• Depuis un demi-siècle, les études néo-latines se sont développées. Il a donc paru opportun de fournir à la Res Publica Litterarum un manuel de métrique adapté aux spécificités d'une poésie toujours vivante. Mais, comme il est impossible de l'embrasser dans sa totalité, l'ouvrage a été circonscrit à la poésie humaniste, dans un choix de poètes des pré-humanistes padouans et de Pétrarque jusqu'au XVIe siècle, avec quelques excursus au-delà. Dans la triple perspective de l'ethos, de la métrique et de la stylistique liée au mètre, il s'appuie sur les indications techniques données par les auteurs et confronte leurs déclarations théoriques à leur pratique et aux théories des manuels de métrique humanistes en privilégiant les deux premiers (Perotti, 1471). La première partie étudie les mètres dactyliques, hexamètre, distique élégiaque et autres ; la deuxième aborde les mètres lyriques, sapphiques, alcaïques, éolo-choriambiques, distiques des Épodes, phaléciens, galliambes, iambes, ioniques, anapestes, trochées et poèmes figurés ; la troisième concerne la métrique dramatique, tragédie et comédie.

  • Avec sa Corne d'abondance (Cornu copiae), Niccol Perotti (1430-1480) a fondé la lexicographie moderne. Cette somme de la culture antique a été préparée par une correspondance philologique ici établie scientifiquement, traduite et commentée, qui pose le problème de l'édition des textes antiques au moment où naît l'imprimerie en proposant une censure philologique avec quelques principes de critique textuelle et en ouvrant une vaste controverse sur Pline l'Ancien (Lettre à Guarnieri, 1470, et réplique de Vitelli, 1472/1473). Elle s'insère aussi dans une controverse sur Martial (Lettre à Pomponio Leto, 1473) et traite de la dénomination de diverses espèces végétales et animales (deux lettres au cardinal Ammannati, 1470/1471). Par ces lettres, nous entrons dans l'ambiance culturelle de la Rome du second Quattrocento avec ses banquets et ses controverses philologiques.
    Jean-Louis Charlet est professeur émérite à l'Université Aix-Marseille et ancien président de l'International Association for Neo-Latin Studies. Il est spécialiste de latin tardif, médiéval et humaniste (poésie, métrique, lexicographie, philologie et critique textuelle).

empty