• À Serra de' Conti, sur les collines des Marches italiennes, Lupo et Nicola vivent dans une famille pauvre et sans amour. Fils du boulanger Luigi Ceresa, le jeune Lupo, fier et rebelle, s'est donné pour mission de protéger son petit frère Nicola, trop fragile, trop délicat avec son visage de prince. Flanqués de leur loup apprivoisé, les deux frères survivent grâce à l'affection indestructible qui les unit. Leur destin est intimement lié à celui de Zari, dite Soeur Clara, née au lointain Soudan et abbesse respectée du couvent de Serra de' Conti. Car un mensonge sépare les frères et un secret se cache derrière les murs du monastère. Alors que souffle le vent de l'Histoire, et que la Grande Guerre vient ébranler l'Italie, le jour viendra où il leur faudra affronter la vérité.
    Dans une langue aussi tendre et rude que l'amour entre deux frères, Giulia Caminito donne voix à des personnages intenses en lutte face au chaos du monde.

  • En cette fin d'année 1985 à New Ross, Bill Furlong, le marchand de bois et charbon, a fort à faire. Aujourd'hui à la tête de sa petite entreprise et père de famille, il a tracé seul sa route : élevé dans la maison où sa mère, enceinte à quinze ans, était domestique, il a eu plus de chance que d'autres enfants nés sans père.
    Trois jours avant Noël, il va livrer le couvent voisin. Le bruit court que les soeurs du Bon Pasteur y exploitent à des travaux de blanchisserie des filles non mariées et qu'elles gagnent beaucoup d'argent en plaçant à l'étranger leurs enfants illégitimes. Même s'il n'est pas homme à accorder de l'importance à la rumeur, Furlong se souvient d'une rencontre fortuite lors d'un précédent passage : en poussant une porte, il avait découvert des pensionnaires vêtues d'horribles uniformes, qui ciraient pieds nus le plancher. Troublé, il avait raconté la scène à son épouse, Eileen, qui sèchement lui avait répondu que de telles choses ne les concernaient pas.
    Un avis qu'il a bien du mal à suivre par ce froid matin de décembre, lorsqu'il reconnaît, dans la forme recroquevillée et grelottante au fond de la réserve à charbon, une très jeune femme qui y a probablement passé la nuit. Tandis que, dans son foyer et partout en ville, on s'active autour de la crèche et de la chorale, cet homme tranquille et généreux n'écoute que son coeur.
    Claire Keegan, avec une intensité et une finesse qui donnent tout son prix à la limpide beauté de ce récit, dessine le portrait d'un héros ordinaire, un de ces êtres par nature conduits à prodiguer les bienfaits qu'ils ont reçus.

  • Priez pour nous : la revoilà !Arrêtée par la police pour terrorisme, Soeur Marie-Thérèse comparait devant un tribunal. Mais avec une liste de chefs d'accusation plus épaisse que la Bible en 5 volumes et un avocat qui se dérobe au dernier moment, la belle est bonne pour aller en cellule - et pas celle du couvent cette fois ! À moins d'un miracle venu de Jésus lui-même...Dix ans ! Dix ans que Soeur Marie-Thérèse, Notre Dame de la bande dessinée qui brûle tout sur son passage, nous avait laissés orphelins de son franc-parler, de son caractère bien trempé (dans l'alcool) et de ses directs du droit bien sentis. En cause : notamment d'importants problèmes de santé qui ont convaincu l'inénarrable (mais pas inaltérable) Maëster d'associer Julien Solé au dessin pour terminer l'album. Loin d'un testament (ancien ou nouveau), cet album à quatre mains s'avère être le geste courageux d'un artiste qui, face aux épreuves de la vie, préfère trouver la rédemption dans l'humour et l'amitié.

  • Paris, avril 1943.Émile attend. Sa mère est infirmière à la Pitié-Salpêtrière. Si elle ne rentre pas de la nuit, il sait ce qu'il doit faire : partir avec Puce, son épagneul, et prendre le train jusqu'à Chartres où il retrouvera sa tante Jeanne. À 4 heures du matin, sa décision est prise : il quitte les lieux. Sur le quai de la gare, Mado répète son texte en secret : « Je m'appelle Madeleine Germain, je suis née le 12 mars 1931, je m'appelle... » Le train est à quai. La Gestapo patrouille. Les deux enfants sont en danger...Un roman d'amitié et d'aventure au coeur de la seconde guerre mondiale !

