Belfond

  • - 50%

    La reine du suspense à l'anglaise livre enfin la suite de La Disparue de Noël, dans cette nouvelle enquête de l'inspecteur Tom Douglas.
    Depuis plusieurs mois, Natasha a fui sa famille, les mensonges des siens. Si sa belle-mère fait son possible pour reprendre contact, l'adolescente s'évertue à brouiller les pistes pour rester seule, loin des adultes qui l'ont trahie.
    Mais combien de temps Natasha pourra-t-elle rester cachée, sans protection ?
    La jeune fille le sait, sa parole vaut de l'or pour la police. Témoin de crimes sordides par le passé, elle seule a le pouvoir de guider l'inspecteur Tom Douglas et son équipe sur la route de dangereux meurtriers. Des gens qu'elle fréquentait autrefois et qui, eux aussi, la cherchent sans relâche...

  • - 50%

    Une nouvelle enquête de l'inspecteur Tom Douglas, par la reine du suspense à l'anglaise.
    Maggie Taylor en est convaincue : s'installer à Manchester est la meilleure chose qui pouvait arriver à sa famille. Et tant pis si son mari Duncan ne partage pas complètement son enthousiasme.
    Mais un soir, alors qu'elle rentre du travail, la jeune femme a un choc : Duncan est parti, laissant leurs enfants seuls à la maison. Pas d'explication ni de mot d'excuse ; son téléphone est éteint. Où est-il ?
    À mesure que les heures passent, la tension monte pour Maggie. Et lorsqu'une jeune femme lui ressemblant fortement est retrouvée morte et que l'inspecteur Tom Douglas s'empare de l'affaire, Maggie réalise soudain deux choses : non seulement, elle n'est pas seule à chercher Duncan, mais d'autres femmes vont mourir. Et elle pourrait bien être la prochaine...
    Â

  • Murder Game Nouv.

    Murder Game

    Rachel ABBOTT

    • Belfond
    • 25 Mars 2021

    Après Ce qui ne tue pas, la reine du suspense à l'anglaise déploie l'éventail de son talent dans un roman à énigmes digne d'Agatha Christie.
    Angleterre, de nos jours.
    La première fois que Jemma s'est rendue dans le manoir de Polskirrin, c'était en compagnie de Matt, son époux, pour célébrer le mariage du richissime Lucas JarrettJamais Jemma n'oubliera la vue saisissante de cette demeure dominant la mer, perchée sur un éperon de Cornouailles. Jamais, non plus, n'oubliera-t-elle la vue du corps d'Alex, la soeur tant aimée du marié, flottant sans vie le jour des noces, sur cette plage de galets...
    Un an après, Jemma et Matt sont de retour à Polskirrin, à la demande expresse de Lucas. Pourquoi ce dernier tient-il tant à célébrer le premier anniversaire de ses noces funestes ? La question est sur les lèvres de tous les invités.
    Car ce que Lucas a en tête n'a rien d'une gentille réunion entre amis. Non, c'est à une fête macabre qu'il les a tous conviés, un murder game visant à faire rejouer à chacun son rôle de l'an passé et révéler ainsi la vérité sur la mort d'Alex. Mêmes personnes, mêmes tenues, même repas, mêmes discussions, la nuit qui a vu mourir la jeune femme se répète dans une mise en scène terrifiante.
    Jemma sait bien qu'elle n'est pas coupable. Mais qu'en est-il de Matt ? Détient-elle réellement toutes les cartes de ce jeu mortel, dont nul ne semble connaître l'issue ?

  • La sirène, le marchand et la courtisane Nouv.

