• À quarante-sept ans, Nat, vétéran des services de renseignement britanniques, est de retour à Londres auprès de Prue, son épouse et alliée inconditionnelle. Il pressent que ses jours comme agent de terrain sont comptés. Mais avec la menace grandissante venue de Moscou, le Service lui offre une dernière mission : diriger le Refuge, une sous-station du département Russie où végète une clique d'espions décatis. À l'exception de Florence, jeune et brillante recrue, qui surveille de près les agissements suspects d'un oligarque ukrainien.
    Nat n'est pas seulement un agent secret. C'est aussi un joueur de badminton passionné. Tous les lundis soir dans son club il affronte un certain Ed, grand gaillard déconcertant et impétueux, qui a la moitié de son âge. Ed déteste le Brexit, déteste Trump et déteste son travail obscur. Et c'est Ed, le plus inattendu de tous, qui mû par la colère et l'urgence va déclencher un mécanisme irréversible et entraîner avec lui Prue, Florence et Nat dans un piège infernal.
    Avec Retour de service, John le Carré, en éminent chroniqueur de notre époque, livre un portrait du monde que nous habitons, glaçant, délicatement satirique et porté par une tension constante.
    Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Isabelle Perrin
    "Aucun autre écrivain n'a su mieux que John le Carré restituer – sans pitié à l'égard des politiciens – les affaires publiques et les coulisses secrètes de notre temps." The Guardian
    "Subtil, désabusé, impeccable. Un bonheur de lecture, de la première à la dernière page." The Daily Mail
    "Retour de service tombe à point nommé comme le signal urgent d'un lanceur d'alerte". The Washington Post
    Bio auteur à venir.
    Isabelle Perrin, que tout destinait à une sage carrière universitaire, contracte le virus de la traduction littéraire auprès de sa mère Mimi. Les incurables duettistes cosigneront plus de trente traductions, dont tous les romans de John le Carré depuis La Maison Russie.

  • Nicholaï Hel est l'assassin le plus doué de son époque et l'homme le plus recherché du monde. Son secret réside dans sa détermination à atteindre une forme rare d'excellence personnelle : le shibumi. Après avoir été élevé dans le Japon de l'après-guerre et initié à l'art subtil du Go, il est désormais retiré dans sa forteresse du Pays basque. Il se retrouve alors traqué par une organisation internationale de terreur et d'anéantissement - la Mother Company - et doit se préparer à un ultime affrontement. Shibumi, le chef-d'oeuvre de Trevanian, est un formidable roman d'espionnage et une critique acerbe de l'Amérique. Avec, toujours, l'intelligence et l'humour noir qui sont la marque de fabrique de cet auteur exceptionnel.

  • - 60%

    1961. L'espion britannique Alec Leamas et son amie Liz Gold trouvent la mort au pied du mur de Berlin.
    2017. Peter Guillam, fidèle collègue et disciple de George Smiley dans les services de renseignement autrefois surnommés " le Cirque ", est tiré de sa retraite en Bretagne par une lettre de son ancien employeur, qui le convoque à Londres. Pourquoi ? Ses activités d'agent secret pendant la guerre froide le rattrapent. Des opérations qui firent la gloire du Londres secret vont être minutieusement décortiquées par une nouvelle génération qui n'a que faire des luttes menées jadis par les Occidentaux contre le bloc communiste. Quelqu'un doit payer pour le sang des innocents sacrifiés sur l'autel de l'intérêt général.
    Entremêlant le passé et le présent pour laisser chacun raconter son histoire, L'Héritage des espions est un roman éblouissant de virtuosité. Ultime hommage au héros indestructible George Smiley, il marque la consécration d'un écrivain prodigieux.
    Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Isabelle Perrin
    John le Carré, né en 1931, a étudié aux universités de Berne et d'Oxford, enseigné à Eton, et a travaillé pour le renseignement britannique pendant la guerre froide. Depuis plus de cinquante ans il se consacre à l'écriture et partage sa vie entre Londres et la Cornouailles.
    Isabelle Perrin, que tout destinait à une sage carrière universitaire, contracte le virus de la traduction littéraire auprès de sa mère Mimi. Les incurables duettistes cosigneront plus de trente traductions, dont tous les romans de John le Carré depuis La Maison Russie.
    " Un livre rare, dont la lecture change notre vision du monde. Implacable, profondément subtil, superbe. " William Boyd, The New Statesman
    Ce roman est l'affirmation d'une longue et exceptionnelle vigueur créatrice. " The Observer
    " Si vous êtes novice, commencez par ce livre, et bienvenue sur les terres de John le Carré ! " Financial Times
    " L'Héritage des espions livre enfin au lecteur les pièces longtemps manquantes d'un puzzle. Le Carré s'empare avec panache d'un classique écrit par ses soins qu'il détourne allègrement. Comme les bons vins, son écriture s'est enrichie avec le temps. " The Times

