• De la soul aussi mort que vivant Nouv.

    De La Soul est un groupe de hip-hop new-yorkais composé de David Jude Jolicoeur (Dave), Vincent Mason (Maseo) et Kelvin Mercer (Posdnuos). Ils enregistrent en 1989 leur premier album

    3 Feet High and Rising. Partisan d'un rap loufoque et absurde, soutenu par leur producteur, Prince Paul, le groupe révolutionne l'histoire de la musique ! Ils construisent à coups de samples éclectiques (Johnny Cash, Billy Joel), des collages ludiques et dansants.

    Vincent Brunner revient ici sur la conception débridée de cet album. Enrichi par l'avis de musiciens et d'experts, le livre raconte également comment le hip-hop a dû en partie renoncer, à force de procès, à ce qui a été son essence durant son premier âge d'or : les samples. Désormais, pour des raisons juridiques leur album est pratiquement introuvable.

  • En 1980, The Clash choisit l'aventure et l'exploration.
    Alors que son dernier disque, London Calling, est considéré comme l'équivalent du Blonde on Blonde de Dylan ou du White Album des Beatles, il se lance dans un pari fou : un triple album, riche de 36 morceaux qui vont lui permettre de fondre toutes ses influences, passées, présentes et mêmes futures. Rockabilly, funk, gospel, disco, rap, dub et même electro se télescopent. Le Studio 54 et la révolution au Nicaraguas. Mouvementée et pleine d'imprévus, la conception du disque ressemble à un roman.
    Sorti à la fin de l'année 1980, Sandinista ! déconcerte. Vincent Brunner est journaliste et auteur. Collaborateur des Inrockuptibles, de Libération, de Topo ou encore de Télérama, il écrit sur la musique. Il a interviewé à deux reprises Joe Strummer et a croisé Paul Simonon au sein de The Good The Bad and The Ugly, le groupe de Damon Albarn.

  • Spider-Man et Captain America auraient-ils remplacé Zeus ou Hercule dans l'inconscient collectif ? Umberto Eco voyait déjà en Superman un personnage mythologique. Longtemps méprisés avant d'être réhabilités, désormais omniprésents au cinéma et dans la pop culture, les super-héros ont élargi leur public au-delà des seuls geeks. Hors du domaine du divertissement, ils servent de modèles fantasmés à une humanité en quête de repères. Mais que signifie cet attrait croissant pour ces archétypes ? Et si ces justiciers costumés incarnaient un nouveau panthéon laïc ? En convoquant des penseurs tels que Nietzsche, avec son concept de surhomme, ou Lévi-Strauss, avec les mythes primitifs, Vincent Brunner analyse l'évolution de la figure du super-héros et démontre que Wonder Woman ou les X-Men constituent dorénavant une véritable mythologie contemporaine.

  • Eva est en seconde. Elle vit pour la musique, le rock, ne lâche pas son casque, dans sa chambre, dans le bus.Un jour, ses grands-parents lui confient un sac de vieux vinyles ayant appartenu à son père biologique décédé juste avant sa naissance. Ces disques la bouleversent plus qu'elle ne veut le croire. Une colère sourde monte en elle et après avoir agressé une fille de son lycée, elle est exclue trois jours. Trois jours qui lui permettent de réfléchir et de se rendre compte que son père biologique fait bien partie d'elle, qu'elle doit accepter cette disparition et en faire le deuil. D'autant qu'elle se découvre beaucoup de points communs avec lui : sa passion pour le rock notamment.

  • Bob Dylan

    Vincent Brunner

    Bob Dylan : un nom qui suffit à évoquer un pan entier des années 60, celui de la contestation, de la contre-culture. Une époque de révolutions dans la société et dans la musique. Dylan, c'est d'abord cela, une icône du rock qui a changé radicalement la manière de faire des chansons. Ses titres sont devenus des classiques, indémodables et universellement connus. Mais au-delà de cette personnalité artistique devenue mythique, cette biographie raconte l'homme. Sa jeunesse dans une région rurale et industrieuse d'Amérique, la boutique familiale qu'il veut fuir, les petits groupes de rock avec les copains. Puis son départ pour New York en 1961 et les débuts fulgurants de sa carrière jusqu'à aujourd'hui. Un parcours dans les pas d'un personnage fascinant qui a créé sa propre légende. La biographie qui dévoile l'homme au-delà de l'icône.

  • Il y a quarante ans, Jimi Hendrix quittait brutalement la scène. Pourtant il n'a jamais disparu. Chaque génération redécouvre ses albums, sans cesse réédités, et il reste LE modèle indétrônable du guitariste rock. Hendrix est devenu un mythe dont les morceaux, torturés et élégants, étaient à l'image de sa vie. Ce hippie flamboyant a fait Woodstock, enchaîné les succès avant de disparaître brutalement à seulement 27 ans, entrant dans la légende. Les musiciens d'aujourd'hui, de Ben Harper aux Red Hot Chili Peppers, des jazzmen aux rappeurs, perpétuent l'héritage Hendrix. Celui d'un génie qui s'est trop vite consumé en bouleversant la musique. Une vie où la joie et la liberté ont toujours eu pour contrepartie le drame et la souffrance. La biographie du plus électrique des guitaristes : génie, sexe, drogue et rock'n'roll.

  • À l'heure où les patriarches du rock remplissent des stades et font la une des journaux, il est temps de dresser un bilan... de leur état de santé!
    Avec la complicité de Terreur Graphique et de ses dessins mordants, Vincent Brunner dresse le portrait mi-ironique, mi-attendri de ces vieilles canailles, déglingos, mystiques, sourdingues...
    Entre les pages de ce livre, se côtoient parmi une centaine d'autres Patti Smith et Catherine Ringer, Roger Waters et David Gilmour, Robert Smith et Boy George!

empty