la force nécessaire pour continuer son action difficile aux côtés de jeunes défavorisés et souffrants. Elle constitue le socle de sa foi, dans la fidélité à l'injonction du Christ : « Priez sans cesse ! » Avec ce livre, Guy Gilbert a souhaité partager un choix personnel de prières et de textes qui élèvent l'âme. Provenant d'auteurs de tous les temps, connus aussi bien qu'anonymes, ces paroles pleines de sagesse et de générosité seront utiles à tous ceux qui souhaitent connaître une spiritualité plus forte. Un trésor qui permettra à chacun d'ouvrir son coeur, de mieux vivre, de mieux aimer.

  • Marie dans l'Islam

    Ameer Jaje

    Marie tient une place considérable dans l'islam. Mentionnée sous le nom de Maryam dans le Coran, elle y est figure exemplaire de piété et de dévotion. Elue de Dieu, elle est dans la tradition musulmane une juste, une sainte parmi les saintes. Objet de grande piété populaire, on lui attribue le pouvoir de faire des miracles. Elle alimente également depuis les premiers siècles de l'Hégire les travaux des exégètes.
    Alors que le Coran réduit Jésus au rôle d'un prophète parmi d'autres et inférieur à Muhammad, il reconnaît à Marie la plupart des privilèges que lui accorde la foi chrétienne. Pourquoi ? Les chercheurs et les islamologues se questionnent encore aujourd'hui.
    Marie, sainte musulmane, ne pourrait-elle pas constituer un point de départ du dialogue inter-religieux ?

  • C'est d'une aventure humaine hors du commun qu'il est question ici : celle des trois grands monothéismes, ensemble de gestes civilisationnels qui ont forgé l'identité de nombreuses sociétés. Trois religions pluriséculaires qui contribuent toujours à donner un sens au monde contemporain, mais aussi à entretenir ses pires tourments, au Proche-Orient et ailleurs.
    Dans ce livre nourri d'une longue fréquentation des textes fondateurs, Isy Morgensztern propose une approche comparative inédite des trois monothéismes, conçus d'abord comme des projets de société, qui ne peuvent être étudiés séparément si l'on cherche à les comprendre. Après avoir présenté ce qui constitue le fond commun des trois religions, puis leurs principaux livres, l'auteur explicite leurs réponses fort terrestres et souvent très différentes à quelques grandes questions : comment trouver le bonheur ? Avec quelles armes combattre le mal ? Quel doit être le statut de l'Autre ? Quels rapports nouer avec la terre et le vivant ? Ce livre tente ainsi d'aborder les trois monothéismes de manière féconde et rationnelle, avec l'espoir qu'ils puissent tenir une place apaisée au coeur de nos sociétés.

  • En tant que religion monothéiste l'islam est supposé partager avec les deux religions qui l'ont précédé les grandes thématiques qui les caractérisent. Le Coran traite effectivement d'un Jugement destiné à évaluer les actions des hommes. Il décrit un enfer aussi bien qu'un paradis. Le dieu du Coran est également présenté comme le créateur des cieux et de la terre. On ne s'est guère avisé cependant que l'adaptation de ces emprunts à un nouveau milieu, celui des hommes de l'Arabie aride, les faisait entrer dans un nouvel espace de représentation du monde. Les grandes idées empruntées aux milieux bibliques ont dû se coraniser. C'est ainsi que l'idée de création, abondamment traitée dans le Coran, ne l'est pas du tout dans l'optique biblique. Le mythe du premier homme est totalement ignoré ainsi que le paradis terrestre initial, dépossédant totalement Adam de son rôle fondateur. C'est d'emblée une société au travail qui est créée par un dieu bienfaisant. Celui-ci pourvoit à tout ce qui rend la vie possible et doit continuer à le faire dans un milieu surchargé d'aléas et de contraintes vitales. Réduit dans le Coran à un rôle anecdotique, Adam s'est néanmoins trouvé rétabli dans tous ses droits bibliques dans la tradition musulmane postérieure, dès lors que l'islam s'est construit comme religion, en dehors de son milieu d'origine, dans les sociétés multiculturelles des empires musulmans.
    L'enjeu de ce livre passionnant consiste à montrer, à partir de ce cas précis, que pas plus qu'une autre religion, l'islam n'a échappé aux reconstructions de son imaginaire et aux évolutions de l'histoire.
    Jacqueline Chabbi, agrégée d'arabe et docteur ès lettres, est professeur honoraire des universités. Elle est l'auteur d'une œuvre cohérente qui renouvelle l'approche des origines de l'islam et du Coran par le biais de l'anthropologie historique. Elle a publié : Le Seigneur des tribus. L'islam de Mahomet (Agnès Viénot, 1997/ CNRS, 2013), Le Coran décrypté. Figures bibliques en Arabie (Fayard, 2008/Le Cerf, 2014), Les Trois Piliers de l'islam. Lecture anthropologique du Coran (Seuil, 2016/Points Essais, 2018).