  • Officier à la CIA, Lucy Chan a survécu à une explosion qui aurait dû lui être fatale. Comble de l'ironie, c'est l'agence qui l'emploie qui a décidé de cette frappe ciblée qui la condamnait. De quoi lui donner envie de passer pour morte et de disparaître. Mais il y a à la CIA une femme qui ne peut croire que Lucy soit une mortelle comme les autres. Son ancienne formatrice, Darby Owens, aujourd'hui sous-directrice à l'Agence, a bien l'intention de retrouver la jeune femme. Car un agent invisible, que tout le monde pense mort et qui ne figure plus dans aucun registre, peut parfois rendre des services inestimables. Justement, à la frontière franco-allemande, il faudrait aller voir ce qui se trame...
    De manigances secrètes en combats explosifs, Jean-Hugues Oppel nous guide sur les traces de deux femmes qui jouent un jeu trouble sur l'échiquier des tractations internationales.

  • Dans comme un collégien, smiley repart en guerre et reprend sa longue marche vers l'insaisissable karla.
    Et cette lutte par moments tourne à l'obsession : dans l'ancien bureau de son chef, control, smiley a fait accrocher une photographie de passeport, fortement agrandie. c'est karla, dont l'effigie, exposée ainsi, est comme ces figurines de cire sur lesquelles les sorciers exercent leurs talents. dans l'extrême-orient pris dans la tourmente de la guerre, sur les plages sans fin du schleswig-holstein et dans les salons douillets du quartier des ambassades à berne, le duel se poursuit sans répit.
    Echappant à l'espace confiné des bureaux où les services secrets livrent leur obscur combat, comme un collégien, deuxième volet de la " trilogie de karla ", est un des romans les plus riches que le carré nous ait donnés.

  • Voici le premier polar maritime de Loïc Finaz, vice-amiral, ancien directeur de l'école de guerre. Le roman commence à Brest où un officier de marine, membre des services militaires, tente d'infiltrer une équipe de terroristes embarquée à bord d'un voilier emmené par une femme séduisante, redoutable selon le renseignement militaire. Le but de l'officier de Marine : se faire enrôler comme équipier par cette cellule terroriste qui, quelques années plus tôt, a tué plusieurs militaires français. C'est le début d'une longue aventure qui conduira la goélette à travers la mer aventureuse des Antilles et d'autres mers, moins pacifiques. Ce roman noir est prétexte à l'officier de marine de retracer dans un monologue intérieur toute sa carrière à travers ses différentes expériences et de déclarer son amour à la navigation, à la houle et aux voyages au long cours. Dans un double sillage, Loïc Finaz raconte un redoutable double-jeu où se mêle intrigue géopolitique et blessures du coeur. Renouant avec la tradition épique de l'aventure maritime, Loïc Finaz nous livre un roman contemporain qui est un éloge de l'aventure et une célébration de la mer.

