• Traumatisée par la vision de cadavres de brebis abandonnées par les loups alors qu'elle randonnait avec ses parents, Juliette devient ingénieur agronome et participe à un programme sur la protection des loups. Avec son équipe, elle teste un système de repérage des meutes au moyen de drones : équipés de fusils hypodermiques, ils peuvent endormir les loups à distance et venir les équiper de balises GPS et de colliers répulsifs. Mais c'est sans compter sur les éleveurs locaux qui se moquent bien de cette jeune citadine prétendant connaitre le monde pastoral.
    Juliette parviendra-t-elle à aller au bout du projet malgré les pièges qu'on lui tend ? Courageuse, déterminée et passionnée, elle n'a pas dit son dernier mot !

  • Vincent Destri, jeune retraité, décide de retourner dans la vallée de son enfance, dans les Hautes-Alpes. Appréhendant son retour depuis la mort tragique de son père au cours d'un accident de montagne, il doit affronter son passé.

  • « ...Et sous ses pieds, la dalle. Cette dalle dont il connaissait chaque détail de la partie inférieure ! Cette dalle dont le haut le hanta plusieurs jours durant ! Cette dalle qui aurait pu changer le visage du monde, si seulement elle s´était trouvée cinquante centimètres plus loin ! Fatalité lisse et pétrifiée qui ne pardonne rien, pas plus aujourd´hui qu´hier... Il imagine ses bras tendus vers d´incertaines prises, la sueur dégoulinant de son front, les muscles crispés à se rompre, le souffle coupé, un dernier doute et la roche polie par les siècles, sans la moindre aspérité à laquelle suspendre, pour une seconde encore, une vie qui s´échappe. Cette roche impitoyable sous ses doigts devenus insensibles, étrangers, une vision fugitive du firmament et un pied qui soudain se dérobe, sans cri ni étonnement, un moment d´apesanteur puis le frottement décapant et indolore du corps sur le granit, une joue qui s´arrache et l´inévitable basculement, le cours des choses qui s´accélère - ou qui ralentit - le temps mis à l´épreuve et un regard interrogateur lancé vers le ciel qui recule et tournoie, l´ivresse inespérée de l´abandon, l´apaisement d´avoir mené avec droiture sa dernière course, son ultime combat... » Placée au coeur de l´action de « La densité du vide », la montagne est le tremplin de ce récit poignant où l´aventure est d´abord intérieure. Gladys, Jean-Charles, Pierre et Michel ne se connaissent pas. Tout les oppose quand l´imprévu va sceller leurs existences...

  • Un océan sépare la Guadeloupe envoûtée du mystère des Pouilles. Un autre, plus vaste encore, oppose Charlène à Lionel. Mère et divorcée, la première craint farouchement une nouvelle déception affective. Père et veuf, le second a renoncé à une activité professionnelle florissante, après avoir réalisé la futilité de ses priorités ; depuis, il cherche à se reconstruire, à travers une activité d'écriture. Leur rencontre va ébranler leurs certitudes. Et peut-être bien davantage... « Madame ? -Oui. -Puis-je vous poser une question indiscrète ? -Comment ! -M'autorisez-vous à vous interroger de façon très personnelle ? -Quel toupet ! vous ne me connaissez pas et vous me demandez si... Bon, essayez toujours, mais c'est à vos risques et périls, lâche-t-elle pour masquer son embarras. »

  • Qui ne souffre jamais des remarques blessantes ou gratuites des autres, proches ou étrangers ? Qui ne désire pas comprendre les motivations de ces vipères en jupons ou à moustaches, et aux larges sourires ? Qui n'en vient à aucun moment à douter de soi, de l'amitié, de la famille ? Certainement pas Audrey, ...

empty