• Les villes de Paris et de Venise sont, au XVIIe siècle, deux des principaux centres internationaux du marché de l'art et des collections. C'est précisément au cours de ce siècle que s'amorce un processus d'enrichissement considérable des collections françaises en tableaux vénitiens de la Renaissance et que sont établis, au vu de ces modèles au coloris intense, les fondements d'un débat aux conséquences durables sur la formulation de la théorie de l'art et sur la production picturale française. Ce volume présente la physionomie des principaux collectionneurs français de tableaux vénitiens au XVIIe siècle et propose une étude de la réception de ces oeuvres en tenant compte des canons esthétiques élaborés et diffusés entre Paris et Venise. En s'appuyant sur un grand nombre de documents, pour la plupart inédits, et sur un vaste répertoire d'oeuvres, ce texte permet d'explorer la fortune en France de Titien, Bassan, Véronèse, Tintoret et Giorgione, tout en éclairant notre compréhension d'un dialogue intense qui s'instaure au Seicento autour du tonalisme vénitien.

empty