  • Une nouvelle mission de Gabriel Allon
     
    Une nouvelle élève est admise à la prestigieuse école internationale de Genève. Déposée tous les jours devant les grilles de l'école par une limousine blindée, elle fait l'objet des rumeurs les plus folles. Qui est cette jeune fille discrète à l'allure bien lisse  ?
    Lorsqu'elle cette dernière est enlevée à la frontière en Haute-Savoie, Gabriel Allon, toujours à la tête des services secrets israéliens, se saisit de l'affaire et se retrouve au coeur d'une guerre secrète qui pourrait bien déterminer l'avenir du Moyen-Orient...
    Traduit de l'anglais par Thibaud Eliroff
     
     
    À propos de l'auteur
    Classé n°1 sur les listes de best-sellers du  New-York Times, Daniel Silva est l'auteur de vingt romans parmi lesquels  L'Affaire Caravaggio, L'Espion anglais  et  La Veuve noire.  Son oeuvre est publiée avec succès dans plus de trente pays. Il vit en Floride avec sa femme Jamie Gangel, envoyé spécial pour CNN, et leurs deux enfants, Lily et Nicholas.

  • Sa mission : empêcher que noël ne tourne au cauchemar.
    Écosse, 1933.Tandis que son cher Darcy se la coule douce en Amérique du Sud pour les fêtes de fin d'année, et que sa mère s'est réfugiée dans le hameau perdu de Tiddleton-under-Lovey en compagnie du drolatique dramaturge Noel Coward, Georgie, elle, se retrouve coincée au château de Rannoch suite à une tempête de neige.C'est donc pour elle un miracle de Noël lorsqu'on fait appel à ses services pour animer une sauterie entre aristocrates à Tiddleton. Ce paisible village tout droit sorti des pages du Chant de Noël de Dickens connaît hélas une succession de tragiques événements : après qu'un enquiquineur du coin s'est cassé le cou en tombant d'un arbre, deux autres soi-disant accidents font deux nouvelles victimes...Se pourrait-il qu'un vent mauvais souffle au pays des merveilles ?Entre Downton Abbey et Miss Marple, une série d'enquêtes royales so British !

  • Sa mission : résoudre le mystère du collier disparu.

    Londres, 1933.
    La reine vient de confier une nouvelle mission à notre héritière favorite : partir à la recherche de sa précieuse tabatière, volée sur la très hédoniste et chic Côte d'Azur.
    Georgie, déjà comblée par la confiance que lui accorde Sa Majesté, a l'heureuse surprise de voir Coco Chanel en personne lui proposer d'être son modèle pour ses dernières créations ! Toutefois, pendant le défilé, les choses se passent atrocement mal : le collier inestimable qu'elle porte, appartenant lui aussi à la reine, est subtilisé à son tour. Et, peu après, un homme est retrouvé assassiné !
    Avec deux vols sur les bras et un meurtrier en liberté, Georgie n'a pas vraiment le loisir de profiter du casino...
    Entre Downton Abbey et Miss Marple, une série d'enquêtes royales so British !

  • - 50%

    Sa deuxième mission royale : baby-sitter une princesse bavaroise.
    Londres, 1932. La reine a confié à Georgie une nouvelle mission délicate : elle doit héberger la princesse Hanneflore de Bavière et jouer les entremetteuses entre elle et le prince de Galles dans l'espoir que ce dernier se détourne enfin de son amante américaine. Mais entre la propension d'Hanni à séduire tout ce qui porte une moustache, son langage de charretier et sa fâcheuse tendance au vol à l'étalage, Georgie a déjà fort à faire. Et comme si tout cela ne suffisait pas, la princesse bavaroise se retrouve mêlée à un meurtre... Pour éviter un scandale diplomatique, Georgie va devoir remettre sa casquette de détective amateur et se résoudre à démasquer le véritable coupable.Entre Downton Abbey et The Crown, une série d'enquêtes royales so British ! " Bien plus qu'un simple roman policier, Son Espionne royale mêle avec brio amour, histoire, humour et mystère. Captivant ! " Louise Penny, auteure de Nature morte.