    Dans la lignée de Miniaturiste de Jessie Burton ou du Serpent de l'Essex de Sarah Perry, un premier roman éclatant de style et d'imagination ; un véritable cabinet de curiosités dans la bonne société londonienne du XVIIIe siècle, où le merveilleux côtoie l'ivresse et l'extravagance.
    Un soir de septembre 1785, on frappe à la porte du logis du marchand Hancock. Sur le seuil, le capitaine d'un de ses navires. L'homme dit avoir vendu son bateau pour un trésor : une créature fabuleuse, pêchée en mer de Chine. Une sirène.
    Entre effroi et fascination, le Tout-Londres se presse pour voir la chimère. Et ce trésor va permettre à Mr Hancock d'entrer dans un monde de faste et de mondanités qui lui était jusqu'ici inaccessible.
    Lors d'une de ces fêtes somptueuses, il fait la connaissance d'Angelica Neal, la femme la plus désirable qu'il ait jamais vue... et courtisane de grand talent. Entre le timide marchand et la belle scandaleuse se noue une relation complexe, qui va les précipiter l'un et l'autre dans une spirale dangereuse.
    Car les pouvoirs de la sirène ne sont pas que légende. Aveuglés par l'orgueil et la convoitise, tous ceux qui s'en approchent pourraient bien basculer dans la folie...

  • Tout ira mieux demain Nouv.

    Après le Lys de Brooklyn et La Joie du matin, le retour de Betty Smith, l'icône de la littérature américaine, dans la collection Vintage !Â
    " Il ne peut y avoir au monde un endroit où il fasse plus froid, où l'onÂÂ soit plus seule, se disait Margie Shannon, que dans ce coin désert de Brooklyn, et un samedi soir ! " Arrivée à l'angle de la rue, elle serra plus fort son manteau, déjà étroitement boutonné. Pourquoi était-elle dehors ? Pourquoi marchait-elle par les rues glacées à cette heure tardive ? Tout simplement parce qu'elle avait dix-sept ans et un emploi, qu'elle était maintenant indépendante, et non plus obligée de rentrer à neuf heures chez ses parents. Voilà ! Quitte à périr de froid dans les rues, Margie Shannon estimait qu'elle se devait d'user de cette liberté chèrement payée. Avec son titre joliment prometteur,
    Tout ira mieux demain n'est pas seulement un roman culte et un chef-d'oeuvre intemporel, c'est l'histoire tendre, bouleversante de Margie Shannon, une jeune femme douce et travailleuse qui, armée de son indéfectible optimisme, essaie d'échapper à une vie de pauvreté et de violence dans le Brooklyn des années 1920 pour se forger un destin.
    Publié aux États-Unis en 1948 et chez Hachette en 1950,
    Tout ira mieux demain est à découvrir et redécouvrir au plus vite !
    ÂÂ

  • Le chant de la rivière Nouv.

    Les secrets remontent toujours à la surface. Sur fond de mariage à l'anglaise, Hannah Richell tisse un drame plein de finesse et d'humanité, où se lit l'influence de Maggie O'Farrell et d'Elizabeth Strout.Des trois soeurs Sorrell, Lucy a toujours été la plus imprévisible. Pour autant, personne ne s'attendait à la voir annoncer ses noces une semaine à peine avant la cérémonie !
    Pourquoi une telle urgence ? Lucy ne peut-elle jamais rien faire comme tout le monde ?
    Tandis qu'Eve, l'aînée, décide de tromper son agacement et ses problèmes en s'investissant dans les préparatifs, Margot, la cadette, s'inquiète : elle, qui a rompu tous liens des années plus tôt, redoute ce séjour dans la maison de famille chargée de souvenirs douloureux, et la confrontation inévitable avec sa mère, cette grande romancière à l'inspiration tarie depuis longtemps.
    Mais Margot n'est pas la seule à vouloir tenir le passé à distance. Car s'il est un trait que partagent les Sorrell, mère et filles, c'est le goût du secret. Et ces jours de fête pourraient se transformer en catharsis familiale...

  • La maison des égarées Nouv.

