ALAIN ADIJÈS ÉDITIONS

  • Béthune, 1975. Une ville de province dans une France en pleine mutation, un monde propice à l'imaginaire exacerbé de Denis et d'Éric, onze ans, qui n'ont finalement qu'une seule chose en tête : se faire remarquer de leurs pères.
    La mort d'Éric sur la piste du stade viendra bouleverser à jamais la couleur de la mémoire. Aujourd'hui, de retour sur les lieux, Denis se souvient.

  • Caiman

    Jacquet Pascal

    Éloigné de son journal par un rédacteur en chef jaloux, Noël part sur les traces des caïmans noirs.
    La Guyane, aujourd'hui.
    C'est le choc. Un département français gigantesque et oublié par la métropole, couvert par la jungle, où il n'y a pas que des caïmans. Il y a des Indiens, mais aussi des orpailleurs, des clandestins et des marginaux. De quoi tirer le sujet d'un reportage hors du commun...

  • Dans une France bouleversée par la légalisation du proxénétisme, Berthe, quatorze ans, s'enfuit de chez son père, qui se lance à sa poursuite. Effrayée et affamée, elle trouve refuge dans une maison isolée au milieu des bois, où vivent vingt-quatre jeunes filles élevées par un couple mystérieux, Saule et Marianne Ranque.
    Propulsée au sein de cette famille extraordinaire, Berthe n'a d'autre choix que de s'adapter et de mettre de côté les mille interrogations qui la traversent. Elle découvre bientôt que les Ranque destinent leurs filles à un étrange projet.

    Pauline Mignola est féministe et militante. Ce premier roman est la transposition littéraire de son engagement.

  • La flaque

    Clara Baum

    Mac Cuisse-de-Grenouille, Sorglu, Élias et Saul. Quatre marginaux, souverains absolus de la Crass 'casse, cimetière de voitures en bordure de la société. Quatre poètes au verbe fleuri et au gosier pentu. Quatre philosophes qui ne trouvent pas mieux que de faire l'éducation d'un petit voleur, ramassé dans la rue. Un môme.
    Un môme qui voit des choses là où personne ne voit rien. N'est-ce pas lui qui découvre, au milieu des épaves de Lincoln et de Mustang, la flaque d'eau éternelle qui serait l'origine du monde ? Certes, la flaque produit des miracles. Mais n'est-ce pas leur imaginaire hors du commun qui leur joue des tours ?
    Une galerie de personnages fabuleux, une énigme métaphysique, un humour dévastateur, beaucoup de tendresse, et quelques tonneaux de rhum. Clara Baum s'interroge sur le rôle majeur de la transmission orale dans notre civilisation, et la puissance incomparable des histoires qu'on se raconte pour exister. Ne serions-nous composés que d'histoires ?

  • Le matin de Noël, Nicole découvre que son mari la trompe avec la voisine du deuxième étage. C'est un cataclysme. Sans réfléchir, elle s'enfuit et erre dans les rues de Paris, jusqu'à ce que ses pas la mènent dans l'appartement de son enfance. Contre toute attente, le jeune locataire qui l'occupe accepte de lui accorder l'asile jusqu'au Nouvel An.


    Nicole a sept jours pour faire le point et se réinventer. Mais à l'âge de ses enfants ou presque, son locataire est-il vraiment le meilleur interlocuteur pour l'aider à prendre les bonnes décisions ?
    Émilie Lacape explore avec humour et précision la mise au point nécessaire de toutes les femmes lors de leur réveil le plus intime, une fois le fameux « devoir » accompli.

  • Par un étrange hasard lié à des contraintes professionnelles, Agathe, une jeune illustratrice parisienne, se retrouve sur la tombe de ses grands-parents, qu'elle n'a jamais connus. Son propre nom, gravé dans la pierre, résonne. Elle passe la nuit suivante à rédiger une longue lettre à son ancêtre Gaspard, héros de la famille. Elle se raconte avec sincérité à cette figure masculine disparue et esquisse avec finesse un autoportrait dont elle ignorait tout.
    Son quotidien s'en trouve bouleversé. Sans rien en dire à ses amies les plus proches, Agathe décide alors d'écrire aux quatre hommes qui ont marqué sa vie sentimentale. Au fil des nuits et des lettres qu'elle n'enverra peut-être jamais, sa perception d'elle-même se modifie, alors qu'elle est à l'heure des grandes décisions.
    Jeanne Leprince pose un regard tendre et incisif sur le schéma sentimental imprimé dans l'esprit des femmes et leur dépendance au monde des hommes. Comment s'en débarrasser ? Une réponse originale, personnelle et authentique aux questions d'une génération.


  • Marie passe d'une maison à l'autre, d'une région à l'autre, d'un amant à l'autre : depuis son enfance, Marie est en fuite. Dans le garage de sa nouvelle demeure, elle trouve une pile de feuillets et quelques photos dans une boîte oubliée. Emma, l'une des anciennes propriétaires de la maison, y raconte l'histoire de son abandon, et la façon dont elle y a survécu. Seule dans le silence des murs décrits par Emma, Marie commence à lire : foudroyée de douleur, Emma s'enferme dans l'estomac d'une baleine.
    Deux femmes, deux chemins de vie qui se croisent par l'intermédiaire d'un texte. Nos danses dans le couloir explore en profondeur, avec humour, le lent et difficile chemin qu'il faut à une femme pour se reconstruire après un divorce. Aucune séparation n'est banale. Aucune rupture ne ressemble à une autre. Valérie Bertrand défend la thèse, majeure, de l'abandon : « on ne quitte pas une femme, on l'abandonne ». Avec minutie, semaine après semaine, réfugiée avec son chat dans le ventre d'une baleine imaginaire, Emma interroge ses émotions et dresse un singulier portrait de l'amour perdu.

  • Une simple rencontre à la piscine. Un ravissement, une passion. Un piège. Alice, jeune créatrice de mode, quitte tout pour suivre Gérard Valette, ce magicien des sens au regard fixe. On dirait un conte de fées. Alice quitte son homme, ses amis, ses valeurs. Ensorcelée par le génie et la puissance du grand designer, le coeur et le corps sous emprise.
    Elle n'est qu'une proie.
    Avec ce portrait extraordinaire d'une jeune femme emprisonnée dans les entrailles d'un prédateur, Virginie Chanu nous propose le récit minutieux et sans complaisance des mécanismes qui conduisent une femme à se laisser dévorer, jour après jour, sans pouvoir réagir.
    Jusqu'à l'étincelle. Au bord de la mort, il y a une autre voie. Et Alice Valette va l'emprunter avec courage.

empty