• Nicolas Tsaros lance un cri d'alarme dans ce livre. Il dénonce la politique d'Anne Hidalgo et de son adjoint au logement, Ian Brossat, dans la lutte contre les « locations Airbnb ». L'auteur, lui-même propriétaire de logements qu'il propose à la location de courte durée, est assigné par la Ville de Paris pour « locations illégales ». Il décrypte la politique de la Ville en matière de logement et le marketing politique mis en place autour des locations de courte durée. Le storytelling « anti Airbnb » construit par l'adjoint au logement pour mieux servir ses ambitions personnelles est déconstruit avec rigueur. Il dénonce l'absence de chiffres fiables, l'inexistence d'étude d'impact, une gestion dogmatique et politisée du dossier... Nicolas Tsaros en appelle aux candidats à la mairie de Paris, au gouvernement et aux parlementaires pour qu'ils s'emparent de ce sujet et qu'ils agissent en « protection » des propriétaires de biens en location de courte durée. Au travers d'une méthodologie et de propositions très concrètes, il propose une nouvelle perspective sur un sujet complexe victime jusqu'alors d'une approche largement caricaturale.

    Nicolas Tsaros est un quarantenaire, citoyen parisien. Il est salarié en CDI. Après des difficultés professionnelles, il a un temps perçu le RSA. Il a investi depuis une dizaine d'années dans des biens en location de courte durée dans le but de disposer d'un patrimoine de « sécurité ». Le fruit de son travail et de ses prises de risques est aujourd'hui menacé par les actions de la Ville de Paris. « Chroniques d'un loueur Airbnb à Paris » est son premier ouvrage.

empty