    La maison des égarées

    Julie Kibler

    • Belfond
    • 18 Février 2021

    Après Les Couleurs de l'espoir, Julie Kibler livre une histoire vibrante d'humanité, celle d'une amitié profonde entre deux femmes démunies, exclues, et pourtant déterminées à se relever, plus fortes, plus libres, dans l'Amérique patriarcale du début du siècle.

    Dans la petite ville de Berachah, au Texas, il est un refuge pour toutes celles dont la société ne veut plus, les filles mères, les épouses abandonnées, les prostituées, les droguées. Un abri où ces femmes brisées peuvent tenter de se reconstruire.C'est là que se rencontrent Lizzie Bates et Mattie Corder, en 1904. Entre les deux mères en perdition va se tisser un lien unique, comme un pont capable de les conduire ensemble vers un avenir meilleur.Un siècle plus tard, Berachah se résume à quelques pierres tombales moussues. Fascinée par l'histoire de ce lieu et de ses pensionnaires, Cate Sutton, une jeune bibliothécaire, entreprend d'extraire du néant les vies de ces " égarées ". À travers les destins de Lizzie, Mattie et leurs compagnes, c'est une leçon d'espoir, de courage et de solidarité peu commune que l'Histoire s'apprête à offrir à Cate. Et dont les résonances inattendues pourraient éclairer son propre passé...Â

  • Tu ne seras plus mon frère Nouv.

    " Tu ne seras plus mon frère mais un ennemi à éliminer. "
    2011, Syrie. Kasswara et Kamar, deux frères franco-syriens auparavant très unis, découvrent que l'amour fraternel n'est parfois pas assez fort. Quand le printemps arabe éclate, leurs divergences prennent le dessus. L'un rejoint la rébellion, l'autre demeure un fervent défenseur du régime de Bachar el-Assad.
    Il n'y a plus de frères maintenant mais deux camps. Tu ne seras plus mon frère mais un ennemi à éliminer. 2019, France. Florence Dutertre, assistante sociale, supervise le retour des " lionceaux du califat ". Ces enfants de djihadistes français ont grandi dans des camps syriens sous le commandement de Daech. Bombes à retardement ou jeunes innocents ? La question ne semble pas se poser pour le sniper qui les exécute un par un à leur arrivée sur le territoire. Terriblement choquée, Florence est pourtant prête à tout pour sauver ces enfants auxquels on a appris à compter avec des grenades...
    Roman sombre et engagé,
    Tu ne seras plus mon frère nous plonge dans une Syrie déchirée où les liens du sang définissent les cibles à abattre et décrit, avec la puissance de son intrigue, l'impossible retour des enfants de combattants.

  • La fabrication des chiens ; dix ans après, l'aventure continue Nouv.

    Paris, 1899. La bicyclette est reine, l'automobile fascine autant qu'elle incommode, le cinématographe enthousiasme, l'Action française s'invente au Café de Flore et Jules Guérin se barricade au fort Chabrol. Les tensions s'exacerbent, les haines fermentent, la colonisation s'infecte, la République vacille. Quant aux chiens, on les prépare à la guerre.
    Dans ce Paris sur l'avant-dernière marche du XIXe siècle, accablé par la canicule, défiguré par les préparatifs de l'Exposition universelle, angoissé par la peste et déchiré par le procès Dreyfus, Louis Daumale, désormais photographe, tire le portrait de ses contemporains.
    Histoire et humour noir encore pour ce deuxième volet de la trilogie des aventures de Louis Daumale au pays des chiens et de la République française. Dix ans après, nous le retrouvons, toujours flanqué de son fidèle Mégot, dans le Paris de la Belle Époque, avec ses journalistes, ses artistes, ses femmes plus ou moins légères, ses féministes, ses végétariens, ses anarchistes, ouvriers ou gens de la haute, ses Debussy, Clemenceau, Méliès, Montesquiou, Calmette, Maurras, Huysmans, Proust, Céline, cherchant, à travers le destin des chiens, à lire le destin des hommes. Une aventure littéraire qui fait du passé notre avenir.

