• Pour Antoine Aria, vieux tragédien au chômage, la coupe est pleine. Jouer la carotte dans une publicité alimentaire est indigne de lui. Alors, quand on lui propose d'interpréter un ancien chef mafieux pour un cachet à nombreux zéros, il n'hésite pas. Seulement cette fois nous serons sur du live. Les partenaires n'auront que très peu connu le Conservatoire et les flingues seront bien réels. Une réconciliation des branches française et américaine de la «Famille» assez éloignée d'une quelconque distanciation brechtienne, qui pourra s'avérer... plutôt dangereuse.

  • Bientôt dix ans que le guitariste de blues Abel Diaz mène des enquêtes au hasard de ses tournées. Souvent au profit des oubliés du bord de route à qui la société conseille fermement de se résigner. Mais pas que. La grande descente en bleu de cet ancien assistant social n'ayant pas suffi à lui cautériser l'âme, il fallait cela aussi. Pour fuir la Chose.
    Un rien, et son neurone de l'intrigue est en alerte. La photo d'une jeune actrice décédée lors d'un tournage en province. Une inconnue des médias dont l'image lui rappelle un peu trop sa Lola. Du bizarre dans les circonstances, qui l'empêche de laisser cette mort dans la rubrique des prétendus accidents.
    Une enquête entre petits comédiens paumés et stars initiées qui l'amènera à creuser du côté de ceux qu'on ne dérange habituellement pas. De quoi traîner sa Gibson sur les routes d'ailleurs, pour tenter de trouver encore un peu d'humanité, chez les autres comme en lui-même.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Né à Reims en 1968, Sylvain Gillet est comédien, réalisateur, et scénariste. Il a donc joué la comédie, réalisé des films et écrit. Du café-théâtre, des pièces et des scénarii. Ludivine comme Édith est son premier roman. Retrouvez l'auteur sur son site Internet : www.sylvaingillet.fr.

empty