• Trop souvent, en milieu catholique, la sexualité a été abordée sous l'angle du péché possible. Or, la sexualité, créée par Dieu et non par le diable, est le moteur de la vie.
    Un petit livre, tonique, qui s'efforce de décliner les composantes et les situations concrètes de la vie sexuelle, mais avec discrétion, pudeur et délicatesse, en s'appuyant sur le primat d'une « conscience éclairée » et « sans tenir la chandelle dans le lit d'autrui » ! En évitant toute condamnation inutile et en partant des faits, de la réalité, des évolutions actuelles, des attentes actuelles des personnes, croyantes ou non, il s'agit de redire quel est le sens profondément positif de la sexualité humaine.
    En raison de l'actualité, la douloureuse question de la pédophilie au sein de l'Église, en fonction notamment du célibat des prêtres, est également abordée.

  • Au début de ce XXIe siècle, un courant né dans le monde anglo-saxon s'est proposé de mobiliser les nouvelles technologies pour permettre à l'être humain de faire reculer ses propres limites jusqu'à devenir transhumain - voire même posthumain - en modifiant son génome par la biotechnologie, en couplant son cerveau avec l'ordinateur, en transformant ses cellules par des matériaux plus solides à l'échelle nanométrique, etc. Après une description de ce mouvement, une lecture critique sur le plan philosophique puis théologique est proposée. Que devient, dans cette perspective, la relation que l'homme avait nouée avec la nature et avec son semblable ? Quels droits s'arroge-t-il sur sa descendance et sur son propre corps ? Quelle est, finalement, cette sorte de nouvelle religion sans Dieu ? Un lexique explique, en fin d'ouvrage, les mots nouveaux.

  • La leçon du figuier

    Dolores Aleixandre

    L'immense confiance de Jésus et ses paroles d'encouragement nous aident à supporter les intempéries et les nuits, pour attendre patiemment l'arrivée du Royaume sans perdre courage, pour guetter les signes du printemps.

  • Imaginer l'Eglise

    Collectif

    • Ser
    • 20 Novembre 2019

    Le livre : L'Eglise catholique a connu récemment une série de crises, en particulier celle des abus sexuels. Cela entraîne une perte de crédibilité de sa parole, dans un contexte de sécularisation croissante de nos sociétés.
    Comment redessiner une figure d'Eglise qui soit à la fois fidèle à l'Evangile et capable d'entrer en relation féconde avec le monde actuel ? Cela suppose une réforme du fonctionnement de l'Eglise, de revoir le rapport entre "clercs" et "laïcs", de repenser la place des femmes et d'imaginer de nouveaux lieux.
    Les auteurs :
    Enzo Bianchi. Fondateur et prieur émérite de la communauté monastique, oecuménique et mixte, de Bose (Italie). A notamment publié Don et pardon (Albin Michel, 2015), Raconter l'amour : sept paraboles de miséricorde (Fidélité, 2016) et Le discernement (Fidélité, 2019).
    Étienne Grieu. Jésuite, président du Centre Sèvres, conseiller de la revue Études, investi dans la pastorale en milieu populaire. A publié Un lien si fort. Quand l'amour de Dieu se fait diaconie (Éditions de l'Atelier, [2009] 2018) et codirigé Qu'est-ce qui fait vivre encore quand tout s'écroule ? Une théologie à l'école des plus pauvres (Lumen vitæ, 2017).
    Arnaud Join-Lambert. Théologien, professeur à l'Université catholique de Louvain (Belgique) où il enseigne la théologie pratique et la liturgie. A publié dans Études « Vers une Église "liquide" » (n° 4213, février 2015) et « La mission chrétienne en modernité liquide » (n° 4241, septembre 2017). A notamment publié Les liturgies des synodes diocésains français 1983-1999 (Cerf, 2004), Synodes et concile en France (CEF, Documents épiscopat, n° 5, 2016) et dirigé Donner du goût à nos liturgies (Lumen vitæ, « Trajectoires », 2018).
    Hervé Legrand. Dominicain, ecclésiologue et oecuméniste, professeur honoraire à l'Institut catholique de Paris. A notamment publié Le ministère des évêques au concile Vatican II et depuis (avec Christoph Theobald, Cerf, 2001) et Enjeux ecclésiologiques des réformes institutionnelles du pape François. Le grand tournant (Cerf, 2014).
    Véronique Margron. Dominicaine, théologienne moraliste, présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref). A notamment publié La parole est tout près de ton coeur (Bayard, 2017) et Un moment de vérité (avec Jérôme Cordelier, Albin Michel, 2019).
    Anne-Marie Pelletier. Agrégée de lettres modernes, docteure d'État en science des religions, professeure émérite des universités. A publié dans Études « Sacerdoce baptismal et ministère presbytéral » (n° 4261, juin 2019). A notamment publié Le christianisme et les femmes (Cerf, 2004) et récemment L'Église, des femmes avec des hommes (Cerf, 2019).
    Christoph Theobald. Jésuite, professeur de théologie au Centre Sèvres, conseiller de la revue Études. A notamment publié, dans Études, « Éduquer à la liberté » (n° 4245, janvier 2018). A récemment publié Paroles humaines, parole de Dieu (Salvator, 2015), Urgences pastorales. Comprendre, partager, réformer (Bayard, 2017) et L'Europe, terre de mission. Vivre et penser la foi dans un espace d'hospitalité messianique (Cerf, 2019).

