• Mise en scene

    Jeanne Malysa

    Un couple libertin s'offre un fantasme pour l'anniversaire de leur rencontre...
    Gaspard et Marianne, le couple de «?Femme qui veut?», vivent ensemble depuis deux ans. Leurs jeux libertins pimentent leur amour et leur complicité. Marianne est la muse de Gaspard qui s'inspire de leur vie pour écrire des romans à la sensualité chaude et excitante. Pour fêter l'anniversaire de leur rencontre, Gaspard propose de réaliser un des nombreux fantasmes de sa compagne : être comblée par deux hommes en même temps. Il sera présent, bien sûr, mais dans l'ombre et ne manquera rien de la scène.
    Il a déjà pensé au décor et aux acteurs : une aire d'autoroute, des chauffeurs de semi-remorque aux bras puissants et aux mains calleuses. Le scénario est simple : le moteur d'un des deux camions a des ratés, son conducteur appelle une dépanneuse. Marianne, devenue mécanicienne pour l'occasion, entre en scène, vêtue d'une combinaison trop serrée et usée jusqu'à la trame.
    L'interprétation devra être finement jouée, d'autant que le réalisateur prendra des notes tout le long de la pièce, car il compte bien s'en servir pour écrire une nouvelle histoire.
    Au travers d'une nouvelle délicieusement érotique, l'auteure nous emmène à la découverte de la volupté et de la réalisation des fantasmes les plus secrets.
    EXTRAIT
    Gaspard est un voyeur et Marianne est sa plus belle vue.
    Marianne est une exhibitionniste et Charles est son plus beau spectateur.
    Pas étonnant que ce couple danse tellement bien.
    Marianne s'agace et plisse ses yeux bleus légèrement étirés. Elle ne cède pas, glisse ses doigts sous le tee-shirt noir et traîne ses longs ongles le long du dos de Gaspard qui frissonne sous les douces griffures. Pour un peu, il ronronnerait de plaisir. Sa compagne poursuit son jeu, se colle à lui et entame un mouvement de hanche qui manque de les basculer tous les deux sur le large fauteuil. Il arrête promptement une cuisse qui s'apprêtait à enjamber le bras du siège et la gronde des yeux. Marianne soupire d'aise. Elle adore ça. Sentir la poigne ferme et chaude sur sa peau qui lui ordonne de ne plus bouger. Le pousser jusqu'à ses retranchements de mâle qui se contient malgré tout parce qu'il veut gagner. Ce jeu de félins qui se tournent autour, se frottent, se caressent et finissent en boule à ne plus savoir qui a le dessus, qui est en dessous.
    Marianne le provoque d'un coup de rein.
    - Tu m'as allumée alors j'attends que tu ajoutes des braises au foyer, faute de quoi ton idée risque de disparaître dans une flaque d'eau froide, telle la méchante sorcière de l'Ouest ! Qu'as-tu donc en tête ?
    Gaspard éclate de rire. Il hume l'odeur du parfum de sa peau, lèche la douceur du cou, remonte jusqu'à ses lèvres rouges et pulpeuses qui savent si bien le faire jouir et se lance.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jeanne Malysa est née à Paris, au milieu de novembre.
    Mariée deux fois, quatre enfants, deux petits-enfants, un chien, trois chats, un jardin.
    Auteure de romans où l'Histoire joue avec le présent, l'ésotérisme, le fantastique, elle s'amuse aussi à rédiger des nouvelles délicieusement érotiques. Comme celle-ci.

