• Quelle juxtaposition des figures en présence et quelle interdépendance ? L''hypothèse d''un «tiers métier» et sa caractérisation s''appuie sur l''idée d''une union entre des figures professionnelles parfois opposées, parfois complémentaires, souvent problématiques et de toute manière complexes, dans une union qui est parfois simultanément désunion. Ce livre concerne l''enseignement agricole et l''éducation nationale et peut s?élargir à la question des métiers.

  • Elle - femme sans nom - cent noms ? Séduisante, mère d'un enfant sourd, elle fracasse les murs du handicap pour promouvoir l'intégration. Au prix fort. Celui d'un alcoolisme camouflé et nié. Et puis c'est la bascule, un soir de viol. Le passé surgit par vagues de réminiscences sournoises. Elle part en quête de vérité. Quête chimérique. Elle déraisonne et dévoile son désir : assassiner sa génitrice. Elle ourdit alors un meurtre d'où sortira un secret de famille. Celui qui prélude à l'alcoolisme et au handicap.

  • Écrivain, voyageur et courtisan, familier de Louise de Savoie et de François Ier qui lui commandent ses ouvrages, le franciscain Jean Thenaud (c. 1480-1542) est une figure décisive par les innovations qu'il apporte à la culture de la Renaissance française. Connu par son seul livre imprimé, le Voyage d'Oultremer, qui relate son séjour en Égypte et en Terre sainte, il est aussi l'auteur d'une importante synthèse poético-mythographique inspirée de Boccace. On lui doit également les premières adaptations françaises de Lucien et d'Érasme. Son chef d'oeuvre, les quatre volumes des Triumphes des Vertuz, est le dernier grand songe allégorique qui prolonge la tradition médiévale et préfigure les Tiers et Quart Livres de Rabelais, avec lequel l'auteur est en relation. Enfin, son traité de « cabale chrétienne » inaugure le genre en français et ses motifs talismaniques nourrissent le programme iconographique de Chambord. Ce recueil d'études, rédigées par des spécialistes des littératures médiévales et renaissantes, est le premier à lui être entièrement consacré.

empty