  • L'oeuvre maîtresse de Maëster enfin mise en couleurs !Soeur Marie-Thérèse des Batignolles est une bonne soeur au caractère bien trempé (dans l'alcool). Elle fume de l'herbe, aime faire des galipettes et n'a pas sa langue - ni son direct du droit d'ailleurs - dans sa poche. La justice divine, elle l'applique à sa manière, et c'est souvent à coups de Rangers dans les dents, mais toujours dans le respect de Jésus - le jardinier portugais du couvent.Avec ce tome 1, les aventures de la bonne soeur la plus rock n'roll de la bande dessinée - entrées au catalogue Glénat à partir du tome 6 - sont enfin intégralement republiées en grand format et en couleurs ! Une nouvelle édition idéale pour apprécier dans les meilleures conditions le dessin virtuose de Maëster, enluminé de fort belle manière par Ruby.Inclus : un cahier graphique inédit de 10 pages.

  • L'oeuvre maîtresse de Maëster enfin en couleurs !Catastrophe, soeur Marie-Thérèse a le sida ! Il faut dire qu'avec la vie de dépravée qu'elle mène, ça lui pendait au nez. À moins que ce ne soit une histoire de sang contaminé et la faute de Jésus, le jardinier portugais du couvent. C'est vrai, après tout, c'est le sien qu'on boit à la messe tous les jours ! Et en plus il donne mal au crâne...Voici déjà le tome 2 des aventures de la bonne soeur la plus rock n'roll de la bande dessinée - entrées au catalogue Glénat à partir du tome 6 - intégralement republiées en grand format et en couleurs ! Une nouvelle édition idéale pour apprécier dans les meilleures conditions le dessin virtuose de Maëster, enluminé de fort belle manière par Ruby.

  • Plutôt soeur jumelle de Michel Simon que bonne soeur tout court, Marie-Thérèse des Batignolles pratique une foi très personnelle, assez éloignée des canons traditionnels. Après une longue méditation, elle revient sur le devant de la « cène » pour nous délivrer son message musclé d'amour, de paix et de tolérance... Elle ne craint toujours ni Dieu, ni le Diable, et encore moins une bonne bouteille de Bourgogne. Forte en gueule et en poing(s), notre bonne soeur préférée s'est encore bonifiée : son caractère entier et sa verve fleurie font merveille ! Confrontée, entre autres adversaires, au Comte Dracula, à une horde de chasseurs ou à l'industrie des OGM, notre pétulante missionnaire va tout bousculer sur son passage à sa façon coutumière : fracassante et directe. Le tout dans un nouvel ensemble de récits... pour la première fois en couleurs, s'il vous plaît.Merci, monsieur Maëster !

  • L'oeuvre maîtresse de Maëster en couleurs !Soeur Marie-Thérèse des Batignolles est une bonne soeur au caractère bien trempé (dans l'alcool). Elle fume de l'herbe, aimerait faire des galipettes et n'a pas sa langue - ni son direct du droit d'ailleurs - dans sa poche. La justice divine, elle l'applique à sa manière, et c'est souvent à coups de Rangers dans les dents, mais toujours dans le respect de Jésus - le jardinier portugais du couvent.Voici le tome 5 des aventures de la bonne soeur la plus rock n'roll de la bande dessinée intégralement republiées en grand format et en couleurs ! Une nouvelle édition idéale pour apprécier dans les meilleures conditions le dessin virtuose de Maëster, et comprenant un cahier bonus inédit. Humour irrévérencieux pour les potaches et les fidèles de toutes obédiences !

  • L'oeuvre maîtresse de Maëster enfin en couleurs !Soeur Marie-Thérèse des Batignolles est une bonne soeur au caractère bien trempé (dans l'alcool). Elle fume de l'herbe, aime faire des galipettes et n'a pas sa langue - ni son direct du droit d'ailleurs - dans sa poche. La justice divine, elle l'applique à sa manière, et c'est souvent à coups de Rangers dans les dents, mais toujours dans le respect de Jésus - le jardinier portugais du couvent.Voici déjà le tome 3 des aventures de la bonne soeur la plus rock n'roll de la bande dessinée - entrées au catalogue Glénat à partir du tome 6 - intégralement republiées en grand format et en couleurs ! Une nouvelle édition idéale pour apprécier dans les meilleures conditions le dessin virtuose de Maëster, enluminé de fort belle manière par Ruby, et comprenant un cahier bonus inédit.