  • Puissions-nous vivre longtemps Nouv.

    Après l'immense succès de Voici venir les rêveurs, Imbolo Mbue revient avec une oeuvre d'une force et d'une beauté inouïes. Dans la lignée des Damnés de la terre de Frantz Fanon, Puissions-nous vivre longtemps est un grand roman politique sur les dégâts du capitalisme à outrance, sur l'Afrique et sur les fantômes de la colonisation ; c'est aussi l'inoubliable portrait d'une femme puissante et lumineuse. Â
    levez-vous enfants, mettez-vous en formation, la folie a pris feu, poings levés brûle, brûle, brûle ; que toutes les voix s'élèvent, vivantes et fières - ou donnez-nous la mort dix mille régimes, se repaissant de nos âmes, et pourtant nous continuons de nous battre, jusqu'à quand ? puissions-nous vivre longtemps pour voir ce matin resplendissant. C'est l'histoire d'un petit village d'Afrique de l'Ouest en lutte contre la multinationale américaine qui pollue ses terres et tue ses enfants.
    C'est l'histoire d'une génération d'anciens qui a cru en la promesse d'une prospérité venue d'Occident.
    C'est l'histoire d'une jeunesse qui décide de se révolter, quitte à user de la violence et à prendre les armes.
    C'est l'histoire de Thula, la belle et courageuse Thula, prête à tout pour sauver les siens au risque de tout sacrifier.
    ÂÂ

  • Le grand retour du commandant de Palma pour une enquête inattendue, intense et personnelle, en pleine Mare Nostrum. Depuis qu'il est retraité de la police, Michel De Palma, alias le Baron, vit sur un bateau et a tiré un trait sur ses années de brigade criminelle pour se consacrer à la voile et au violon. Quand il apprend l'étrange suicide de Thalia Georguis, c'est un grand amour de jeunesse qui ressurgit. Thalia avait voué sa vie aux missions humanitaires en Méditerranée et reçu pour cela des menaces de l'extrême droite identitaire. Elle laisse aussi derrière elle un manuscrit retraçant le parcours d'Amira, réfugiée syrienne, ombre parmi les ombres qui risquent tout pour fuir la guerre. Cavalier seul, De Palma va tout mettre en oeuvre pour retrouver cette jeune femme qu'il considère comme un témoin clé. Quitte à parcourir le camp de la honte de Moria sur l'île de Lesbos et à affronter la monstrueuse violence qui sévit en Méditerranée, cet abandon de l'humanité qui semble sans fin, comme les vagues qui reviennent au rivage.
    Avec le grand retour du commandant De Palma pour son enquête la plus intense et personnelle, Xavier-Marie Bonnot, écrivain engagé, rend hommage à la
    mare nostrum, ce berceau des grandes civilisations que la crise migratoire du xxie siècle a transformé en plus grand cimetière marin du monde.

  • Jolies filles

    Robert Bryndza

    Découvrez le nouvel opus de la série aux plus de trois millions d'exemplaires vendus à travers le monde.
    Physique de rêve, longs cheveux bruns, visage en coeur. Sûrement le plus beau cadavre jamais retrouvé dans une benne à ordures. N'étaient les mutilations, le sang.
    Alors qu'elle accompagne son ex-collègue, et amant, sur les lieux du crime, l'inspectrice Erika Foster rêve de se plonger dans cette affaire. Mais celle-ci n'est plus de son ressort maintenant qu'elle est passée chez les stups.
    C'est donc clandestinement qu'Erika enquête et découvre un lien avec un autre meurtre non résolu. Même décor, même séduisante victime, mêmes entailles. Des femmes qui utilisaient toutes deux une appli pour célibataires et pensaient avoir rencontré le prince charmant.
    Un serial killer sur un site de rencontre ? Autant dire une aiguille dans une botte de foin...
    Convaincue d'être celle qui pourra débusquer l'assassin, Erika poursuit sa traque. Sans réaliser que c'est seule qu'elle s'apprête à plonger dans la gueule du loup...

