• Thriller Fantasy dans une Florence sublimée et renaissance italienne décalée, saupoudré de steampunk, de culte des fées et de peinture, sur fond d'enquête policière.

    Dans Foranza, cité éclairée de la tolérance et des peintres, un meurtrier s'attaque sauvagement aux femmes, assassinées dans des conditions atroces.
    Tandis qu'Aphrodisia Malatesta mène l'enquête la plus difficile de sa carrière, son ami Pasquale Del'Auri invente d'incroyables machines avec l'aide de son assistante Leona Da Veni ; Martin, le mercenaire étranger, forme une milice de femmes pour protéger les artisanes et les ouvrières qui, comme Lupa et Callista craignent désormais pour leur vie ; enfin, derrière son bar, au Fée-z-Alys, Chiara espère que tout finira par s'arranger. Mais la principauté portuaire n'est pas au bout de ses peines, comme si les Fées adorées et le destin souhaitaient s'acharner contre elle.

  • Depuis le flâneur des villes jusquà lexplorateur de salon, de la dérive au détournement, la psychogéographie nous procure de nouvelles manières dappréhender notre environnement, des méthodes pour transformer les rues familières de notre expérience quotidienne en quelque chose de nouveau et dinattendu. Depuis Guy Debord et les situationnistes jusquà Jacques Réda, Iain Sinclair ou Will Self, en passant par Stevenson, Baudelaire, Léon-Paul Fargue ou Jacques Yonnet, nombreux sont les adeptes de la psychogéographie qui ont couché par écrit leurs errances et leurs explorations urbaines. Londres et Paris sont les territoires privilégiés de la psychogéographie, mais celle-ci peut se pratiquer tout aussi bien à New York ou à San Francisco, à Lisbonne ou à Bruxelles. Cet ouvrage conduit le lecteur à travers lhistoire et les processus de la psychogéographie, en offrant à la fois une explication et une définition des termes concernés, et une analyse des figures et uvres clefs de ce mouvement.
    Avec la collaboration dOlivier Bailly, Julien Bétan, David Calvo, Raphaël Colson, Guy Darol, Damien Dion, Sara Doke, Patrick Marcel, André-François Ruaud.

empty