  • Une réflexion originale, libre et intelligente sur la question de Dieu

    " Aujourd'hui nombreux sont ceux qui parlent de Dieu pour dire qu'il n'existe pas ou qu'il existe, affirmations péremptoires, dénuées souvent de toute argumentation. Plus grave, certains au nom de Dieu considèrent comme "vermines infidèles" ceux qui n'y croient pas, ce qui leur donne tous les droits et même parfois le devoir de supprimer tous les mécréants qui encombrent notre belle planète bleue.

    Athées convaincus, agnostiques, croyants affirmatifs feraient bien de préciser de quel Dieu ils parlent quand ils nous obligent à ne pas y croire, à en douter ou à nous y soumettre aveuglément.

    Avant d'examiner ce qu'on place derrière le mot "Dieu", il faut préciser que chacun a le Dieu de son niveau de conscience. Pour les uns et les autres, Dieu peut être une interrogation ou une exclamation, un point de départ ou une contemplation...

    Dans cet ouvrage qui aimerait stimuler une réflexion, nous passerons aussi en revue les noms de Dieu, nous poserons la question " Dieu est-il une personne ? ", nous verrons l'éventualité d'une spiritualité sans Dieu, la possibilité d'une coexistence de Dieu avec le mal et la souffrance présents au cœur de l'humanité, nous tenterons d'expliquer le fameux " Dieu est amour ", ou encore nous réfléchirons à ce que veut dire " un seul Dieu " pour les religions monothéistes.

    Loin des dogmes ou des fanatismes, ce livre propose une exploration sereine du plus grand mystère qui hante les hommes depuis la nuit des temps. "

    Jean-Yves Leloup

  • Après des siècles de discordes et de tragédies, le dialogue entre juifs et chrétiens est exemplaire du devenir de l'humanité. C'est en fils d'Israël, pionner et acteur majeur que Raphy Marciano en relate ici l'exaltante histoire.
    Qu'est-ce qui unit les Juifs et les Chrétiens ? Qu'est-ce qui les sépare ? Et ce qui les sépare les oppose-t-il ? C'est à ces questions fondamentales, entre spiritualité et humanisme, que répond Raphy Marciano, qui dirigea pendant longtemps l'Institut universitaire Elie Wiesel. Nourri par plus de quarante ans de rencontres, Marciano présente ainsi aux lecteurs sa vision d'un dialogue moderne, impossible mais nécessaire. Il nous offre sa propre lecture de l'histoire juive, passée et contemporaine, tout en commentant finement Nostra Ætate - la déclaration du concile Vatican II sur les relations de l'Église catholique avec les religions non chrétiennes.
    Un ouvrage clair, engagé, vivifiant, qui cherche à lever tous les préjugés, grâce à la redécouverte des figures et des textes que Juifs et Chrétiens partagent.

  • Apparu en Arabie au VIIe siècle, le Coran entend récapituler la Torah et l'Évangile. Pourtant, le Livre saint des musulmans affirme offrir le portrait authentique de Jésus, détenir la réalité première de sa doctrine et en restituer la vérité contre les chrétiens eux-mêmes qui les auraient corrompus. Qu'en est-il ? Comment comprendre ces divergences ? Qu'est-ce que lire le Coran en lui-même et qu'est-ce le lire d'un point de vue chrétien ? À rebours des idées reçues et des préjugés hâtifs, un ouvrage clair et méthodique, qui a valeur de classique, pour instaurer une compréhension mutuelle qui ne fasse pas l'économie des différences fondamentales.

  • Le Petit livre des religions est un bref parcours parmi les plus différentes traditions religieuses qui foisonnent sur notre planète.Seront abordées :- le Christianisme, l'Islam et le Judaïsme, les trois grandes traditions du Livre, qui ont pour point commun la foi en un dieu unique et la référence à un texte sacré ;- les religions orientales (hindouisme, bouddhisme, taoïsme et confucianisme, shinto) ;- les dualismes (mandéens, zoroastriens) qui sont les héritiers de systèmes religieux qui ont eu une grande influence sur toutes les cultures euro-asiatiques ;- les croyances des peuples sans écritures qui représentent une partie significative des croyants de ce monde (chamanisme, religion tribale, théïsme africain etc). Pour chaque religion sont détaillés : le fondateur, les textes sacrés, les croyances, l'histoire, les pratiques et la diffusion dans le monde.

