Sciences humaines & sociales

  • LA FERTILITÉ APPRIVOISÉE répond à des préoccupations courantes
    sur la fertilité humaine. Certains ne veulent pas l'actualiser maintenant,
    quoiqu'insatisfaits de la contraception choisie, surtout hormonale.
    D'autres s'étonnent de ne pas obtenir une grossesse quand vient
    le moment où ils la désirent.
    Ce livre s'adresse aux couples, femmes, hommes qui s'intéressent à
    l'approche naturelle de la fertilité, façon de l'apprivoiser pour éviter
    ou favoriser la conception, dans une perspective d'auto-santé et
    d'autonomie. Assorti de nombreuses références scientifiques, il s'adresse
    aussi aux professionnels.les de la santé qui encouragent la participation dans le
    domaine de la fertilité.
    LA FERTILITÉ APPRIVOISÉE décrit les contrôles des systèmes reproducteurs
    masculin et féminin, à partir du cerveau. Il décrit la méthode symptothermique,
    moyen concret de révélation en temps réel du jeu hormonal responsable de la fertilité,
    incluant la période après une naissance et la périménopause. Cette connaissance
    devient une base pour la modulation du comportement sexuel selon l'intention de
    concevoir ou non.
    Étant donné un taux d'infertilité de 12-15 %, beaucoup de couples sont surpris de
    ne pas concevoir immédiatement après avoir cessé la contraception. Le livre donne
    beaucoup d'information sur les facteurs de santé reproductive pour l'homme et pour
    la femme. De plus, l'observation concrète de ses propres signes de fertilité/infertilité
    donne un sentiment d'appropriation qui peut contrer le sentiment d'impuissance
    trop courant quand une conception désirée se fait attendre.

  • Après avoir été maire de la Ville de Sherbrooke pendant huit ans et président de l'Union des municipalités du Québec pendant 18 mois, Bernard Sévigny a saisi sa
    plume pour nous faire vivre « pourquoi » et « comment » sont prises les décisions par les élus municipaux dans les hôtels de ville. D'une façon structurée, intelligente et éclairante, l'auteur lève le voile sur les pratiques de gouvernance propres aux municipalités du Québec.
    Il aborde dans un style franc et direct, les dynamiques politiques, les tensions et les
    grands enjeux auxquels font face les municipalités du Québec à travers ses 16 ans d'expérience comme conseiller municipal et maire d'une grande ville. Un récit documenté d'une grande limpidité où on reconnait la plume de l'ancien journaliste qui pendant dix ans a couvert l'actualité
    économique et politique à TVA Sherbrooke.
    Outre un préambule personnalisé dont l'objectif est de camper les valeurs de l'acteur politique, l'ouvrage est divisé en cinq sections : le rôle de l'élu municipal, la gouvernance municipale, l'élu et l'administration municipale, les relations élus locaux et médias, le développement d'une grande ville et la campagne électorale municipale. Le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire de 2016 à 2018, M. Martin Coiteux, signe la préface de l'ouvrage.
    Comme des poissons dans leur bocal, les élus municipaux vivent dans un univers presque clos dont les dynamiques ne sont visibles que de l'intérieur malgré l'attention médiatique dont ils font l'objet. Pour mieux comprendre cet univers... Bernard Sévigny vous propose un voyage dans L'Aquarium municipal.

  • Il existe de nombreux dictionnaires, encyclopédies, recueils de citations et de proverbes. La masse de ces derniers atteint quelques dizaines de milliers ; la planète en est tapissée. Au-delà de leur Intérêt
    documentaire, historique, littéraire ou patrimonial, ils comportent des inconvénients. Et non des moindres
    est de trop embrasser... Une sélection s'impose donc, pour la commodité de leur usage pratique.
    Ce livre est destiné aux amateurs de pensées bien formulées pour nourrir et agrémenter leur esprit ou leurs conversations. Il constitue un jeu de citations qui défilent et ne se ressemblent pas dans un enchaînement dicté par l'ordre alphabétique des thèmes et des auteurs. Allégeant le caractère souvent austère des pensées sélectionnées, les registres changent constamment : absurdité,
    cynisme, drôlerie, gravité, humour, paradoxe, poésie, stoïcisme... En fait, la variété des tons, du badin au sentencieux en passant par l'allègre et l'ironique, n'est pas nécessairement incompatible avec le sérieux, le réfléchi, quand elle contribue à faire jaillir le vrai.
    Pour les étudiants en sciences humaines, les essayistes, les chroniqueurs, les journalistes, les rédacteurs dans tout domaine ou les participants à une controverse, ce recueil peut s'avérer utile pour Illustrer, cautionner ou anéantir des opinions adverses.
    Un index des auteurs et des mots clés cités complète cette compilation qui ne craint
    pas les nombreuses contradictions de la sagesse.

