• Les Jango

    Baraka Sakin Abdelaziz

    • Zulma
    • 5 Mars 2020

    Les Jango sont décidément impayables. On les reconnaît à leur élégance tape-à-l'oeil et à leur sens de la fête. Et ce sont les femmes qui mènent la danse, dans la Maison de la Mère, au coeur de toutes les rumeurs.


    Les histoires les plus folles courent d'ailleurs sur Safia, élevée au lait de hyène, Alam Gishi l'Éthiopienne experte en amour, ou l'inénarrable Wad Amouna. Lorsque soudain souffle le vent de la révolte...

    Dans les effluves de café grillé, de chicha parfumée et de gomme arabique, se joue une comédie humaine dont les Jango, « sages à la saison sèche et fous à la saison des pluies » sont les héros.

  • « C'était la seule à Nyala et sans doute même dans tout le Soudan à s'appeler Abderahman. » Avec son prénom d'homme et sa cicatrice à la joue, terrible signe de beauté, Abderahman est la fille de fortune de tante Kharifiyya, sans enfant et le coeur grand, qui l'a recueillie un jour de marché en lui demandant de ne jamais parler de la guerre. De la guerre, pourtant, Abderahman sait tout, absolument tout. C'est un jour de marché qu'elle rencontre Shikiri, jeune idéaliste enrôlé de force dans l'armée, venu en permission chez sa tante Kharifiyya. Ni une, ni deux, Abderhaman en fait joyeusement son mari. Et lui demande dans la foulée de l'aider à se venger des terribles milices janjawids en en tuant au moins dix. Formidable épopée d'une amazone de circonstance dans un monde en plein chaos, le Messie du Darfour est une histoire d'aventure et de guerre, une histoire d'amour et de vengeance, qui fait la part belle à l'humour et à la magie du roman. Abdelaziz Baraka Sakin est né en 1963 au Soudan, ses racines sont au Darfour et au Tchad voisins. Auteur de sept romans et autant de recueils de nouvelles, il a reçu en 2009 le prix Tayeb Salih. Publié pour la première fois en 2012, le Messie du Darfour a été immédiatement salué et censuré au Soudan. Tous les stocks ont été détruits et l'auteur a dû s'exiler en Autriche où il a obtenu l'asile politique. Son roman circule clandestinement au Soudan, de même que son oeuvre immense très appréciée des lecteurs soudanais. Le Messie du Darfour est son premier roman traduit en français.

    1 autre édition :

  • Les villageois croient que Faris Bilala est un valeureux chevalier. Aussi quand le village est menacé par un énorme lion vont-ils le chercher. Mais Faris refuse de les aider alors que se passera t-il ?
    The villagers think that Faris Bilala is a brave knight. That's why when an enormous lion endangers their village, they decide to ask him for help, but Faris Bilala refuses. What will happen then ?

empty