• Par un frais matin de janvier, cinq personnages sur la chaussée. C'est jour de passage pour les élèves d'Antoine, le moniteur d'auto-école. Charlie, la youtubeuse pressée, Éléonore, l'étudiante au coeur brisé, Gaspard, le vieux professeur d'université, et Marco, le jeune homme venu d'ailleurs...
    Voilà quelques mois, le code de la route a fait se croiser leurs chemins. Il n'y a, en théorie, pas de permis pour vivre heureux. Pas d'examen. Mais cette rencontre sera plus qu'une rencontre.

    Elle va leur offrir un véritable carrefour de destins.

    Marie Lopez vit à Lyon. En 2011, elle s'est lancée dans l'aventure des chaînes YouTube en publiant une vidéo de conseils coiffure. Six ans et plus de 500 vidéos plus tard, Marie, sous le nom d'EnjoyPhoenix, est devenue la première youtubeuse beauté et lifestyle de France, avec plus de 2,8 millions d'abonnés.
    En mars 2014, Marie a fait sa première tournée de meet-up dans 15 villes de France et de Belgique. À chaque rencontre, environ 1 500 personnes se sont déplacées.
    Elle a également participé à l'émission « Danse avec les stars » à l'automne 2015. La même année, la jeune femme a signé aux éditions Anne Carrière une autobiographie, #EnjoyMarie.
    Depuis, son premier roman, Carnet de routes, a paru en 2016 chez le même éditeur. Ces deux titres sont repris chez Pocket.
    Retrouvez Marie sur son site : marielopez.fr ou sur sa chaîne YouTube : www.youtube.com/user/EnjoyPhoenix


  • Moins d'EnjoyPhoenix, plus de Marie :

    "J'ai eu une envie, l'envie de raconter une histoire, de partager quelque chose de différent avec vous. Moins de vidéos, plus de mots, moins d'EnjoyPhoenix@, plus de Marie.
    C'est le pourquoi de ce livre. Kaléidoscope d'instants, Polaroid d'images... Rassurez-vous, ce n'est pas une biographie... à 19 ans, vous rigolez.
    Simplement un regard, une réflexion spontanée sur des sujets un peu mis à l'écart dans les médias, de ces sujets peu accrocheurs : être bien dans sa peau avec... un appareil dentaire, des cheveux gras, de l'acné sévère, le harcèlement scolaire, la famille décomposée... et le reste, le Net, les réseaux sociaux, tout y est, le meilleur comme le pire.
    /> Au travers d'anecdotes, de confidences, d'un vécu de youtubeuse, ce livre est un petit GPS décalé pour les jeunes connectés, recueil sans prétention, afin de ne pas commettre les mêmes erreurs, les miennes bien sûr...
    Et peut-être de gagner du temps sur celui que l'on n'a pas.
    Avec recul et humour, témoignage de la réalité quelquefois complexe du jeune âge, car la vie d'ado est une énigme pour les adultes. "
    Marie Lopez a 19 ans et vit à Lyon. En 2011, elle s'est lancée dans l'aventure des chaînes YouTube en publiant une vidéo de conseils coiffure.
    4 ans et 300 vidéos plus tard, Marie, sous le nom d'EnjoyPhoenix, est devenue la première youtubeuse de France, avec plus de 1,3 million d'abonnés.

  • «INFORMER» À l'heure des réseaux sociaux et du Web 2.0, où en sont les relations entre l'art actuel et les médias? La réflexion sur les paradoxes des relations entre les principaux acteurs de la communauté (critiques, artistes et institutions), palpable dans coulisses de l'art actuel, remet à l'ordre du jour la nécessité de se demander si les codes relationnels et médiatiques du monde de l'art agissent positivement ou négativement sur le développement des pratiques et sur la réception publique des oeuvres. Ainsi, l'article de Sébastien Hudon examine la rhétorique journalistique autour de la polémique de la fontaine de Tourny à Québec, Jean-Pierre Guay traite de la singulière réussite de l'émission de radio l'Aérospatial et Elena Lopez Martin analyse l'évolution du ­Net.art­. Section « Néomédias » : retour sur l'exposition Ryoji Ikeda à la Fondation DHC/ART et le travail photographique intimement lié à la création numérique de Thibault Brunet.

  • Age: 8-9 years old Reading Level: 3rd grade The best illustrated fairytales for children!
    Once upon a time, there was a merchant who had three daughters. One day, he was arrested by a monstruous creature during a business trip. The monster agreed to let the merchant live only if he sent Beauty, one of his daughters, to live with him. The merchant did not know what to do but Beauty decided to honour her father's word and went to the Beast.
    The collection "Once Upon a Time" offers a new and richly illustrated version of the most famous fairytales.
    EXCERPT Once upon a time was a merchant who had three daughters. One day, while preparing to go on his travels, he promised to bring each one of them a gift. Beauty, the youngest and the kindest, asked her father to bring her only a red rose, because she loved roses very much.
    When the merchant was returning home, he was caught in a sudden storm and got lost in the forest. He saw a huge castle and, as the door was opened, he went inside to shelter. "Anybody home?" said the merchant but no one responded. Nobody was there, but he noticed a huge table laid with delicious food. The merchant had been travelling for a long time and was hungry so he sat and ate a hearty meal.
    In the same collection:
    O Thumbelina o The Ugly Duckling o The Brave Little Tailor o The Tin Soldier o The Musicians of Bremen o Hansel and Gretel o Three Little Pigs o Goldilocks and the 3 Bears o The Little Thumb o Puss in Boots o Little Red Riding Hood o Sleeping Beauty o Snow White and the Seven Dwarfs o Cinderella o Peter Pan

  • Focusing on shopkeepers in Latino/a neighborhoods in Los Angeles, Dolores Trevizo and Mary Lopez reveal how neighborhood poverty affects the business performance of Mexican immigrant entrepreneurs. Their survey of shopkeepers in twenty immigrant neighborhoods demonstrates that even slightly less impoverished, multiethnic communities offer better business opportunities than do the highly impoverished, racially segregated Mexican neighborhoods of Los Angeles. Their findings reveal previously overlooked aspects of microclass, as well as "legal capital" advantages. The authors argue that even poor Mexican immigrants whose class backgrounds in Mexico imparted an entrepreneurial disposition can achieve a modicum of business success in the right (U.S.) neighborhood context, and the more quickly they build legal capital, the better their outcomes. While the authors show that the local place characteristics of neighborhoods both reflect and reproduce class and racial inequalities, they also demonstrate that the diversity of experience among Mexican immigrants living within the spatial boundaries of these communities can contribute to economic mobility.

  • Competitive paradigms, which are constantly being shifted, and turbulent environmental conditions, which today are a constant, tend to dictate rather than inform strategic decision making regarding an organization's status quo and desired outcomes. As such, there is a need for organizational leaders to re-examine current practices. This book provides insight into business dynamics and the internal and external factors that, when strategically aligned, provide satisfaction, added value, and enhanced performance.

empty