  • La proche aidance évoque surtout le cas de personnes dédiant leur temps à aider un
    membre de leur famille vivant avec un handicap ou une maladie. Mais, il existe aussi des organismes dont la mission vise à aider de nombreuses personnes aux prises
    avec des problèmes existentiels majeurs. Pour exemple : la Fondation Gilles-Carle,
    les Petits Frères, la Mission Old Brewery, le Conseil de la Protection des malades, le
    Regroupement des aidants naturels de Montréal, l'Appui, l'Étoile de Pacho, etc.
    Ce livre décline plusieurs formes de proche aidance. Il veut conscientiser chaque être
    humain au fait que les besoins de notre société nécessitent une action sociale visant
    à développer l'entraide, la bienveillance, la compassion, l'altruisme. Pour en illustrer le propos, Marguerite Blais a interviewé vingt personnalités s'étant dédiées à un proche ou ayant reçu, elles-mêmes, de l'aide. Interviennent également des professionnels de la santé ou des responsables d'organismes. On y découvre des
    témoignages profonds et très touchants.
    Marguerite Blais sonne l'alarme auprès des membres du gouvernement afin qu'ils
    élaborent une politique de la proche aidance pour soutenir davantage les proches
    aidants dans la poursuite de leurs actions solidaires, sans s'épuiser ni s'appauvrir. Ce
    livre va au-delà de la proche aidance; il jette un regard sur la bienveillance dont font
    preuve bien des gens dans notre société.
    Finalement, Marguerite Blais termine par un plaidoyer et un appel vibrant à la solidarité
    de chacun dans une société vieillissante et qui sera, de plus en plus, en quête d'aide
    humaniste.

  • Les problèmes sur Terre existent parce que l'homme les crée et les entretient. Nous sommes en fin de cycle. Il convient de changer et vite !
    De quoi va-t-on accoucher ? Décadence ou renaissance ?
    o Réinventer l'économie, son importance, ses rouages et sa finalité
    o Redéfinir les notions de progrès, de croissance, de valeur ajoutée
    o Redonner à l'argent son rôle : l'argent pour l'argent a fait son temps
    o Que l'État et les instances internationales prennent leurs responsabilités
    o Exiger la vérité sur les OGM, Monsanto et consorts
    o Prendre grand soin de Mère Nature; elle a assez donné
    o Éliminer les barrières au travail : du travail il y en a plein
    o Mourir de faim d'un côté et d'obésité de l'autre est inacceptable!
    La liste est longue de ces inepties issues d'une absence de responsabilité,
    d'éthique, de conscience collective et individuelle.
    Comme l'écrivait André Malraux : «L'Homme doit être réinventé sinon il
    nous restera l'honneur d'avoir conquis la Lune pour aller nous y suicider».
    Mais le gâteau est assez grand pour tous et les solutions existent !
    Dans un style simple, direct, accessible à tous et optimiste, ce livre soulève des questions fondamentales et propose des solutions pragmatiques.

  • Note : refonte et nouvelles éditions des 3 titres précédemment parus : À nous deux Parkinson - chroniques humoristiques pour apprivoiser la maladie.
    No parking - Parkinson - des gestes concrets pour retarder l'évolution du Parkinson.
    Maladie de Parkinson - bouquet d'espoir, des découvertes pour se sentir mieux.

    Il y a quelques années, j'ai écrit trois livres parus entre 2009 et 2014, sur la maladie de Parkinson. Le succès obtenu fut tel que, plusieurs années après et à la demande générale, je me sens dans l'obligation de satisfaire les personnes concernées, de près ou de loin, par cette maladie dégénérative, en leur fournissant le fruit d'une expérience longue de 24 années maintenant,
    en compagnie de cette maladie tant redoutée.
    /> Je profite de cette nouvelle édition, complètement revue, pour ajouter de
    récentes données et pour glisser mon propre bilan en le ponctuant de textes
    humoristiques permettant de dédramatiser un peu la maladie de Parkinson.
    Je pense finalement offrir aux « chanceux » aux prises avec la maladie autant qu'à leurs proches, un gros bouquet d'espoir.

  • Au milieu des années 90, Richard Langlois traverse un épisode de trouble bipolaire jumelé à une psychose. Le bouleversement est complet. Toute sa vie change. Après des traitements appropriés et des démarches personnelles significatives, il reprend une vie normale, mais il demeure interpellé par tout ce qui touche à la santé mentale.
    Dans la première partie de ce livre, Richard Langlois dévoile, avec courage
    et simplicité, son parcours qui l'amènera à vivre la manie, la psychose, la dépression et deux rechutes, tout cela dans la même année. L'épisode majeur de la maladie, les traitements et son rétablissement y sont abordés.
    Dans la seconde partie, il nous offre ses réflexions et son questionnement sur le trouble bipolaire, la dépression et la santé mentale en général. Dans cette nouvelle édition, il a sollicité la collaboration de plusieurs spécialistes dont celle du Dr. Denis Audet qui apporte son éclairage. En introduisant des propos judicieux, le docteur Audet permet de comprendre le phénomène et surtout, il contribue à aider les personnes vivant avec un problème de
    santé mentale et à soutenir leurs proches. Il en résulte un livre complet qui rejoindra assurément tous ceux et celles touchés de près ou de loin par un problème de santé mentale.