  • Le radicalisme musulman, appellé « islamisme », est à mettre en lien avec la pluralité de groupes et de mouvements qui se rattachent à l'islam. S'il est multiforme, il a des bases idéologiques assez claires. Il a pris naissance non seulement en Arabie et en Égypte, mais aussi dans le sous-continent indien. Il s'agit de revitaliser la communauté musulmane, trop longtemps obsédée par la modernité à l'occidentale.
    Pour atteindre ce but, les islamistes propagent une identité simple, avec une pratique bien définie, qui rendrait la communauté musulmane homogène, en éliminant toute pluralité - or, l'islam est amplement pluriel - et en usant parfois d'une violence extrême.
    Les mouvements qui adhèrent à ce courant de pensée et d'action se caractérisent par un exclusivisme excessif, qui n'est pas uniquement anti-occidental.
    Sortie papier : 04/01/20165

  • Pourquoi quatre Évangiles ? Un seul ne suffirait-il pas ? Et quel est le meilleur des quatre ?
    Il n'y a aucun choix à faire entre ces quatre témoignages évangéliques ; mais il est important d'entrer, le mieux possible, dans les perspectives propres de chacun, avec ses visées rédactionnelles et avec ses démarches narratives.
    D'une manière simple et accessible, ce petit ouvrage de synthèse met bien en lumière les différences et les ressemblances entre les récits de Matthieu, Marc, Luc et Jean. Pour chacun, après avoir brossé le portrait du rédacteur et relevé les caractéristiques de son vocabulaire, il propose un véritable « guide de lecture » pour l'ensemble du récit.

    Sortie paier : 05/02/2013

  • Le combat nécessaire du chrétien pour la justice est le fil conducteur des trois écrits de Pedro Arrupe repris dans cette réédition du livre paru en 1977. Près de quarante ans plus tard, ses appels à lutter contre les inégalités au nom de notre foi demeurent -- hélas-toujours d'actualité. Certes le monde a changé depuis le choc pétrolier des années 70, mais la pauvreté, la faim, le dénuement sévissent et se sont même aggravés pour une part de la population mondiale toujours trop grande, et pas seulement dans les pays dits aujourd'hui « émergents ».
    Les convictions du P. Arrupe s'ancrent dans la doctrine sociale de l'Eglise, mais surtout dans la prise au sérieux des implications du sacrement de l'Eucharistie. Participer à la mission de justice de l'Eglise ne se conçoit pas sans une conversion personnelle radicale de notre façon de surconsommer ou de regarder le SDF dans la rue.

    Le P. Arrupe n'impose pas de marche à suivre ; à chacun d'entre nous de discerner, dans la prière, son propre chemin pour faire de la justice une priorité dans son existence et ainsi servir le Christ.

  • On réduit souvent la musique sacrée à l'accompagnement des offices liturgiques, alors qu'elle déborde largement le contexte de l'église. Dominique Lawalrée, professeur de musique et compositeur, et Dominique Collin, philosophe et théologien, osent dire que toute musique est, ou peut être, sacrée. Ils déchiffrent ici les grandes oeuvres classiques, spécialement les requiem, écrits par de « sacrés » musiciens qui ont signalé ou prophétisé le rapport de l'homme à Dieu, à la mort, à la violence, à travers leurs époques.
    Les auteurs dévoilent le portrait de compositeurs comme Bach, Beethoven, Bruckner, Mahler, Messiaen, Pärt.
    Toute musique sacrée peut conduire celui qui l'écoute à se retrouver lui-même dans l'accueil d'une voix qui le transcende. Cet ouvrage constitue aussi un guide pratique d'introduction à l'écoute des grands compositeurs.

