FeniXX réédition numérique (Zulma)

  • Les mythes meurent à l'instar des cultures. La fameuse « première fois », la scène primitive des béotiens de l'amour a cessé d'apparaître comme l'événement existentiel majeur de la formation des êtres. Fin de rêve ou de cauchemar : on semble aujourd'hui s'y livrer sans appréhension et sans émotions particulières. Amoureusement, peut-être, mais aussi avec légèreté. Adieu la gravité et les frémissements du corps ingénu... Dans un texte alerte et joyeux, Dominique-Antoine Grisoni dresse un catalogue raisonné des fantasmes qui se sont formés autour de la virginité des femmes et ont marqué l'inconscient collectif. Étrange galerie de monstruosités, de peurs et de violence, fabuleux dictionnaire d'illusions lyriques et de vertiges métaphysiques : d'où il ressort que le mythe de LA vierge a d'abord été une invention de l'homme !

empty