  • Baiser ou faire des films

    Chris Kraus

    • Belfond
    • 21 Janvier 2021

    Après le choc de La Fabrique des salauds, Chris Kraus nous revient avec un roman plein d'une fantaisie grinçante. Écrit sous la forme d'un journal posthume, un texte puissant et drôle, qui continue d'explorer ces familles hantées par les fantômes nazis, sur fond d'hommage à la Beat Generation.
    Jonas n'a pas trente ans quand il débarque à New York pour vivre son rêve de cinéma. Au gré de rencontres déjantées, le jeune Allemand découvre, fasciné, un milieu où flottent encore les ombres de Kerouac et de Ginsberg. Reste à trouver un sujet pour son film d'études. Fiction porno-expérimentale ? Documentaire sur le pouvoir érotique des lobes d'oreilles ?
    Jonas semble passer volontairement à côté du sujet qui s'imposerait pourtant : l'histoire de sa famille. À New York, en effet, vit sa " tante " Paula, qui fut un temps très proche de son grand-père, pendant la Seconde Guerre mondiale, à Riga. Même si Jonas ne veut rien entendre, Paula a beaucoup à dire sur cet homme complexe, ce nazi sanguinaire qui l'a pourtant sauvée, elle, la Juive.
    Et tandis que Jonas répète à l'envi " Je ne tournerai pas de film à la con sur les nazis ! ", la belle Nele va entrer dans sa vie...
    Â

  • Il n'y a pas d'hommes libres sans animaux libres.
    Ils ne se connaissent pas et pourtant, en cette journée caniculaire de septembre 1916 dans une petite ville du Sud des États-Unis, ils assistent parmi la foule au même effroyable spectacle : l'exécution par pendaison d'une éléphante de cirque, Mary, coupable d'avoir tué un homme. Cette vision bouleversera la vie d'Arabella, de Kid et de Jeremy.
    De l'Amérique qui entre en guerre au Paris tourbillonnant des années 1920, des champs de bataille de l'Est de la France aux cabarets de jazz, des pistes de cirque jusqu'au Kenya dissolu des colons anglais, ces trois êtres devenus inséparables vont se lancer sur la trace des éléphants au cours d'une prodigieuse expédition de sauvetage.
    /> Dans cette éblouissante saga, une jeunesse ivre d'amour et de nature livre son plus beau combat pour la liberté des animaux et celle des hommes.

  • Quelques battements de coeur

    Emily Elgar

    • Belfond
    • 5 Novembre 2020

    Après Une présence dans la nuit, Emily Elgar livre un roman à énigme addictif, inspiré de faits réels, qui explore la complexité des relations mère-fille, l'emprise familiale et la puissance dévastatrice de l'instinct grégaire.
    La petite ville d'Ashford, en Cornouailles, est sous le choc : qui a pu assassiner Meg Nichols, mère célibataire et courageuse aimée de tous ? Pire encore, quel monstre a pu kidnapper Grace, sa fille lourdement handicapée, sans même emporter les médicaments qui maintiennent l'adolescente en vie ?
    Alors que tout le village cherche la jeune fille, que la police se lance à la poursuite du père, réputé violent, Jon Katrin, journaliste local, s'interroge : quelque chose ne colle pas dans l'histoire de cette famille, mais quoi ? Aidé de Cara, l'amie d'enfance de Grace, Jon va peu à peu découvrir les drames, les mensonges et les inavouables secrets de cette mère et de sa fille, que chacun pensait exemplaires.
    Car, à bien y regarder, qui connaissait vraiment les Nichols ?