    Sortie papier : 01/12/2010

  • Christus - Le Discernement

    collectif

    • Ser
    • 26 Avril 2018

    Le discernement n'est pas d'abord une démarche intellectuelle, une technique éprouvée ou même l'application de valeurs morales. Dans la dynamique d'une vie orientée par l'Evangile et dans l'esprit des Exercices spirituels d'Ignace de Loyola, il s'agit de repérer les mouvements intérieurs qui surgissent en nous pour distinguer ceux qui sont signes d'un surcroît de vie, de ceux qui apportent avec eux le découragement et la paralysie intérieurs.
    Discerner, c'est faire le tri dans les aspirations ou les résistances que suscite en nous un choix. Il nous faut pour cela libérer nos facultés d'analyse des attachements mal placés qui peuvent les altérer, car c'est en désirant vraiment la décision qui viendra que nous accomplissons ce que la foi chrétienne appelle la volonté de Dieu.

  • Tout au long de sa carrière de journaliste, Yves de Gentil-Baichis a été le témoin attentif, parfois déconcerté, des bouleversements sociaux et culturels qui ont affecté la société française.
    Moins spectaculaires que les innovations technologiques et scientifiques ou que la mondialisation économique, ces changements n'en sont pas moins profonds et durables : ils ont transformé la vie des familles, la référence aux valeurs humaines et le rapport à la religion.
    L'auteur analyse librement ces évolutions, à la lumière de sa foi vive et de son amour pour l'Eglise. Sans jugement définitif, il apporte des éclairages thématiques, avec hauteur de vue et professionnalisme, sur les mutations dans la vie de couple, les nouvelles exigences de l'éducation dans un monde confronté à l'explosion de l'image, les questions éthiques ou encore l'autorité de l'Eglise.
    Le lecteur y trouvera un témoignage précieux, mais aussi des convictions spirituelles, afin de vivre au plus juste l'annonce de l'Evangile dans la compréhension de la société qui l'entoure.

  • Qu'est-ce qu'un concile ? Pourquoi un nouveau concile était-il nécessaire ? Quel fut le déroulement du concile ? Que disent les documents du concile ? Comment le concile a-t-il été reçu ? Où en sommes-nous aujourd'hui ? Vatican II n'est-il pas dépassé ? En sept questions, qui constituent autant de chapitres, l'auteur réussit le tour de force de donner un panorama extrêmement clair - et forcément synthétique - de ce que fut « l'événement Vatican II », avec ses antécédents, ses conflits internes, son aboutissement, sa réception et son actualité, cinquante ans après sa clôture.

    Sortie papier : 24/04/2012

  • Les expériences de mort imminente, ou NDE (Near Death Experiences) ont été popularisées par R. Moody en 1975. Éclipse humaine, tunnel ou trou noir, elles sont aujourd'hui largement médiatisées. Lumières sur l'au-delà ou superstitions ? Visions ou hallucinations ? Preuves de Dieu ou impostures ? Que décrivent ces récits et que peut-on en déduire sur la mort et l'au-delà ? Peut-on en tirer des indications pour mieux accompagner aujourd'hui les mourants ? Arnaud Join-Lambert, professeur de théologie à l'Université catholique de Louvain, fait le point. En rassemblant les données disponibles sur ce phénomène, il nous fait avancer des récits de l'antiquité aux expériences de laboratoires, de la philosophie aux croyances. Son enquête rigoureuse donne les critères d'un discernement sérieux sur ces phénomènes et sur leurs conséquences pour la foi.
    Sortie papier : 02/03/2010

  • Depuis quelques décennies, dans une société marquée par un retour du religieux, de nombreuses spiritualités nouvelles naissent, prenant parfois appui sur des pratiques ancestrales ou orientales. Mgr Lecompte s'interroge sur la légitimité de ces pratiques, qui ont plusieurs points communs : une vision écologique du monde et l'harmonie de l'homme avec la nature, la quête d'un mieux-être personnel... A titre d'exemple, il s'arrête particulièrement sur deux spiritualités, le Nouvel Âge et le chamanisme. Après avoir présenté leur actualité, leurs enjeux et leurs dérives, il aborde les perspectives chrétiennes liées à ces deux sensibilités contemporaines. Enfin, l'auteur approfondit l'interdépendance du spirituel et de la psychologie et montre que ces deux domaines peuvent s'articuler entre eux et se renforcer mutuellement, des dérives n'étant, là non plus, pas totalement exclues.