  • Le diabète est une maladie qui touche de plus en plus de gens. Au Québec seulement, 760 000 personnes en sont atteintes alors qu'il y en a plus de 347
    millions dans le monde, soit une personne diabétique de plus toutes les 13 minutes.
    Diabétique depuis 34 ans, l'auteure raconte comment elle est parvenue à déjouer les conséquences liées à la maladie.
    Cet ouvrage dévoile la face cachée de la maladie encore bien méconnue du grand
    public. Il s'adresse directement aux personnes affectées et traite des thèmes qui ne sont pas abordés dans les livres médicaux. On parle des émotions, des défis, des peurs, des jugements et de nombreux autres questionnements. Bref, tout ce que vit émotionnellement la personne diabétique. Il se distingue donc des autres livres qui traitent surtout de l'aspect médical.
    L'auteure a rencontré de nombreux diabétiques de type 1 et 2. Outre son expérience personnelle, elle relate ses stratégies et donne des trucs pour surmonter les hauts et les bas.
    Le second volet de son livre est dédié aux jeunes de 13 à 30 ans. Préoccupée par
    leur santé, elle les accompagne et les aide à relever leurs défis afin d'atteindre une
    vie épanouissante et plus sereine.
    Un véritable coffre à outils !
    Une mine de renseignements indispensables !

  • Avec la collaboration de Richard Beaudet, Claude Carrier, Valérie Gosselin, Nancy Leblanc, Jean Lessard, Mélanie Pelletier, Johanne Vaillancourt... Zoothérapie... un mot qui revient sur les lèvres de tous.

    Cette technique de santé alternative qui fait appel à un animal jouant le rôle d'assistant-thérapeute a fait ses preuves. C'est maintenant une pratique courante, hors du commun, qui réussit admirablement bien dans nombre de situations nécessitant une thérapie.

    La plupart des gens pensent que la zoothérapie se limite à amener un animal doux et docile dans un foyer de personnes âgées et à permettre aux résidents de le caresser pour leur faire passer un bon moment. Sans aucun doute. Mais la zoothérapie va beaucoup plus loin. Elle permet d'établir un contact humain, souvent déclencheur de guérison.

    Cet ouvrage vous fera découvrir la zoothérapie sous des aspects nouveaux. Vous serez surpris de constater comment des élèves d'écoles primaires, en difficulté d'apprentissage, reprennent goût à l'étude des matières scolaires en intégrant un chien, par exemple, dans le processus éducatif. Voyez comment un perroquet peut faciliter les interactions sociales entre bénéficiaires d'une résidence de personnes du troisième âge et pourquoi le chat ne devrait pas être déplacé d'un lieu à un autre.

    La zoothérapie est promise à un avenir éclatant. C'est une thérapie prometteuse. Cependant, il est indispensable que les règles qui la gouvernent soient appliquées avec discernement. Elle constitue de plus en plus une méthode de choix parce qu'elle présente des vertus indéniables qui font le bonheur de ceux qui l'utilisent.

  • Plusieurs amoureux de la cause animale vous présentent leur vision de ce que peut être une relation « humanimale » de qualité. Psychologues, chercheurs, enseignants, vétérinaires, zoothérapeutes, éducateurs canins, travailleurs sociaux ont uni leurs efforts pour présenter quelques aspects de ce que peut être une relation authentique trans-espèces. Plusieurs spécialistes ont ouvert leur coeur et partagent avec vous leur amour des animaux.



    Ces êtres d'une autre espèce que nous côtoyons tous les jours au point de les considérer comme faisant partie de notre famille, ces amis avec lesquels nous partageons notre quotidien, notre maison (et même parfois notre lit !), ces êtres que nous admirons, qui nous font rire, qui nous font pleurer quand ils quittent ce monde, parlent une autre langue que la nôtre mais qui fait quand même écho en nous.



    Ce livre ouvre la porte à une meilleure connaissance et à une meilleure compréhension du lien entre humains et animaux familiers.



    Nous sommes portés à nous approcher d'eux. Si nous voulons qu'à leur tour ils se rapprochent de nous, il nous est demandé de faire preuve d'un meilleur savoir-être à leur contact.



    Puisse ce livre répondre à ce souhait !

  • Comment vit-on après le deuil d'un être cher qui choisit quitter ce monde ?