  • Un ouvrage concis et pédagogique qui fait la lumière sur un pan peu connu de la littérature chrétienne, d'une incroyable richesse Qu'est-ce qu'un évangile apocryphe ? Que disent ces textes ? En quoi diffèrent-ils des quatre évangiles canoniques ? À quelle époque et dans quel contexte ces écrits ont-ils été composés ? Et qui sont leurs auteurs ? Les évangiles " apocryphes " et les évangiles " gnostiques " ont eu une large diffusion dans les marges du christianisme, aux premiers siècles de notre ère. Madeleine Scopello nous présente d'abord des extraits commentés des principaux évangiles apocryphes où des épisodes de la vie de Jésus, ignorés ou à peine effleurés par les évangiles canoniques, sont narrés dans un style romanesque privilégiant le merveilleux. Elle nous fait ensuite découvrir l'univers complexe et abstrait de la pensée gnostique qui a revisité, dans un certain nombre d'évangiles, le personnage de Jésus et son enseignement d'une façon totalement différente par rapport au christianisme majoritaire. C'est la nature des rapports entre Dieu, le monde et l'homme qui est au coeur des évangiles gnostiques, dans une perspective étonnamment actuelle.

  • Dans le judaïsme, le christianisme et l'islam, les narrateurs héritent des mêmes récits. Ils demandent aux mêmes pages de la Bible de leur fournir des images et des mots pour exprimer leurs identités respectives. Le texte des uns peut vous entraîner dans

  • Dieu ? Tu le trouveras toujours sur ton chemin, même si tu ne le cherches pas ou ne le reconnais plus !Après de longs mois d'immobilité forcée, vieux cardinal encore sain d'esprit, dit-on, je me suis mis à inventer cet autre livre, du même genre que L'Homme à quel prix ?Rassure-toi, il n'est pas possible de faire le tour complet de Dieu et sa face ne peut jamais se voir.Tout de même, n'hésite pas à feuilleter ce livre, au gré de tes propres besoins ou aspirations... Prends ton temps, Dieu, le Jeune Éternel, n'a pas de montre. Un proverbe africain dit que le sol n'est foulé qu'autour des bons arbres. Si tu vis en surface, tu entraîneras les autres en surface. Si tu vis en profondeur, là où Dieu habite, tu les entraîneras à son intimité. Alors seulement tu goûteras la joie d'aimer Dieu.Je te confie à Pierre et Jean, tels qu'ils ont été croqués par le peintre suisse Eugène Burnand dans son tableau du musée d'Orsay. Au pas de course, les deux apôtres, intimes de Jésus, s'apprêtent à pénétrer dans le « tombeau vide » ; ils font ainsi partie des premiers « fêtards» de la Pâque de la Résurrection.Né en 1922 au Pays basque, le cardinal Roger Etchegaray, archevêque de Marseille, devint en 1984 l'un des principaux collaborateurs de Jean-Paul II, son délégué pour des missions de justice et de paix dans le monde entier.

  • Judaïsme, christianisme, islam : près de 3, 5 milliards de personnes (soit la moitié de l'humanité) se réclament aujourd'hui d'un de ces trois " grands monothéismes ". Quarante, vingt et treize siècles ont façonné dans chacune de ces trois traditions des corps de doctrine bien identifiés : à partir des Écritures sur lesquelles elles se fondent, le travail d'innombrables penseurs de tous ordres et horizons a élaboré la " théologie " de ces religions, c'est-à-dire une réflexion d'une indéniable richesse sur le monde, l'homme et Dieu.
    Le présent dictionnaire en expose le contenu dans des articles centrés sur les notions constitutives de ces enseignements ou doctrines dont il vise à donner une compréhension synthétique. D' Abraham à Unicité divine, en passant par Amour, Calendrier, Djihad, Foi, Providence ou Résurrection, cet ouvrage rédigé par des spécialistes reconnus veut contribuer à réduire l'ignorance et permettre la découverte des similitudes et des différences des patrimoines religieux dont nous sommes – adeptes, adversaires ou indifférents – les héritiers et les contemporains.
    Une chronologie et des index détaillés complètent cet outil unique en son genre, à la fois précis, abordable et indispensable à ceux qui, d'une façon ou d'une autre, s'intéressent au " fait religieux ".
    Cyrille Michon et Denis Moreau sont professeurs de philosophie à l'université de Nantes.
    Avec la collaboration de Jean-Rémi Alisse, Philippe Buettgen, Viviane Comerro, Élian Cuvillier, Job Getcha, Philippe Haddad, Vassa Kontouma, Alfred-Louis de Prémare