  • Femme qui veut

    Jeanne Malysa

    Femme d'âge mûre et à l'aise avec sa sexualité, Marianne se lie épistolairement avec un maître de la littérature érotique.
    Marianne est une femme à la quarantaine rayonnante malgré des circonstances cruelles du destin. Cela fait cinq ans que son compagnon est mort d'un accident de voiture et depuis, elle vit seule avec ses deux filles proches de leur indépendance. Cette douloureuse épreuve l'a confortée dans l'idée que la vie se doit d'être vécue avec passion et sans obstacle, à commencer par ne rien s'interdire lorsqu'il s'agit de sexe. Femme sensuelle, charnelle, sans complexe, Marianne applique cette philosophie avec assiduité, ne se privant d'aucune occasion pour obéir à sa doctrine, d'autant que son travail de DRH lui procure une aisance financière qui lui permet de la suivre. Depuis plusieurs semaines, via les réseaux sociaux, elle échange passionnément avec Gaspard Sybar, un écrivain reconnu comme un des maîtres de la littérature érotique qui sait coucher des mots à faire rougir et jouir dans les alcôves. Plus ils s'écrivent, plus ils sont troublés.
    L'épistolaire, en guise de préliminaires, pourquoi pas, mais est-ce suffisant?? Gaspard et Marianne vont se faire une joie de répondre à cette question.
    Décrouvrez sans plus attendre la relation sensuelle et érotique entre Marianne et Gaspard, deux être dont le désir attend d'être comblé.
    EXTRAIT
    Petit à petit, la brûlure de la perte est devenue moins acide, plus diffuse dans le temps, plus supportable au fil des ans. Marianne a repris une vie sociale, fait des rencontres, défait des noeuds trop oppressants et s'est autorisée une sexualité de plus en plus débridée. Pierre a été son premier amour, son révélateur, celui qui l'a amenée à effacer tous les carcans que sa « bonne » éducation avait ancrés en elle et a été un amant complice et aventureux.
    Marianne lui doit beaucoup, car si elle est à présent épanouie et sans tabou, c'est en partie grâce à lui qui a vu bien avant elle toute l'explosivité charnelle qui sommeillait dans l'attente d'être réveillée. Elle se souvient de la première fois où son futur époux lui a appris l'art sensuel de se caresser. Non pas qu'elle ne le fît pas avant lui, mais elle était encore novice en la matière. Elle avait à peine dix-huit ans ; lui six de plus, avec une science innée de ce qu'est un corps de femme.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jeanne Malysa est née à Paris, au milieu de novembre. Mariée deux fois, quatre enfants, deux petits-enfants, un chien, trois chats, un jardin.
    Auteure de romans où l'Histoire joue avec le présent, l'ésotérisme, le fantastique, elle s'amuse aussi à rédiger des nouvelles délicieusement érotiques. Comme celle-ci.

  • La preuve

    Jeanne Malysa

    Un homme et une femme à la libido débordante croisent la route de Marianne et Gaspard, deux libertins au sang chaud.
    Ariane est une jeune femme d'une vingtaine d'années qui aime la mer et les mimosas. Elle est célibataire, gère la permanence parlementaire de la présidente de l'Assemblée nationale, située dans une petite ville au bord de l'océan. Sa libido se porte à merveille, mais il lui manque quelque chose.
    Thomas, trentenaire, triple champion olympique d'escrime, accède au souhait de son ami Antoine d'être l'invité d'honneur du salon des sports individuels qui a lieu chaque année dans sa bonne ville de Bretagne. Sa libido est loin d'être en berne, mais il aspire à connaître autre chose.
    Un concours de circonstances dû à une météorologie capricieuse et à un chat peureux amène Ariane et Thomas à se rencontrer.
    L'une et l'autre sont indéniablement attirés, au point de fantasmer à n'en plus pouvoir. Or deux obstacles les arrêtent : une bague et une méconnaissance des sports.
    De quiproquos en frôlements, de méfiance en caresses, leur sens sont chauffés à blanc sans espoir d'être comblés. Jusqu'à ce que le hasard les présente à Marianne et Gaspard, des libertins au sang chaud.
    Laissez-vous tenter par cette nouvelle délicieusement érotique et suivez les aventures sensuelles de quatre personnages en quête de plaisir.
    EXTRAIT
    Je suis profondément troublée.
    Lorsqu'il est parti sans dire un mot, je me suis précipitée vers mon ordinateur, mais, avec la tempête, pas de réseau ! Idem sur mon portable. Je n'ai donc aucun moyen de savoir si cet homme qui m'attire comme par permis est bien ce Thomas, maître escrimeur. Il m'apparaît dangereux à deux titres : c'est peut-être un psychopathe et j'ai envie de lui. Une équation impossible.
    Lorsqu'il est revenu, ma surprise a été telle que j'en ai fait tomber cette saloperie de code. J'ai inventé n'importe quoi, le temps de trouver ma bombe au poivre, bien décidée à défendre chèrement ma peau au cas où. Et puis je l'ai entendu rire. Un déséquilibré ne se comporterait pas comme ça, si ?
    Je ne sais pas pourquoi j'ai agi ainsi lorsque je lui ai murmuré à l'oreille, cela a été plus fort que moi. Le voir vulnérable, sans barrières, m'a littéralement prise aux tripes. J'ai adoré ça. Il a l'art de rire et ce n'est pas donné à tous les hommes. J'ai senti qu'il y avait longtemps que cela ne lui était pas arrivé et j'ai été heureuse d'en être la cause.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jeanne Malysa est née à Paris, au milieu de novembre. Mariée deux fois, quatre enfants, deux petits-enfants, un chien, trois chats, un jardin.
    Auteure de romans où l'Histoire joue avec le présent, l'ésotérisme, le fantastique, elle s'amuse aussi à rédiger des nouvelles délicieusement érotiques. Comme celle-ci.

