• À plus d'un siècle de distance, deux vies s'entrelacent, celle de Schubert et celle d'une dentellière, qu'envahit peu à peu la musique du premier. Tous deux sont conduits par un amour impossible, et la plus profonde mélancolie. Tous deux tentent de sonder leur âme en écoutant celle du monde. Tous deux se demandent à quoi ils croient, ce qui les fait tenir, et s'interrogent sur le pouvoir, ou l'impuissance, de la musique et des mots.Ce faisant l'écriture tend à se fondre dans celle de Schubert, allant de la candeur au dénuement.Sandrine Willems, née en 1968 à Bruxelles, est écrivain, psychologue et philosophe.D'abord comédienne puis réalisatrice, c'est par la parole vive qu'elle est arrivée à la littérature. Son écriture en garde une dimension très sonore.Dans ses romans et récits, la question biographique est centrale - portant sur des personnages mythiques ou historiques, ou sa propre vie. D'un texte à l'autre se poursuit une interrogation sur les différentes formes de l'amour. Elle explore aussi, en particulier dans ses essais, nos relations au non-humain - des animaux aux « dieux ».

    Sandrine Willems, née en 1968 à Bruxelles est écrivaine, psychologue et philosophe. Elle vit aujourd'hui à Montpellier. Son écriture en garde une dimension très sonore, et elle fait souvent des lectures de ses textes. Dans ses romans et récits, la question biographique est centrale - portant sur des personnages mythiques ou historiques, ou sa propre vie. Elle explore aussi, en particulier dans ses essais, nos relations au « non-humain » - des animaux aux « dieux ».

  • Mark Rochester, le chanteur de Red Heaven, enregistre son nouvel album dans une ferme de la campagne toscane, avec une nouvelle bassiste dans le groupe : Anna. Bientôt, il apprend que la jeune femme est dans le même temps contrebassiste dans un orchestre classique et, durant les temps morts de l'enregistrement, elle lui raconte la grande et la petite histoire de cette musique jugée plus noble que le rock, telle une Shéhérazade moderne. Mark comprend alors que la musique forme un tout, une continuité, mais surtout il tombe amoureux d'Anna, des sentiments qui sont - peut-être- réciproques.

  • C'est en 2008 qu'Alfred Brendel a donné son dernier concert public, à Vienne, mettant un terme à une carrière de près de soixante ans. Depuis lors, il n'a cessé de faire part de ses impressions, de transmettre son expérience au fil de nombreux cours, conférences et lectures. Déployant une extraordinaire éloquence linguistique et musicale, Alfred Brendel s'adresse dans cet ouvrage à tous les musiciens et amateurs de musique. Érudit, spirituel, didactique et profondément personnel, cet Abécédaire d'un pianiste passionnera tous ceux que l'histoire, le répertoire et la technique du piano intéressent. En effet, rarement cet instrument a-t-il été décrit de façon aussi ludique et intelligente.

empty