• Le grand menu

    Corinne Hoex

    Un univers fermé. Une grande maison bourgeoise aux portes closes. À l'intérieur tout est impeccable, les cuivres sont polis, les meubles sont cirés. L'air est irrespirable. Une petite fille est là, docile et sage. Elle observe la maison et les deux adultes qui l'habitent. Papa est le meilleur. Maman est la plus forte. La petite fille est sous leur emprise absolue. Elle souffre de ne jamais leur convenir. Alors elle raconte ce qu'elle voit. Les repas sont pour elle des moments douloureux, interminables, où elle se trouve forcée d'avaler ce qu'on lui impose, au sens propre comme au sens figuré. Son malaise, contenu toute la journée, s'amplifie le soir dans le noir de sa chambre. La nuit, c'est un frottement, une bête qui rampe : le bruit de sa pantoufle sur le parquet ciré.

    Corinne Hoex vit à Bruxelles. Licenciée en Histoire de l'Art et Archéologie de l'Université Libre de Bruxelles, elle a travaillé comme enseignante, documentaliste et chargée de recherches. Elle a publié récits aux Impressions Nouvelles : Ma robe n'est pas froissée, Le grand menu, Décidément je t'assassine et Valets de nuit, et Le Ravissement des femmes chez Grasset (2012). Dans ses romans, elle poursuit une exploration aiguë, pénétrante des liens de famille.

  • Une femme rêve. Un pirate, un horloger, un pâtissier, un fourreur, un maître-nageur, un dresseur d'otaries, un géographe, un pompiste... chaque nuit, son imaginaire s'empare d'un homme différent. Des rencontres fantasques, sensuelles et extravagantes.

  • Le ravissement des femmes

    Corinne Hoex

    • Grasset
    • 22 Février 2012

    Des femmes, adeptes des stages de développement personnel, sont subjuguées par un orateur au charme redoutable, qu'elles retrouvent chaque semaine, aimantées par son regard bleu et sa voix profonde.
    Qui est cet homme ?
    Que leur apporte-t-il ?
    Jusqu'où ira le ravissement des femmes ?

empty