  • L'oeuvre maîtresse de Maëster en couleurs !Soeur Marie-Thérèse des Batignolles est une bonne soeur au caractère bien trempé (dans l'alcool). Elle fume de l'herbe, aimerait faire des galipettes et n'a pas sa langue - ni son direct du droit d'ailleurs - dans sa poche. La justice divine, elle l'applique à sa manière, et c'est souvent à coups de Rangers dans les dents, mais toujours dans le respect de Jésus - le jardinier portugais du couvent.Voici le tome 4 des aventures de la bonne soeur la plus rock n'roll de la bande dessinée intégralement republiées en grand format et en couleurs ! Une nouvelle édition idéale pour apprécier dans les meilleures conditions le dessin virtuose de Maëster, et comprenant un cahier bonus inédit. Humour irrévérencieux pour les potaches et les fidèles de toutes obédiences !

  • La Fortuna

    Francoise Gallo

    1901, Porto Empedocle. Comme beaucoup de Siciliens, Giuseppa choisit, avec son mari et ses quatre fils, de quitter son île et de tenter une traversée périlleuse vers une nouvelle vie en Tunisie. Certains fuient la misère, le choléra, ou la mafia. D'autres, comme elle, un destin contraire. Le temps de ce périple, elle se souvient... Abandonnée à l'âge de trois mois à la porte d'un couvent, elle a cru échapper au malheur en rencontrant Francesco. Mais celui-ci est né dans une famille de propriétaires terriens arrogants, qui s'acharnent à gâcher son existence. Giuseppa empoigne alors les rênes de sa vie, guidée par son nom, La Fortuna, comme par une bonne étoile. À travers cette femme simple et déterminée, ce roman retrace l'histoire peu connue des «Italo-Tunisiens» qui, il y a un siècle, ont quitté l'Europe pour l'Afrique du Nord.

  • Soeur Eulalie, soeur Thérèse et soeur Isabelle sont envoyées prêter main forte au couvent des Chênes dont le toit est éventré à la suite d'une forte tempête.Accompagnées de soeur Anne (qui n'entend pas toujours très bien), elles vont grelotter, découvrir la recette de la crème de marrons, bricoler une chaudière récalcitrante, tomber nez à nez avec un renard poulivore et ramoner des conduits de cheminée.Décidemment, l'Ardèche n' a pas fini de les surprendre !Un trio de soeurs pétillantes et attachantes qui vivent de folles aventures !

  • Es-tu prêt à intégrer l'atelier de Léonard de Vinci ? Prends ton crayon, ton pinceau et ton épée - sait-on jamais - : une fabuleuse mission t'attend en Italie !Sauras-tu assimiler les techniques de peinture utilisées par le maître ? Auras-tu assez d'audace pour l'assister dans la création de ses étranges machines ?Les choix que tu feras te permettront-ils d'aider ce grand artiste à accomplir ses projets ? À chaque chapitre, c'est TOI qui prends les décisions !

  • Quand soeur Eulalie, soeur Thérèse et soeur Isabelle débarquent à la colonie du Sacré-Coeur-de-Jésus pour prêter main forte au père de Montalembert, elles ne se doutent pas de ce qui les attend... Des robinets qui fuient, des enfants survoltés, des randonnées en montagne harassantes et un rythme effréné... Les trois soeurs parviendront-elles à mener à bien leur mission ?Un trio de soeurs tendres et attachantes qui vont vivre une colo à 100 à l'heure !

  • Des lettres bouleversantes. 
    Une jeune femme enfermée. 
    Un mystère à résoudre. 
    1956. Ivy Jenkins s'apprête à donner naissance à son premier enfant. Mais la société puritaine britannique des années 1950 ne lui permettra pas de profiter de ce bonheur. Abandonnée par son amant, répudiée par sa famille, elle est internée de force à St. Margaret, un couvent pour mères célibataires.  Très rapidement, l'institution la sépare de son bébé. 2017. Samantha Harper, une jeune journaliste, tombe sur  des lettres déchirantes qui révèlent les terribles conditions  de détention d'Ivy Jenkins à St. Margaret. Au fil de ses recherches, elle découvre une série de morts suspectes. Alors que le couvent est sur le point d'être démoli, il ne lui reste plus que quelques heures pour faire éclater la vérité. Avant qu'elle ne soit ensevelie à jamais...
    Un premier roman suffocant, inspiré de faits réels, qui mêle avec brio mystère et suspense. Aussi émouvant que dérangeant, Les Enfants perdus de St. Margaret s'est déjà vendu à plus  de 350 000 exemplaires dans le monde.
    « On vous garantit des montagnes russes émotionnelles. » My Weekly
    « Quelle lecture enchanteresse, déchirante, magnifique-ment écrite et intense ! Ce livre m'a apporté tout ce que j'ai toujours recherché dans un roman, et plus encore. » The Writing Garnet 

  • Sous la forme d'un récit à 4 voix, Julie Chaboud raconte sa rencontre avec trois personnes bousculées par la vie, comme elle : Dany, 70 ans, vit seul depuis un divorce douloureux ; Osas, jeune nigériane, est victime d'un réseau de prostitution ; Florence, religieuse contemplative, a rencontré Dieu à la suite d'un très grave accident. L'auteur, jeune mère de famille, a découvert tardivement la trisomie de son deuxième enfant et se bat avec son mari pour protéger leur petit garçon des préjugés. Au fil des chapitres aux voix différentes, on découvre petit à petit l'histoire de chacun, leurs blessures, leurs combats, leurs espérances avant qu'ils se retrouvent lors d'une tournée avec une association qui vient en aide aux prostituées. Plus rien ne sera comme avant..."Ce petit livre est comme un conte qui ouvre à une réalité nouvelle où la lumière est tendresse." Jean Vanier, fondateur de l'Arche

  • Toute la vie du bienheureux Charles de Foucauld : un récit passionnant accompagné de 176 vignettes illustrées pour les enfants.Découvrez la vie de ce grand priant assoiffé d’absolu. Officier, puis explorateur, Charles de Foucauld passe une jeunesse tumultueuse avant de se convertir brutalement à 28 ans. Désormais sa vie a trouvé un sens : il part en quête de Dieu. D’abord trappiste, il se fait ermite en Algérie pour mener une vie pauvre et cachée comme Jésus à Nazareth. Façonné par la prière, il devient pour les habitants du désert, comme pour les hôtes de passage, ce « frère universel », proche de tous car passionné de Dieu.Collection historique fondée en 1947, « Belles histoires belles vies » présente aux enfants les plus beaux exemples de sainteté du christianisme !À partir de 7 ans.

  • Cannelle, clou de girofle, noix muscade, poivre, cumin, gingembre, galanga, zédoaire...Découvrez la cuisine santé et les recettes gourmandes d'Hildegarde à base d'épices dans ce charmant livre de recettes angéliques !

  • Dieu a-t-il vraiment créé le monde en sept jours ?
    Jésus est-il vraiment resté quarante jours dans le désert sans rien manger ?
    Dieu est-il vraiment tout-puissant ?
    Les anges existent-ils vraiment ?
    La Bible est-elle vraiment la Parole de Dieu ?
    Marie est-elle vraiment apparue plusieurs fois après sa mort ?À toutes ces questions, et à tant d'autres, quatre grands spécialistes de Dieu, un bibliste, un théologien, un scientifique et une philosophe, répondent avec simplicité et nous invitent à une (re)découverte de la foi chrétienne.

  • AVenise, en 1328, le bonheur est-il possible pour Giulia, une belle et noble orpheline élevée par une tante tyrannique, lorsqu'elle tombe amoureuse d'un jeune marchand, Samuel, d'origine juive ? Et, de surcroît, lorsqu'elle découvre qu'elle attend un enfant ? Et un avenir heureux est-il encore possible pour Nicoleta, jeune fille du peuple qui, violée un soir alors qu'elle rentre chez elle, devient enceinte ? Les deux femmes vont accoucher dans le secret le plus absolu - l'une de jumeaux, l'autre d'un garçon - et devront abandonner leurs enfants, confiés à des familles adoptives. La loi du temps, impitoyable, n'admet pas le scandale... Giulia entre au couvent, Nicoleta quitte Venise pour devenir apprentie chez un couturier.
    En suivant le destin de ces jeunes femmes appartenant à des milieux sociaux si différents, Valeria Montaldi nous entraîne dans d'extraordinaire aventures. Car toutes deux vont connaître des vies mouvementées, mais n'oublieront jamais ces enfants qu'elles n'ont pu entourer de leur affection. Vingt ans plus tard, un destin providentiel va les mettre en présence et les jeter dans une intrigue palpitante. La vérité finira-t-elle par triompher ?
    Vivre à Venise, à l'époque, c'est aussi risquer la mort dans un terrible tremblement de terre, un raz de marée meurtrier, des accidents dont on sort estropié, une effroyable épidémie de peste qui décime la population.
    Mais l'amour est plus fort que la mort. Et les visages lumineux de Giulia et de Nicoleta rayonnent sur ce magnifique roman aux rebondissements incessants.

