• De retour de la Grande Guerre, Alphonse Fragondin aide ses parents pour l'exploitation d'une métairie dans la vallée de la Dore, en Auvergne. Mais le propriétaire, sous des prétextes contestables, refuse de renouveler le bail. La mort de son père entraîne le départ d'Alphonse et de sa mère, qui entrent au service d'une marquise excentrique. Devenu riche, l'homme revient se venger.

  • Jeanne a dix-huit ans. Elle veut se défaire du carcan familial, de ce père omnipotent et de cette mère soumise. Le destin va lui faire rencontrer Paul qui va devenir l'unique amour de sa vie. Un amour irraisonné. Paul est un aventurier au passé mystérieux et qui, en dépit de ses efforts pour plaire à son épouse, a du mal à rentrer dans le rang. Cette passion contient une force destructrice contre laquelle il est impossible de lutter, une force qui amène parfois à commettre l'irréparable.

  • En 1861 le père de Rodolphe est victime d'un accident de la mine dont il ressort handicapé à vie. Le jeune homme, qui doit désormais subvenir seul aux besoins de sa famille, prend une décision qui changera le cours de son existence. À 18 ans, il décide de devenir marinier sur une sapinière de l'Allier, La Belle Auvergnate. Lorsque, par accident, il tue le père de Mariette, la fille qu'il aime, son départ devient une fuite ; mais vers quel destin ?

  • Sa mère, dame de compagnie de la comtesse de Gondreville, s'est suicidée. Antoine est donc confié à Émile, un oncle malveillant. Adieu la douce vie de château ! Une existence misérable faite de brimades et d'humiliations est devenue son lot quotidien. N'y tenant plus, l'enfant s'enfuit et trouve refuge chez Rosine, une marchande des quatre-saisons. Ces deux naufragés d'infortune concluent alors un pacte dans lequel ils se jurent protection mutuelle. Mais pour d'obscures raisons, l'oncle Émile est toujours aux trousses du jeune garçon...

  • Après une enfance malheureuse, Bernadette Richon est devenu l'épouse fidèle d'Évariste Cornet, marchand de toile sur les hauteurs du Cantal. Sa vie s'écoule entre les tournées de son mari et Marinette, sa fille qui grandit à la ferme familiale. Mais, peu avant les dix ans de la petite, tout bascule. Évariste, meurt sous un train pendant sa tournée. Bernadette se retrouve seule, sans le sou, avec sa fille à élever. Méprisant Dieu et les hommes, poussée par la colère et la rage de vivre, elle décide de reprendre les affaires de son mari et part sur les routes avec sa fille, vendre des petas.

empty