• Braine-l'Alleud, juillet 2020. Profitant d'un déconfinement bienvenu, une trentaine de reconstituteurs napoléoniens se retrouvent sur les terres d'un gros propriétaire de l'endroit pour un bivouac de cinq jours. Au cours de la deuxième nuit, Charles-Damien Passereau - CHD pour les dames - est assassiné de façon particulièrement cruelle. Sollicité un mois plus tard par la maman de la victime qui déplore le statu quo de l'enquête, Stanislas accepte de mener ses propres investigations. Sans trop y croire, vu le délai écoulé. En fait, le bouquiniste belgo-parisien voit surtout dans cet appel au secours l'opportunité de fuir des travaux domestiques qui l'enferment dans l'appartement de sa fiancée Martine. Et pourtant, d'entrée de jeu, il va mettre le doigt - c'est l'expression exacte - sur un élément capital pour la relance du dossier d'instruction...
    Après Morts sur la Sambre, Vade retro, Félicien?! et Orange sanguine , une nouvelle enquête de Stanislas Barberian
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Journaliste en presse écrite, radio et télévision, réalisateur de documentaires pour la télévision et scénariste, Francis Groff signe ici la quatrième enquête de Stanislas Barberian, un bibliophile distingué qui a le don de se retrouver mêlé aux crimes les plus étranges. Et de se transformer en enquêteur tenace face à la police officielle.

  • Vade retro, felicien!

    Groff Francis

    • Weyrich
    • 3 Janvier 2020

    Toujours à la recherche de livres rares pour les clients de sa bouquinerie parisienne, Stanislas Barberian est en visite à Namur à la demande d'un vieux professeur d'histoire qui affirme avoir mis la main sur un manuscrit très intime - et fort dérangeant - de Félicien Rops. En proie à une détresse sans nom, l'auteur du célèbre Pornocratès, l'aurait écrit à l'automne de sa vie.
    Quelques heures avant la rencontre, l'historien est assassiné dans des circonstances qui laissent penser à un rituel sordide, voire satanique. Stanislas plonge malgré lui dans un univers inconnu où évoluent les adeptes d'une société discrète, des traditionnalistes religieux et de dangereux politiciens d'extrême droite...
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Journaliste en presse écrite, radio et télévision, réalisateur de documentaires pour la télévision et scénariste, Francis Groff s'est lancé dans la fiction en créant le personnage de Stanislas Barberian, un bibliophile distingué qui a l'art de fourrer son nez là où les flics ne l'attendent pas. Cette fois, le bouquiniste belgo-français va vivre une enquête haletante dans les coulisses d'une ville que peu de Namurois eux-mêmes connaissent.

  • Morts sur la sambre

    Groff Francis

    • Weyrich
    • 6 Juin 2019

    Stanislas, un bibliophile passionné, fait une escale à Charleroi et se retrouve mêlé à la mort d'un juge d'instruction à la drôle de réputation...
    Bibliophile passionné, Stanislas Barberian parcourt la France et la Belgique à la recherche de pièces rares. En visite à Charleroi, au coeur du Pays noir où il est né, il se trouve mêlé à la mort accidentelle d'un juge d'instruction à la réputation sulfureuse. Accidentelle?? Voire... Le bouquiniste met le doigt sur un élément troublant, au grand dam du commissaire chargé de l'enquête et qui goûte fort peu l'intrusion d'un «?civil?» dans ses affaires.
    Persuadé qu'il y a eu crime, Stanislas mène ses propres investigations et croise une ex-épouse mutique, des truands violents, des escort girls, des enquêteurs au comportement étrange...
    Dans ce polar troublant, Stanislas va se lancer dans ses propres recherches au coeur de son Pays noir, parmi une série de personnages décidément bien étranges.
    EXTRAIT
    Cette silhouette figée avait quelque chose de déroutant et d'inquiétant à la fois. En se rapprochant, il se dit que l'homme attendait sans doute un chien divaguant à quelques mètres, derrière une haie ou dans le fossé séparant le chemin du halage des prairies avoisinantes. Machinalement, il ralentit sa course, car il ne connaissait que trop bien les réactions parfois dangereuses d'animaux effrayés par le passage d'un coureur. Au moment où il arrivait à hauteur de l'homme dont le visage était protégé par une large écharpe, il eut un brusque pressentiment, puis tout se passa très vite. L'homme tendit les bras en avant, comme pour le stopper par les épaules, puis pivota vivement sur la gauche en pliant le genou et en courbant le dos. Emporté par son élan, Jean-Régis de Chassart bascula vers la droite, piqua du nez vers le bord du chemin, tenta désespérément de se retenir à une touffe d'herbes et bascula la tête la première dans l'eau. Sans un cri.
    Dans la seconde, il sentit comme une gifle glaciale lui cingler le visage. L'eau était tout au plus à deux ou trois degrés et le contact avec son front en sueur lui fit l'effet d'un électrochoc. Que se passait-il? Il n'en savait rien, mais il avait compris que sa chute n'était pas un accident. Il s'accrocha à une grosse pierre, sortit la tête de l'eau et vit son agresseur à trois mètres à peine, penché vers lui.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Journaliste en presse écrite, radio et télévision, réalisateur de documentaires pour la télévision et scénariste, Francis Groff a écrit une douzaine de livres à caractère journalistique avant de se lancer dans l'écriture de fictions. Morts sur la Sambre est son deuxième roman. Il étrenne une série d'enquêtes menées par Stanislas Barberian au hasard de ses rencontres dans diverses régions de Belgique.