  • Dans tous les sens

    Jeanne Malysa

    • Ex-æquo
    • 31 Juillet 2020

    L'auteur de littérature érotique Gaspard Sybar relève un défi croustillant lancé par son directeur éditorial.
    Gaspard Sybar, un auteur de littérature érotique (héros de Femme qui veut et Mise en scène, déjà parues) se voit mettre au défi par son directeur éditorial d'écrire un recueil de trente nouvelles dans un délai d'un mois, afin de les publier dans un des plus grands quotidiens au monde. Ce dernier ajoute une difficulté supplémentaire : chaque texte doit contenir le mot du jour, imposé dans une liste rédigée par le commanditaire. Toutes les lettres de l'alphabet y passent, de la première comme Amour jusqu'à la dernière comme Xyloglossie, pour recommencer par une unique salve afin de respecter le nombre exigé.
    Aidé de sa Muse, Marianne, Gaspard le relève et le long de ses écrits, il imaginera toutes sortes de situations impliquant une multitude de possibles dans le monde de l'érotisme. Que ce soit l'hétérosexualité, la bisexualité, l'onanisme, le voyeurisme, le lesbianisme, le triolisme, le libertinage, l'auteur ne s'interdira rien.
    Et ce défi sera aussi l'occasion de s'interroger, à la fin de chaque nouvelle, sur l'amour qu'il éprouve pour sa Muse.
    Découvrez un roman sensuel et romantique composé de trente nouvelles érotiques : à chaque lettre de l'alphabet un thème sexy correspondant !
    À PROPOS DE L'AUTEURE
    Jeanne Malysa est née à Paris, au milieu de novembre. Mariée deux fois, quatre enfants, deux petits-enfants, un chien, trois chats, un jardin. Auteure de romans où l'Histoire joue avec le présent, l'ésotérisme, le fantastique, elle s'amuse aussi à rédiger des nouvelles délicieusement érotiques.

  • Quand Arthur, génial inventeur français, doit coopérer avec Charles, talentueux publiciste anglais, tout devrait se passer correctement. Entre hommes civilisés, c'est souvent le cas.
    Oui, mais pas dans cette histoire où se jettent pêle-mêle :
    1 - un des jeux les plus anciens du monde,
    2 - une patronne façon « Prada »,
    3 - un boss genre « obéis, tu n'as pas le choix »,
    4 - deux vikings et des lutins,
    5 - deux capitales et une ile.
    Sans oublier les amis compatissants et les drag-queens. Et les mésanges. Ah, et aussi un fauteuil. Très important, le fauteuil...

  • - 50%

    Lucie Fontaine est journaliste free-lance à Paris. Elle est très proche des militants pour les droits des femmes.
    Pierre Cartier est capitaine à la Crim' à Paris. Il est également l'un des associés d'un club BDSM et reconnu comme un Dominant hors pair.
    L'un se voit confier une enquête sur des crimes odieux, l'autre sur une période sombre de notre histoire. À priori, aucun rapport entre ces deux affaires.
    À priori, aucune chance que ces deux-là se rencontrent...
    À priori.

empty