    Sortie papier : 11/10/2012

  • Le travail social en France aujourd'hui est devenu une institution, évoluant de la sphère privée et religieuse des actes charitables à l'action publique (et ses subsides) structurée et professionnelle. Quels sont ses véritables fondements ? La solidarité et la justice sont mises en avant. Ne serait-il pas avant tout, même si les acteurs sociaux n'en ont pas conscience, oeuvre de l'Esprit Saint dans le coeur des hommes ? Ne mettrait-il pas en pratique tout simplement la charité ?

    L'auteur, fort de plus de quarante ans d'expérience comme travailleur social au service des familles démunies, puis comme bénévole accueillant des personnes sans domicile, livre une réflexion profonde sur les liens existants entre action sociale et charité, troisième vertu théologale avec la foi et l'espérance. Son propos est nourri de philosophie et de théologie et illustré d'exemples vécus. Il est surtout éclairé par la relecture de sa trajectoire personnelle, notamment sa conversion au Dieu d'Amour, relatée avec simplicité et enthousiasme.

  • Le mouvement béguinal a surtout été un mouvement de femmes, connues sous le nom de « béguines ». D'aucuns disent même que, de par leur caractère d'indépendance face à l'autorité masculine, il s'agirait du premier mouvement féministe. Mais pourquoi le terme « béguine » est aujourd'hui synonyme de bigoterie ou d'hypocrisie ? La grande richesse spirituelle surgie du mouvement béguinal a nourri les traités théologiques de noms célèbres tels Maître Eckart ou l'admirable Ruysbroec, mais les écrits des béguines sont quasi inexistants. Pourquoi ? Et comment se fait-il que, tout en ayant été les premières infirmières d'Europe, il n'y ait pratiquement pas de traces de leur mission dans les livres d'histoire de la médecine ? Celles-ci et d'autres questions trouveront en partie réponse dans cette publication dont le but est de faire connaître et de réhabiliter une longue, féconde et spirituellement riche histoire de femmes, les mulieres religiosae.

    Sortie papier : 12/01/2012

  • Le saint suaire

    Riedmatten P

    Malgré de nombreuses tentatives, personne n'a jamais pu reproduire, avec toutes ses caractéristiques, l'étonnante image qui est imprégnée sur le Linceul de Turin : celle d'un crucifié ayant subi tous les supplices décrits dans les quatre évangiles. S'il permet ainsi de méditer sur les souffrances du Christ lors de la Passion, ce linge mortuaire interroge également de nombreux chercheurs, dans le monde entier, car il est toujours « provocation à l'intelligence » (comme le disait déjà le pape Jean-Paul II en 1998).
    Son histoire ancienne se précise peu à peu, jusqu'au premier siècle de notre ère, en Palestine, sous Ponce Pilate. Ainsi, le fameux test au carbone 14 de 1988, qui avait daté ce tissu du XIVe s., est remis en cause, sans que l'on puisse comprendre par quel biais cette datation a pu être faussée. Pierre de Riedmatten est président de l'association « Montre-nous ton Visage ». Ayant fait une longue carrière d'ingénieur, il s'intéresse au Linceul de Turin depuis le début des années 1980, et, naturellement, à l'aspect scientifique de la question.
    Tout en rappelant les rapports du Linceul avec la vie de l'Église, il cherche donc à donner au lecteur des éléments aussi objectifs que possible, en l'état actuel des connaissances, sur les nombreuses questions (historiques et scientifiques) posées par ce tissu mystérieux.
    Sortie papier : 10/11/2011

  • Revue études ; mars 2017

    Revue Etudes

    • Ser
    • 3 Mars 2017

    Retrouvez dans le n°4236 d'Etudes (mars 2017) :

    Editorial :

    - Désir de Politique par François Ernenwein (rédacteur en chef du journal La Croix)
    International :
    - Une nouvelle génération aux Etats-Unis par C. Deroubaix
    L'élection de Donald Trump révèle une société américaine de plus en plus polarisée. Plus que la victoire du camp conservateur, il s'agit de la défaite politique d'Hillary Clinton. Les générations montantes, ethniquement plus diversifiées, laissent présentir une sensible évolution de la politique américaine dans les prochaines années.
    - Les câbles sous-marins : un bien commun mondial ? par C. Morel
    Les câbles sous-marins jouent un rôle central dans le monde actuel, aussi bien pour l'économie que pour la communication ou le champ géopolitique. Quelle gouvernance adopter pour une meilleure gestion de ce réseau ?

