• « Seules les pensées que l'on a en marchant valent quelque chose », écrit Nietzsche. Ce n'est pas Michel Serres qui l'aurait contredit, lui qui nous confiait dans ce livre qu'il « pense avec les pieds ». Mais l'inverse est également vrai : les 18 millions de randonneurs qui parcourent la France chaque année marchent aussi avec leur tête, qu'ils auront bien pleine, mais surtout bien faite, à la lecture de cet ouvrage, avec la certi- tude de cheminer en bonne compagnie.



    Un livre pour marcher avec les philosophes et se demander avec eux où, comment et pourquoi, nous aimons tant la marche.
    * Articles et interviews de Pascal Bruckner, Frédéric Gros, Nancy Huston, Jean-Paul Kauffmann, Alexis Lavis, David Le Breton, Michel Serres.
    * Textes de Baudelaire, Walter Benjamin, Flaubert, Charles Péguy, Rousseau, Victor Segalen, Rebecca Solnit, Thoreau, Tocqueville...

  • Les excuses relèvent d'un principe officieux de la thermodynamique humaine : elles dissipent par la chaleur des mots une partie de l'énergie résultant des frottements inévitables qui se produisent entre les hommes. Rôle aussi vital, sans aucun doute, que celui du système de refroidissement dans une centrale nucléaire. Un monde de diseurs de vérité, au sein duquel rien ne viendrait jamais adoucir le moindre échange, pas la plus petite excusette, pas même une pirouette, un tel monde serait définitivement insupportable. Imaginez brièvement un réveillon cauchemardesque, où chacun se sentirait obligé d'user de son droit de vérité à l'égard des autres convives. N'y aurait-il pas là matière à une réaction en chaîne incontrôlable, initialisée à coups de bûche de Noël ou de pince de homard ?D'où cet indispensable carnet qui offre une batterie d'excuses prêtes à l'emploi, pour éviter un dîner, justifier un retard ou refuser un prêt. Rien de ce qui est humain n'échappe à l'excuse. Pas même la mort. Enfin, on ne perd rien à essayer.

  • Élaborée depuis le début du XXe siècle, grâce au travail de quelques physiciens de génie, la mécanique quantique a des implications philosophiques d'une importance sans précédent dans l'histoire de l'humanité, qui nous obligent à considérer sous un jour nouveau les interrogations métaphysiques les plus traditionnelles.Pour comprendre ces enjeux, les auteurs de ce livre - devenu un classique depuis sa parution en 1984 - brossent l'histoire de l'élaboration de la théorie quantique et en exposent les principes fondamentaux. Ils le font en termes simples et sans recours aux mathématiques, grâce à des images insolites et des explications à la portée de tous.Dans une postface de 2007, ils expliquent les développements récents de la mécanique quantique, et en particulier la très étrange inversion de l'ordre du temps qu'impliquent les expériences " à choix retardé ".

  • Fables éclairantes et illustrations à l'appui, les auteurs dessinent ici dans un langage clair, drôle et rigoureux, les nouveaux contours de cet étrange monde quantique sans lequel nous n'aurions ni Internet, ni ordinateur, ni téléphones portables, ni... rien de ce qui a permis la société de la communication telle que nous la connaissons aujourd'hui.
    En 1984, Sven Ortoli et Jean-Pierre Pharabod publiaient aux Éditions La Découverte Le Cantique des quantiques, un livre salué à l'époque comme l'un des meilleurs ouvrages de vulgarisation sur le difficile sujet de la mécanique quantique, vendu à 85 000 exemplaires et traduit en six langues. Mais, depuis plus d'une trentaine d'années, le paysage a radicalement changé : la manipulation et l'observation d'éléments quantiques uniques (un électron, un photon, un ion, un atome, une molécule...), engagées dans les années 1960, sont devenues faciles et presque banales. Des idées autrefois invraisemblables sont désormais testables et des expériences jusque-là impossibles ont été réalisées : leurs résultats sont venus confirmer et amplifier les aspects les plus déroutants de la théorie des quanta, ouvrant la porte à des applications techniques révolutionnaires, comme l'ordinateur quantique. Fables éclairantes et schémas à l'appui, les auteurs dessinent ici dans un langage clair, drôle et rigoureux, les nouveaux contours de cet étrange monde quantique sans lequel nous n'aurions ni Internet, ni ordinateurs, ni téléphones portables, ni... rien de ce qui a permis la société de la communication. Un monde hors de l'espace-temps, où les particules savent se téléporter et vraisemblablement remonter le temps... Un monde dont les nouvelles frontières, théoriques et expérimentales, plongeront le lecteur dans un inexorable mais délicieux vertige métaphysique.

  • Ceux qui avouent ne rien comprendre la science ont au moins entendu parler de la pomme de Newton, du chanon manquant ou de la baignoire d'Archimde. Mais savent-ils qu'une femme se cache derrire la pomme, que nombre de chanons manquent toujours la biologie contemporaine et qu'Archimde trempait aussi dans des affaires d'armement ? Sont-ils bien conscients que le terme "big bang" est n d'une mchante plaisanterie et que Frankenstein n'est pas la crature couture que l'on croit ? Cette anthologie fait le point sur les grands mythes qui nous tiennent lieu de bagage scientifique. Elle montre que ces images d'Epinal ont non seulement une logique propre, mais aussi dressent un tableau plus ressemblant que nature du monde savant et des points de friction de la pense scientifique et du sens commun. Sven Ortoli Docteur en physique des solides, crateur de Science & Vie junior et Science & Vie Dcouvertes, conseiller de la rdaction de Philosophie magazine. Nicolas Witkowski Ecrivain et diteur.

  • Vous avez croisé leur chemin. Si, si. Souvenez-vous : la reine du monde qui prend sa poussette pour un panzer, le névrose free que douze ans (déjà) de psy ont (enfin) rendu libre..., l' autosexuel, vrai narcisse de la galipette, le petit inquisiteur spécialisé dans le biologiquement correct, le dieu du sperme au secours des couples en mal d'enfant... Et bien d'autres caractères de notre drôle de monde, entre enterrement de vie de jeune fille trash et dîner raté, club de vacances et rencontres en TGV : narcissiques, frustrés, infantiles ou pathétiques, ils sont comme ils sont : nos semblables, nos frères. Et ta soeur ? Elle aussi.Sven Ortoli, fondateur de la revue Science et Vie junior est conseiller de la rédaction de Philosophie Magazine.Michel Eltchaninoff est professeur de philosophie et conseiller de la rédaction de Philosophie Magazine.Visitez le blog des Insupportables

empty