  • Chambres noires

    Karine Giebel

    Après D'ombre et de silence, Karine Giebel offre un nouveau recueil de textes noirs, humains, bouleversants et engagés.
    Il y a des soupirs, des souvenirs et des sourires.
    Il y a ces jours sans fin et ces nuits sans chaleur. Cette sensation d'être sale, d'être rien, moins que rien.
    Ces dangers qu'on n'a pas vu venir, ces risques qu'on n'a pas osé prendre. Ces tentations auxquelles on n'a pas eu la force de résister.
    Il y a ces mauvais héritages, ces mauvais choix, mauvaises pentes, mauvais départs.
    Il y a ce manque de chance.
    Il y a cette colère, ce dégoût.
    Il y a...
    Des fois où on préférerait être mort.

    Voilà ce qu'on découvre dans les Chambres noires de Karine Giebel, recueil de quatre nouvelles inédites dont les héros, ou anti-héros, incarnent et dénoncent tour à tour les manquements de notre société. Quatre histoires pour lesquelles l'auteure emprunte les titres de grands films qui l'ont marquée.
    Karine Giebel, dont les romans sont parmi les plus lus en France et ont fait le tour du monde, a désormais une place de choix dans l'univers exigeant de la nouvelle. Après D'ombre et de silence (2017), elle nous offre un nouveau recueil tout en noir, humain, bouleversant, qui agit comme un révélateur, nous faisant ouvrir les yeux sur le monde en dépit de son opacité et de sa noirceur. Des textes engagés d'une auteure engagée.
    À la fin de l'ouvrage, en bonus, trois nouvelles déjà parues dans Treize à table ! (Pocket) au profit des Restos du Coeur ainsi que Sentence, nouvelle écrite en plein confinement et publiée dans Des mots par la fenêtre (12-21) au profit de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

  • Révolution

    C. J. Sansom

    • Belfond
    • 5 Novembre 2020

    Une nouvelle enquête de Matthew Shardlake, l'avocat bossu et humaniste. Plongé bien malgré lui dans la violence de l'Angleterre des Tudors, sa loyauté envers la famille royale risque d'être mise à rude épreuve...
    Deux ans après la mort d'Henri VIII et alors que l'Angleterre glisse lentement mais sûrement dans le chaos, Matthew Shardlake se voit confier une délicate mission par Lady Élisabeth, la fille du défunt roi. John Boleyn, l'un de ses plus proches amis, est accusé du meurtre de sa femme, la mystérieuse Edith. Or, non seulement Lady Élisabeth est convaincue de l'innocence de son ami, mais l'inculpation de Boleyn pourrait bien venir compromettre sa propre sécurité et sa possible accession au trône.
    Shardlake accepte donc de se rendre à Norwich, sur les lieux du crime, afin d'éclaircir les sombres circonstances de la mort d'Edith. Mais à peine a-t-il commencé son enquête qu'une violente révolte paysanne éclate dans la région. Shardlake découvre alors que le meurtre d'Edith pourrait avoir un lien avec tous ces troubles politiques...
    Traduit de l'anglais par Georges-Michel Sarotte.

  • L'accro du shopping est de retour, confrontée à la plus risquée des fêtes de famille : Noël. Tendre, drôle, une comédie pile dans l'air du temps.
    Notre accro préférée est dans tous ses états : cette année, Noël se fera chez elle !
    Et la pression monte encore quand Becky comprend qu'elle va devoir composer avec un entourage exigeant. Ses parents, nouveaux retraités tendance hipsters, rechignent à l'idée de passer les fêtes loin de leur quartier branché ; sa demi-soeur Jess ne voit aucun intérêt à ces célébrations superficielles et consuméristes et exige un menu vegan ; même son mari Luke a l'air plus préoccupé par les demandes très pressantes d'une certaine Nadine pour de curieuses affaires financières que par la course aux cadeaux.
    Un rude challenge, mais impossible n'est pas Becky !
    Décidée à recréer coûte que coûte la magie de Noël, Becky va faire de cette fête un événement inoubliable. Pour le pire, et surtout pour le meilleur...