    Un jour ou l'autre, nous vivons tous de l'impuissance face à notre destin. La vie est faite de petites morts et un jour, voilà qu'arrive cette grande mort. Sans avertir, elle est là et tout chavire abruptement. De plus en plus présent, le suicide cause de la souffrance et de l'incompréhension. Cette mort qui marque la vie, provoque d'énormes répercussions. Il faut dévoiler la douleur et la dévastation qu'il engendre et se questionner pour mettre un terme à cette libération maudite.



    Déchirement, choc, incompréhension, colère, souffrance, trahison, sentiment de blâme, abandon, culpabilité...

    Les peines font partie de la vie. « Comment as-tu pu croire que ta vie est devenue une peine sans fin ? Le suicide, c'est la finalité pour toi qui nous quittes. Mais c'est aussi la finalité... sans finalité... pour ceux qui restent. Sans le vouloir, ta souffrance est devenue la mienne... Elle est devenue la réalité de ceux qui restent Après le suicide ».



    Y a-t-il la vie après la mort ?

    Y a-t-il immortalité de l'âme ?

    Qu'en est-il du « jugement dernier » face au suicidé ?

    « Suite à ton décès, avec l'aide d'un médium, j'ai communiqué avec toi. Directement... de là-haut... ou plutôt de l'au-delà... tu as répondu à mes questions. »

    « Je vous raconte ma triste réalité, suite au suicide. Je vous fais part de mon état d'âme suite à ce drame et à tout ce questionnement que la situation provoque. »



    Diane Lamontagne a vécu ce drame vécu personnellement. Afin de lever le voile sur le suicide, véritable tabou, dont personne ne veut parler, elle s'est donnée comme mission de sensibiliser le public aux réalités que vivent les membres de l'entourage d'une personne qui s'est suicidée. Elle livre ici sa toute première expérience d'écriture dans un but d'aide et de compassion.

  • Le 1er février 1767, Jeanne Barret, sous le nom de Jean Barré, embarqua sur la flûte L'Étoile avec près de 120 hommes pour accomplir le premier tour du monde sous pavillon français. Elle le fit déguisée en homme puisqu'une ordonnance royale du 15 avril 1689 défendait aux femmes de naviguer sur un navire d'expédition du roi sous peine de sévères sanctions.Cette expédition était commandée par le comte Louis-Antoine de Bougainville accompagné par des astrologues, cartographes, ingénieurs, naturalistes, dessinateurs et écrivains qui représentaient bien cet esprit des Lumières qui a tant marqué le 18e siècle. Jeanne Barret accompagnait, en tant que valet, le naturaliste de l'expédition Philibert Commerson. L'histoire de cette femme et de ses compagnons est fabuleuse et nous entraîne en pleine aventure. Elle illustre la force et le courage de ces hommes "et de cette femme" qui osaient aller au-delà de ce qui était déjà connu. Elle rend hommage à cette femme qui eut la volonté de vivre et de travailler comme un homme en masquant sa véritable identité. Audacieuse, curieuse et téméraire, Jeanne Barret a dépassé ses peurs et transgressé la loi pour satisfaire son esprit d'aventure et sa soif de découvertes. La captivante histoire de cette femme méconnue mérite d'être saluée par ce roman qui veut rendre la réalité historique le plus fidèlement possible.Monique Pariseau a enseigné la littérature et le français au Cégep de St-Jérôme (Québec)

  • Claude Jasmin et Jean Faucher, deux auteurs reconnu et grands amis ont eut un réel plaisir à livrer le fruit de leurs réflexions sur leurs parcours communs au cours de l'été 2006. Ils ont pensé, « avant que notre mémoire à tous ne se détériore complètement, qu'il serait agréable de faire renaître quelques souvenirs, évoquer des moments dont on est fiers, ou des avatars peut-être oubliés mais dont on se serait bien passés. À nos âges, même si le présent n'est pas tellement enthousiasmant, il peut être éclairé par certaines heures d'autrefois. Quand, avec un ami, on remue ses souvenirs, c'est comme si on se regardait dans un miroir? qui réfléchit et qui vous interpelle. Comme un ami, il n'hésite pas à vous louer sans exagération. S'il vous adresse quelques menus reproches, ils sont intelligents, parfois constructifs, toujours compréhensifs. Nous avons vécu les mêmes instants : la disparition de l'époque Duplessis, la révolution tranquille, les excès du FLQ, la souveraineté, l'Expo de 1967, la multitude de créations de canaux de télévision, le passage du 20e au 21e siècle et nos retraites. Bref, tout ce qui a marqué nos cheminements a fortifié notre amitié qui a résisté à ces événements d'actualité sans parler des grands hommes que nous avons rencontrés. En les ramenant à la vie, cela nous aide à enrichir la nôtre qui se vide tranquillement. Nos rencontres, aveux, découvertes, conversations, dialogues ont illuminé ce fameux été.

empty