• Il y a quelques années, Julien Tribotté rencontre dans les rues de Baltimore Alex, une Américaine atypique qui a du poil aux jambes. Naissance d'un amour qui, comme une maladie chronique, va affecter durablement son corps, ses pensées, ses désirs. Au contact de son énergie solaire qui le bouleverse, le transforme, il écrit. Pendant deux ans. Entre la France et les États-Unis.
    La forme du journal mène à la sincérité. Mais que signifie être sincère quand on décrit sa relation amoureuse ? Comment, par exemple, parler de sexualité avec justesse ? En restant au plus près des sensations et des émotions vécues, cette chronique, qui ne refuse rien à la sexualité, affronte le paradoxe de l'amour : à la fois terriblement trivial et sublime.
    À 27 ans, Julien Tribotté enseigne la littérature française à l'université américaine Johns Hopkins. Diplômé de l'École normale supérieure et de la Sorbonne en philosophie, histoire de l'art et cinéma, il consacre ses recherches à des problématiques liées à la sexualité et à la façon dont la sensation est sollicitée par la matérialité des oeuvres d'art.
    Lauréat de plusieurs concours littéraires, il publie dans Libération et Lundi.am. Fondateur du groupe « La plume et le micro », Julien a organisé plusieurs soirées open mic ouvertes à toutes et tous, afin de promouvoir la littérature auprès du plus grand monde. Actuellement, il travaille à l'édition en français du premier recueil du poète africain-américain Langston Hughes.

empty