  • Anne-France Dautheville s'est déjà fait connaître par les récits de ses randonnées à moto à travers le monde : Une demoiselle sur une moto, Et j'ai suivi le vent (Flammarion). C'est précisément au cours de l'un de ses voyages en Australie, qu'elle a recueilli l'histoire - devenue légendaire - d'un chercheur d'or de la fin du XIXe siècle. S'inspirant librement de cette légende, Anne-France Dautheville a écrit un roman, dont la tension dramatique ne se relâche à aucun instant. Mais la démarche de Jeff Walcott - qui, après avoir découvert par hasard un filon à ciel ouvert et s'être rendu à la ville la plus proche pour faire enregistrer sa concession, passera ensuite toute sa vie à retrouver sa mine fabuleuse - s'apparente aussi à celle du capitaine Achab à la poursuite de la baleine blanche. On imagine aisément le prodigieux scénario de film - dans la lignée du Trésor de la Sierra Madre - qui pourrait être tiré de ce roman.

  • Anne-France Dautheville s'est déjà fait connaître par les récits de ses randonnées à moto à travers le monde : Une demoiselle sur une moto, Et j'ai suivi le vent (Flammarion). C'est précisément au cours de l'un de ses voyages en Australie, qu'elle a recueilli l'histoire - devenue légendaire - d'un chercheur d'or de la fin du XIXe siècle. S'inspirant librement de cette légende, Anne-France Dautheville a écrit un roman, dont la tension dramatique ne se relâche à aucun instant. Mais la démarche de Jeff Walcott - qui, après avoir découvert par hasard un filon à ciel ouvert et s'être rendu à la ville la plus proche pour faire enregistrer sa concession, passera ensuite toute sa vie à retrouver sa mine fabuleuse - s'apparente aussi à celle du capitaine Achab à la poursuite de la baleine blanche. On imagine aisément le prodigieux scénario de film - dans la lignée du Trésor de la Sierra Madre - qui pourrait être tiré de ce roman.

  • Vous ne savez rien de lui, il est pourtant votre seul espoir.
    Le maître incontesté du thriller vous emmène en balade sur le chemin d'une nouvelle insomnie... Prenez garde à ne pas vous perdre.

    WILDE.
    SON NOM EST UNE ÉNIGME, TOUT COMME SON PASSÉ.
    Il a grandi dans les bois. Seul.
    Aujourd'hui, c'est un enquêteur aux méthodes très spéciales.
    VOUS IGNOREZ TOUT DE LUI.
    Il est pourtant le seul à pouvoir retrouver votre fille et cet autre lycéen disparu.
    Le seul à pouvoir les délivrer d'un chantage cruel. D'un piège aux ramifications inimaginables.
    Mais ne le perdez pas de vue.
    CAR, DANS LA FORÊT, NOMBREUX SONT LES DANGERS ET RARES SONT LES CHEMINS QUI RAMÈNENT À LA MAISON.

  • À la mort de son grand-père, Alexander Leander, comte de Donagh, devient l'unique héritier de l'immense fortune familiale. À 35 ans, il est un aristocrate accompli et l'un des avocats d'affaires les plus recherchés de la City. Tandis que son idylle avec Dimitri, danseur étoile, nourrit les pages people des magazines, Alexander s'éprend en secret de Mark, son jeune associé. Mark forme un couple heureux avec la douce Joyce. Pourquoi céderait-il à un improbable coup de coeur ?
    À travers les confessions de Dimitri, de Joyce et de Mark se dévoilent la personnalité complexe d'Alexander et les ressorts de la passion qu'il éprouve pour ce dernier. Jusqu'à ce qu'Alexander décide de réunir ses proches à Noël, afin de faire entendre sa propre voix...
    Dans ce roman polyphonique aux frontières de l'intime, Françoise Bourdin explore tous les points de vue de la passion amoureuse dans un décor londonien moderne et foisonnant.

    1 autre édition :

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty