• Morts

    Philippe Tessier

    Alors qu'il venait de mourir, Joseph se réveilla...
    Imaginez son étonnement en reprenant conscience sous le regard passablement vide de squelettes aux orbites creuses l'invitant à les suivre. C'est le début d'une aventure improbable où il est question de trépas, d'ossements et de poussière... beaucoup de poussière. Joseph est confronté à des interrogations existentielles dont la plus ardue est certainement de savoir s'il est vivant ou mort.
    Et que dire des singuliers personnages qu'il va rencontrer ? Sont-ils aussi trépassés que lui ou le fruit d'un délire psychédélique ? D'une pitoyable expérience de mort imminente ? Ou tout simplement d'une indigestion de champignons ?
    La fréquentation de cette galerie d'individus aussi célèbres que décédés, aux opinions très tranchées sur notre société, va amener Joseph à se poser une question fondamentale : mais où diable est passée la Vie ?

  • « Ma mère, contre toute attente et pour éviter tout esclandre, a accepté de se plier au rite de la cérémonie à l'église. Elle avait raison : on s'y ennuie. L'atmosphère est froide, pesante. Pendant une demi-heure, des personnes, choisies parmi les proches, se sentent obligées de lire des textes qu'ils ont composés à ma gloire pour chagriner l'assemblée et sûrement pour oublier un instant, en me faisant passer pour un homme vertueux et ô combien probe, toutes les indélicatesses qu'ils m'ont fait subir de mon vivant et inversement. Amen. J'ai vécu au milieu de deux mondes séparés par un gouffre culturel et par deux façons totalement antagoniques de voir et de vivre la vie. Il a fallu que je compose avec cela pendant quelques années. C'était, je vous l'avoue, épuisant. Je ne suis pas mécontent d'être là. J'ai la paix. Je peux réfléchir et faire un point sur mon existence. J'ai du temps. Avant, je n'en avais pas sauf quand j'allais à la pêche. Mais c'est une autre histoire... »

empty