  • Sa mission : sauver un mariage princier.
    Londres, 1932.La reine demande à Georgie de s'acquitter d'une tâche bien délicate : représenter la famille royale lors du mariage de la princesse de Roumanie et du prince de Bulgarie, qui aura lieu en Transylvanie dans le fameux château de Bran. Georgie accepte avec plaisir, d'autant que la mariée se trouve être une ancienne camarade d'école.Mais le château est lugubre, l'atmosphère de la région, berceau de toutes les légendes de vampires, macabre. Et le séjour de Georgie prend un tour carrément terrifiant quand, la veille de la cérémonie, l'un des invités meurt empoisonné ! C'est à elle qu'il revient de sauver les festivités nuptiales... avant que la mort ne sépare les jeunes mariés un peu plus tôt que prévu.Entre Downton Abbey et Miss Marple, une série d'enquêtes royales so British !

  • "Wanda, demanda Malko, sais-tu pourquoi je suis à Varsovie ? - Pour nous aider. Tu me l'as dit. Mais il faut faire très attention. Ils peuvent t'arrêter ou même te tuer." L'ombre de Julius Zydowski passa devant les yeux de Malko. Il fallait plonger. "Je suis venu enquêter sur Roman Ziolek", dit-il. Wanda se redressa comme si on l'avait cravachée. Les traits crispés. La couverture glissa, révélant sa poitrine, petite et pleine.

  • Malko comprit en une fraction de secondes : "Courez !" hurla-t-il à Richard Creen pétrifié d'étonnement. Lâchant le Kalachnikov, il démarra comme un missile, raflant au passage la main d'Eleonor Ricord. Une seconde plus tard, une explosion terrifiante secoua le désert. Le camion-citerne se transforma en une gigantesque boule de feu qui monta verticalement vers le ciel, entourée de fumée noire...

  • Malko se retrouva à quatre pattes dans une eau tiède et nauséabonde. Choqué. Il n'avait rien vu venir et, de toute façon, à quatre contre un, n'aurait pu empêcher d'être jeté dans cette fosse de crocodiles. Son cerveau bascula automatiquement sur "survie". Il se redressa, de l'eau jusqu'à la taille, terrifié. En face d elui se trouvait un monstre de cinq mètres d elong, qui battait déjà furieusement l'air de sa queue. Contre un crocodile affamé, il n'avait pas le quart d'une chance. Le saurien allait le déchiqueter vivant.

  • Malko regarda autour de lui et aperçut aussitôt, le long d'une rame à l'arrêt, deux jeunes Chinois. L'un tenait un fléau : un bâton prolongé d'une chaîne, elle-même se terminant par une longue pointe aiguisée. L'autre se préparait à lui lancer une étoile à cinq branches, avec un trou au milieu. L'arme des triades. Terrible. Qui, à vingt mètres, vous tuait silencieusement. Comme il était sorti parmi les derniers, il n'y avait pratiquement plus personne avec lui. Un des deux Chinois rejeta le bras en arrière et, se détendant comme pour un lancer de javelot, projeta une seconde "étoile" qui tournoya à une vitesse diabolique, droit vers Malko.

  • "La CIA a appris que les Iraniens vont faire soigner à Vienne, en Autriche, un de leurs meilleurs scientifiques impliqués dans leur programme nucléaire, atteint d´une leucémie. Leur projet est de l´enlever. L´agent chargé de cette affaire est retrouvé égorgé, et l´informateur venu de Téhéran pour apporter des précisions est assassiné. Malko reprend le dossier, obligé d´approcher la très jolie décoratrice d´origine iranienne soupçonnée d´avoir assassiné l´agent de la CIA, Oswald Fisk, son amant. Tandis qu´il essaie de renouer les fils, les Israéliens, mis au courant par les Américains, décident, eux, d´assassiner Ardechir Nassanpour, le scientifique iranien. Malko échappe à un attentat dans lequel Maryam Nassiri, la décoratrice iranienne, est vraisemblablement impliquée. Coup de tonnerre : alors que les Américains, avec Malko, essaient toujours d´organiser le kidnapping d´Ardechir Nassanpour, ce dernier est assassiné sur son lit d´hôpital, au cours d´une opération très violente. Six morts. Et on découvre qu´il s´agit d´un faux Ardechir Nassanpour... Où est le vrai ? "

  • Dans la pénombre, Malko distingua un uniforme verdâtre et un visage féminin, avec des cheveux bouclés très noirs. L'apparition tenait dans la main droite un revolver de gros calibre. Sans un mot, elle fléchit les genoux, aisit son poignet droit dans sa main gauche et tira dans sa direction. Il venait de faire la connaissance de Tourya.