    Société :

    - Sauver l'Assurance maladie par A. Cordier
    Les débats de la campagne présidentielle font réfléchir sur l'avenir de l'Assurance maladie. Plus qu'une assurance, elle signifie le fondement de notre vie en société par la solidarité. Comment mieux la manifester ? Comment améliorer la coopération de toutes les instances impliquées ?
    - Qu'est-ce qu'un collège jésuite ? par T. Lamboley et B. Tessier
    Pour les anciens élèves des écoles de la Compagnie de Jésus, une école jésuite est une école dirigée et guidée par des jésuites. Aujourd'hui dans ces écoles où les jésuites sont moins présents physiquement et en responsabilité directe, nombre d'entre eux témoignent qu'ils ont du mal à se reconnaître dans l'organisation, la pédagogie ou la pastorale de l'école de leurs enfants. Que s'est-il passé au fil du temps ? A quoi répond aujourd'hui une école catholique jésuite ?

    Essai :

    - La modernité face au mythe de pierre : D. Iogna-Prat
    Signe des temps, l'église n'est plus au centre du village, elle qui structurait la communauté des hommes. En avons-nous vraiment fini avec ce "mythe de pierre" qui dessinait toute une architecture sociale ?
    Religion et spiritualité :
    - Missions jésuites au Japon par D. Gira
    Le film "Silence" de M. Scorsese raconte la mission de deux jésuites portugais dans le Japon du milieu du XVIIe siècle. C'est une époque de grandes persécutions où l'existence même de l'Eglise est menacée. On a le sentiment que la présence chrétienne au Japon est condamnée à l'échec. Mais, pour comprendre ce qui se joue, il faut connaître l'arrière-plan politique et religieux.

    Arts et littérature :

    - Le silence et la compassion par J. Martin et M. Scorsese
    Le film "Silence" marque une étape significative dans un parcoues de production cinématographique qui représente pour Martin Scorsese une quête existentielle, voire spirituelle. Dans un entretien avec le père James Martin, le réalisateur expose le projet qu'il a voulu réaliser dans le film.
    Sans oublier, les chroniques, figure libre, carnets culturels : expos, ciné, livres...

  • Editorial : De Petrograd à Bruxelles - F. Euvé
    International :
    - Vers un retour de la France à la puissance militaire ? - T. Gomart
    - Angela Merkel, un animal politique - D. Heimerl
    Société :
    - Echos d'une vie : Simone Veil - Entretien avec Aurélien Veil
    - Comment tenir au travail ? Pourquoi lâcher ? - C. Mieg
    Essai :
    - Michel Foucault et le christianisme - C. de Villeneuve
    Religion & spiritualité :
    - Pertinence et impertinence de l'Eglise - E. Grieu
    Arts & littérature :
    - Léon Bloy : la littérature à l'épreuve de l'absolu - E. Godo

    Sans oublier : la figure libre du mois, les chroniques politique, spiritualité et écologie, les critiques expo, ciné, livres...

  • Editorial : La haine que l'on tolère - N. Sarthou-Lajus

    International :

    - La France et les Chrétiens d'Orient - J.-C. Peaucelle
    - Venezuela : l'effondrement du rêve révolutionnaire - L. Ugalde

    Société :

    - Le succès du télétravail - D. Ollivier
    - Le foisonnement fiscal, une maladie française - V. Bied-Charreton

    Essai :

    - Figure actuelle de l'agnostique - C. Riquier

    Religion & spiritualité :

    - Le fait religieux en entreprise, un fait social total - S. Gherardi

    Arts & Littérature :

    - Dominique Rolin, toujours - Entretien avec Philippe Solers
    Sans oublier : la figure libre du mois, les chroniques spiritualité, écologie et politique, les critiques expo, cinéma et livres...



  • Éditorial


    Le mal clérical - N. Sarthou-Lajus & F. Euvé


    International


    Les démocraties illibérales en Europe centrale - R. Krakovsky
    Un « moment » populiste en Europe - Entretien avec J.-W. Müller



    Société


    Voiture, "gilets jaunes" et Rassemblement national - H. Le Bras
    Migrations en France et en Europe - Entretien avec F. Héran
    Les biens de santé sont-ils privés ou communs ? - I. Moine-Dupuis


    Religion


    Écrire une Vie de Jésus aujourd'hui - D. Marguerat
    Abus sexuels et cléricalisme - H. Legrand



    Culture


    Plaidoyer pour l'iconographie biblique - R. Burnet

    Sans oublier les chroniques, expos, films, livres...

empty