  • Retrouver un carnet manuscrit comme seul espoir de sauver sa peau...
    Professeur à l'université de Memphis où il enseigne le journalisme, Paul Krueger se prépare à savourer des vacances méritées en compagnie de son chat George W. lorsqu'il reçoit une étrange invitation à se rendre à Zurich.
    D'abord séduit par l'élégance cossue de la ville suisse, Paul découvre rapidement qu'une partie de son passé relève d'une véritable escroquerie de la mémoire. Plongé à son corps défendant dans un monde parallèle où la raison d'État autorise tous les coups, il va se rendre compte qu'il n'est qu'un pion en sursis sur un échiquier mortel. L'enjeu de la partie ? Une discrète Fondation dont le réseau plonge notamment ses tentacules dans le marché des « terres rares », des métaux à haute valeur stratégique.
    S'il veut avoir une petite chance de se dégager du piège qui le broie lentement, Paul doit retrouver un carnet noir dont personne ne connaît le contenu. Seul signe distinctif : ses pages ont été écrites au crayon...
    Découvrez ce polar palpitant sur fond d'espionnage !
    EXTRAIT
    Cher Monsieur Krueger,
    Des événements importants survenus très récemment nous ont appris votre existence.
    À ce stade de nos relations - et pour des raisons que vous comprendrez bientôt -, il nous est malheureusement impossible de nous présenter, mais nous aurons tout le loisir de faire connaissance si vous nous accordez votre confiance.
    En annexe de la présente, vous trouverez un billet d'avion pour Zurich et une somme d'argent. Veuillez considérer le premier comme la clé qui vous conduira à nous et la seconde comme un modeste défraiement pour les dépenses que pourrait vous occasionner votre bref séjour en Suisse.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    L'histoire est passionnante, bien construite et bien documentée. [...] D'un point de vue littéraire, j'aime beaucoup le style de Francis Groff. Je suis un amoureux de la langue française, très sensible de ce fait à ce que j'appelle "l'esthétique de l'écriture" d'un auteur, et j'ai trouvé la sienne très agréable. - Blog d'Hugues Alexan
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Journaliste en presse écrite, Francis Groff a travaillé pour des quotidiens et des hebdomadaires comme l'Echo de la Bourse, la Nouvelle Gazette ou Le Vif/l'Express. Après une expérience enrichissante en radio (Radio Métropole, devenue RFM puis Bel RTL), il a longtemps collaboré aux journaux télévisés et émissions d'information de RTL. Au terme d'une interruption professionnelle durant laquelle il a été Ombudsman de la ville de Charleroi (une première pour la Belgique francophone et Bruxelles), il est devenu scénariste et réalisateur indépendant de films documentaires, notamment pour la RTBF. Francis Groff a écrit une douzaine d'ouvrages sur des sujets très divers : les « Gueules noires » et l'industrie charbonnière, la première biographie d'Albert Frère, celle de Gabrielle Vincent (Ernest & Célestine), l'histoire de la télévision publique belge, l'exploitation du manganèse en Afrique, l'histoire de Caterpillar Belgium et même... la bière trappiste. « L'homme qui écrivait au crayon » est sa première oeuvre de fiction.

empty