• Un an après L'Amour sous algorithme, qui lui a valu le titre de « la Française qui a défié Tinder », Judith Duportail se sent trahie par sa propre science. Ses analyses et conclusions ne l'empêchent pas, elle aussi, de souffrir des « incivilités affectives » de notre époque (du ghosting, à l'orbiting, et autres cruautés désinvoltes 2.0), et de traverser un burn-out émotionnel à force de luttes et d'errance dans le monde post-Tinder. Elle s'impose alors une « pause » affective pour reprendre son observation des relations amoureuses contemporaines et nous entraîne dans une (en)quête des liens et relations humaines à l'heure de la fin programmée de l'amour. Au-delà même de la problématique des applications de rencontre ou des réseaux sociaux, comment concevoir aujourd'hui le couple quand on appelle à le déconstruire ? Comment, concrètement, faire respecter ou tout simplement penser son consentement ? Ou même construire des relations égalitaires dans l'intimité quand notre société ne l'est pas encore ? 
    Dans un récit intime où le particulier touche à l'universel, Judith Duportail se met à nu et s'observe avec franchise, exi-gence et émotions. Croisant analyses sociologiques, anecdotes et confidences, elle s'empare d'un phénomène affectif contemporain encore trop peu exploré et pose des mots sur les maux amoureux de toute une génération.  

  • Qui est miss Paddle Nouv.

    Judith Duportail découvre un samedi matin que son partenaire a liké sur Instagram la photo d'une créature idéale, posant de manière ultra-suggestive sur une planche de Paddle. Elle surnomme cette femme parfaite aux mensurations surréelles Miss Paddle.
    Plus son compagnon like les photos de la mystérieuse Miss Paddle, plus Judith Duportail développe une obsession pour elle. Qui est-elle vraiment ? Quelle relation elle et son conjoint entretiennent-ils réellement ? Envie, fascination et douleur la poussent à considérer son couple à travers un nouveau regard.
    Avec les mots justes, Judith Duportail décrit dans  Qui est miss Paddle  ? l'influence des réseaux sociaux sur nos vies amoureuses et l'emprise psychologique dont il est si difficile de se libérer au sein d'une relation toxique.

empty