  • Malko regarda l'entrée de l'immeuble, distante d'une vingtaine de mètres. S'il restait dans la voiture, Joseph et lui allaient être abattus, sans pouvoir se défendre. Le chauffeur se retourna, les traits déformés par la peur. - Ils vont nous tuer ! dit-il d'une voix blanche. Malko saisit le Webley, ouvrit la portière et sauta à terre. - Filez, lança-t-il à Joseph. Lui n'avait qu'une chance très minime d'atteindre l'immeuble pour s'y réfugier. - Personne ne court plus vite qu'une balle de Kalachnikov.

  • Malko fonça dans l'escalier de pierre et partit d'un pas rapide vers l'entrée du port. La silhouette désignée par le garçon était à peine visible dans la pénombre. Il contourna le bassin, zigzaguant au milieu d'énormes caissons métalliques et de bateaux sur cale. La zone était à peine éclairée. Il entendit soudain un frôlement derrière lui et voulut se retourner. Il n'en eut pas le temps. Un bras musculeux entoura son cou, l'étranglant à moitié, tandis qu'une main énorme pesait sur sa nuque. Un homme d'une force herculéenne, surgi derrière lui, était en train de lui briser les vertèbres cervicales.

  • "Ivan, tu nous déposes à côté d'eux et ensuite, rasvarot, prêt à repartir.Vous deux, venez avec moi. On les rafale, on prend l'argent et on repart ! - Karacho", firent en choeur les deux spelnatz, prenant sur le plancher deux kalachnikovs à crosse pliante. La Mercedes où se trouvait Malko Linge, l'agent de la CIA, et ses complices, n'était plus qu'à cinquante mètres. Ses occupants seraient morts avant de réaliser ce qui se passait.

  • " Le passeport, tout de suite, fit Emil Borovo. Sinon je descends votre ami." Malko, la main crispée sur la crosse de son Walther, sentit son estomac se contracter. Il savait que le Bulgare ne bluffait pas. Il devait l'abattre avant. - Je compte jusqu'à cinq, dit Borovo.Un ... " Malko jouait sa vie sur une fraction de seconde. Son index caressa la détente du Walther et il bloqua sa respiration.

  • La Cherokee blindée fut balayée comme un fétu de paille et projetée contre une pile de containers. Malko, sonné, aperçut à travers le pare-brise gondolé un mur de flammes. Instinctivement, il tenta d'ouvrir la portière pour s'échapper du véhicule qui commençait à brûler. Impossible, même en donnant de furieux coups d'épaule.Des flammes commençaient à lécher le capot. Il allait mourir asphyxié ou brûlé vif...

  • Bruxelles, décembre 2013. Mahmoud Shammosh, un doctorant en droit de l'université d'Uppsala s'intéressant aux conflits armés et aux droits de l'homme, se voit confronté à des données sensibles qui, aux dires de son informateur, pourraient bien déclencher un scandale international. En quelques heures, la situation s'envenime : le sang commence à couler, marquant le début d'une traque haletante à travers l'Europe, à laquelle Klara Walldéen, employée au Parlement européen et ex-compagne de Mahmoud, prendra une grande part. Elle est loin de se douter que celui qui, trente ans plus tôt, l'a abandonnée sur les marches de l'ambassade de Suède à Damas, rôde également dans les parages. De Damas à Stockholm, de l'Irak aux États-Unis, de 1980 à 2013, les frontières s'étiolent, les heures s'étirent, les fils du récit convergent jusqu'à ce que la vérité se révèle, non sans avoir coûté quelques vies et beaucoup d'efforts.

  • La cabine était plongée dans l'obscurité. Malko fit un pas en avant. La lumière jaillit du plafonnier. Un grand Noir assis sur la couchette, torse nu, braquait sur lui un pistolet automatique qui lui parut énorme...

empty