  • Depuis la fin du XXe siècle, la géopolitique mondiale, nous répète-t-on, serait traversée par le " retour du religieux ", devenu la principale clé de compréhension des bouleversements du monde postmoderne. C'est à ce credo que s'attaque Georges Corm dans ce livre stimulant. Il y analyse les ressorts philosophiques et politiques de cette représentation du monde, issue de la pensée antirévolutionnaire postmoderne, qui nourrit notamment l'action des néoconservateurs américains.
    L'irruption du religieux dans le champ politique ne s'explique pas par une résurrection des identités religieuses que les Lumières auraient gommées. Prolongeant les analyses de Hannah Arendt, il décrit la crise de légitimité des vieilles démocraties, minées par les effets de la globalisation économique et financière. Une crise qui affecte aussi les trois monothéismes, juif, chrétien et musulman, et contribue à produire les extrémismes religieux.
    Pour Georges Corm, enfin, l'archéologie des violences modernes n'est pas à rechercher dans la Révolution française et la " Terreur ", mais bien plutôt dans l'Inquisition et le long siècle des guerres de religion en Europe. C'est donc moins à un " retour du religieux " que l'on assiste qu'à un recours au religieux au service d'intérêts économiques et politiques fort profanes.

  • Début des années 90. Mohammed, un jeune Marocain, affirme avoir reçu d'Allah la mission de détruire la chapelle Sixtine et de purifier Rome de tous les « idolâtres ». Alerté par la soeur du terroriste, Jean-Yves Leloup, entre en relation avec lui pour le convaincre de renoncer à son projet. Il est alors pris en otage par le jeune homme, ceint d'explosifs, décidé à aller jusqu'au bout... Mais la police n'est pas loin. Dialogue entre un djihadiste et un philosophe, ce récit est fondé sur une histoire vraie. Il pose des questions fondamentales sur l'inspiration et l'interprétation du Coran ; mais aussi sur le nihilisme et les perversions narcissiques animant les prétendus « religieux » qui, au nom de Dieu, expriment leur haine et leur ressentiment. Il nous avertit encore de ce qui peut arriver quand l'iconoclasme et le gout du néant l'emportent sur le respect et la mémoire des monuments qui éclairent de leur diversité notre humanité une et précairement « civilisée ».

  • Où va l'Église ? Cette question habite le père Trébossen qui voit les Chrétiens, et massivement les jeunes génértaions, s'éloigner de l'Église. Dans cet ouvrage sans langue de bois, il appelle l'institution à renouer le dialogue avec ses fidèles afin que l'Église devienne la lumière du siècle." J'ai vu, je vois, des chrétiens s'éloigner de l'Église, et massivement les jeunes générations n'en franchissent pas le seuil. La doctrine, la morale, le mode de fonctionnement de l'Église catholique leur paraît d'un autre temps, comme figés dans le passé.
    D'où vient que le catholicisme éprouve de telles difficultés à bouger les lignes et à se réformer ? Faut-il redire ici combien la " crise moderniste " éloigna l'Église du temps des hommes...
    Je souhaite fortement que l'Église catholique entre en conversation avec les hommes, faisant en sorte qu'ils se réalisent pleinement et deviennent ce qu'ils doivent être... Cessons d'accuser la perte du sens religieux, la tiédeur, le manque de foi. Interrogeons-nous plutôt sur la crédibilité du message chrétien et comment révéler que l'Évangile est porteur de sens.
    En entrant dans la modernité, notre attention doit se porter sur l'essentiel : Jésus de Nazareth venu nous dire Dieu. Et ce en conduisant notre réflexion à partir du vécu, de l'expérience existentielle des hommes de toutes cultures et dans la diversité de leur histoire.
    Aujourd'hui comme hier, voilà bien une permanence du christianisme : que la Parole de Dieu invite tous les chrétiens, quel que soit l'étage de leur résidence, à se mettre en marche, pour vivre une histoire de la fraternité.
    Il y a eu le siècle des Lumières, que l'Église devienne " La lumière du Siècle ". Tel est ce que ce livre voudrait faire advenir. "
    PG Trébossen


  • Un ouvrage clair et accessible à tous pour revenir aux sources des trois religions monothéistes à travers leurs textes fondateurs.

    D'où viennent la Bible et le Coran ? Que contiennent ces livres considérés comme sacrés par les juifs, les chrétiens et les musulmans ? Qui les a écrits ? Dans quel but ? Comment nous sont-ils parvenus ? Qui étaient Moïse, Jésus et Mahomet ? Quel rôle jouent ces " Livres saints " dans les trois religions monothéistes ? Qu'ont-ils en commun ? Quelles sont leurs différences ?
    C'est à ces questions, qui intéressent les croyants comme les sceptiques, que répond Serge Lafitte, spécialiste reconnu du monothéisme, en présentant les textes fondateurs et en racontant l'histoire du judaïsme, du christianisme et de l'islam.

empty