  • Laure n'a que quinze ans quand elle quitte ses parents pour entrer au Couvent de la reine, une maison d'éducation à Versailles. Elle découvre un univers nouveau, qui l'intimide. Heureusement, elle se fait vite des amies, Elise et Louison, qui l'aident à s'adapter et à affronter le monde. Quand elle apprend qu'elle est invitée avec ses camarades à un bal de la cour, elle est aux anges. C'est le début d'une aventure qui la conduira sur les chemins de France, la mêlera à un complot, la fera rencontrer Marie-Antoinette et peut être l'amour...

    "Ce roman historique écrit pour les jeunes allie les références sérieuses à une prose agréable.
    L'art de Lova Pourrier est d'instruire tout en distrayant, car son roman est truffé de références historiques qui s'y insèrent harmonieusement.
    A noter, à la fin du livre, une page consacrée à chaque personnage, leur donnant vie et consistance.
    Un livre indispensable ! "
    Patricia Rousseau
    Orthophoniste au Sessad André Larcher
    Les Mureaux
    Membre du groupe de travail « Le livre et l'écoute » d'Aubervilliers

    Cet ouvrage a été numérisé avec le concours du Centre national du livre.

  • Je vous surveille. Je vous épie. Je connais tous vos secrets, vos mensonges et vos trahisons. Comment cela est-il possible ? Mais parce que je suis l'une des vôtres. Je suis vous. Alors prenez garde.
    Signé Mlle V.Nous sommes en 1700. Lorsque Jeanne, jeune provinciale de 16 ans arrive à Versailles pour vivre chez sa cousine, elle voit son rêve de petite fille sur le point de se réaliser : celui d'entrer à la Cour, d'assister à ses fêtes fastueuses, de rencontrer de jeunes nobles beaux et fortunés, de devenir leur amie, et peut-être, même de tomber amoureuse...Naïve, Jeanne découvre très vite l'envers du décor : la cour est un univers d'intrigues et de mesquineries, un monde de superficialité. Rejetée et humiliée par ces jeunes nobles dont elle espérait tant, la jeune fille décide de se venger, et se lance dans la rédaction de billets anonymes, prête à tout pour faire tomber ceux qu'elle considère désormais comme ses ennemis. Mais comment entreprendre une telle chose sans se perdre soi-même ?

  • À seize ans, Élise a quitté les murs du Couvent de la reine. Elle est à la cour de Versailles, la cour la plus prestigieuse du monde. Elle rêve d'évoluer dans les plus hautes sphères de la société. Hélas, le chemin est difficile, surtout quand sa mère la cloître chez elle. Qu'à cela ne tienne ! Elle va provoquer son destin. Grâce à son ami François, elle pourra approcher Marie-Antoinette et accéder aux divertissements de la cour, comme le bal de l'Opéra, au Palais-Royal. Saura-t-elle déjouer les dangers qui la guettent dans l'univers impitoyable de Versailles ?

    Cet ouvrage a été numérisé avec le concours du Centre national du livre.

  • La crise argentine fait surgir du néant d'étranges créatures. Un couple de retraités du quartier de Flores invente un métier à sa mesure, pour améliorer son ordinaire : la livraison à pied de pizzas à domicile. Ce voyage au bout de la nuit de Buenos Aires, hantée par des monstres, est aussi une traversée du miroir jusqu'au coeur de l'énigme dans les entrailles d'un couvent - où le conte de fées bascule, via le polar et la critique d'art, dans le roman gothique. Avec Les Nuits de Flores, Aira continue, comme dans plusieurs de ses romans précédents, à édifier la mythologie de ce quartier de Buenos Aires où il habite, dans une fascinante proximité avec ses personnages, depuis 1967. Mythologie tendre et grotesque, souriante et frénétique, à l'échelle du bouleversement permanent auquel sont soumis ses habitants en ces temps difficiles - et auquel l'oeuvre d'Aira, par sa radicale nouveauté, soumet la littérature contemporaine.

empty